iPhone X : un sénateur US interroge Apple sur les protections de la vie privée
Et la gestion des requêtes des forces de l'ordre

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Apple a à peine dévoilé son iPhone X que celui-ci suscite déjà des inquiétudes relatives à la vie privée. Ce smartphone ultra haut de gamme lancé à l’occasion du 10e anniversaire de l’iPhone embarque une technologie de reconnaissance faciale baptisée Face ID, qui permettra à l’utilisateur de débloquer son appareil.

L’objectif est certes de renforcer la protection de la vie privée des utilisateurs, mais les problèmes liés aux systèmes de reconnaissance faciale sont bien réels. Il a par exemple déjà été signalé que de nombreux systèmes de reconnaissance faciale, comme celui du FBI, ont un taux d'erreur plus élevé lorsqu'il s’agit d’identifier les personnes de couleur. On peut également rappeler que le système de reconnaissance faciale du Galaxy S8 a été trompé par une simple photo. Tant de cas qui montrent, selon le sénateur américain Al Franken, qu’il y a de quoi s’inquiéter. Il a alors adressé une lettre au PDG du fabricant d’iPhone pour lui demander des informations sur les garanties de sécurité et de confidentialité mises en place pour les données biométriques des utilisateurs.

Apple a pris des mesures en anticipation d'un certain nombre de problèmes. Apple a par exemple affirmé qu’aucune application tierce n’aura accès à son système de reconnaissance faciale. Phil Schiller, vice-président d'Apple chargé du Marketing a également déclaré que toutes les données d'empreintes faciales recueillies à travers le système Face ID seront stockées localement sur le périphérique de l'utilisateur plutôt que sur le cloud. Mais Al Franken veut « [savoir] si c'est actuellement possible – soit à distance, soit via un accès physique au périphérique – pour Apple ou un tiers de récupérer des données d'empreintes faciales utilisables de l'iPhone X. » Il demande également si Apple a prévu des raisons pour lesquelles la firme pourrait décider de commencer à stocker ces données à distance.

En ce qui concerne la précision de Face ID, Apple a déclaré avoir utilisé plus d'un milliard d'images pour entrainer son système de reconnaissance faciale. Le sénateur s'interroge donc sur l'origine de ces images. Son objectif est de savoir si, pour le choix de son échantillon, Apple a tenu compte de la diversité des visages, notamment en termes de race, de genre et d'âge, pour éviter des biais par exemple liés à la race. Il demande également à Tim Cook de fournir des détails sur les mesures prises par le fabricant d'iPhone pour s'assurer que son Face ID soit capable de distinguer le visage d'un individu d'une photo ou d'un masque pour exemple.

Les inquiétudes du sénateur Al Franken portent également sur la manière dont Apple compte gérer les requêtes des forces de l’ordre. Ce dernier point est notamment important surtout qu'Apple a été en lutte avec le FBI et le département américain de la Justice. Dans cette affaire, les fédéraux américains ont tenté de forcer l'entreprise à débloquer un iPhone protégé par un mot de passe lié à une attaque terroriste en 2015 à San Bernardino, en Californie. La firme de Cupertino a refusé de se plier à une injonction du tribunal, mais le FBI a fini par déverrouiller l'appareil du suspect sans l'aide de l'entreprise. Étant donné que ce genre de situation est susceptible de se reproduire, le sénateur Al Franken demande à Tim Cook comment son entreprise compte répondre aux requêtes des forces de l'ordre pour accéder aux données d'empreintes faciales d'un iPhone X ou au système Face ID lui-même.

Dans la lettre adressée hier à Tim Cook, il a donné un délai d’un mois, soit jusqu’au 13 octobre à l’entreprise pour apporter des réponses aux préoccupations exprimées par Al Franken.

Source : Lettre du sénateur Al Franken

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous confiance ou utilisez-vous des systèmes de reconnaissance faciale ?
Les trouvez-vous plus sûrs qu'un bon mot de passe ?
Pensez-vous que le Face ID de l’iPhone X pourrait être un véritable problème pour les forces de l’ordre ?

Voir aussi :

Keynote 2017 : Apple dévoile son iPhone X au design « borderless » et au bouton Home virtuel, ainsi que deux nouveaux iPhone 8
La reconnaissance faciale du Galaxy S8 trompée par une simple photo présentée depuis un autre téléphone


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nyakoumo nyakoumo - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:02
Bonjour,

Je voudrais faire juste un point ici, nous ne pouvons parler de race car, il y a qu'une race humaine mais nous parlons d'ethnie dans le cas présent.

Merci de votre lecture.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:14
Citation Envoyé par nyakoumo Voir le message
nous ne pouvons parler de race car, il y a qu'une race humaine mais nous parlons d'ethnie dans le cas présent.
Oui et non.

Race peut en effet être vu point de vu biologique et sur ce point là, je suis entièrement d'accord avec vous. On peut en revanche, éventuellement parler de "population phénotypique" si je ne m'abuse.

En parlant d'humains, l'utilisation abusive du mot "race" est acceptée par l'académie française (II.2). Il y a aussi une seconde définition, plus désuète (II.1).

(1)RACE n. f. XVe siècle, rasse. Emprunté de l'italien razza, de même sens, lui-même probablement issu, par aphérèse, du latin generatio, « génération, reproduction ».
I. En parlant des animaux, notamment des animaux domestiques. Désigne, au sein d'une espèce, certaines catégories d'animaux distinguées par des caractéristiques communes, notamment morphologiques, qui sont constantes au cours des générations et souvent obtenues par des méthodes de sélection génétique. Les diverses races de chiens, de poules. Un bœuf de race charolaise. Les vaches normandes, hollandaises sont des races laitières. Cette race a été obtenue par croisements, est issue de divers croisements. Un cheval de pure race, de bonne race ou, simplement, de race. S'emploie parfois aussi, plus largement, au sens de Famille, Genre ou Espèce. La race chevaline, bovine, porcine. Loc. vieillies. Avoir de la race, se disait parfois, par référence aux qualités qu'on prête aux animaux de race, d'une personne distinguée, raffinée. De race, de grande qualité. Un écrivain de race. Prov. Bon chien chasse de race, les enfants possèdent en général les mêmes qualités, les mêmes inclinations que leurs parents.
II. En parlant des êtres humains. 1. Lignée, ensemble des ascendants et descendants d'une même personne, d'une même famille. La race d'Abraham, de David. Il vient d'une race illustre, d'une race ancienne. Être de race noble, de race royale. Une race éteinte. Spécialt. HIST. Chacune des différentes familles royales qui ont tour à tour occupé le trône de France. La première race, les Mérovingiens. La deuxième race, la troisième race, les Carolingiens, les Capétiens. Loc. adj. Péj. Fin de race, se dit d'une personne qui, dans ses manières ou son apparence, donne une impression d'affaiblissement des caractères héréditaires. Litt. Pour désigner un ensemble de personnes descendant d'une même origine. La race humaine, la race mortelle, les hommes. Les races futures, les races à venir. Par anal. Catégorie particulière d'individus apparentés par des qualités, des inclinations, des habitudes communes. Il est de la race des grands conquérants, de la race des seigneurs. Souvent en mauvaise part. La race des pédants est insupportable. ÉCRITURE SAINTE. Race de vipères, expression par laquelle le Christ désigne les pharisiens dans l'Évangile de saint Matthieu. 2. Chacun des grands groupes entre lesquels on répartit superficiellement l'espèce humaine d'après les caractères physiques distinctifs qui se sont maintenus ou sont apparus chez les uns et les autres, du fait de leur isolement géographique pendant des périodes prolongées. Un homme de race noire, de race blanche, de race jaune. Le mélange, le métissage des races. S'emploie, abusivement, dans le sens d'Ethnie. Titres célèbres : Essai sur l'inégalité des races humaines, d'Arthur de Gobineau (1853) ; Race et histoire, de Claude Lévi-Strauss (1952).
Avatar de - https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:41
@Neckara: il y est aussi dans la constitution, article 1:

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion.
Les politiques galèrent à le faire sauter, le sociale risque aussi de sauter avec depuis qu'on est devenu un pays ayant adopté l'individualisme/capitalisme comme nouvelle idéologie.
Avatar de Tartare2240 Tartare2240 - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:52
Poussons la comparaison aux animaux, et parlons des différentes races de chevaux, de chiens, etc...

Mais là n'est pas du tout le but de l'article. Le fait que le scénat américain se préoccupe du respect de la vie privée m'en bouche un coin, cela va à contre-courant de tout ce que le gouvernement est en train de faire actuellement. Manoeuvre détournée pour faire payer plus de pots de vins de la part d'Apple ?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 16:57
Citation Envoyé par Tartare2240 Voir le message
Le fait que le scénat américain se préoccupe du respect de la vie privée m'en bouche un coin
De ce que j'ai compris, ce n'est qu'un seul sénateur qui s'inquiète. On ne sait donc pas s'il est réellement représentatif du sénat.

cela va à contre-courant de tout ce que le gouvernement est en train de faire actuellement.
Actuellement, mais pas que. Le fait que le gouvernement américain n'est pas très respectueux de la vie privée est loin de dater d'hier et d'être une nouveauté.
Avatar de Tartare2240 Tartare2240 - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 17:13
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
De ce que j'ai compris, ce n'est qu'un seul sénateur qui s'inquiète. On ne sait donc pas s'il est réellement représentatif du sénat.
Ah, j'ai eu peur ! Pendant un instant, j'ai vraiment cru que la protection de la vie privée était une priorité !!...
...

Ça commence à en être déprimant.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 17:21
Citation Envoyé par Tartare2240 Voir le message
Ah, j'ai eu peur ! Pendant un instant, j'ai vraiment cru que la protection de la vie privée était une priorité !!...
Moi ce que j'aime bien, c'est la façon dont ils s'autorisent à violer la vie privée des non-citoyens américains sans trop se gêner. Et la seule chose qui dérange, le seul contre-argument, la seule inquiétude est que ces moyens de surveillance pourrait éventuellement toucher quelques citoyens américains.

La vie privée des autres, on s'en fout, mais toucher la nôtre, vous n'y pensez pas !
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 17:36
je suis aussi plutôt pour remplacer race, par groupe ethnique. au final c'est ce que les sciences ont toujours voulu dire, mais les "bas du plafond" l'ont détourné de son sens sous entendu.

au moins "groupe ethnique" est clair, mais bon peu importe la forme, les "bas du plafond" défendront toujours leur visions, peu importe le mot qu'on lui donne..
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 18:49
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
je suis aussi plutôt pour remplacer race, par groupe ethnique. au final c'est ce que les sciences ont toujours voulu dire, mais les "bas du plafond" l'ont détourné de son sens sous entendu.
D'après l'académie française, le mot "race" date du XVème siècle. Ce n'est qu'au XXème siècle (vers 1990 j'ai l'impression) qu'on a montré que le terme "race" n'était pas biologiquement correct pour les être humains... à partir de la génétique.

Il est donc faux de dire que "c'est ce que les sciences ont toujours voulu dire".
Avatar de Doksuri Doksuri - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/09/2017 à 9:31
donc si j'ai bien compris... avant, ils avaient les empruntes des gens ... et d'ici quelques mois (le temps que les gens changent inutilement de telphone) ils auront aussi le visage...
visage qui est soit-disant "stocke en local"

prchaine etape : reconnaissance ADN et c'est bon ...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil