Apple : la sortie officielle de macOS High Sierra est prévue pour le 25 septembre
Après le lancement des nouveaux iPhone de la marque

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Apple a profité de la Keynote édition 2017 qu'elle organisait à Cupertino dans l’enceinte de l’Apple Campus, le nouveau siège d’Apple en Californie, pour officialiser l’iPhone 8, l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X. Cette occasion lui a également permis de lever le voile sur les dates de sortie des versions officielles de ses nouveaux systèmes d’exploitation : iOS 11, macOS High Sierra, tvOS 11 et watchOS 4. On sait d'ores et déjà qu'iOS 11 sera dévoilé le 19 septembre prochain et que le début de la commercialisation des trois nouveaux smartphones de luxe d'Apple est programmé trois jours plus tard, le 22 septembre.

Malheureusement, au cours de cet évènement, aucune annonce importante concernant le nouveau système d’exploitation macOS High Sierra d’Apple n’a été faite par Tim Cook et son équipe. Cependant, le fabricant d’iPhone et de Mac a procédé à une mise à jour discrète sur son site web pour annoncer que la date de sortie de macOS version 10.13 baptisé High Sierra est prévue pour le 25 septembre 2017. Il faudra simplement patienter encore deux petites semaines avant de pouvoir mettre la main sur cette mise à jour majeure du système d’exploitation pour Mac d'Apple.


Le système d’exploitation macOS High Sierra devrait introduire peu d’éléments nouveaux pour l’utilisateur final. Toutefois, Apple promet des améliorations çà et là ainsi que l'ajout de technologies existantes optimisées ou nouvelles qui pourront se révéler intéressantes à l’avenir. L’assistant virtuel de l’entreprise technologique américaine baptisé Siri aurait, par exemple, été optimisé afin de mieux comprendre les besoins des utilisateurs et de s’exprimer de façon plus naturelle (moins robotique).

Le futur OS d’Apple destiné aux Mac devrait signer la fin au support des applications 32 bits sur les prochains systèmes d’exploitation macOS de la firme de Cupertino. Il devrait prendre en charge le nouveau format HEIF (High Efficiency Image Format) qui est censé fournir une meilleure alternative au format JPEG pour le stockage des images et adopter un nouveau système de fichiers propriétaire baptisé APFS (Apple File System déjà présent dans IOS 10.3). Ce dernier serait optimisé pour rationaliser les opérations de recherche de données spécifiques. Cette mise à jour devrait disposer d’une nouvelle barre latérale sur son interface graphique, d’outils d’édition dans l’application Photos et d’une nouvelle version de l’API Metal qui a été conçue pour rendre les jeux plus rapides. macOS High Sierra devrait aussi prendre en charge les GPU externes et permettre aux développeurs de créer des expériences de réalité virtuelle interactive sur les Mac.

macOS High Sierra pourra fonctionner sur toutes les machines capables de tourner sous macOS Sierra, son prédécesseur.

Source : Apple, Time

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Apple va adopter la méthode d'authentification à deux facteurs sur iOS 11 et macOS High Sierra pour plus de sécurité et de simplicité
Apple : le processeur et la RAM des nouveaux iMac peuvent désormais être upgradés pour améliorer les performances de la machine


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de chrtophe chrtophe - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 21:30
Je vous recommande la prudence et de ne pas vous précipiter sur l'installation. Aucune prise en charge de office 2011 (on ne sait pas si il fonctionnera ou non) :
https://support.office.com/fr-fr/art...a-1c5607b26b28

Office 2016 se montre instable dans les versions Beta.
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 26/09/2017 à 5:11
Apple : macOS 10.13 baptisé High Sierra est disponible
avec un nouveau système de fichiers APFS, Metal 2, l’adoption de la norme H.265 et plus

Apple vient d’annoncer une nouvelle mise à jour de son système d’exploitation macOS qu’elle a baptisé High Sierra. Dans cette nouvelle mise à jour portant la référence 10.13, quatre améliorations majeures qui ont fait leur apparition.

Dans ce nouveau système, le nouveau système de fichiers APFS a été ajouté. Depuis la version 8.1 de macOS, Apple a fait le choix du système de fichiers HFS+ qui prend en charge des fichiers plus larges et utilise Unicode pour le nommage des fichiers. Dans cette nouvelle version de macOS, Apple a souhaité corriger les problèmes inhérents à ce système de fichiers plus adapté aux disques durs en introduisant APFS (Apple File System) qui supporte mieux les mémoires Flash et SSD. En plus d’être optimisé pour ces types de stockage, APFS est conçu avec un accent mis sur la sécurité et une meilleure gestion du stockage. Par exemple, avec ce système de fichiers, il est possible de faire des copies de fichiers sur le même volume sans occuper d’espace supplémentaire. Pour ce qui concerne la sécurité, Apple File System offre plusieurs options de chiffrement du disque complet. Ainsi, il est possible de chiffrer nativement le disque entier avec plusieurs options comme l’usage d’une seule clé ou de plusieurs clés de chiffrement avec chaque fichier chiffré avec une clé séparée et les métadonnées chiffrées avec une clé différente. Il permet par ailleurs d’éviter la corruption des métadonnées qui surviennent parfois lors des crashes du système.

À noter que ce système de fichiers est déjà opérationnel sur les systèmes d’exploitation mobiles (à partir d’iOS 10.3, tvOS 10.2 et watchOS 3.2). Sur les ordinateurs Mac où APFS a été officiellement introduit, il est pour l’instant compatible avec les mémoires de stockage Flash. Pour les disques hybrides Fusion Drive (association de mémoire Flash NAND et disque dur), il va falloir attendre encore le temps de mettre en œuvre tous les aspects de la compatibilité.

Comme seconde fonctionnalité majeure introduite dans ce système macOS 10.13, l’on a l’intégration du standard HEVC (High Efficiency Video Coding). Également connu sous la référence H.265, cette technologie est un standard de compression des vidéos qui prend le pas sur H.264 également connu sous le nom MPEG-4 Part 10. Sur sa page officielle, Apple indique qu’il « est capable d’effectuer une compression vidéo jusqu’à 40 % supérieure à celle de la norme H.264. » Les utilisateurs des MacBook pourront donc réduire avec High Sierra l’espace de stockage occupé par les vidéos 4K sur leurs ordinateurs tout en consommant moins de bande passante lors du streaming vidéo. Toutefois, il faut préciser que « la lecture de contenus HEVC 4K nécessite un Mac doté d’un processeur Intel Core de sixième génération ou plus récent. »

Dans le lot des améliorations majeures dans High Sierra, nous avons le passage à la version 2 de Metal, la technologie chargée de soulager le processeur des traitements graphiques et améliorer les performances du système en affectant certains calculs graphiques au GPU. En plus de ces fonctionnalités très proches d’OpenGL et OpenCL qu’on lui connaissait dans sa première mouture, Metal 2 « ajoute des capacités telles que l’apprentissage automatique, la réalité virtuelle et la prise en charge de processeurs graphiques externes pour les divertissements et les applications créatives professionnelles. »


Enfin, pour ce qui concerne, les aspects les plus saillants dans ce nouveau système, Apple met en avant le fait que la réalité virtuelle qui sera omniprésente sur ses différents types d’ordinateurs en commençant par le nouvel iMac avec écran Retina 5K, l’iMac Pro attendu en fin d’année, ou les futurs ordinateurs Mac qui sortiront l’an prochain et supporteront les processeurs graphiques externes. Pour les développeurs, il sera possible de cibler tous ces matériels avec leurs applications pour la réalité virtuelle.

En dehors de ces points, nous avons d’autres améliorations non moins importantes comme celles de l’organisation des photos et la retouche de ceux-ci, l’intégration de l’apprentissage automatique à Safari pour éviter que les utilisateurs soient suivis sur la toile et ciblés par les publicités intempestives. Toujours sur Safari, nous avons le blocage de la lecture automatique des vidéos sur le web. En outre, les fonctionnalités de Siri ont été également renforcées. Selon Apple, son assistant vocal est maintenant capable de faire de meilleures suggestions en apprenant les préférences musicales des utilisateurs. Plusieurs autres améliorations sont disponibles dans ce nouveau système d’exploitation.

Source : Apple

Et vous ?

Avez-vous testé macOS 10.13 ?

Quel retour en faites-vous ?

Les améliorations apportées dans ce nouveau système sont-elles à la hauteur des attentes ?

Voir aussi

Apple : le processeur et la RAM des nouveaux iMac peuvent désormais être upgradés pour améliorer les performances de la machine
Apple va adopter la méthode d'authentification à deux facteurs sur iOS 11 et macOS High Sierra pour plus de sécurité et de simplicité
Avatar de Le Vendangeur Masqué Le Vendangeur Masqué - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 26/09/2017 à 11:20
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Je vous recommande la prudence et de ne pas vous précipiter sur l'installation. Aucune prise en charge de office 2011 (on ne sait pas si il fonctionnera ou non) :
https://support.office.com/fr-fr/art...a-1c5607b26b28
J'aime bien taper sur MS, mais quand-même, leur demander de supporter un logiciel de 6 ans d'âge, et qui a été remplacé depuis par d'autres versions plus modernes, faut peut-être pas exagérer non plus…

Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Office 2016 se montre instable dans les versions Beta.
Là par contre on peut leur taper un peu dessus, parce que les devs de MS pourraient se montrer un peu plus réactifs. Les bêtas de 10.13 elles sont sorties depuis longtemps…
Peut-être aussi on pourrait se demander comment ils font (avec Adobe) pour avoir des logiciels qui se vautrent systématiquement à la moindre mise à jour d'OS. La plupart des éditeurs n'ont pas autant de problèmes ! Leur code doit pas être beau à voir !
Avatar de chrtophe chrtophe - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 26/09/2017 à 18:33
Ou c'est peut être une galère la programmation sous Mac OS X.

Il est à noter que même Filemaker, qui est produit par une filiale d'Apple a eu des soucis de compatibilité avec Sierra.

Des grands groupes comme Sage ont abandonné le Mac, il doit aussi y avoir une raison.

J'aime bien taper sur MS, mais quand-même, leur demander de supporter un logiciel de 6 ans d'âge, et qui a été remplacé depuis par d'autres versions plus modernes, faut peut-être pas exagérer non plus
Il est dit qu'il 'est pas supporté, mais peut-être marche t'il. Il fonctionne bien sous Sierra, mais de mémoire, au départ il y avait des bugs. Le comble serait qu'il marche mieux que la version 2016.

Je devrais voir des High Sierra arriver, je ferais un retour d’expérience par rapport à ces points.
Avatar de Namica Namica - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 26/09/2017 à 21:12
Prudence de prudence car : à peine disponible et déjà en danger :
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Un exploit zero-day dans la dernière version de macOS permet à un attaquant de subtiliser les mots de passe
sauvegardés sur Keychain

Patrick Wardle, chercheur en sécurité pour le compte de Synack qui a apparemment travaillé pour NSA, a publié des informations sur des failles de type zero-day affectant le système d’exploitation macOS High Sierra quelques heures seulement avant le déploiement de la version stable. Le défaut de sécurité affecte la nouvelle fonctionnalité SKEL (Secure Kernel Extension Loading) du système d'exploitation, conçu pour exiger des utilisateurs qu'ils autorisent le chargement de toute nouvelle extension de noyau tiers.

« L'objectif principal (de sécurité) de SKEL est de bloquer le chargement des kexts (Kernel Extension) légitime, mais dont les vulnérabilités sont connues. Jusqu'à ce qu’Apple mette sur liste noire ces kexts via le dictionnaire OSKextExcludeList (dans AppleKextExcludeList.kext / Contents / Info.plist), les attaquants peuvent simplement charger ces fichiers kexts, puis les exploiter pour obtenir une exécution de code arbitraire dans le contexte du noyau », a déclaré Patrick Wardle dans son rapport détaillé.

À l’aide de cet exploit, qui affecte également les anciennes versions de macOS, un attaquant pourrait voler tous vos mots de passe stockés dans le gestionnaire de mots de passe Keychain de Mac en utilisant une application non signée que vous pouvez télécharger et installer à partir du Web.

Comme le font d’autres gestionnaires de mots de passe, Keychain nécessite un mot de passe principal pour permettre aux utilisateurs d’avoir accès. Pourtant, grâce à cet exploit, il n’est même plus nécessaire pour accéder à vos mots de passe stockés qui seront alors visibles en texte clair.

Pour montrer combien il est facile d’avoir accès à ce coffre-fort de mots de passe, il a fait une démonstration vidéo dans laquelle il a créé une application « keychainStealer ». Selon cette démo, il est possible pour un attaquant de récupérer des mots de passe associés à des sites Web, des services et des numéros de carte de crédit lorsqu'un utilisateur est connecté.

L’exploit peut être embarqué dans une application qui semble légitime ou envoyé via courriel.


Il a signalé le bogue à Apple plus tôt ce mois-ci, « mais malheureusement, le patch n'a pas pu être diffusé sur High Sierra », a-t-il déclaré. Apple travaille donc déjà sur un correctif qui sera certainement disponible dans une prochaine mise à jour.

« En tant qu'utilisateur passionné de Mac, je suis constamment déçu de la sécurité de macOS » , a-t-il déclaré. « Je ne veux pas dire que cela soit pris de façon personnelle par quelqu'un chez Apple, mais chaque fois que je regarde macOS de la mauvaise façon il y a quelque chose qui ne va pas. Je pense que les utilisateurs doivent être conscients des risques qui existent sur la plateforme. »

« L’équipe marketing d'Apple a fait un excellent travail pour convaincre les gens que macOS est sécurisé et je pense que c'est plutôt irresponsable et cela conduit à des problèmes où les utilisateurs de Mac sont trop confiants et donc plus vulnérables », a-t-il ajouté.
« macOS est conçu pour être sécurisé par défaut, et Gatekeeper avertit les utilisateurs lorsqu’ils tentent d'installer des applications non signées, comme celle illustrée dans cette preuve de concept, et les empêche de lancer l'application sans approbation explicite. Nous encourageons les utilisateurs à télécharger des logiciels uniquement à partir de sources fiables comme le Mac App Store, et d'accorder une attention particulière aux boîtes de dialogues de sécurité que macOS présente », a déclaré Apple dans un communiqué.

Source : démo de l'exploit, déclaration d'Apple
Que voulez-vous ma bonne dame, de nos jours tout fout le camp.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/09/2017 à 12:27
Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
J'aime bien taper sur MS, mais quand-même, leur demander de supporter un logiciel de 6 ans d'âge, et qui a été remplacé depuis par d'autres versions plus modernes, faut peut-être pas exagérer non plus…
Si le logiciel avait été ou était devenu gratuit, votre point de vu serait acceptable, mais dans le cas d'Office, il s'agit d'un logiciel avec licence payante donc, assurer la compatibilité avec l'un des logiciels les plus utilisés de la planète est un minimum parce que franchement à part quelques fonctions très pointues et un redesign de l'interface, quand l'on possède déjà un Office de microsofr, il n'est à priori pas nécessaire d'en racheter la version la plus récente pour l'utilisateur lambda, surtout s'il s'agit d'une incompatibilité dûe à une mise à jour mineure de l'OS.
Avatar de chrtophe chrtophe - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 27/09/2017 à 20:58
Oui, mais c'est Apple qui rend le logiciel incompatible. Ce n'est pas à cause de Microsoft.

Ce n'est pas une mise à jour mineure, on passe de 10.12 à 10.13, pas de 10.12 à 10.12.5. Le filesystem HFS+ est remplacé.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil