Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'API Payment Request est désormais implémentée dans tous les navigateurs Web les plus utilisés
Pour faciliter les paiements en ligne

Le , par Stéphane le calme

258PARTAGES

8  0 
L'achat de produits en ligne est une expérience pratique, mais souvent frustrante, en particulier sur les appareils mobiles. Bien que le trafic mobile continue d'augmenter, les achats effectués sur mobile représentent seulement environ un tiers de tous les achats en ligne. Quelles sont les raisons qui peuvent l’expliquer ?

Les formulaires d'achat en ligne sont parfois chronophages, difficiles à utiliser, lents à charger et à rafraîchir, et nécessitent plusieurs étapes pour être validés. C'est parce que deux composants principaux des paiements en ligne, notamment la sécurité et la commodité fonctionnent souvent à fins multiples.

La plupart des problèmes qui conduisent à l'abandon d’un achat en cours peuvent être directement attribués aux formulaires d'achat. Chaque application ou site a son propre processus de saisie et de validation des données, et les utilisateurs trouvent souvent qu'ils doivent entrer les mêmes informations au point d'achat de chaque application. En outre, les développeurs d'applications ont du mal à créer des flux d'achats qui supportent de multiples méthodes de paiement unique, même les petites différences dans les exigences de la méthode de paiement peuvent compliquer le processus d'achèvement et de soumission du formulaire.

Tout système qui améliore ou résout un ou plusieurs de ces problèmes est un changement bienvenu. Bien entendu, il existe des solutions partielles à ce problème comme Autofill, une extension dont la fonctionnalité principale est d’effectuer le remplissage automatique des champs de formulaire quand la page est chargée sans aucune interaction de l'utilisateur.


Cependant, il existe une solution plus complète : l’API Payment Request (demande de paiement).

L'API Payment Request a été proposé comme standard au W3C, l’organisme chargé de promouvoir la compatibilité des technologies WWW. Son objectif est d’éliminer les formulaires de caisse. Il a été présenté comme une solution qui améliore considérablement le flux de travail des utilisateurs pendant le processus d'achat, offrant une expérience utilisateur plus cohérente et permettant aux marchands Web de tirer facilement parti de différentes méthodes de paiement.

L'API Payment Request est conçue pour être agnostique du fournisseur, ce qui signifie qu'elle ne nécessite pas l'utilisation d'un système de paiement particulier. Ce n'est pas une nouvelle méthode de paiement ni l'intégration directe avec les processeurs de paiement. Il s’agit plutôt d’un moyen d'acheminer les informations de paiement et de livraison de l'utilisateur aux commerçants, avec les objectifs suivants :
  • laisser le navigateur agir comme intermédiaire entre les commerçants, les utilisateurs et les méthodes de paiement ;
  • standardiser le flux de communication de paiement autant que possible ;
  • supporter parfaitement les différentes méthodes de paiement sécurisées ;
  • fonctionner sur n'importe quels navigateur, appareil ou plateforme mobile.

L'API Payment Request est une norme ouverte et croisée par navigateur qui remplace les flux de caisse traditionnels en permettant aux marchands de demander et d'accepter tout paiement dans un seul appel d'API. L'API permet à la page Web d'échanger des informations avec le user agent pendant que l'utilisateur fournit une entrée, avant d'approuver ou de refuser une demande de paiement.

De plus, avec le navigateur agissant en tant qu'intermédiaire, toutes les informations nécessaires à un paiement rapide peuvent être stockées dans le navigateur, afin que les utilisateurs puissent simplement confirmer et payer, le tout en un seul clic.

Ce mois-ci, le statut de l'implémentation de dette API dans Webkit est passé de « Under Consideration » à « In Development ». Ian Jacobs de la W3C a expliqué que « Cela signifie que l'API est implémentée dans Chrome, Edge, Firefox et Webkit, ainsi que Samsung Internet Browser et Facebook. »

« Le timing ne pourrait pas être mieux. Aujourd'hui, le Groupe de travail sur les paiements Web a fait des avancées à la fois sur l'API Payment Request, mais aussi sur les identificateurs Payment Method qui sont passés au statut de Candidate Recommendation. Cette étape dans la piste de recommandation du W3C signifie que la spécification est stable et que nous nous concentrerons maintenant sur l'interopérabilité du navigateur, principalement en développant une suite de tests complète. »

Source : W3C

Et vous ?

Que pensez-vous de cette API ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 15:44
Personnellement ça me rappelle à nouveau la réflexion qui se résume à ceci :


(Source: https://xkcd.com/1200/ )

Dans mon usage personnel mon ordinateur ne garde jamais plus de 3 minutes sans activité quoi que ce soit qui permette de payer avec mes sous. Et il y a toujours de quoi cliquer pour fermer une session si je veux pas attendre 3 minutes.

C'est pas super évident car certains services font vraiment des pieds et des mains pour prétendre que vous vouliez qu'ils enregistrent votre carte bleue, ce qui permet le fameux paiement en un clic.
Mais bon, c'est faisable, et moi, je fais ça.

Là on va quand même en sens inverse : c'est même plus le site web qui retient les infos de paiements pour lui, c'est le navigateur qui le fait pour n'importe quel site. Mignon.

Bon cela dit, cette API sert à faire plus de choses que ça. Standardiser un protocole d'échange d'infos de paiement entre site web et navigateur, ça simplifie beaucoup la vie des auteurs de site web, et ça veut pas dire que le navigateur a enregistré toutes les infos. Il peut aussi les enregistrer chiffrées avec un mot de passe qu'il demande à chaque fois qu'il affiche une demande de paiement. Un mot de passe a un côté plus pratique qu'un numéro de carte de crédit par exemple.
Et surtout c'est l'étape numéro 1 pour que plus tard les banques s'arrangent avec les navigateurs de leurs clients directement sans confier d'information privée aux sites webs.
1  0 
Avatar de Davidtwix
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 22/09/2017 à 18:07
BOnjour,

Je me trompe peut être mais l'article semble une simple traduction de celui là

Sur le fond rien de choquant du moment que la source est citée

https://developers.google.com/web/fu...yment-request/
0  0 
Avatar de jpouly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/09/2017 à 11:20
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

De plus, avec le navigateur agissant en tant qu'intermédiaire, toutes les informations nécessaires à un paiement rapide peuvent être stockées dans le navigateur, afin que les utilisateurs puissent simplement confirmer et payer, le tout en un seul clic.
Je crois que les ransonware sont mort. Il suffira aux escrocs d'utiliser cette API et de se faire payer . Ni vu, ni connu
0  1