Scandale Volkswagen : l'un des ingénieurs derrière le système pour tromper les tests de pollution
A été condamné à 40 mois de prison

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Un juge fédéral à Detroit a condamné l'ancien ingénieur James Liang à 40 mois de prison pour son rôle dans le logiciel utilisé par Volkswagen pour fausser les résultats des tests antipollution américains.

Rappelons que, selon ses déclarations, de 1983 à mai 2008, Liang travaillait dans le département de développement diesel à Wolfsburg (Allemagne). Il a reconnu qu’au début de 2006, lui et ses co-conspirateurs ont commencé à travailler sur un nouveau moteur « EA 189 » pour les ventes aux États-Unis. Lorsque lui et ses co-conspirateurs ont découvert qu’ils ne pourraient pas concevoir un moteur diesel qui respecterait la norme d’émission américaine, pour contourner le problème, ils ont décidé de développer un logiciel qui reconnaîtrait lorsqu’il est en situation de test ou tout simplement en route afin de frauder le test d’émission de gaz.

Pour fausser les résultats des normes antipollution, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen dont le but était de détecter automatiquement, et donc sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures d’émission de gaz par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

Par la suite, en mai 2008, Liang s’est déplacé aux États-Unis pour participer au lancement des moteurs Volkswagen « clean diesel » sur le marché américain. Des employés de Volkswagen et de sa succursale américaine ont rencontré les membres de l’EPA et de la California Air Ressources Board (CARB) pour chercher les certifications requises pour vendre sur le marché américain. Liang a admis que, durant certaines de ces réunions auxquelles il a assisté personnellement, ses co-conspirateurs ont menti sur le fait que les véhicules diesel de Volkswagen étaient conformes aux normes américaines et ont caché la présence du dispositif visant à frauder les tests aux régulateurs américains.

Le juge de la Cour de district des États-Unis, Sean Cox, a également ordonné à Liang de payer une amende de 200 000 $, soit 10 fois le montant demandé par les procureurs fédéraux. Cox a déclaré qu'il espérait que la peine de prison et l'amende dissuaderaient d'autres ingénieurs et cadres de l'industrie automobile de systèmes semblables de tromper les autorités de réglementation et les consommateurs.

La semaine dernière, les procureurs ont recommandé que Liang, 63 ans, reçoive une peine de trois ans de prison, notamment comme compensation pour avoir coopéré pendant des mois lors de l'enquête américaine sur la fraude des émissions de gaz de Volkswagen. Liang aurait pu recevoir une peine de cinq ans de prison.

L'avocat de Liang, Daniel Nixon, a demandé vendredi à Cox d'envisager une condamnation à résidence, affirmant que Liang n'était pas l’un des « cerveaux » de cette opération. Liang « a assuré qu’il obéissait aveuglément à son employeur », a déclaré Nixon. Néanmoins, le procureur fédéral Mark Chutkow a répondu que Liang était une « figure cruciale » dans la conception des systèmes utilisés par Volkswagen pour tromper les tests.
Une peine de prison « enverrait un message dissuasif puissant au reste de l'industrie », a estimé Chutkow.

Liang est toujours employé par Volkswagen, mais ne travaille plus comme ingénieur.

Liang peut faire appel de la sentence, a déclaré Cox.

Volkswagen a plaidé coupable en mars à trois chefs d’accusation, notamment pour fraude, obstruction à la justice et vente de produits sous fausses déclarations. « Votre Honneur, VW AG plaide coupable aux trois chefs d'accusation parce qu'il est coupable sur les trois chefs d'accusation », avait alors déclaré le conseiller général Volkswagen Manfred Doess à la cour.

L’entreprise a reconnu avoir vendu ces véhicules embarquant le dispositif entre 2009 et 2015. En tout, jusqu’au mois de mars, près de 500 000 véhicules ont été rappelés ou réparés seulement aux États-Unis. Ce nombre est passé à près de 11 millions dans le monde.

Le montant total que Volkswagen pourrait débourser en dommages et intérêts est susceptible d’atteindre les 25 milliards de dollars pour traiter les demandes d'indemnisation, les réparations, les recours collectifs ainsi que soutenir un programme de rachat qui donne aux propriétaires américains la possibilité d’échanger leurs véhicules s'ils sont touchés par le scandale.

Les autorités américaines ont également exigé que le constructeur automobile ouvre un programme de recherche et développement sur les technologies vertes et les contrôles de pollution. Le montant de l’enveloppe destinée à ce programme est fixé à 4,7 milliards de dollars.

Le ministère de la Justice a également accusé sept dirigeants actuels et anciens de Volkswagen étant liés au scandale, aux côtés d'un ingénieur responsable des dispositifs permettant de falsifier les résultats des tests en laboratoire. L'un d'entre eux attend son procès et un autre a plaidé coupable. Les cinq autres sont censés être en Allemagne.

« Volkswagen regrette profondément le comportement qui a donné lieu à la crise du diesel », a déclaré le chef de la direction de l'entreprise, Matthias Mueller, dans un communiqué. « Les accords que nous avons conclus avec le gouvernement des États-Unis reflètent notre détermination à remédier à une inconduite qui va à l'encontre de toutes les valeurs si chères à Volkswagen. »

« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.

Source : Reuters


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Jarodd Jarodd - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:05
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Avatar de kedare kedare - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:13
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Aujourd'hui, Volkswagen n'est pas la même entreprise qu'il y a 18 mois », a ajouté la société.


Désolé c'était trop tentant.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Cox a déclaré qu'il espérait que la peine de prison et l'amende dissuaderaient d'autres ingénieurs et cadres de l'industrie automobile de systèmes semblables de tromper les autorités de réglementation et les consommateurs.
Par contre les dirigeant qui ont participés juste pour se faire plus de benefices eux ne risquent rien.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 14:41
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
En UE, les enquêtes sont aussi en cours.
Un exemple parmi beaucoup : http://www.capital.fr/entreprises-ma...fraude-1230727

Il y a des enquêtes dans chaque pays ainsi qu'une autre au niveau de l'EU.
Les procédures sont beaucoup plus longues qu'aux US, raison pour laquelle les sanctions sont déjà tombées aux USA et pas encore en Europe.
Avatar de FraisDesRiques FraisDesRiques - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 16:20
Et on va me faire croire que seul cet ingénieur et ses quelques "co-conspirateurs" ( ) étaient au courant ? Avec tout ce qu'implique l'installation de ce système spécifique sur une chaine de montage ?
Aucun responsable hiérarchique n'a flairé le truc et ne mérite aussi une sanction de ce type ?
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 28/08/2017 à 17:37
Doit-on permettre au public d’inspecter le code source des logiciels propriétaires ?


Non, cela ne devrait pas être permis car il y a des mauvais gens qui sauraont trouvé et détecté des failles dans ce code source et en exploiteront les trous pour nuir en tirer profit.

cette idée est aussi absurde que de publier les plants des cadenas ou des coffres forts des banques.

ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?

Par contre, je suis pour que ce code source soit déposé à un officine ou une organisation neutre de contrôle et d'audit.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 8:24
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois plus et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.



Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Parce que c'est du racket et que les allemands sont des pleutres
Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 8:59
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
cette idée est aussi absurde que de publier les plants des cadenas ou des coffres forts des banques.

ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?
C'est le cas: les plans des portes, cadenas et verrouillages sont disponibles (parfois dans des manuels d'installation, parfois même dans des publicités). Pose la question à un serrurier, et tu verras à quel point il est facile d'obtenir le plan ou la référence de n'importe quelle pièce de porte.

Ce qui n'est pas publié c'est la forme de la clé et de la serrure. Tout comme le mot de passe pour ton application. La fermeture des sources d'une application ne garantit en rien la sécurité d'une application. As-tu déjà entendu parler de déssaseamblage, décompilation ou ingénierie-inverse ?

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Aux états-unis, le véhicule le plus vendu est le Ford F150, avec un moteur V8 5.0, 10 litres aux 100. Mais également un V6 3.3 de 280ch.
Véhicule qui pollue au moins 10 fois et n'est pas soumis aux régulations comme les diesels de VW.

L'hypocrisie totale de l'administration américaine en marche.
En effet, les véhicules américains sont réputés pour rejeter des quantités énormes de CO2 (et donc avoir une consommation de carburant très très élevée). Par contre, aux USA ils sont plus strictes en ce qui concerne les rejets de NOx et particules fines. C'est toujours mieux de préciser de quelle pollution on parle. Les rejets d'un véhicule à combustion sont multiples et variés.
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 9:12
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
C'est le cas: les plans des portes, cadenas et verrouillages sont disponibles (parfois dans des manuels d'installation, parfois même dans des publicités). Pose la question à un serrurier, et tu verras à quel point il est facile d'obtenir le plan ou la référence de n'importe quelle pièce de porte.

Ce qui n'est pas publié c'est la forme de la clé et de la serrure. Tout comme le mot de passe pour ton application. La fermeture des sources d'une application ne garantit en rien la sécurité d'une application. As-tu déjà entendu parler de déssaseamblage, décompilation ou ingénierie-inverse ?

En effet, les véhicules américains sont réputés pour rejeter des quantités énormes de CO2 (et donc avoir une consommation de carburant très très élevée). Par contre, aux USA ils sont plus strictes en ce qui concerne les rejets de NOx et particules fines. C'est toujours mieux de préciser de quelle pollution on parle. Les rejets d'un véhicule à combustion sont multiples et variés.
oui mais le serrurier ne publie pas sa liste indiquant tel client a telle porte/serrure, ça reste "chez lui".

autre exemple : les plans des habitations. c'est contrôlé et régit, ce n'est pas dans le domaine publique consultable par n'importe qui. Pour l'opensource des applicatifs de sécurité ou sensible (santé, social), ça devrait être pareil : code source publié dans un coffre pour un public neutre et avisé et pas pour monsieur tout le monde.

t'imaginerais pas la télécommande bluetouth d'un coeur artificiel en open source ?

Souvenez de cette énorme faille de sécurité dans le paquet debian openmachin (j'ai oublié le nom mais yavait OPEN dedans) ya 3ans je crois ...ah ils rigolaient moins les gens de l'opensource qui disaient que leur code était vérifier par des milliers de gens compétents dans la communauté (et aussi des milliers de gens malvaillants donc)....
Avatar de AndMax AndMax - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/08/2017 à 9:31
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
Souvenez de cette énorme faille de sécurité dans le paquet debian openmachin (j'ai oublié le nom mais yavait OPEN dedans) ya 3ans je crois ...ah ils rigolaient moins les gens de l'opensource qui disaient que leur code était vérifier par des milliers de gens compétents dans la communauté (et aussi des milliers de gens malvaillants donc)....
OpenSSL: Grâce au côté libre de ce logiciel, le correctif était dispo quelques heures après la révélation de la faille (ce qui a été plus long par contre, c'est que des admins se réveillent pour mettre à jour leurs serveurs). Mais on est loin du "zero-day" que Microsoft ou Apple laisse trainer pendant des semaines ou des mois, et c'est encore pire chez d'autres éditeurs fermés.

Des gens compétents ont examiné OpenSSL, et ont créé LibreSSL... ça, tu ne peux le faire sur du privateur.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 19:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'avocat de Liang, Daniel Nixon, a demandé vendredi à Cox d'envisager une condamnation à résidence, affirmant que Liang n'était pas l’un des « cerveaux » de cette opération. Liang « a assuré qu’il obéissait aveuglément à son employeur », a déclaré Nixon. Néanmoins, le procureur fédéral Mark Chutkow a répondu que Liang était une « figure cruciale » dans la conception des systèmes utilisés par Volkswagen pour tromper les tests.
Si on écoute le juge, alors tous les militaires qui ont tué des gens, et qui "obéissaient aveuglément à leurs employeurs", devraient aller en prison. Bah oui, ils étaient bien conscients que "tuer des gens c'est mal". Mais, bien sûr, pas leurs employeurs, qui, eux, ne doivent que payer, et continuer leur vie comme si rien ne s'était passé. Bravo, vive l'Amérique.
Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 19:59
Et oui, c'est en obligeant les contrôleurs à suivre une stricte procédure que la fraude n'a pas été détectée.
Et d'écrire un cahier des charges en trois mots : les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement : c'était trop difficile !
Le cahier des charges ne doit jamais indiquer les méthodes de contrôle.
Les méthodes de contrôle appartiennent aux spécialistes des vérifications (comme en aviation il y a 40 ans !)
Pour moi le Contrôle est aussi responsable que le contrôlé, c'est bien ce qui définit sa responsabilité par rapport au cahier des charges.
Il n'y a pas que dans l'automobile que l'on a mélangé le contenant et le contenu !
C'est une dérive de nos sociétés actuelles.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 01/09/2017 à 12:31
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Et oui, c'est en obligeant les contrôleurs à suivre une stricte procédure que la fraude n'a pas été détectée.
Et d'écrire un cahier des charges en trois mots : les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement : c'était trop difficile !
Le cahier des charges ne doit jamais indiquer les méthodes de contrôle.
Les méthodes de contrôle appartiennent aux spécialistes des vérifications (comme en aviation il y a 40 ans !)
Pour moi le Contrôle est aussi responsable que le contrôlé, c'est bien ce qui définit sa responsabilité par rapport au cahier des charges.
Cela est parfaitement vrai pour un projet informatique.
Ce n'est pas aux développeurs d'écrire les cas de tests ni aux développeurs de dire comment tester.
Sur le principe, je suis d'accord.
Par contre, on se rend bien compte qu'en cas de restriction budgétaire, les tests sont souvent en tête de liste des sacrifiés.
Du coup, on ne fait pas forcément tous les tests nécessaires mais uniquement les tests pour lesquels on a du budget.

Dans le cas de l'auto, c'est un peu la même chose.
Les testeurs sont extrêmement dispersés et surtout, soumis à la concurrence et à des objectifs de rentabilité.
Du coup, avec un CDC du style "les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement", le centre de contrôle technique peut parfaitement se contenter de mettre le capteur durant 20s sans même mettre le contact.
Après tout, le test est validé
0 émission de CO2 détectée durant la durée du test
Ainsi, le centre peut traiter 500 voitures / jour et couler la concurrence avec des prix bas. Bref, rentabilité maximale.

On est quand même contraint d'enrichir un minimum le CDC pour définir un niveau minimal de test car les centres de contrôle feront tjrs le minimum légal afin de garantir les prix les plus bas et optimiser leur rentabilité.
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/09/2017 à 17:10
Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
Pourquoi ces sanctions viennent uniquement des Etats-Unis ? C'est un jugement de la cour de Détroit, et ce sont les autorités américaines qui décident le montant du programme vert. Les américains sont-ils les seules victimes de la fraude au diesel ? Les allemands, l'UE ne disent rien, ne font pas de procès ?
Ca s'appelle du protectionnisme mon cher. Le scandale Volkswagen a éclaté comme par hasard au moment où ils allaient rafler le titre de premier constructeur auto mondial à GM. Un peu comme les amendes record infligées à des banques européennes qui n'ont pas respecté un embargo unilatéral états-unien. Les normes d'émission pour les véhicules diésel sont aussi bien plus strictes aux USA, à dessein.

La doctrine du libre-échange a toujours impliqué, pour le pays dominant le commerce mondial (aujourd'hui les USA, hier l'Angleterre, demain la Chine) de se spécialiser dans le protectionnisme et de forcer les autres pays à se spécialiser dans la pauvreté au non de la doctrine fausse des avantages comparatifs de Ricardo, si besoin par la force (politique de la canonnière). Lizst avait tout compris il y a 150 ans.
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/09/2017 à 17:12
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
ça vous ferait quoi si la porte de sécurité de votre maison était dans le domaine publique open source ?

Par contre, je suis pour que ce code source soit déposé à un officine ou une organisation neutre de contrôle et d'audit.
Rassure-nous, dis-nous que tu n'es pas un professionnel de l'informatique...
Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/09/2017 à 18:16
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Cela est parfaitement vrai pour un projet informatique.
Ce n'est pas aux développeurs d'écrire les cas de tests ni aux développeurs de dire comment tester.
Sur le principe, je suis d'accord.
Par contre, on se rend bien compte qu'en cas de restriction budgétaire, les tests sont souvent en tête de liste des sacrifiés.
Du coup, on ne fait pas forcément tous les tests nécessaires mais uniquement les tests pour lesquels on a du budget.

Dans le cas de l'auto, c'est un peu la même chose.
Les testeurs sont extrêmement dispersés et surtout, soumis à la concurrence et à des objectifs de rentabilité.
Du coup, avec un CDC du style "les émissions de CO2 ne doivent jamais dépasser X % du volume des gaz d'échappement", le centre de contrôle technique peut parfaitement se contenter de mettre le capteur durant 20s sans même mettre le contact.
Après tout, le test est validé
0 émission de CO2 détectée durant la durée du test
Ainsi, le centre peut traiter 500 voitures / jour et couler la concurrence avec des prix bas. Bref, rentabilité maximale.

On est quand même contraint d'enrichir un minimum le CDC pour définir un niveau minimal de test car les centres de contrôle feront tjrs le minimum légal afin de garantir les prix les plus bas et optimiser leur rentabilité.
Un centre de contrôle est l'équivalent d'un contrôleur en aéronautique, mais bien en amont il y a plusieurs niveaux hiérarchiquement organisés pour écrire les méthodes de contrôle (cela s'appelle probablement différemment aujourd'hui où l'on invente des mots pour faire croire que l'on créée), vérifier, faire les contrôles de fond, les essais d'endurance, etc...
Dans mon esprit, j'ai placé la barre beaucoup plus haute : celle au niveau des Mines françaises d'il y a 40 ans qui délivraient un certificat d'homologation à chaque ligne de véhicule après avoir autopsié les machines et leurs caractéristiques. L'Ingénieur des Mines de l'époque était un personnage redouté des bricoleurs. Ces services ont disparu au bénéfice certainement d'un pseudo organisme européen qui a du écrire plus de lignes de conditions inutiles (il faut lire les documents européens ..) que de lignes de code. Ils s'y sont mis probablement à plusieurs ce qui occupe !
Pour les appareils de mesure de poids (les fameuses balances et bascules) un seul pays PEUT DELIVRER le certificat de complaisance sur des machines fabriquées n'importe où et n'importe comment.
Donc nôtre logiciel n'est qu'un brouillard qui n'excuse aucunement un travail sérieux de contrôle qui n'a pas été fait.
si vice caché il y a, contrôle incompétent il y a également.
Un autre exemple et à prendre du côté des munitions.
Il n'est pas question d'essayer toutes les munitions pour voir si elle fonctionne correctement, comment fait on : on opère par prélèvement au hasard.
trop coûteux me direz-vous ! Pas d'accord, et cela remplacerait les innombrables réunions européennes de tous ces gens qui passent leur temps à discuter pour gagner leur vie !

Les USA auraient également du appliquer les règles élémentaires des vérifications et des contrôles avant d'autoriser la vente des véhicules poursuivis dans leurs nations.

Le GENERAL responsable : la communauté européenne qui veut P... plus haut qu'elle n'a le derrière.
Offres d'emploi IT
INGENIEUR DEVELOPPEUR C++ H/F
LE BUREAU RH - Bourgogne - Mâcon (71870)
Developpeur WEB/BDD
Manzalab - Ile de France - Paris (75001)
Chargé(e) de production et développement web
CLEARTRADE - Midi Pyrénées - Saint-Jean (31240)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil