Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Python désormais « premier choix » devant R comme langage de développement
D'après des votes d'experts en science des données

Le , par Patrick Ruiz

97PARTAGES

8  0 
KDnuggets, un site Web d’information spécialisé sur des sujets liés à la science des données et à l’apprentissage machine entre autres, a livré les résultats de son sondage 2017 des plateformes de développement les plus prisées des experts de ces domaines. Cette année, les résultats reflètent les choix quotidiens de 954 votants disséminés aux quatre coins du monde.

Python mobilise désormais 41 % des votants de la plateforme KDnuggets contre 36 % pour le langage R, une situation qui ressemble fort à une inversion de celle de l’année précédente où les langages avaient respectivement 34 % et 42 % de parts. Autre fait marquant, de 2016 à 2017, le langage R a attiré 5 % des utilisateurs de Python, la moitié du nombre de ceux qui ont fait le chemin inverse. Des chiffres qui collent avec le « pourcentage de fidélité » au langage qui ressort de ce sondage. On constate en effet que 91 % des utilisateurs de Python sont restés des inconditionnels de ce dernier depuis 2016. À contrario, R enregistre un pourcentage bien plus faible (74 %).



Ces tendances globales s’avèrent être les mêmes dans les différentes régions du monde desquelles les participants au vote sont issus. On notera que, dans la zone Europe (qui a mobilisé 35 % des participants au vote), Python gagne 10 % de parts pour culminer à 50 % contre 40 % pour le langage R en 2017.



Ce sondage vient donc comme : confirmer Python comme le « premier choix » des membres de la communauté des scientifiques de données et autres experts en apprentissage machine qui fréquentent le site KDnuggets. Python vient de passer devant R d’après ce qui semble refléter les choix quotidiens des internautes de cette plateforme et cette situation est, semble-t-il, partie pour durer. En effet, d’après le dernier classement de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), la plus grande association mondiale des professionnels techniques :

  • Python est le « meilleur » langage de programmation devant C et Java en 2017 ;
  • Python est le langage de programmation avec la plus forte croissance ;
  • Python est le langage le plus utilisé par la communauté open source ;
  • Python est le langage le plus utilisé pour le développement de sites et applications Web ;
  • Python est le « meilleur » langage pour le développement d’applications d’entreprise, de bureau et d’applications scientifiques.


Source : KDnuggets


Et vous ?

Utilisez-vous le langage Python ?
Qu’apporte-t-il de plus que les autres langages ? Quelles sont ses faiblesses ?

Voir aussi :

IEEE : Python devient le meilleur langage en 2017 en dépassant C et Java, découvrez le classement complet selon divers critères

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 01/09/2017 à 21:24
Pour la performance, on a aussi des bibliothèques déjà extrêmement optimisées : NumPy, SciPy, scikit-learn et j'en passe.
2  0 
Avatar de martopioche
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/09/2017 à 0:43
Citation Envoyé par Spinoza96 Voir le message
Mais ne convient toujours pas au développement final de gros logiciel, manque de gestion d'exception et faible optimisation niveau sécurité.

Intelligence d'affaire -> JAVA/C#.NET
Python qui "manque de gestion d'exception" et considérer Java, la langage pour lequel la bonne pratique est de ne pas utiliser les exceptions car ça alourdi l'exécution en "Intelligence d'affaire"…*Ok…
4  2 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/09/2017 à 19:31
Citation Envoyé par Spinoza96 Voir le message
Excellent language lorsqu'il s'agit de script (automatisation, bot, AI...).
Mais ne convient toujours pas au développement final de gros logiciel, manque de gestion d'exception et faible optimisation niveau sécurité.
Pourtant le try... exception devrait faire l'affaire.

Quand on regarde le comparatif de sa rapidité par rapport aux précédentes versions et aux langages concurrents, il gagne de plus en plus de terrain et commence à les dépasser (bien entendu il n'arrivera pas à rattraper le C/C++, comparons ce qui est comparables).
2  0 
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/09/2017 à 22:47
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Si le typage peut être forcé alors c'est une grande nouvelle.
pas de typage tu peux apprendre plus facilement (quoi que...)
typage impératif = tu bosses sérieusement avec le garde fou le plus élémentaire
C'est pourquoi l'ADA n'a jamais décollé : tout doit être typé et borné. Même un entier quand tu le veux tu dois préciser ses bornes !
Bien sûr je le regrette amèrement, mais l'être humain est ce qu'il est et il préfère tout à l'arrache et vite plutôt que tout bien, et propre...

http://www.ada2012.org/

Ada 2012 is the next generation of the world’s premier programming language for engineering safe, secure and reliable software.
Bah oui. Là c'est sur on n'est pas en Php où on peut faire "olivier" + 6 * "coca" et ne pas avoir même un seul warning !

Ada aujourd'hui

Ada est le plus avancé des langages orientés objet

Ada 2012 est un véritable langage industriel qui conserve les avantages des versions précédentes tout en offrant un support aux besoins d'aujourd'hui : héritage, interfaces, parallélisme, exécution distribuée, compatibilité avec les bibliothèques et les standards du marché.
2  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/09/2017 à 16:01
Depuis 1 semaine, j'apprends le python.
J'ai franchi le pas (après Perl, .NET...)
C'est facile à apprendre => GO les gars.

Il y a beaucoup de librairies et c'est utilisable presque partout, même sur Android (avec Kivy).
1  0 
Avatar de Dhafer1
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/09/2017 à 19:20
Et pour ceux qui s'inquiètent pour la performance, il y'a Cython
1  0 
Avatar de martopioche
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/09/2017 à 2:29
Citation Envoyé par Spinoza96 Voir le message
C'est connu on ne developpe pas un logiciel lourd en python, n'importe quel consultant te le dira.
Bien sûr. N'importe quel consultant est en général expert Java (ou techno basée sur JVM) ou .Net. Et payé au temps, pas sur le résultat…
3  2 
Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 03/09/2017 à 13:52
Python a développé trente-six astuces pour gagner en performance. On peut déjà compiler du code Python, avec ou sans annotations (mais c'est nettement mieux avec) : Cython http://cython.org/. Sinon, on a d'autres implémentations que CPython : Pyston https://blog.pyston.org/, PyPy https://pypy.org/ et j'en oublie probablement un paquet.

Pour les EDI, personnellement, j'utilise PyCharm https://www.jetbrains.com/pycharm/, un véritable bonheur .
1  0 
Avatar de Dhafer1
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/09/2017 à 18:35
Citation Envoyé par _informix_ Voir le message
Ce qui lui fait cruellement défaut est un IDE dédié, comme Visual Studio pour le C#.
Il existe Eclipse Pydev, Pycharm, et Visual Studio Python Tools.
Très bons IDE, pour les très gros projets.
Sinon pour les petits: Visual Studio Code, Sublime et Emacs/Vim
1  0 
Avatar de martopioche
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 14:28
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Quand on lance la commande python (sans le 2, 3) il pourrait très bien lancer la version 2 alors que la 3 est déjà installée!
"Il", mais qui est cet "il" qui lance Python ?

"Il", c'est l'OS, pas Python. L'OS lance le "Python" qui est dans le path et une nouvelle installation de Python ne change pas ce path car…*l'installeur ne connait pas les impacts du changement de version et n'a pas à les imposer. En d'autres termes, il ne changera pas la version exécutée pour ne pas tout planter.

Il y a trop de pistes ? Bof, d'un coté c'est vrai comme tout projet libre et ça donne impression de fouilli contrairement aux technos sous le diktat d'un éditeur. Sauf que les pistes principales et les bonnes pratiques sont assez connues. Mais en même temps, elle n'empêchent pas de s'adapter à son besoin plutôt que d'imposer une approche "élitiste".
1  0