USA : le Sénat vote une loi pour interdire l'usage des produits de Kaspersky au niveau fédéral
Après que le DHS a donné 90 jours pour les supprimer

Le , par Olivier Famien

67PARTAGES

8  0 
Depuis les dernières élections présidentielles, les rapports entre les États-Unis et la Russie ont été fortement affectés par de nombreux incidents. Les États-Unis ont accusé la Russie de plusieurs attaques dans le but d’influencer les résultats de ces élections présidentielles. À partir de là, les États-Unis ont commencé à se défaire des services russes dans ses systèmes.

Depuis quelques mois, les ennuis pour l’entreprise de sécurité Kaspersky Lab ont débuté. Alors que le FBI avait déjà commencé à mener des investigations sur Kaspersky Lab, les choses se sont encore aggravées pour l’entreprise moscovite lorsque vers la fin du mois de juin, les sénateurs américains ont appelé à l’interdiction des produits de Kaspersky Lab utilisés par les militaires américains, dans la crainte que l’entreprise soit utilisée comme exploit par le Kremlin pour mener des attaques sur des infrastructures américaines.

Quelques semaines après cette proposition du Sénat de se séparer des produits de Kaspersky Lab, l’administration Trump a retiré le vendeur de solutions d’antivirus de deux listes de vendeurs agréés fournissant des équipements technologiques aux agences gouvernementales, arguant qu’elle nourrissait des craintes sur le fait que les solutions antivirus de l’entreprise moscovite soient utilisées par le gouvernement russe pour infiltrer les réseaux des États-Unis.

Face à la menace de voir ses gains disparaître, Eugène Kaspersky, le PDG de l’entreprise a déclaré qu’il serait prêt à comparaître devant le Sénat pour faire la lumière sur les préoccupations soulevées par l’Administration Trump. Et rassurer davantage les agences du gouvernement américain, le CEO de Kaspersky Lab a déclaré qu’il peut ouvrir le code source de ses produits afin qu’ils soient inspectés.

Comme si les décisions prises à l’encontre de Kaspersky n’étaient pas suffisantes, le FBI est parti en campagne auprès des entreprises américaines afin que celles-ci se détournent des produits de l’entreprise comme les services de l’Administration Trump l’ont déjà fait. Au début de ce mois, Best Buy, l’un des poids lourds de la vente au détail aux États-Unis a décidé de retirer les produits de Kaspersky de ses rayons des boutiques en ligne et physiques, estimant qu’il y avait « trop de questions sans réponse ».

Alors que l’on pourrait croire que les mauvais jours sont passés, il y a un peu plus d’une semaine, le département de la sécurité intérieure des États-Unis (DHS en anglais) a adressé une directive à ses agences et départements de la branche exécutive fédérale afin qu’ils identifient sur les 30 prochains jours les produits Kaspersky qui sont utilisés sur leurs systèmes et établissent un plan détaillé sur les deux mois à venir pour supprimer et ne plus utiliser ces produits dans un délai de 90 jours.

À la suite de cette décision, le DHS explique que « ;le Ministère est préoccupé par les liens entre certains fonctionnaires de Kaspersky, les services de renseignement russe et d’autres organismes gouvernementaux, ainsi que les exigences de la législation russe qui permettent aux agences de renseignement russes de demander ou de contraindre l’assistance de Kaspersky et d’intercepter les communications transitant par les réseaux russes. ;» Il ajoute que « ;Le risque que le gouvernement russe, qu’il agisse seul ou en collaboration avec Kaspersky, puisse capitaliser sur l’accès fourni par les produits Kaspersky pour compromettre les systèmes fédéraux d’information et d’information implique directement la sécurité nationale des États-Unis. ;» C’est pourquoi le ministère a demandé à ses agences et départements de supprimer et ne plus utiliser les produits Kaspersky après le délai de 90 jours fixé.

En dépit de ce bannissement officiel des agences du ministère de l’Intérieur, le DHS déclare qu’il est toujours possible à Kaspersky ou « ;toute autre entité qui revendique que ses intérêts commerciaux seront directement touchés ;» de « ;soumettre une réponse écrite répondant aux préoccupations du ministère ou pour atténuer ces préoccupations ;».

À la suite de la directive du DHS, le Sénat vient de voter un amendement afin de révoquer l’utilisation des produits de l’entreprise Kaspersky Lad au niveau du gouvernement fédéral. Cet amendement qui a été proposé par la sénatrice Jeanne Shaheen a été intégré à la loi National Defense Authorization Act (NDAA).

Après le vote de cette loi, Shaheen n’a pas manqué d’exprimer sa joie et a ouvertement affirmé qu’elle est « ;très heureuse que le Sénat ait agi de façon bipartite sur mon amendement qui supprime une vulnérabilité réelle de notre sécurité nationale. ;» Sur le site web du Sénat, on peut également lire les propos de Shaheen dans lesquels elle ovationne l’administration Trump pour avoir écouté son appel afin de supprimer les logiciels de Kaspersky Lab de tous les ordinateurs fédéraux. Enfin, la sénatrice conclut qu’il « ;est important que cette interdiction fasse partie intégrante de la loi et qu’elle soit élargie à l’ensemble du gouvernement fédéral, comme mon amendement le ferait. Compte tenu du soutien bipartite, bicaméral solide pour cette proposition, je suis optimiste, cela sera bientôt signé dans la loi. ;»

Source : DHS, Sénat US

Et vous ?

Quel est votre avis sur ces décisions de bannir les produits Kaspersky du gouvernement américain ?

En dehors de la crainte avancée, pensez-vous que les décisions du gouvernement américain pourraient être motivées par autre chose ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/06/2018 à 12:25
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Que pensez-vous de cette affirmation du Parlement européen ?
C'est n'importe quoi !
Kaspersky n'est pas une menace !
Après tout ce que Kaspersky a fait pour la sécurité d'Internet...

Encore une fois l'UE suit les USA. (ce qui ne surprendra personne)
Alors qu'on sait que les USA nous espionnent, donc pourquoi on ne considère par les USA comme une menace ? Ce sont quand même les spécialistes des attaques informatiques.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Personnellement, considérez-vous Kaspersky comme une société malveillante ou comme une firme de sécurité dont il faut saluer les efforts ?
Pour moi c'est clairement une excellente firme de sécurité qui a fait beaucoup pour la sécurité informatique.
Mais là il y a un gros racisme anti Russe, digne d'une guerre froide...
Il n'y a pas de preuve contre Kaspersy.

Le jour où on trouvera des backdoors dans Windows 10 et Norton, ça fera moins de bruit...
11  0 
Avatar de Le gris
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/06/2018 à 13:34
Quand des états ne font que suivre l'ineptie de leur camarade, on se trouve à se tirer une balle dans les pieds. Pauvre Europe!
8  0 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/06/2018 à 13:44
J'ai l'impression d'être dans un rêve, ou plutôt un cauchemar, dans lequel on tourne le dos à une entreprise qui fait tous les efforts du monde pour prouver sa bonne foi pendant que nous accordons notre confiance à des sociétés (principalement américaines) qui prennent les données des gens depuis toujours sans même parler des potentielles portes dérobées qui peuvent se trouver dans leurs logiciels.

Est-ce qu'un jour, l'union européenne cessera d'être le pantin des Etats-Unis et de suivre tous ses avis et ses instructions ou elle continuera comme ça jusqu'à son extinction ?
8  0 
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 15/06/2018 à 14:54
Je croyais avoir déjà tout entendu dans cette affaire
Mais là... c le summum...... Ça frise le ridicule un tel niveau d'asservissement
Bien entendu c'est Kasper qui espionne seul, les autres spywares made in USA sont blancs comme neige

Du coup, quitte à me faire espionner, je préfère que ce soit par qlq1 de déjà reconnu ou du moins qui est unanimement pointé du doigt. Je vais de ce clic m'installer une bonne vieille solution Kasper pour livrer à la méchante Russie et à Poutine mes données ... Et puis Windows 10 même dans 10 ans je compte pas m'intoxiquer avec, Seven ou Kubuntu c suffisant.
8  0 
Avatar de Patounoff
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 16/07/2018 à 18:51
Lorsque l'on voit le nombre de mouchards installés dans W10.
C'est d'un ridicule...
6  0 
Avatar de kedare
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/06/2018 à 16:19
Faudrait pas faire barrage a la NSA avec des solutions efficaces non mais ho
Après tout les Americains sont les gentil sauveurs contre les villains Russes
5  0 
Avatar de jml17
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/06/2018 à 19:16
Très peu actif sur le site, mais lecteur assidu de la newsletter, et également abonné à Kaspersky depuis longue date, je ne changerai pas aujourd'hui.
Cet avec ce genre de décision du parlement européen, que les élus nous détourne de l'Europe !
Le pouvoir ne rend pas nécessairement intelligent, d'ailleurs, un certain Bedos à dit: Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant.
5  0 
Avatar de lubric_monkey
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 25/06/2018 à 12:04
on voit finalement qui est à la solde de quelqu'un .
on voit bien au fil des pseudo loi qui sortent de l'europe, que les lobbys sont tous puissants notamment ceux qui reflechissent en dollars.
on voit de mieux en mieux que ces gens la bas, pour lesquel d'aucun n'ont voté et qui de par leur statut sont inattaquables.
en effet, nous ne pouvons ni les revoquer , ni les poursuivre pour trahison, ou haute trahison.
nous sommes dans une democratie, dirigée par un systeme feodal , c'est ca la modernité... nouveau millenaire qui commence comme le dernier.....
je suis bien inquiet car personne ne bouge.
attendons ...attendons .... encore et bientôt nous n'aurons plus de forum...
5  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/11/2017 à 10:51
aucun geste de Kaspersky ne pourra répondre aux exigences du gouvernement US puisque ce dernier ne veut pas de Kaspersky. Il est de mauvaise foi et on ne peut rien contre ça. Kaspersky les dérangent et ils veulent s'en débarrasser.
4  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2017 à 18:15
Tout cela reste à prouver.
Je ne crois plus les médias de masse, bien trop de mensonges et de propagandes.
Rappelez-vous que c'est à cause de cela qu'il y a des guerres.

Ils espionnent tous, alors pourquoi les américains seraient les gentils et les autres les méchants!
Les bons cowboys tuant les méchants indiens....
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web