Un expert informatique a été reconnu coupable d'avoir endommagé le système informatique de son employeur
Avant qu'il soit forcé de démissionner

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Un expert informatique a été reconnu coupable vendredi d’avoir causé intentionnellement le sabotage du système informatique de la société qui l’employait avant qu’il soit limogé.

Un juge fédéral à Minneapolis dans l’État du Minnesota a déclaré coupable Christopher Victor Grupe qui a 46 ans. L’homme est accusé d’avoir intentionnellement endommagé le réseau de son ancien employeur, selon un communiqué de presse publié par le bureau du procureur du Minnesota. Toutefois, la date de détermination de la peine n’a pas été programmée.

« Les experts informatiques qui ont des compétences techniques considérables et un accès de haut niveau aux systèmes informatiques sur lesquels ils travaillent peuvent causer des dommages considérables et potentiellement catastrophiques pour les entreprises et l’infrastructure critique. Alors quand ils utilisent leurs compétences et accès pour commettre des crimes, il doit y avoir des conséquences réelles, » a dit le procureur adjoint Tim Rank dans le communiqué de presse.

Tout a commencé lorsque la Canadian Pacific Railway (CPR), une compagnie ferroviaire transcontinentale basée à Alberta au Canada, a suspendu Grupe pour une durée de 12 jours après qu’il a hurlé et utilisé un langage inadéquat avec son supérieur. En décembre 2015, suite à son retour, Grupe a été informé qu’il allait être licencié par la direction pour son insubordination. Au lieu de cela, Grupe a démissionné et a promis de retourner un ordinateur portable, un appareil d’accès à distance et des badges d’accès, qui étaient la possession de la société.

Avant de retourner l’ordinateur le 17 décembre 2015, Grupe a effacé des fichiers, supprimé des comptes d’administrateurs et changé les mots de passe des autres comptes administrateurs restants, ce qui a en conséquence verrouillé l’accès de CPR à son réseau, » a dit le Département de justice.

Pour ne laisser aucune trace de son action, il a formaté le disque dur de l’ordinateur avant de le retourner à la société.

Canadian Pacific a identifié le problème le 6 janvier 2016, quand son staff d’informaticiens n’a pas pu accéder au réseau. La compagnie a dès lors recruté une firme de sécurité externe pour identifier la source et le niveau d’intrusion, l’enquête a pu connecter les dégâts à Grupe. Les employés de CPR ont pu rétablir malgré tout l’accès au réseau, mais l’action de Grupe a paralysé la société pour un moment. La société estime que Grupe a causé 30 000 dollars de perte.

Source : American Shipper

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 15:32
Que s'il a utilisé son compte pour commettre des méfaits, il y a des traces dans le réseau et que formater son disque dur ne sert pas à grand chose.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 16:43
Effectivement, c'est anti-déontologique de la part de Grupe, et son vandalisme doit être puni...
Mais pourquoi une telle "rage" de sa part ???
Avatar de Dominik94 Dominik94 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/10/2017 à 23:14
ce sont les responsables informatiques actuels qui devraient aussi être licenciés : c'est une faute lourde de laisser des accès réseau (surtout avec les droits qu'il avait) à un ex-salarié, surtout que l'entreprise avait prévu de licencier.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 16/10/2017 à 8:48
Il démissionne plutôt que d'être licencié ???

Sinon, être licencié juste pour avoir hurlé et utilisé un langage inapproprié me semble abusif. On ne connaît pas aussi la cause de cet incident, il est possible, e.g., qu'on lui demandait de faire n'importe quoi, avec des deadlines et des contraintes délirantes, ce qui à force lui aurait fait "péter un câble". Bref, je serais intéressé d'en savoir un peu plus sur les circonstances.
Avatar de Mimoza Mimoza - Membre actif https://www.developpez.com
le 16/10/2017 à 9:53
1 mois pour se rendre compte des dégats !!!! Bon il y avait les fêtes de noël entre deux mais quand même.

Par contre seulement 30.000$ de perte … bizarre qu'ils n'aient pas demander des millions de dédommagements.
Avatar de Eric30 Eric30 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 16/10/2017 à 13:09
...basée à Alberta au Canada...
Je veux pas faire mon "Relou" mais l'Alberta est une province (le Canada est une confédération) et non une ville .
Contacter le responsable de la rubrique Accueil