Windows 10 : Microsoft rajoute des options pour mieux contrôler la confidentialité
Ainsi que les permissions

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Conscient qu’il demeure encore des inquiétudes relatives à la vie privée sur la dernière version de son système d’exploitation qu’est Windows 10, Microsoft voudrait pouvoir améliorer les choses avec la mise à jour à venir Windows 10 Fall Creators Update.

Dans un billet de blog, l’entreprise a expliqué les ajustements qui seront faits au niveau des paramètres de confidentialité.

Tout d’abord, l’entreprise a évoqué un accès plus facile aux informations de confidentialité lors de l'installation. Dans cette optique, Microsoft a prévu deux changements :
  • les utilisateurs auront un accès direct à la déclaration de confidentialité de Windows 10 pendant le processus de configuration ;
  • en outre, les utilisateurs qui configurent un nouveau terminal pourront passer directement aux paramètres pertinents pour la localisation, la reconnaissance vocale, le diagnostic, les expériences personnalisées et les publicités. « Vous n'avez plus besoin de filtrer la déclaration de confidentialité si vous souhaitez lire uniquement une fonction spécifique, cliquez simplement sur le bouton Apprendre plus pour y accéder facilement ».

Ensuite, avec Windows 10 Fall Creators Update, Microsoft ajoute également la possibilité de définir des contrôles des applications au-delà de la localisation.

Microsoft avance que : « De même, il est important pour nous que vous ayez la transparence et le contrôle sur les applications qui peuvent accéder à vos informations. La plupart des utilisateurs ont l'habitude d'être invités à utiliser les données de localisation lors de l'utilisation d'une carte ou d'une autre application conforme à l'emplacement. À partir de la mise à jour Fall Creators, nous étendons cette expérience à d'autres fonctionnalités de périphériques pour les applications que vous installez via Windows Store. Vous serez invité à fournir une autorisation avant qu'une application ne puisse accéder à des fonctionnalités clés de l'appareil ou des informations telles que votre appareil photo, votre microphone, vos contacts et votre calendrier, entre autres. De cette façon, vous pouvez choisir quelles applications peuvent accéder aux informations provenant de fonctionnalités spécifiques sur votre appareil. »

Bien entendu, cette fonctionnalité n’est pas rétroactive et ne va marcher qu’avec les applications qui sont installées après avoir effectué la mise à jour. Cependant, les utilisateurs vont disposer de la possibilité d’ajuster les autorisations sur les autres applications déjà installées depuis le menu Paramètres, puis Confidentialité.

Du côté des entreprises cette fois-ci, Microsoft prévoit de leur apporter une nouvelle fonctionnalité qui va leur permettre de limiter les données de diagnostic au minimum requis pour Windows Analytics. Microsoft rappelle que : « Windows Analytics permet aux administrateurs d'entreprise de diminuer les coûts informatiques en obtenant des connaissances, en utilisant Windows Diagnostics, sur les ordinateurs exécutant Windows 10 dans leurs organisations. Il s'agit d'un service Microsoft en croissance rapide – fournissant des informations basées sur les données qui réduisent le coût du déploiement, de l'entretien et de la prise en charge de Windows 10. »

Ces fonctionnalités vont être déployées avec la mise à jour Fall Creators en octobre, mais les Insiders devraient commencer à les voir dans les préversions qui seront déployées au courant des semaines à venir. Une nouvelle build devrait être livrée très rapidement, car la mise à jour Fall Creators Update est déjà en phase finale de développement. Il est plus que probable que ces changements de confidentialité soient annoncés dans les notes de version.

Source : blog Windows

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de AndMax AndMax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:58
il est important pour nous que vous ayez la transparence et le contrôle sur les applications qui peuvent accéder à vos informations
Je suis tout à fait d'accord avec cette déclaration de Microsoft... mais je ne crois pas une seconde qu'elle soit sincère, sinon leur OS serait devenu open-source et libre. En attendant ils continuent la politique de l'obscurantisme, si chère aux éditeurs de logiciels privateurs, plutôt que la politique de la transparence et du contrôle laissé aux utilisateurs.
Avatar de Placide Avorton Placide Avorton - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 21:19
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Ensuite, avec Windows 10 Fall Creators Update, Microsoft ajoute également la possibilité de définir des contrôles des applications au-delà de la localisation.
C'est un aspect qui m'a surpris en découvrant W10 via le laptop fourni par la boite (master d'usine Dell intégré au domaine façon BYOD), le fait de devoir contrôler le comportement de chacun des logiciels présents sur la machine en matière de bavardage. Un peu à la manière d'iOS finalement...

C'est plutôt fastidieux (pour rester correct) et y ajouter de nouveaux paramètres ne va pas rendre cette étape de "sécurisation" plus digeste...

De plus le lancement d'une commande netstat, en parallèle du fonctionnement de Cortana ou autres ne trahi pas forcement de connexions indélicates, c'est pénible à s'en résigner (à mon niveau en tous cas).

Certains ont-ils démarrés la préparation des certifs 70-698 & 70-697? Si ce type de paramétrage est au programme cela doit rendre l'exam encore plus pénible à préparer que les certifs précédentes, de mon point de vue, car nous éloignant de l'aspect purement IT. Sachant que toute ces babioles de télémétrie sont probablement neutralisables par GPO?

Je trouve que Windows devient pénible.
Avatar de kilroyFR kilroyFR - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 23:12
J'ai l'impression que tout le monde en a rien a foutre de toutes ces "evolutions" et autres sur windows 10.
Ou est l'euphorie qu'il y avait avant chaque sortie d'une nouvelle version de cet OS ?
Avatar de Placide Avorton Placide Avorton - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 23:52
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Ou est l'euphorie qu'il y avait avant chaque sortie d'une nouvelle version de cet OS ?
De mon point de vue la montée de version d'un OS n'est jamais réjouissante.

Cela peut apporter quelques fonctionnalités sympa, comme l’extension de volumes logiques à chaud, y compris sur du stockage USB (Windows 8), mais globalement c'est surtout une source d’emmerdement.
Avatar de Etre_Libre Etre_Libre - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/09/2017 à 6:50
Si seulement Windows 10 pouvait être mieux testé par Microsoft...

Hier soir encore : réinstallation d'une Microsoft Surface Pro 3 avec Windows 10 Pro version 1703 : tout à jour dont drivers, eh bien pas d'affichage externe en HDMI (écran détecté, mais pas de signal).
J'ai essayé pendant au moins 1h tous types de réglages et pilotes, pas moyen.

Je réinstalle un Windows 8.1 Pro d'origine, et à jour ensuite, pilotes de Microsoft encore une fois : tout fonctionne du premier coup.
J'ai donc laissé 8.1 Pro, bien plus stable.
Avatar de sirthie sirthie - Membre habitué https://www.developpez.com
le 16/09/2017 à 1:11
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Je suis tout à fait d'accord avec cette déclaration de Microsoft... mais je ne crois pas une seconde qu'elle soit sincère, sinon leur OS serait devenu open-source et libre. En attendant ils continuent la politique de l'obscurantisme, si chère aux éditeurs de logiciels privateurs, plutôt que la politique de la transparence et du contrôle laissé aux utilisateurs.
Heu, ils veulent gagner des sous en vendant leurs logiciels.

Si c'est mal, il faut aussi dénoncer les voitures non libres, les logements non libres, la nourriture non libre, etc.
Avatar de AndMax AndMax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 16/09/2017 à 16:32
Citation Envoyé par sirthie Voir le message
Si c'est mal, il faut aussi dénoncer les voitures non libres, les logements non libres, la nourriture non libre, etc.
Ne pas confondre libre et gratuit. Si une voiture était libre, on pourrait vérifier ce que fait le moteur pendant un contrôle antipollution. Mais le privateur est à la mode, et donc aussi l'obsolescence programmée, les portes dérobées, les voitures qui trichent, etc...

Pour en revenir à Microsoft Windows et le soit-disant contrôle de l'utilisateur sur ce que les logiciels font de ses données personnelles, c'est du pipeau, et il suffit de lire le CLUF pour s'en rendre compte:
En acceptant le présent contrat ou en utilisant le logiciel, vous acceptez que Microsoft collecte, utilise et transmette ces informations selon les conditions définies dans la Déclaration de Confidentialité de Microsoft disponible sur le site (aka.ms/privacy) et selon les conditions éventuellement définies dans l’interface utilisateur des fonctionnalités logicielles.
Avatar de Placide Avorton Placide Avorton - Membre actif https://www.developpez.com
le 16/09/2017 à 17:23
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Pour en revenir à Microsoft Windows et le soit-disant contrôle de l'utilisateur sur ce que les logiciels font de ses données personnelles, c'est du pipeau, et il suffit de lire le CLUF pour s'en rendre compte:

Je découvre aussi ce document publié par l'ANSSI:
« Préoccupations relatives au respect de la vie privée et à la confidentialité des données sous Windows 10 ».

Il y est confirmé page 5 que le service de télémétrie du système ne peut être restreint au niveau minium de collecte que par GPO, et uniquement sur les versions « Entreprise », « Éducation » et « IoT Core ».

Il est aussi évoqué la désactivation de la télémétrie au niveau système, via l’éditeur de registre, "mais il ne s’agit pas d’une pratique supportée par Microsoft".
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 23/09/2017 à 14:13
Windows 10 Fall Creators Update : rien que trois bogues corrigés dans la build 16296
La mise à jour est presque prête à être déployée

Microsoft vient de rendre officielle une nouvelle préversion de Windows 10 Fall Creators Update à destination des testeurs inscrits au programme Windows Insiders. Il s’agit de la build 16296 pour les PC Windows 10. Cette dernière apporte essentiellement trois corrections de bogues, mais Microsoft a également tenu à préciser qu’il ne sera pas possible pour les testeurs d’installer de nouveaux packs pour des langues supplémentaires sur cette préversion. Les packs de langue préexistants (packs de langue que vous avez installés précédemment) devraient malgré tout fonctionner normalement.

La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 devrait faire sa sortie officielle à partir du 17 octobre prochain. Avant que la version stable de cette mise à jour ne soit enfin disponible, les équipes de Microsoft s’emploient à corriger les derniers bogues identifiables qui pourraient éventuellement nuire à l’expérience utilisateur. Parce que Microsoft se concentre désormais sur la stabilité de la Fall Creators Update de Windows 10, les builds les plus récentes, y compris celle-ci, auront tendance à ne pas inclure de nouvelles fonctionnalités. Le fait que cette dernière build ne corrige que trois bogues semble indiquer que la version définitive de la mise à jour de Windows 10 est presque prête à être déployée et profite simplement des derniers petits réglages avant la date de lancement officielle.

Il faut rappeler qu’au cours des derniers mois, la société technologique américaine a publié plusieurs préversions de Windows 10 Fall Creators Update et devrait continuer à le faire jusqu’à ce que la version stable de cette dernière soit officialisée. Si les premières préversions avaient permis d’introduire et de tester de nouvelles fonctionnalités, il y a fort à parier que les versions plus récentes de Windows 10 Fall Creators Update Insider, y compris la build 16296, serviront surtout à éprouver la stabilité globale et à peaufiner la version stable destinée au grand public qu’on peut considérer comme pratiquement achevé.


S’agissant des trois corrections de bogues introduites dans cette build 16296, la firme de Redmond a précisé avoir corrigé les problèmes qui se présentaient encore :
  • lorsque l’utilisateur souhaitait se servir de la fonctionnalité Hyper-V afin de créer une machine virtuelle sur le stockage réseau tiers, ce qui était impossible jusqu’à présent ;
  • pendant les premières minutes qui suivaient l’installation propre des préversions antérieures à la build 16296 de Windows 10 Fall Creators Update dans une langue autre que l’anglais. En effet, plusieurs applications de boîte de réception avaient tendance à apparaître de manière inattendue en affichant leur nom respectif en anglais au lieu de porter le nom approprié dans la langue choisie pendant l’installation ;
  • avec les applications de jeux utilisant WebView lors d’une utilisation intensive de HTML Canvas. En effet, dans certains cas de figure, des ralentissements se traduisant par une baisse importante du FPS (nombre d’images par seconde) avaient été notés.


Source : Blog Windows

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/09/2017 à 17:22
Moi qui vient d'avoir Windows 10 sur ma nouvelle bécane "assez" grosse à 2000 €, voici ce que j'en pense :
- Microsoft a essaye d'empêcher Linux à tout prix d'être installé. Grâce à Steve Ballmer (et sûrement de gros dessous de table), l'UEFI est sorti (et a énormément évolué, on dirait même que c'est pour le bien de l'humanité quand on lit Wikipedia, sauf que... il y a Microsoft et Apple en tant qu'acteurs majeurs). Donc sur mon très gros PC, je veux installer Linux. Si Windows est installé, deux choix possibles :
- désactiver l'UEFI du BIOS. Réinstaller Windows. Installer Linux. Cette saloperie de Windows (et je suis poli) m'a déjà fait perdre trois jours d'installation, donc hors de question que je ré-installe à nouveau
- installer Linux qui va s'installer comme si de rien n'était, mais ho ! Que se passe-t-il ? Je boote toujours sur Windows ? Bah oui, il faut obligatoirement toujours passer par Windows et là, tenez vous bien : il faut que je fasse "SHIFT + menu REDEMARRER" pour qu'il me propose enfin le multi boot.

Et vous voudriez qu'on applaudisse Windows ????
Ah j'oubliais : depuis que j'ai installé Linux Mint, ce dernier est intelligent et professionnel : il a détecté qu'on était en réseau, s'est connecté à l'horloge internationale et se synchronise. Bah ce mongolien de Windows n'y arrive plus depuis que j'ai installé Linux. Il perd ses petits ! Donc à chaque fois que je suis sur Linux, je sais, quand je vais rebooter, que Windows sera revenu en UTC+0 donc deux heures de moins. Il suffit de googler, et vous verrez très vite qu'il y a des milliers d'utilisateurs dans mon cas. Donc il faut faire un batch qui relance le service de synchro de l'heure de Windows avec un serveur d'heure international. Ce batch contient ceci :

net stop w32time
w32tm /unregister
w32tm /register
net start w32time
w32tm /resync

Ah mais j'ai pas fini : comme Windows s'est resynchronisé et affiche enfin la bonne heure, il essaie de marquer ça dans le BIOS (l'UEFI) et quand je reboote sur Linux, bah Linux est revenu à UTC+0. Mais comme Linux c'est du bon et du professionnel, je n'ai rien à faire : quelques secondes après, il s'est automatiquement resynchronisé. Donc en résumé, je suis à 90% du temps sous Linux, et je ne reboote sous Windows que pour essayer de faire de l'Unity ou quelques parties de LoL.

J'oubliais l'autre truc pour ceux qui ne le savent pas : la vitesse de répétition du clavier est liée non pas au hardware mais à votre système d'exploitation. Comme ces mous du bulbe de chez Microsoft pensaient qu'on ne pourrait jamais être rapides, ils ont limité la vitesse de répétition à une limite très haute. Sur Linux, je peux enfin m'éclater : mon clavier est ultra rapide, et quand je descend dans mon code source, si je laisse la flèche vers le bas, j'ai l'impression que tout l'écran scrolle de manière fluide, à 60 fps. C'est génial. Pour ne pas citer quand on a des lignes de commandes longues comme le bras et qu'on veut effacer des lignes : "suppr" et on attend 2 secondes au lieu de 5 secondes. Faites ça 10 fois dans la journée, à la fin du mois vous avez gagné une heure. Un rapide calcul m'a dit que sur mes 12 ans où j'étais 100% Windows, j'ai perdu 26 jours rien qu'à cause de ça.

Bref, Windows c'est vraiment, vraiment pas fait du tout pour les professionnels. La seule chose que je peux dire de positive sur Windows ? Je pense sincèrement que Windows 10 est meilleur que Seven. Oui, sérieusement. Sur presque tous les points. Mais il est toujours très très loin d'être aussi professionnel que Linux, et rien que cette histoire d'heure est aussi scandaleuse qu'inadmissible.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil