Kantar livre les statistiques relatives aux PDM des systèmes d'exploitation mobiles
Windows Phone s'approche du 0 % sur les principaux marchés

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Les dernières données de Kantar Worldpanel ComTech sur les systèmes d’exploitation mobiles révèlent que pour le trimestre qui s’est achevé en août 2017, iOS a affiché une croissance aux États-Unis, en Chine, en Allemagne, en France et en Espagne. Cependant, sa performance en Grande-Bretagne a connu un essoufflement.

La part de marché consolidée d'iOS sur les cinq premiers marchés européens a progressé de 1,2 % par rapport à l'année dernière. Elle a été étouffée par Android, plus particulièrement Samsung, en Grande-Bretagne. Samsung a stimulé la croissance d'Android en Grande-Bretagne avec les modèles Galaxy S8 et J3 (2016), tandis que les modèles phares d'Apple ont perdu du terrain dans la période précédant l'annonce du nouvel iPhone, légèrement compensée par de fortes ventes de l'iPhone SE.

« Samsung a profité pleinement des semaines précédant la sortie de l'iPhone 8 et de l'iPhone X en Grande-Bretagne, avec une activité promotionnelle significative qui a porté sa part globale à 38,4 % sur trois mois, fin août 2017 », a expliqué Dominic Sunnebo, directeur de l'unité commerciale mondiale de Kantar Worldpanel ComTech. « Plus d'un acheteur sur quatre Galaxy S8 a cité une promotion spécifique comme influenceur d'achat clé, et près de la moitié a déclaré qu'une bonne affaire sur le prix du téléphone était la clé de leur achat. Ces deux paramètres ont connu une forte augmentation au cours des deux derniers mois de la période. »

En France, Android atteint désormais les 80,5 %, contre 75,7 % l’année dernière à la même période. Pour sa part, iOS a sensiblement conservé le même nombre de parts en s’octroyant 18,5 % de parts sur le trimestre s’achevant en août 2017 contre 18,1 % de parts sur la même période en 2016. Android a donc profité d’un Windows Phone en nette perte de vitesse. Le système d’exploitation, qui représentait 5 % du volume de vente l’année dernière sur l’Hexagone pendant cette période, a perdu jusqu’à cinq fois en termes de volume.


Aux États-Unis, les parts de ventes de Samsung et d'Apple pour les trois mois se terminant en août étaient pratiquement liées à 35,2 % et 35,0 % respectivement.

« Apple a maintenu une forte dynamique aux États-Unis un mois avant la sortie de l'iPhone 8 et de l'iPhone 8 Plus et a augmenté sa part de ventes de 3,7 points de pourcentage par rapport à la croissance de 0,8 point de Samsung », a ajouté Sunnebo. « Les ventes plus faibles de Verizon ont fait mal à Samsung, car Apple a approché une part de 50 % au sein de la plus grande entreprise américaine – une proportion encore plus élevée que chez AT&T, un bastion traditionnel de l'iPhone. »

En Chine urbaine, Huawei a continué de dominer le marché avec une part de 31,1 % sur les trois mois qui se sont terminés en août, mais sa croissance a été modérée avec seulement un gain de 1,5 point de pourcentage sur un an. BBK Electronics, propriétaire des marques Oppo et Vivo, a consolidé sa position de numéro 2 en Chine avec une part de marché combinée de 19,7 %, en hausse de 6,7 % sur un an. Apple a maintenu son retour à la croissance sur le plus grand marché mondial de smartphones avec une part de marché en hausse de 17,7 % contre 13,4 % un an plus tôt. Les phares de l'iPhone 7 et de l'iPhone 7 Plus ont été les deux modèles les plus vendus en Chine urbaine durant la période.

Les Windows Phone ont perdu des parts de marché significatives sur tous les principaux marchés et ont atteint près de 0 % sur plusieurs d'entre eux, principalement en raison du fait que les utilisateurs se tournent vers d'autres plateformes mobiles.

Dans la région de l'UE5, qui était auparavant le premier marché pour les téléphones Windows, la part des ventes a chuté de 4,1 % pour la même période de 2016 à 1,2 % cette année, en baisse de pas moins de 2,9 %. Cela est dû à une baisse de 4,3 % au Royaume-Uni, de 4,1 % en France, de 2,7 % en Allemagne et de 2,6 % en Italie. Cela se traduit par une part de 0,5 %, 0,9 %, 1,3 % et 2,3 % respectivement.

Les Windows Phone sont également en perte de vitesse aux États-Unis où ils ne représentent plus que 1,3 % du volume de ventes. Les analystes pensent que la plupart d’entre ces acheteurs sont des entreprises. En Chine, le système d'exploitation mobile de Microsoft n’a pas pu atteindre les 1 % de parts.

En Australie, le système d’exploitation a été choisi par 0,5 % des acheteurs au cours de cette période, tandis qu'au Japon, la plateforme a chuté de 0,2 % par rapport à l'année précédente à 0,4 %.

Source : Kantar

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 16/10/2017 à 10:55
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
[...]
Windows Phone s'approche du 0 % sur la plupart des marchés principaux
[...]
Qu'en pensez-vous ?
Ce n'est pas une bonne raison pour changer de mobile.


La fin du support de Windows 10 Mobile peut-être, puisque vraisemblablement Windows IOT ne sera pas une alternative logiciel pour le support matériel qu'est le Windows Phone.

Android pouvant la plus part du temps subir des upgrades ou updates de sécurités quand il s'agit de grands constructeurs, l'impact est donc limité, bien que les modèles les plus obsolètes soient régulièrement incompatible (logiciel mais pas matériel) avec des mises à jours disponibles via Google Play.

J'ai pas eu l'occasion d'exploiter les autres OS, dont iOS, sachant que les téléphones qui ne sont pas des smartphones existent encore et n'ont que très rarement, voir jamais, besoin de retourner au SAV pour mise à jour ou réparation...
Avatar de Kevin-lourenco Kevin-lourenco - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 17/10/2017 à 9:33
Bien sûr que si c'est une bonne raison de changer de mobile car l'annonce de la mort d'un constructeur mobile implique :

- baisse d'intérêt des developpements d'applications vers windows phone, donc vous avez moins d'application, de moins bonne qualité ou bien des applications avec des failles de sécurité non mise à jour,

- Des patchs et mise à jour sont réalisés régulièrement sur votre téléphone, de manière invisble ou non pour corriger des failles de sécurité. Microsoft ne vas pas continuer à maintenir le support alors que windows phone lui coute surement plus cher que ce qu'il lui rapporte ( en tout cas si ce n'est pas encore le cas, c'est ce qui risque d'arriver si la part de marché baisse encore ) !

- Enfin, n'oublions pas que windows phone n'a pas reussir à plaire ni s'imposer, bien qu'il y ai plusieurs raisons à cela, ses concurrents faisant bien souvent mieux et moins cher.

Pour toutes ses raisons et plus encore je ne comprend pas que windows phone ne soit toujours pas officilement enterré.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil