Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google envisagerait l'acquisition de l'activité smartphone de HTC
Et serait en train de finaliser les pourparlers avec le fabricant de smartphones

Le , par Christian Olivier

47PARTAGES

7  0 
Les smartphones HTC ont perdu un peu de leur prestige au fil des années. À cause de cela, la marque taïwanaise a de plus en plus de mal à s’imposer dans un marché hautement concurrentiel sur lequel Samsung, Huawei et Apple semblent avoir la main mise. HTC a peut-être perdu de sa superbe, mais il ne faut pas oublier que c’est la société taïwanaise qui a créé les premiers smartphones au monde tournant sous Android (le HTC G1 ou HTC Dream en 2008), bien avant qu’Apple ou Samsung ou Sony ne commencent à s’intéresser à ce marché. HTC a été choisi en 2005 par Microsoft comme partenaire pour le développement de Windows Mobile et proposé de nombreux téléphones intelligents utilisant ce système d’exploitation.

D’après les informations relayées par les médias CNBC et Business Insider, les négociations entamées entre HTC et Google au sujet d’une éventuelle reprise de l’activité smartphone du groupe taïwanais seraient à leur stade final. Il semble, en effet, que le géant technologique américain est particulièrement intéressé par l’acquisition de la division smartphones du groupe taïwanais. Cependant, rien ne permet encore de confirmer les véritables intentions de la firme de Mountain View à l’égard de la société HTC. Google pourrait envisager de racheter intégralement l’activité smartphone du groupe taïwanais ou alors envisager de nouer un partenariat stratégique plus poussé avec ce dernier, par exemple, en lui octroyant des fonds pour soutenir ses programmes de développement.

Il faut signaler que le groupe HTC opère actuellement sur deux secteurs bien distincts. D’un côté, il y a sa division dédiée aux smartphones et d’un autre, il y a sa division dédiée aux casques de réalité virtuelle. HTC jouit d’une solide expérience et pourrait aider Google à rationaliser le processus de création de nouveaux smartphones capables de mettre un peu de pression sur la concurrence.

Le rapprochement pressenti entre les deux firmes technologiques n’est pas anodin puisqu’elles collaborent déjà depuis plusieurs années sur le marché des tablettes et des smartphones. Il faut rappeler que c’est à HTC que Google avait confié la tâche de concevoir les premières versions de ses « ;smartphones maison ;» Nexus One (en 2010), Pixel et Pixel XL (en 2016). D’ailleurs, la société taïwanaise devrait encore travailler avec l’éditeur d’Android afin de fabriquer le smartphone Pixel de seconde génération. C’est également HTC qui a conçu pour la firme de Mountain View la tablette Nexus 9 (en 2014).


Si cette nouvelle venait à être confirmée, il est possible que Google fasse un remake de son aventure avec la société technologique Motorola. Pour rappel, l’éditeur d’Android a décidé en 2011 de racheter l’entreprise Motorola pour 12,5 milliards USD dans le but de satisfaire ses ambitions matérielles. Motorola a ainsi pu continuer à produire des téléphones intelligents sous sa propre marque tout en se repositionnant sur le secteur des smartphones d’entrée et de milieu de gamme. En fin de compte, la firme technologique américaine a revendu sa filiale Motorola au chinois Lenovo pour 2,9 milliards USD en 2014.

L’analyste d’UBS, Eric J. Sheridan, s’est employé à faire ressortir dans une note les raisons qui pourraient motiver Google à s’impliquer davantage dans le matériel. Selon lui, d’un point de vue purement stratégique, posséder et exploiter sa propre division d’exploitation mobile permettrait au géant d’Internet de surmonter certains des défis stratégiques majeurs auxquels son industrie informatique mobile pourrait faire face en favorisant notamment une intégration plus poussée entre les composants matériels et logiciels de ses produits à l’image de ce que fait Apple avec ses iPhone et son système d’exploitation iOS.

Source : Business Insider, CNBC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

HTC lance la publicité dans l'univers virtuel des utilisateurs de son casque Vive, les annonceurs ne paieront que pour les publicités réellement vues
Développement d'applications mobiles : Google fait l'acquisition de LaunchKit, une startup spécialisée en boîte à outils pour développeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Othakar
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 10:25
A voir quelle sera la ligne directrice de ces smartphones et quelles vont être les produits proposées par cette collaboration. Mais face à Samsung et Apple je me demande quels moyens ils vont mettre en place pour bien se positionner sur le marcher.
0  0 
Avatar de Waikiki
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 14:16
Et comme Samsung et Apple, ils vont faire croire à des simples d'esprit que leurs smartphones ne sont plus du haut de gammes mais du "premium" pour les vendre 1500 boules ?
0  0 
Avatar de Kevin-lourenco
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 20:41
Ca m'étonnerais fort ! Moi je pense plutot qu'ils vont se positionner entre les deux, de maniere à se positionner sans pour autant passer pour du "low cost"

Moi je mise sur des smartphones aux alentours de 600e
0  0 
Avatar de ange2g
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 22/09/2017 à 10:50
Google qui achète HTC = pas obligé de produire sur le sol américain comme le souhaite Mr Trump !
Google et ses stratégies ^^
0  0 
Avatar de manu007
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/02/2018 à 16:28
Faut comprendre que tous les ingenieurs de Motorola sont partis, comme cela va arriver avec HTC.
0  0