Monnaie électronique : la Chine rend les levées de fonds de type ICO illégales
Et invite ceux qui en ont profité à procéder à des remboursements

Le , par Stéphane le calme

192PARTAGES

11  0 
Un ICO, pour Initial Coin Offering, est un token (qui peut correspondre à une part) mis en vente avant la mise sur le marché d’une monnaie. Vous achetez des tokens, qui seront ensuite convertis en monnaie. En clair, il s’agit d’une levée de fonds en monnaie électronique.

Comme les fonds sont levés sur Internet, tout le monde peut y participer. « Quand une entreprise fixe une date, l'ICO s'ouvre et tout le monde peut investir en même temps. Plus elle communique bien en amont, plus le montant recherché est atteint rapidement », résume Édouard Vallet, secrétaire de l'association Le Cercle du Coin. La durée et le montant de la levée de fonds sont prévus avant le lancement de l'ICO et ne peuvent pas être modifiés en cours de route. Une fois le montant atteint, les prochains paiements sont automatiquement refusés.

La Chine a interdit lundi aux individus et aux organisations de recueillir des fonds grâce à ce système, affirmant que la pratique constituait une collecte illégale de fonds.

Ce mode de financement est de plus en plus prisé à l’échelle mondiale, y compris en Chine. Notons par exemple deux projets côté français qui ont réussi grâce à l’ICO : Beyond The Void, une start-up de jeu vidéo sur la blockchain, et iEx.ec, une spin-off de l'INRIA spécialisée dans le cloud distribué. Cette dernière a levé l'équivalent de 12,5 millions de dollars (2761 bitcoins et 173 886 ethers) en moins de trois heures le 19 avril dernier.

« Nous avions la possibilité de lever 4,5 millions d'euros via un fonds. Mais ça aurait pris un an », a assuré Julien Béranger, chargé de communication d'iEx.ec. Depuis l'ICO, la levée de fonds a pris de la valeur puisque les cours des deux cryptomonnaies ont considérablement augmenté.

Les personnes et les organisations qui ont levé des fonds suite à un ICO devraient prendre des dispositions pour les retourner, ont déclaré dans un communiqué conjoint la Banque populaire de Chine, des organismes de réglementation des valeurs mobilières et bancaires et d'autres ministères chinois, qui a été affiché sur le site de la banque centrale.

La Banque centrale chinoise a ainsi annoncé une interdiction immédiate du financement par ICO, qui a « sérieusement perturbé l’ordre économique et financier ». Selon le site chinois Caixin, le comité qui a pris cette décision a préparé une liste de 60 échanges qui feront l’objet d’une inspection et d’un rapport. En attendant l’issue de ces investigations, toutes les ICO seront gelées en Chine. En parallèle, ICOage et ICO.info, deux des plus importantes plateformes chinoises qui connectent des entreprises vendant des tokens avec des acheteurs, ont suspendu leurs services.

Zennon Kapron, directeur de Kapronasia, consultant en technologie financière basé à Shanghai, a déclaré qu'il soupçonne que les régulateurs appuient sur la pédale de frein pour les ICO dans l’optique de mieux comprendre le phénomène, mais pourrait le faciliter à l'avenir.

« Les régulateurs du monde entier s'efforcent de comprendre ce que sont les ICO, quels sont les risques et comment les réglementer », a-t-il déclaré.

« La Chine, à bien des égards, n'est pas différente des États-Unis ou de Singapour dans la mesure où elle a dit OK, nous devons repousser cela pour l'instant jusqu'à ce que nous comprenions comment les traiter ... Je pense que ce sera une mesure temporaire. »

Il faut noter que la monnaie électronique a gagné en popularité en Chine cette année. En juillet, l'agence de presse d'état Xinhua a cité des données d'une organisation gouvernementale qui surveille l'activité financière en ligne pour signaler qu'il y avait eu 65 ICO à ce jour au cours de l'année, portant un montant combiné de 2,62 milliards de yuans (394,6 millions de dollars) de 105 000 personnes dans le pays.

La réaction a été rapide en ligne.

« La musique s’est arrêtée », a déclaré un membre d'un groupe de discussion sur la plateforme de réseaux sociaux WeChat qui a été mise en place la semaine dernière afin de parler d’une prochaine ICO pour le compte de SelfSell.

« Dépêchez-vous et vendez vos bitcoins », a déclaré un autre.

Selon Kapron, les nouvelles règles n'ont apparemment pas visé les investisseurs chinois, qui seraient encore en mesure de participer aux ICO en offshore.

Cet avis défavorable de la Banque centrale chinoise pour les ICO fait écho à un avertissement récent émis par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) : « Les ICO sont vulnérables aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la nature anonyme des transactions et de la facilité avec laquelle des sommes importantes d’argent peuvent être levées dans un court laps de temps », avait déclaré l’organisme bancaire le 1er août dernier.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 15:46
"Les ICO sont vulnérables aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la nature anonyme des transactions et de la facilité avec laquelle des sommes importantes d’argent peuvent être levées dans un court laps de temps "
Dès que c'est anonyme sa râle parce que l'on ne peut pas fliquer les gens .... peu être que les gens n'ont pas envie d’être fliqués ?
Avatar de nekcorp
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 16:22


Achetez du Neo !!!!
Avatar de Dasoft
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 16:26
Les ICO sont vulnérables aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la nature anonyme des transactions et de la facilité avec laquelle des sommes importantes d’argent peuvent être levées dans un court laps de temps
Du coup, il serait grand temps de rendre illégales les transactions sous couvert d'anonymat dans les banques suisses non ? Parce que cela fait des dizaines et des dizaines d'années que des trafics d'armes et autres sont financés grâce à elles !
Avatar de Dogueson
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 19:39
Citation Envoyé par arond Voir le message
Dès que c'est anonyme sa râle parce que l'on ne peut pas fliquer les gens .... peu être que les gens n'ont pas envie d’être fliqués ?
Effectivement, les organisations criminelles et/ou terroristes n'ont pas envie d'être fliquées

Plus généralement, il est difficile d'un côté de hurler au loup quand une organisation ou une personne fait de l'évasion ou de la dissimulation fiscale (ou tout autre type de fraude financière) et d'un autre côté refuser que les systèmes monétaires dématérialisés répondent aux mêmes exigences de traçabilité que les systèmes basés sur les monnaies étatiques.
Il en est de même pour la protection des investisseurs. Comment garantir que les capitaux investis sont bel et bien utilisés comme il a été prévu de le faire (et non à enrichir un escroc) si personne n'est en mesure de contrôler quoi que se soit ?

Personne n'aime être fliqué ni taxé. Personne n'aime non plus être arnaqué ou associé à la mafia (sauf les mafieux bien sûr)
Avatar de abriotde
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 11:09
mêmes exigences de traçabilité que les systèmes basés sur les monnaies étatiques
Mais les crypto-monaie ne sont pas reconnu comme des monnaies, elles ne sont donc pas des monnaies, elles ne peuvent donc pas faire l'objet des règles des monnaies. On peux considéré les crypto-monnaie comme l'origine de la monaie : un objet auquels on accorde de la valeur et que l'on troque. C'est le même rôle que l'Or, les oeuvres d'arts, ou bien d'autres objets. Il est inhumain de fliquer les hommes pour regarder le moindre fait de leur vie.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 11:28
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
C'est le même rôle que l'Or, les oeuvres d'arts, ou bien d'autres objets.
Non pas du tout justement, la crypto-monnaie ne peut pas être comparé avec quelque chose comme l'or !
L'Or c'est quelque chose de physique, les monnaies disparaissent mais l'or est présent depuis des millénaires.
Les œuvres d'arts servent à blanchir de l'argent ou à masquer son capital.


L'or est un excellent investissement pour le futur.
Parce que même si le taux est manipulé et que les banques essaient de vendre de l'or papier, ce qui est une arnaque, l'or physique vaudra toujours quelque chose.
C'est le refuge par excellence. (il y en a une quantité limité au monde, c'est pas comme les monnaies qu'on créer à l'infini).

Un jour l'euro ne vaudra plus rien, le dollar ne vaudra plus rien, le yen ne vaudra plus rien, le bitcoin ne vaudra plus rien, mais l'or et les métaux précieux vaudront TOUJOURS quelque chose.
Avatar de Itachiaurion
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 12:55
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non pas du tout justement, la crypto-monnaie ne peut pas être comparé avec quelque chose comme l'or !
L'Or c'est quelque chose de physique, les monnaies disparaissent mais l'or est présent depuis des millénaires.
Les œuvres d'arts servent à blanchir de l'argent ou à masquer son capital.


L'or est un excellent investissement pour le futur.
Parce que même si le taux est manipulé et que les banques essaient de vendre de l'or papier, ce qui est une arnaque, l'or physique vaudra toujours quelque chose.
C'est le refuge par excellence. (il y en a une quantité limité au monde, c'est pas comme les monnaies qu'on créer à l'infini).

Un jour l'euro ne vaudra plus rien, le dollar ne vaudra plus rien, le yen ne vaudra plus rien, le bitcoin ne vaudra plus rien, mais l'or et les métaux précieux vaudront TOUJOURS quelque chose.
Même si je suis plutôt d'accord avec toi pour "l'art" le fait est que les monnaies virtuelle sont limités en nombres, donc elle pourrais dans faire office de valeur refuge si la spéculation avais moins cour sur elles, les billet on peut faire autant qu'on veut (encore que) oui, mais les bitcoins sont limités, à moins que l'on change profondément l'algorithme ce qui m'étonnerais on en aura toujours un nombre fini comme l'or. D'après ton raisonnement soit les bitcoins et autre monnaies virtuelles pourront servir de refuge comme l'or car fini en quantité, soit l'or ne peut être refuge car même si limité il est soumis a la spéculation, auquel cas rien ne saurais être refuge.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 13:09
Pour moi, les bitcoins finiront pas ne valoir plus rien comme toutes les monnaies.
Le bitcoin est totalement virtuel, il n'y a même pas de pièces ou de billets, pour donner l'impression de quelque chose de concret.

L'art est virtuel, puisque sans raison valable une oeuvre prend de la valeur.
C'est de la spéculation, comme les pantalons à une jambe des potes de Jacques Attali (Shlomo, David, Jonathan, Shalom et Moshé (c'est pas une référence si obscur que ça...)).

Mais l'or c'est physique, ça possède des propriétés intéressantes.
Il y a aura toujours une confiance dans l'or, alors qu'on peut perdre confiance dans les USA, le Japon, ou l'Europe...

Wait & See comme on dit.
Mais normalement le bitcoin, comme les autres monnaies, finira par tomber, l'économie fonctionne comme ça.

L’Allemagne a rapatrié tout son or de France
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 13:38
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
Du coup, il serait grand temps de rendre illégales les transactions sous couvert d'anonymat dans les banques suisses non ? Parce que cela fait des dizaines et des dizaines d'années que des trafics d'armes et autres sont financés grâce à elles !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Secret...se#Lev.C3.A9es

t'as plusieurs mois / années de retard
Avatar de Andarus
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/09/2017 à 14:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pour moi, les bitcoins finiront pas ne valoir plus rien comme toutes les monnaies.
Le bitcoin est totalement virtuel, il n'y a même pas de pièces ou de billets, pour donner l'impression de quelque chose de concret.

L'art est virtuel, puisque sans raison valable une oeuvre prend de la valeur.
C'est de la spéculation, comme les pantalons à une jambe des potes de Jacques Attali (Shlomo, David, Jonathan, Shalom et Moshé (c'est pas une référence si obscur que ça...)).

Mais l'or c'est physique, ça possède des propriétés intéressantes.
Il y a aura toujours une confiance dans l'or, alors qu'on peut perdre confiance dans les USA, le Japon, ou l'Europe...

Wait & See comme on dit.
Mais normalement le bitcoin, comme les autres monnaies, finira par tomber, l'économie fonctionne comme ça.

L’Allemagne a rapatrié tout son or de France
Pendant des siècles l'or n'avait comme propriété intéressante que c'est beau ça brille(et encore aujourd'hui je doute que ça valeur soit porté par ses applications industrielles).
C'était tout aussi virtuel que le bitcoin, et les contactes des européens avec d'autre peuple notamment africain lors du commerce triangulaire à bien montré la valeur toute relative de ce métal.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web