Le créateur du navigateur web Vivaldi appelle Google à revenir à sa devise « Don't be evil »
Après des expériences qu'il aurait vécues avec la firme

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
« Don’t be evil » traduit littéralement par « Ne soyez pas malveillants » a été pendant plusieurs années la maxime prônée par Google. À travers cette devise, les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin ont souhaité afficher leur entreprise comme une entreprise altruiste qui œuvre pour le bien-être commun.

Mais pour Jon von Tetzchner, le créateur du navigateur Opera désormais consacré au développement de son nouveau navigateur web Vivaldi, l’on est loin de cette réalité défendue par Google et dans laquelle plusieurs entreprises IT se retrouvaient. Et pour cause, le développeur de Vivaldi explique que la firme de Mountain View aurait, depuis quelques années, changé son fusil d’épaule et se livrerait à des pratiques jugées par Tetzchner comme des attitudes d’abus de position dominante.

Pour mieux se faire comprendre, le créateur de Vivaldi explique que Google a récemment suspendu sans avertissement ses campagnes Google AdWords. Et c’est la deuxième fois qu’il fait face à cette situation. Mais avant d’arriver à une telle situation, Tetzchner souligne qu’il a entretenu de longues et bonnes relations avec l’entreprise et cela pendant plusieurs années. À l’époque, pendant qu’il travaillait encore chez Opera, son équipe et lui ont été les premiers à intégrer les recherches Google directement dans l’interface du navigateur afin que les utilisateurs puissent lancer des recherches en utilisant indifféremment la barre d’adresse ou le champ de recherche. Ce fut un partenariat gagnant-gagnant, car pour Opera, cela leur a permis de fournir un meilleur service aux utilisateurs et récolter des fonds pour payer les factures et pour Google cela leur a permis de croître. Mais les choses ont depuis lors beaucoup changé.

Google s’est rapproché de la fondation Mozilla, a créé de nouveaux services comme Google Docs et tous les problèmes d’Opera ont commencé. Lorsque Google créa ces nouveaux services, non seulement ces services ont été conçus pour être incompatibles avec Opera, mais ils ont également encouragé les utilisateurs d’Opera à changer leur navigateur, explique Tetzchner. Plus en détail, à chaque fois qu’un utilisateur tentait d’accéder à ces services Google Docs en utilisant Opera, l’accès était refusé. En tant qu’utilisateur d’Opera, si aucune solution n’était apportée, il ne restait plus qu’à basculer vers un autre navigateur qui offrait cette possibilité. Après avoir relancé en vain Sergey Brin, Tetzchner explique qu’ils n’ont pas eu d’autres choix que de masquer l’identité de leur navigateur pour offrir aux millions d’utilisateurs d’Opera la possibilité d’accéder à ces services Google Docs et maintenir ainsi leur portefeuille client.

Après cette expérience, Tetzchner est passé à Vivaldi en raison des divergences intestines au sein de l’entreprise Opera. Nous rappelons que Vivaldi est basé sur le projet open source Chromium développé par Google utilisant Blink pour le rendu. Vivaldi étant basé sur Chromium, l’on pourrait trouver évident qu’il n’y ait pas de soucis avec les services Google. Mais là encore, le créateur du nouveau navigateur réalise que les difficultés d’antan rencontrées avec la firme ne sont pas loin derrière lui.


Cette fois, Tetzchner rapporte que Google aurait suspendu leurs campagnes Google AdWords sans préavis. Et c’est la deuxième fois qu’un tel incident survient. Google étant la plus grande entreprise de publicité en ligne, être éjecté de son canal de diffusion pourrait causer des manques à gagner énormes dans la mesure où l’entreprise bénéficie d’une grande audience sur la toile.

Selon Tetzchner, cette suspension d’activités n’est pas fortuite, mais pourrait être liée à ses points de vue sur les collectes de données effectuées par Google et Facebook qu’il a partagés ouvertement. Concernant ces deux entreprises, l’auteur de Vivaldi déclare ceci : « Elles collectent et agrègent trop d’informations personnelles de leurs utilisateurs. Je vois cela comme un problème très sérieux et menaçant la démocratie, car les vastes possibilités de ciblage offertes par Google et Facebook ne sont pas seulement bonnes pour un marketing très ciblé, mais aussi pour une propagande sur mesure. L’idée qu’internet se transforme en champ de bataille de la propagande est très éloignée de l’idéal. »

Tetzchner déclare que deux jours après que ses points de vue ont été publiés dans le journal Wired, toutes les campagnes de leur compte AdWords ont été suspendues sans préavis. « Était-ce juste une coïncidence ? Ou était-ce délibéré, une façon de nous envoyer un message ? », se demande Tetzchner. Chacun pourra tirer ses propres conclusions en analysant le dénouement de cette affaire.

Face à ce problème, Tetzchner n’est pas resté les bras croisés et a saisi Google. Après l’avoir fait, celui-ci rapporte que les spécialistes de Google leur ont dicté comment ils devraient organiser leur contenu sur leur propre site web et comment ils devraient communiquer les informations à leurs utilisateurs pour pouvoir réintégrer le réseau AdWords de la firme.

Après environ trois mois de collaboration, la suspension a pu être levée non sans s’être au préalable plié aux exigences de l’entreprise, précise Tetzchner.

À la suite de ces expériences, le créateur de Vivaldi trouve assez triste que cette entreprise qui naguère affichait tous les traits d’une entreprise ouverte n’ait pas pu résister à la mauvaise utilisation du pouvoir qu’elle détient à travers le monopole dans la publicité et la recherche et espère que cela incitera les régulateurs à voter des lois en conséquence.

Source : Blog Vivladi

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous des expériences rapportées par le créateur de Vivaldi ?

Pensez-vous Google capable de pareilles actions ?

Pensez-vous que Google a perdu ce qui faisait sa force au regard de ces expériences rapportées ?

Voir aussi

Abus de position dominante : Google devra payer une amende de 6 millions d'euros en Russie, suite à la plainte du moteur de recherche Yandex
La coalition d'acteurs du numérique européens OIP porte à nouveau plainte contre Google pour abus de position dominante avec Android
Google use de sa position dominante pour faire pression sur ses concurrents, selon un rapport de la FTC rédigé en 2013


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sami_c sami_c - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 9:43
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pensez-vous Google capable de pareilles actions ?
c'est sûr ... pourquoi s'en priver ?
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre régulier https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 10:38
" Quels commentaires faites-vous des expériences rapportées par le créateur de Vivaldi ? "
N'est-ce pas là ce que font également tous (beaucoup) les grands noms de l'informatique pour pousser à l'obsolescence du matériel qui pourrait durer bien plus longtemps... ceux pour qui le matos représente une part du chiffre d'affaire en tout cas.

" le projet open source Chromium développé par Google "
A moins que je ne me trompe, il est open source, certes, mais pas intégralement... de même pour Google Chrome et nombres d'autres projets.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 12:05
Pensez-vous Google capable de pareilles actions ?
Clairement et c'est même devenu son crédo, y'a qu'à regarder son comportement face aux fabricant de smarphone par exemple, c'est de pire en pire et google n'hésite pas à faire des campagnes de dénigrement pour les forcer à se plier à sa volonté.

Pensez-vous que Google a perdu ce qui faisait sa force au regard de ces expériences rapportées ?
Ca fait un quelques années que je le pense, google est devenu un système fasciste qui veut mettre tout le monde au pas et n'hésite pas à tuer tout ceux qui ne se soumettent pas ou qui ont des visions différente de la sienne.

Google is evil, il a rejoint le grand club des salauds comme microsoft, facebook etc.
Avatar de FatAgnus FatAgnus - Membre habitué https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 12:52
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
À moins que je ne me trompe, il est open source, certes, mais pas intégralement... de même pour Google Chrome et nombres d'autres projets.
Le projet Google Chromium est entièrement open source, disponible en majeure partie sous licences BSD, sauf certaines parties qui sont couverts par les licences MIT, LGPL, Ms-PL, et MPL/GPL/LGPL. Par contre Google Chrome, bien que basé sur Google Chromium, embarque du code propriétaire, comme par exemple le lecteur Flash Player et un lecteur PDF.
Avatar de nox1492 nox1492 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 16:48
Un autre problème de Google c'est qu'il censure de plus en plus de choses dans les résultats de recherche.

J'en ai fait l'expérience avec en cherchant sur des sujets liés à la santé. Avec google je n'ai pas trouvé de résultat sur le sujet même en consultant de nombreuses pages alors qu'avec Qwant j'ai eu le résultat immédiatement.
De chose si on cherche l'appartenance d'une personne à un lobby.

Il y a aussi le parti pris en politique comme l'a montré Mark Dice dans une vidéo :
https://youtu.be/JIFG9RAEssI

Il est maintenant impératif d'utiliser un deuxième moteur de recherche, dans une certain nombre de domaines.
Avatar de joublie joublie - Membre averti https://www.developpez.com
le 05/09/2017 à 18:04
Il y a une anecdote que j'aime beaucoup, elle a été racontée il y a pas mal d'années par un journaliste (si j'ai bonne mémoire) sur France Inter. Ce monsieur avait demandé au directeur général de cette station comment avait été choisi le nouveau slogan de France Inter, " écoutez la différence ". Le directeur général, qu'apparemment le journaliste connaissait bien, lui avait alors répondu en toute franchise " parce que nous faisons la même chose que les autres " !

Les mots servent parfois à masquer la réalité ordinaire, à faire tenter de faire croire au public, aux utilisateurs, à la clientèle ou à des électeurs que la réalité est l'exact opposé du discours tenu (il faudrait remonter au Prince de Machiavel). Des mots peuvent aussi servir à empêcher autrui de penser la réalité, en remplaçant certains mots d'usage courant par d'autres qui serviront mieux les intérêts de groupes particuliers. Par exemple, si vous parlez de " lutte des classes " aujourd'hui, vous passerez probablement pour le dernier des ringards et en serez disqualifié d'emblée, et ça n'a rien d'un hasard. Cette méthode a été importée sciemment des USA vers la France à partir des années 70.

Bien entendu, les vérités des initiés ne s'énoncent normalement qu'entre gens de confiance, les gogos devant en être soigneusement exclus.
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/09/2017 à 18:38
Bonjour,

À mon avis il ne faut pas que cette personne se plie aux exigences de Google il faut qu'il sorte des griffes de Google et regarde la proposition ci-dessous

https://degooglisons-internet.org/

Google je ne les aime pas il faut ce qu'ils veulent et comment on gagne-t-il leur argent avec nos données personnelles Facebook aussi il faut qu'ils arrêtent qu'ils acceptent de nous faire payer leurs services en échange du respect de notre vie privée et de cesser la collecte de données .

Il est urgent à mon avis de reprendre le contrôle sur nos données personnelles

Que pensez-vous ?

Meilleures salutations
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/09/2017 à 18:45
Bonjour,

À mon avis il ne faut pas que cette personne se plie aux exigences de Google il faut qu'il sorte des griffes de Google et regarde la proposition ci-dessous

https://degooglisons-internet.org/

Google je ne les aime pas il faut ce qu'ils veulent et comment on gagne-t-il leur argent avec nos données personnelles Facebook aussi il faut qu'ils arrêtent qu'ils acceptent de nous faire payer leurs services en échange du respect de notre vie privée et de cesser la collecte de données .

Il est urgent à mon avis de reprendre le contrôle sur nos données personnelles

Que pensez-vous ?

Meilleures salutations
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/09/2017 à 19:03
Citation Envoyé par nox1492 Voir le message
Un autre problème de Google c'est qu'il censure de plus en plus de choses dans les résultats de recherche.

J'en ai fait l'expérience avec en cherchant sur des sujets liés à la santé. Avec google je n'ai pas trouvé de résultat sur le sujet même en consultant de nombreuses pages alors qu'avec Qwant j'ai eu le résultat immédiatement.
De chose si on cherche l'appartenance d'une personne à un lobby.

Il y a aussi le parti pris en politique comme l'a montré Mark Dice dans une vidéo :
https://youtu.be/JIFG9RAEssI

Il est maintenant impératif d'utiliser un deuxième moteur de recherche, dans une certain nombre de domaines.
Merci beaucoup pour Qwant, j'y penserai quand je chercherai des sujet très délicats, comme "les peines d'emprisonnement fermes pour ceux qui remettent en cause certains sujets en France".
------------------------------------------------------
Copier coller de mon mail reçu le 06/04/2015 :
------------------------------------------------------

Bonjour,

Nous vous remercions des informations fournies pour compléter votre réclamation et de l'intérêt que vous portez au programme AdSense. Après avoir examiné attentivement les données de votre compte et étudié vos observations, nos spécialistes confirment que nous ne pouvons pas réactiver votre compte AdSense.

Pour plus d'informations sur nos règles relatives aux activités incorrectes ou sur notre processus d'examen, veuillez consulter la page http://www.google.com/adsense/suppor...y?answer=57153. Nous vous rappelons que les éditeurs dont le compte a été désactivé ne sont plus autorisés à participer au programme AdSense.

Merci de votre compréhension.
L'équipe Google AdSense
------------------------------------------------------
Voilà, non seulement ils ne veulent me donner aucune indication de pourquoi ils ont fermé mon compte, j'ai fait suivre tous mes logs Apache, et en plus ils disent "dégage, et pour toujours". Effectivement, trop de pouvoir peut vraiment être néfaste.
------------------------------------------------------
Avatar de jpiotrowski jpiotrowski - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/09/2017 à 21:15
Après la réflexion, l'action : je propose à toute la communauté de www.developpez.net de remplacer le moteur de recherche par défaut par autre chose que Google : Qwant DuckDuckGo, etc...
Remplacez aussi tous leurs services par autre chose, on a le choix malgré tout.
C'est le seul moyen de restreindre le pouvoir exorbitant de ce conglomérat gigantesque. Mais je crains que le combat ne soit très long et plus que difficile.
Mais il faut avoir le courage de le mener.
Je viens de remplacer dans mon Firefox, Google par Qwant.
Faites passer le message.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil