Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

Les parcours et les origines sociales des ingénieurs se diversifient
De plus en plus, selon une étude de Global Contact pour Orange

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Selon une étude de Global Contact pour Orange


Seuls 26,2% des ingénieurs français ont moins de 30 ans. Le chiffre diminue de manière constante depuis 4 ans, si l'on en croit Eurostat, et pourtant les opportunités liés à ces formations sont de plus en plus intéressantes et de plus en plus ouvertes. L'origine sociale et les parcours universitaire des jeunes ingénieurs tendent, par exemple, à se diversifier de plus en plus.

C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude "Repérages 09", réalisée par Global Contact pour Orange, qui montre que "contrairement aux idées reçues, les jeunes ingénieurs sont issus de milieux diversifiés". Près de la moitié des ingénieurs de moins de 30 ans sont issus de familles dont ni le père, ni la mère ne sont cadres.

On constate également qu’une proportion croissante de jeunes n’est pas passée par une classe préparatoire pour intégrer une école d’ingénieurs. Ainsi, 50% des ingénieurs de moins de 30 ans ont suivi un cursus différent pour accéder aux écoles.

A cela s’ajoute le fait que les modalités d’obtention même du diplôme se diversifient, notamment la part des diplômes délivrés sous statut d’apprenti est plus importante (2% tous ingénieurs, 6% ingénieurs de moins de 30 ans).

Autre enseignement de l'étude, malgré une année 2009 moins favorable, le diplôme d’ingénieur reste une valeur sûre sur le marché de l’emploi.

Les ingénieurs de moins de 30 ans représenteraient en effet 59% des recrutements en 2008. En quatre ans, la proportion d’élèves ayant trouvé un emploi avant leur sortie d’école serait même passée de 42% à 56%. Avec des contrats stables.

Les trois premiers secteurs dans lesquels travaillent les ingénieurs de moins de 30 ans sont les SSII, l’ingénierie et l’énergie, qui regroupent 35% des effectifs.
Si le salaire médian des débutants est de l’ordre de 33.440 €.
Pour les moins de 30 ans, il est de 38.000 €.
Les trois premiers secteurs en terme de rémunération des moins de 30 ans sont les banques (43.000 €), les télécommunications (40 000€) et l'énergie (39 700 €).

Quant aux responsabilités des débutants, elles sont limitées, mais elles augmenteraient rapidement.

Cette étude s'appuie sur les données de l’enquête annuelle 2009 des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF), ainsi que sur les principaux rapports sur les jeunes diplômés publiés récemment par l’APEC et la Conférence des Grandes Ecoles.

Source : L'étude "Repérages09" (pdf)

Lire aussi :

Comment êtes-vous payé(e) par rapport à la moyenne du secteur IT ? Une étude du cabinet Hays donne des éléments de réponse
L'emploi des cadres dans l'informatique commence à se redresser d'après l'APEC, mais la situation reste mauvaise
Les signes qui montrent que votre carrière IT est en péril
Fait-il encore bon vivre dans une entreprise IT ? Pas vraiment, répond une étude qui demande aux employés de noter leur entreprise

Les rubriques (actu, forums, tutos) Emploi de Développez


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de leyee leyee - Membre averti https://www.developpez.com
le 31/03/2010 à 14:23
Le salaire indiqué pour les ingénieurs fraichement sortis de l'école est pour Paris : en Province la fourchette se situe aux alentours de 27/29K€ il me semble
Avatar de Bryce de Mouriès Bryce de Mouriès - Membre actif https://www.developpez.com
le 31/03/2010 à 14:58
Quelle drôle d'idée de faire une classé prépa, un IUT suffit largement
Avatar de bulbe bulbe - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 31/03/2010 à 16:57
Etude intéressante, petite note intéressante, ceux qui ont moins de 30 ans sans profil ingénieurs gagnent mieux leur vie ? simplement parce qu'ils ont plus d'ancienneté ou parce que le diplôme ne permet pas tout non plus ?
Avatar de f56bre f56bre - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/03/2010 à 17:50
Je pense que cette évolution est aussi beaucoup dû à l'accroissement de l'offre de formation de type "ingénieur" qui d'ailleurs parfois n'en a que le nom et n'est même pas reconnu par la commission des titres. Pour ce qui est de la mixité sociale dans les grandes écoles on en est hélas encore assez loin...
Avatar de leyee leyee - Membre averti https://www.developpez.com
le 01/04/2010 à 10:58
Citation Envoyé par Bryce de Mouriès  Voir le message
Quelle drôle d'idée de faire une classé prépa, un IUT suffit largement

J'ai fait une prépa MP avant de faire mes études d'info et connais pas mal de monde ayant fait des IUT/IUP et le niveau n'est pas le même, de même que la rigueur, l'aptitude à encaisser de lourdes charges de travail...
Avatar de IDontLikeYou IDontLikeYou - Membre habitué https://www.developpez.com
le 01/04/2010 à 11:05
L’origine sociale des ingénieurs de moins de 30 ans est similaire à celle observée pour
l’ensemble des ingénieurs, avec toutefois une modification importante qui est l’importance
décroissante de la proportion des mères n’ayant pas d’activité professionnelle (27.3%
versus 42% pour l’ensemble des ingénieurs)

Je cite le rapport là. Du coup je veux bien, Gordon, que tu nous expliques en quoi "l'origine sociale des ingénieurs de moins de 30 ans se diversifie".
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 01/04/2010 à 11:08
Citation Envoyé par leyee  Voir le message
J'ai fait une prépa MP avant de faire mes études d'info et connais pas mal de monde ayant fait des IUT/IUP et le niveau n'est pas le même, de même que la rigueur, l'aptitude à encaisser de lourdes charges de travail...

Ouai alors là je pense que ça dépend des personnes, moi j'ai fait un BTS puis une MIAGE (donc la fac) mais la dernière partie en alternance. Et je peux te dire que c'est plus cette expérience professionnelle qui va faire la différence au niveau comportement, j'ai bien pu le voir puisque dans notre classe on avait des apprentis et des initiaux. Et d'ailleurs j'ai un pote qui a fait une prépa puis une bonne école d'ingénieur, bah c'est un gros branleur .
Avatar de Bryce de Mouriès Bryce de Mouriès - Membre actif https://www.developpez.com
le 01/04/2010 à 11:44
Citation Envoyé par leyee  Voir le message
J'ai fait une prépa MP avant de faire mes études d'info et connais pas mal de monde ayant fait des IUT/IUP et le niveau n'est pas le même, de même que la rigueur, l'aptitude à encaisser de lourdes charges de travail...


En effet le niveau n'est pas le même, il faut préciser selon les matières !, venant d'IUT on s'en sort bien mieux à tout ce qui touche l'informatique, y a une bonne avance. Pour le reste c'est vrai qu'on est complètement largué ! Physique/mécanique/Math on a plus vu ça depuis la terminale en arrivant en école d'ingé
Ce qu'il y a de positifs c'est l'entraide entre les deux, à l'INSA il force la mixité au sein des binômes lors de l'intégration de ceux qui viennent des IUT, ça permet de s'échanger les connaissances.
La rigueur j'ai pas vu de différences, on est très encadré à l'IUT, plus qu'à l'INSA d'ailleurs !

Quant à la charge de travail pour l'informatique c'est hors-sujet . Il faut toujours viser à faire le moins de boulot possible ! (ne jamais réinventer la roue etc.)
Avatar de LSRouge LSRouge - Membre régulier https://www.developpez.com
le 01/04/2010 à 15:56
Hello

Tout à fait d'accord avec toi.
Personnellement, j'ai fait un DUT et hop au boulot. 7 ans plus tard, je passais cadre avec les responsabilités qui vont avec ...
Certains apprennent sur 'le tas' ce que d'autres apprennent à l'ecole !
Je ne pense pas qu'il faille dénigrer ces diplômes. Le but principal de ces formations (je pense) est de permettre aux etudiants d'etre operationnels en sortant.

Kiss
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil