Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Japon se tourne vers l'automation et la robotisation intensives de sa société
à cause du vieillissement de sa population

Le , par Christian Olivier

123PARTAGES

12  0 
Le Japon nourrit un attrait sans précédent pour la culture de l’automation et de la robotisation intensives de sa société à cause de sa politique migratoire, du vieillissement et du non-renouvellement de sa population. Pour essayer de cerner ce phénomène, il faut rappeler certains détails qui font la particularité de ce pays. En effet, le Japon est l’un des pays les plus vieux du monde, mais c’est aussi l’un des pays les plus riches, les plus industrialisés et les plus avancés sur le plan technologique. Ce pays a su maintenir un niveau de vie élevé et l’intégrité de son modèle social au prix d’un endettement public colossal : 250 % du PIB. Sa dette publique, l’une des plus élevées du monde industrialisé, est supérieure à celle de la Grèce.

Le Japon est un pays dans lequel les seniors sont de plus en plus nombreux : 26 % de l’ensemble de la population de ce pays sont âgés d’au moins 65 ans. En 2016, le nombre de naissances est descendu sous le seuil symbolique du million, une première dans ce pays. Sans parler du fait que les Japonais sont de plus en plus nombreux (100 ;000 personnes en 2016) à abandonner leur travail pour aller s’occuper d’un parent plus vieux plutôt que de prendre soin d’un nouveau-né. Malgré tout, le Japon a l’un des taux de chômage les plus bas de la planète (moins de 2,8 %).

Paradoxalement, à cause de l’excédent d’emplois comparé à la faible demande, les travailleurs qualifiés se font de plus en plus rares au Japon. Lorsqu’ils sont disponibles, ils coûtent très cher. Les entreprises doivent fournir beaucoup d’effort pour attirer et conserver le personnel qualifié. Du coup, il devient plus intéressant pour certaines d’entre elles d’investir dans des machines pour remplacer les hommes plutôt que de recruter une main-d’œuvre qualifiée lorsqu’elle existe.

Face à ce défi, le gouvernement japonais a choisi de miser sur le renforcement de l’automation et la robotisation intensives de sa société au détriment de l’immigration. Cette solution pourrait paraître déconcertante pour un citoyen européen qui y verrait probablement davantage une menace pour l’accès à l’emploi et la cohésion sociale. Cependant, elle semble s’imposer de plus en plus comme un début de solution aux besoins spécifiques du Japon au vu de sa démographie déclinante. En l’absence d’une politique claire favorisant l’immigration de masse, les entreprises nippones, tous secteurs confondus, ont décidé de parier leur avenir sur les robots et des technologies d’information.

Le Japon jouit d’une très forte culture favorable à la robotique et à l’automation. En l’absence de ressources naturelles abondantes pour soutenir ses projets de développement, le Japon a réussi à se construire grâce aux progrès technologiques d’avant-garde qu’il a su développer et sa capacité à automatiser. L’approche des Japonais leur donne une relation particulière moins sceptique sur la cohabitation homme-machine. Pour eux, les machines ne représentent pas d'obstacles susceptibles de mettre en péril la position des hommes dans le monde.

Source : Bloomberg, Transcontinentale

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Le Japon prévoit d'organiser des « jeux olympiques » pour les robots en 2020 afin d'attirer l'élite du monde de la robotique
Une assurance au Japon prévoit de remplacer 34 de ses agents par une intelligence artificielle et espère ainsi augmenter sa productivité de 30 %

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grigric
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 9:22
on est bientot 8 milliard sur la planète et elle ne s'est jamais aussi mal portée. Je préfère le choix des japonais plutot que d'augmenter la population...
Les autres pays devraient y réfléchir.
Un scientifique avait dit, il y a deux solutions pour réduire la sur population, mettre en place une politique de natalité mondiale ou une grande guerre. Et pour l'heure, il n'est pas prévu de politique de natalité...
8  0 
Avatar de tmcuh
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 9:18
je serais curieux de voir comment la grippe espagnole pèserait sur l'économie nippone si elle arrivait; sachant que les personnes âgés sont les plus fragiles.
Leur choix n'est peut être pas si mauvais, on est déjà trop sur cette planète, autant avoir moins de population, plus de robot et recevoir des salaires sur une taxe robot.
La dette n'est pas trop un problème pour eux, car elle est détenue en majorité par la population... contrairement aux USA.
7  0 
Avatar de mattdef
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 9:23
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Au lieux de tout miser sur la robotique ils devraient mettre en place des solutions incitant à la natalité, actuellement le milieu professionnel Nipon ne permet pas à une femme de travailler et d'avoir des enfants en même temps ce qui donne ce vieillissement de plus en plus important de leur population et de leur courbe démographique négative
Non au contraire, tous les pays du monde et en particulier du tiers monde feraient bien d'en faire autant et de baisser fortement leur natalité. 7 milliard d'humain, c'est 6 milliard de trop pour la planète
8  1 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 19:58
En même temps, le Japon c'est :
- des procédures suivies à la lettre, là où excellent les robots.
- des gens qui font comme tous les autres, l'apprentissage machine y a tout à fait son application.
- beaucoup de méditation, de quoi relativiser grandement la perte d'emploi.

Quand on voit la précision des japonais, humain ou machine, on ne fait plus trop la différence.
5  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/08/2017 à 9:06
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
entre le maintient de la population et la monté démographique il y a un énorme pas. Si ils continuent ainsi dans 50-60 ans (sans 3ième guerre mondiale) leur population vas diminuer de moitié Ce seras certes moins polluant mais ils vont se retrouver avec d'énormes zones désertique(en population) par la disparition des habitants des régions rurales
Il y a encore de la marge en 1960 il était 90 millions, ils sont actuellement 130 millions...

La désertification des campagnes n'a pas grand chose à voir avec la population totale
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/08/2017 à 9:10
Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
Il y a encore de la marge en 1960 il était 90 millions, ils sont actuellement 130 millions...
Comment le Japon va perdre 40 millions d'habitants en 50 ans
En 2065, l'Archipel ne comptera plus que 88,1 millions d'habitants, selon le National Institute of Population and Security Research.
3  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 5:00
Au lieux de tout miser sur la robotique ils devraient mettre en place des solutions incitant à la natalité, actuellement le milieu professionnel Nipon ne permet pas à une femme de travailler et d'avoir des enfants en même temps ce qui donne ce vieillissement de plus en plus important de leur population et de leur courbe démographique négative
2  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 10:19
Super news. Aucun chiffre (si ce n'est le "26%", aucun exemple...
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 13:07
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
[...]En l’absence d’une politique claire favorisant l’immigration de masse, les entreprises nippones, tous secteurs confondus, ont décidé de parier leur avenir sur les robots et des technologies d’information.[...]
Qu'en pensez-vous ?
C'est la seule méthode pour laquelle "la fin justifie les moyens" ne devrait pas échapper à leurs contrôles ou favoriser la mafia.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

En plus il y a une grosse misère sexuelle au Japon.
Empire des sens – Misère sexuelle au Japon
Merci de l'info, encore une caractéristique lié aux sentiments humains et l'impact de la société ou les désirs et les méthodes d'assouvir la "perversité". Le duel frustration sexuelle contre routine de la vie amoureuse est bien connu des européens aussi. A savoir que dans plusieurs pays, une vie de famille n'est pas forcément une vie amoureuse.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 30/08/2017 à 8:32
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
[...] ils vont se retrouver avec d'énormes zones désertique(en population) par la disparition des habitants des régions rurales
Notre ami le "confort de vie"... Pourtant je présume que les super riches auront bien des villas en campagne ou qu'il y aura des activités de détentes à partager en famille, sans avoir à "se marcher dessus" faute à une trop forte densité de population. Cela pourrait donc être profitable d'une autre façon.

Certaines villes au Japon ont, dans le passé, disparus en très peu de temps, suite à des incendies ou autres, le nombre de morts lors de cela est une inconnue pour moi. Pourtant le Japon c'est toujours relevé.
1  1