IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Monnaie électronique : la Chine rend les levées de fonds de type ICO illégales
Et invite ceux qui en ont profité à procéder à des remboursements

Le , par Stéphane le calme

564PARTAGES

11  0 
Un ICO, pour Initial Coin Offering, est un token (qui peut correspondre à une part) mis en vente avant la mise sur le marché d’une monnaie. Vous achetez des tokens, qui seront ensuite convertis en monnaie. En clair, il s’agit d’une levée de fonds en monnaie électronique.

Comme les fonds sont levés sur Internet, tout le monde peut y participer. « Quand une entreprise fixe une date, l'ICO s'ouvre et tout le monde peut investir en même temps. Plus elle communique bien en amont, plus le montant recherché est atteint rapidement », résume Édouard Vallet, secrétaire de l'association Le Cercle du Coin. La durée et le montant de la levée de fonds sont prévus avant le lancement de l'ICO et ne peuvent pas être modifiés en cours de route. Une fois le montant atteint, les prochains paiements sont automatiquement refusés.

La Chine a interdit lundi aux individus et aux organisations de recueillir des fonds grâce à ce système, affirmant que la pratique constituait une collecte illégale de fonds.

Ce mode de financement est de plus en plus prisé à l’échelle mondiale, y compris en Chine. Notons par exemple deux projets côté français qui ont réussi grâce à l’ICO : Beyond The Void, une start-up de jeu vidéo sur la blockchain, et iEx.ec, une spin-off de l'INRIA spécialisée dans le cloud distribué. Cette dernière a levé l'équivalent de 12,5 millions de dollars (2761 bitcoins et 173 886 ethers) en moins de trois heures le 19 avril dernier.

« Nous avions la possibilité de lever 4,5 millions d'euros via un fonds. Mais ça aurait pris un an », a assuré Julien Béranger, chargé de communication d'iEx.ec. Depuis l'ICO, la levée de fonds a pris de la valeur puisque les cours des deux cryptomonnaies ont considérablement augmenté.

Les personnes et les organisations qui ont levé des fonds suite à un ICO devraient prendre des dispositions pour les retourner, ont déclaré dans un communiqué conjoint la Banque populaire de Chine, des organismes de réglementation des valeurs mobilières et bancaires et d'autres ministères chinois, qui a été affiché sur le site de la banque centrale.

La Banque centrale chinoise a ainsi annoncé une interdiction immédiate du financement par ICO, qui a « sérieusement perturbé l’ordre économique et financier ». Selon le site chinois Caixin, le comité qui a pris cette décision a préparé une liste de 60 échanges qui feront l’objet d’une inspection et d’un rapport. En attendant l’issue de ces investigations, toutes les ICO seront gelées en Chine. En parallèle, ICOage et ICO.info, deux des plus importantes plateformes chinoises qui connectent des entreprises vendant des tokens avec des acheteurs, ont suspendu leurs services.

Zennon Kapron, directeur de Kapronasia, consultant en technologie financière basé à Shanghai, a déclaré qu'il soupçonne que les régulateurs appuient sur la pédale de frein pour les ICO dans l’optique de mieux comprendre le phénomène, mais pourrait le faciliter à l'avenir.

« Les régulateurs du monde entier s'efforcent de comprendre ce que sont les ICO, quels sont les risques et comment les réglementer », a-t-il déclaré.

« La Chine, à bien des égards, n'est pas différente des États-Unis ou de Singapour dans la mesure où elle a dit OK, nous devons repousser cela pour l'instant jusqu'à ce que nous comprenions comment les traiter ... Je pense que ce sera une mesure temporaire. »

Il faut noter que la monnaie électronique a gagné en popularité en Chine cette année. En juillet, l'agence de presse d'état Xinhua a cité des données d'une organisation gouvernementale qui surveille l'activité financière en ligne pour signaler qu'il y avait eu 65 ICO à ce jour au cours de l'année, portant un montant combiné de 2,62 milliards de yuans (394,6 millions de dollars) de 105 000 personnes dans le pays.

La réaction a été rapide en ligne.

« La musique s’est arrêtée », a déclaré un membre d'un groupe de discussion sur la plateforme de réseaux sociaux WeChat qui a été mise en place la semaine dernière afin de parler d’une prochaine ICO pour le compte de SelfSell.

« Dépêchez-vous et vendez vos bitcoins », a déclaré un autre.

Selon Kapron, les nouvelles règles n'ont apparemment pas visé les investisseurs chinois, qui seraient encore en mesure de participer aux ICO en offshore.

Cet avis défavorable de la Banque centrale chinoise pour les ICO fait écho à un avertissement récent émis par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) : « Les ICO sont vulnérables aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la nature anonyme des transactions et de la facilité avec laquelle des sommes importantes d’argent peuvent être levées dans un court laps de temps », avait déclaré l’organisme bancaire le 1er août dernier.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dasoft
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 16:26
Les ICO sont vulnérables aux risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme en raison de la nature anonyme des transactions et de la facilité avec laquelle des sommes importantes d’argent peuvent être levées dans un court laps de temps
Du coup, il serait grand temps de rendre illégales les transactions sous couvert d'anonymat dans les banques suisses non ? Parce que cela fait des dizaines et des dizaines d'années que des trafics d'armes et autres sont financés grâce à elles !
7  2 
Avatar de cdusart
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/09/2017 à 14:59
L'intérêt de la cryptomonaie n'est plus a démontrer.
C'est précisément mon problème, en quoi il y a un intérêt ?
Je suis opposé par conviction à toute forme de spéculation nuisible, en quoi le bitcoin ou autre cryptomonaie aide l'économie réelle ?
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 14:51
Il y a des gens qui trouvent que le cour du bitcoin, ressemble à la courbe d'une bulle financière :


Il y a une légère ressemblance :


C'est peut être juste une coïncidence.
En tout cas c'est ultra rapide comme bulle.

Une bulle ça peut durer 10 ans :
4  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/01/2018 à 15:59
Si j'ai bien compris, il faut attendre que ça tombe à la valeur "Désespoir" pour investir. Ou vendre à découvert, mais je ne sais pas si c'est possible avec les bitcoins.
4  0 
Avatar de plakou
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 11:14
Parfait c'était devenu complétement débile l'utilisation de cette monnaie à but spéculatif sans soucis des conséquences négatives qui impact tous le monde...

Espérons que d'autres pays emboite le pas et que cette techno n'ai pas été développé pour rien d'utile ...
5  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2018 à 12:16
Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
Déjà, qu'est-ce qui fait penser qu'acheter une Tesla (qui est beaucoup plus chère qu'une autre voiture) provoque moins de rejets de CO2?
J'ai justement dis exactement l'inverse.
Fabriquer une voiture ça produit beaucoup de CO2 et de pollution diverse.
Pour moi la pollution des batteries et plus grave que le CO2.
Alors peut être que le technologie évoluera et que les batteries seront plus "verte" dans le futur.
Mais pour le moment il me semble que c'est fabriqué avec des métaux et des produits chimique pas très sympa.

L'article source c'est ça :
What's the carbon footprint of ... a new car?
Making a new car creates as much carbon pollution as driving it, so it's often better to keep your old banger on the road than to upgrade to a greener model.
C'est pour les gens qui disent "Vendez votre voiture Essence et acheter une voiture électrique à la place vous diminuerez votre impact carbone" et en fait non...

J'ai cité Tesla pour la blague, parce que ça fait cool, mais c'est trop chère pour tout le monde.
L'info n'était pas là...

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Le bilan carbone ne veut rien dire.
Certes...
Mais l'article dit "carbon foot print" alors je répète.
3  0 
Avatar de plegat
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/01/2018 à 21:38
Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
On appelle ça des "paragraphes".

Cela indique la structure du texte.
Rah punaise, arrête, j'ai mal aux côtes !
4  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/01/2018 à 22:50
Rions un peu...

(Le gras c'est moi qui le rajoute)

Question adressée à liberal1 :
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Une question me perturbe, pourquoi mettre des lignes vides entre tes phrases ?
Réponse :
Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
On appelle ça des "paragraphes".

Cela indique la structure du texte.

Citation Envoyé par wikipédia
Un paragraphe est une section de texte en prose vouée au développement d'un point particulier souvent au moyen de plusieurs phrases, dans la continuité du précédent et du suivant.
source
À moins que liberal1 n'écrive ses paragraphes à l'encre sympathique, comme quand on était minots, à l'école ?

Ah, ça fait du bien de rire, quand on lit ce qu'on lit, des fois.
4  1 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 10:11
Quelle analyse faites-vous du positionnement de la Chine par rapport au bitcoin ?
Bonne nouvelle car l'impact est devenu trop important (pénuries de composants, pollution énergétique, pollution liée à la fabrication des composants)

Quel avenir pour le bitcoin et les autres monnaies cryptographiques comme l’Ethereum ?
Plutôt mauvais car les gens le minent généralement pour changer en une devise/monnaie de leur pays.

Il y avait la bonne idée de s'affranchir des structures bancaires actuelle avec les cryptomonnaies mais ça a dégénérer (minage, spéculation).
Au lieu de développer des services (pas des srvices de cryptolockage bien entendu ) ou des produits qui s'achètent avec des cryptomonnaies, on mine des crypto pour l'échanger contre de l'argent.
4  1 
Avatar de Spiralwise
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/05/2021 à 11:41
C'est plutôt normal qu'un pays comme la Chine qui souhaite contrôler tous les aspects de son économie cherchent à freiner le développement du Bitcoin (et des autres cryptomonnaies). Le Bitcoin ne profite finalement qu'aux personnes dans le milieu. Et pour tout le reste du monde, ce n'est que surconsommation et dommage collatéral sur l'économie "réel" comme l'inflation des prix des GPU portant préjudice aux joueurs PC (et autres amateurs RV, ray-tracing, etc.). Mais les cryptomonnaies continueront d'avoir de beaux jours devant eux, ça profite beaucoup à ceux qui savent l'exploiter et ça parait d'une bonne idée. J'espère juste qu'on finira pas trouver des algorithmes adaptés, pérennes et plus éthiques (qui sait ce que l'avenir nous réserve, et surtout, j’aimerai pouvoir upgrade mon PC sans pulvériser mon porte-monnaie ).
4  1