Firebase de Google annonce le lancement en version bêta de Cloud Firestore
Une base de données NoSQL pour les développeurs d'applications

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
En 2014, Google a fait l’acquisition de Firebase, une entreprise créée en 2011 et qui offre aux développeurs d’applications mobiles et Web des services de stockage et de synchronisation de données en temps réel. Pour ses trois premières années d’existence, Firebase a réussi à enrôler plus de 100 000 développeurs qui l’ont choisi comme valeur sûre pour le développement de leurs applications. Et après son rachat par Google, Firebase s'est élargi pour devenir la plateforme de développement d'applications de Google.

Si vous avez déjà utilisé Firebase, vous devriez savoir que la plateforme propose Firebase Realtime Database. Il s'agit d'une base de données cloud où les données sont stockées sous format JSON et synchronisées en temps réel avec chaque client connecté. Mais la filiale d'Alphabet explique dans un billet de blog qu'au fil du temps, les développeurs ont commencé à utiliser Realtime Database pour des données plus complexes et pour créer des applications plus grandes, en poussant les limites du modèle de données JSON et les performances de la base de données à l'échelle.

Pour cette raison, les équipes de Firebase et Google Cloud Platform ont décidé de lancer une nouvelle base de données baptisée Cloud Firestore. Cette nouvelle base de données cloud « s'inspire de ce que les développeurs aiment le plus sur Firebase Realtime Database tout en corrigeant ses principales limitations comme la structuration, l'interrogation et la mise à l'échelle des données », explique Alex Dufetel, Product Manager chez Firebase. Cloud Firestore est « une base de données NoSQL orientée documents et entièrement gérée pour le développement d'applications mobiles et Web. Elle est conçue pour stocker et synchroniser facilement les données de l'application à l'échelle mondiale. »

La gestion des données d'application est encore difficile étant donné qu’il faudra gérer les serveurs, la connectivité et fournir des données avec une faible latence. Pour cela, Firebase dit avoir optimisé Cloud Firestore pour le développement d'applications, afin que vous puissiez vous concentrer sur la valeur à apporter à vos utilisateurs et la livraison de meilleures applications, plus rapidement. Cloud Firestore, d’après Alex Dufetel, s’occupera du reste.

Il explique par exemple que Cloud Firestore synchronise les données de votre application presque instantanément, grâce à des SDK Android, iOS et JavaScript. Il devient alors très facile de créer des applications réactives, de synchroniser automatiquement les données entre les périphériques et de créer de puissantes fonctionnalités collaboratives.

La nouvelle base de données NoSQL utilise aussi des collections et documents pour structurer et interroger des données et permet l'accès aux données hors connexion via une base de données sur les périphériques. « Cette base de données locale signifie que votre application fonctionnera sans problèmes même si vos utilisateurs perdent leur connectivité. Ce mode hors connexion est disponible sur le Web, iOS et Android », dit-il.

En outre, Cloud Firestore va permettre de faire du développement sans serveur. D’après l’ingénieur de Google, « les SDK côté client de Cloud Firestore s'occupent du code complexe de l'authentification et du réseau que vous devriez normalement écrire. Ensuite, dans le backend, nous fournissons un puissant ensemble de règles de sécurité afin que vous puissiez contrôler l'accès à vos données. » Ces règles de sécurité vont notamment permettre de contrôler quels utilisateurs peuvent accéder à quels documents. Elles vont permettre en outre d’appliquer une logique de validation complexe à vos données. Combinées, ces fonctionnalités permettent à votre application mobile de se connecter directement à votre base de données, souligne le Product Manager de Firebase. Cloud Firestore s’intègre aussi avec le reste de la plateforme Firebase.

Comme autre fonctionnalité, Google fait également cas d'une réplication automatique et multirégion des données. Cela garantit qu'une fois que les données sont enregistrées, elles le restent durablement même en cas de catastrophe inattendue. En dépit du fait qu'il s'agit d'une base de données distribuée, Cloud Firestore revendique également une forte cohérence.

Google définit la livraison d'une excellente expérience côté serveur pour les développeurs backend comme une priorité absolue. Pour cela, la société fournit également des SDK pour Java, Go, Python et Node.js dès maintenant, et promet le support à venir d’autres langages.

Si vous êtes un utilisateur de Realtime Database aujourd'hui, Google pense que vous allez également apprécier Cloud Firestore. Cependant, cela ne signifie pas que Cloud Firestore vise à remplacer Realtime Database. Google explique que pour certains cas d'utilisation, il est plus logique d'utiliser Realtime Database pour optimiser le coût, ou encore la latence. Les deux bases de données peuvent également être utilisées ensemble. Cloud Firestore est aujourd'hui disponible en version bêta publique.

Source : Blog Firebase

Et vous ?

Utilisez-vous Firebase pour vos développements d’applications mobiles et Web ?
Que pensez-vous de Cloud Firestore au vu des fonctionnalités annoncées ?

Voir aussi :

Un développeur a vu sa facture mensuelle du SaaS Firebase augmenter de 7000 %, à cause d'un changement dans le rapport des utilisations de données
Google rachète Firebase pour le stockage et la synchronisation en temps réel des données d'applications Web et mobiles


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur Qlikview
GFP - Centre - Chartres (28000)
Développeur Delphi / Firemonkey
ID Soft - Centre - Orléans (45000)
Technicien Système et Réseau H/F
Page Personnel - Centre - Orléans (45000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil