Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'ex vice-président d'IBM plaide coupable et risque 20 ans de prison
Dans le plus important scandale financier de l'histoire du secteur IT

Le , par Gordon Fowler

42PARTAGES

0  0 
Après la condamnation record à vingt ans de prison pour le plus grand piratage de listings de cartes bleues de l'histoire de la cybercriminalité, le monde IT va connaître un deuxième procès qui risque, lui, d'être encore plus retentissant.

On n'appellera pas Robert Moffat un « pirate ». Et pourtant, certains esprits malins pourraient souligner qu'il n'est certainement pas le dernier des flibustiers.

Replaçons le personnage. Robert Moffat n'est autre que l'ancien Vice-Président d'IBM.

En octobre dernier le FBI interpellait 6 personnes en rapport avec des dirigeants haut-placés dans des sociétés technologiques (Intel, AMD). Au cours de l'enquête les soupçons se portèrent également sur IBM.

Une taupe au sein de Big Blue (un « insider ») divulguerait des informations confidentielles pour manipuler les cours de Bourses.

Quelques mises sur écoute plus tard, la preuve était faite. Le vice-président d'IBM en personne organisait les fuites vers New Castle Partners, un fonds d'investissement où exerçait un de ses amis. Les fuites concernaient les résultats trimestrielles de... Sun (à l'époque où IBM et Oracle était en concurrence pour le rachat de la société), des données confidentielles sur AMD et d'autres informations sensibles sur des accords et des projets en cours.

La pratique, bien évidemment illégale, est plus connue sous le nom de « délit d'initié ».

Devant le Tribunal Fédéral de Manhattan, Robert W. Moffat a décidé hier de plaider coupable dans ce que le procureur a qualifié de la plus importante affaire de conspiration avec fuite d'informations du secteur IT.

En fonction des faits qui lui seront reprochés, Robert W. Moffat risque entre 6 mois et 20 ans de prisons.

Quant New Castle Partners, le fonds qui a bénéficié de ses informations et où travaillait son ami, l'histoire ne dit pas ce qu'il encourt. New Castel Partners est affilié au puissant groupe bancaire JP Morgan.

Avant ce scandale, Robert W. Moffat était pressenti pour présider aux destinés d'IBM.

Lire aussi :

Accord amiable dans le procès Intel-AMD : 1,25 milliards de dollars pour AMD contre un pacte de non-agression juridique
Justice : Apple pris en flagrant délit de mensonges sur le retrait de Google Voice de l'AppStore

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nicolofontana12
Inscrit https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 3:07
Citation Envoyé par rozwel Voir le message
C'est clair c'est plus une fourchette, c'est un rateau!

C'est scandaleux d'utiliser des données privées pour profiter de la bourse. Mais 20 ans pour une telle opération semble être trop. Mais comme le rédateur lui-même malgré l'écart entre 6 mois et 240 mois a toute quand même tenu a signaler 6 mois.
0  0 
Avatar de barriton1
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 8:25
Mais 20 ans pour une telle opération semble être trop.
Je ne sais pas si c'est trop, mais néanmoins, 20 ans me semble tout a fait logique. Certes, il a tué personne, mais quand même. Imaginez les conséquences que ça peut avoir pour IBM ou pour une autre boîte (du fait du délit d'initié) : L'entreprise coule, les employés virés, et j'en passe.... Et malheureusement, ce genre de situation arrive.

Enfin bon, encore un patron voyou, ça semble tellement habituel dans le paysage économique en ces temps!
0  0 
Avatar de Ptigrouick
Membre actif https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 9:58
Citation Envoyé par barriton1 Voir le message
Enfin bon, encore un patron voyou, ça semble tellement habituel dans le paysage économique en ces temps!
A tel point que l'expression "patron voyou" en devient un pléonasme ou une lapalissade !
0  0 
Avatar de eomer212
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 10:01
Moi, ce qui me sidére, c'est qu'arrivé à la position où il était, il ait encore eu besoin ou la tentation d'arrondir ses fins de mois, parce que je ne crois pas qu'un vice président d'IBM connaisse des fins de mois douloureuses.
c'est affligeant de voir le sommet de débilité de cet homme..
arrivé si haut pour faire quelque chose d'aussi stupide..
quand au risque de sanction, n'oubliez pas que ce genre de manoeuvre peut enrichir au dela de toute espérance, et en ruiner beaucoup d'autres.
de plus, c'est aux États-Unis, donc, pays de tous les excés.
Une bonne sentence pour l'exemple, avec les dérapages boursiers précedents, ne serait sans doute pas pour déplaire aux magistrats et politiques.
0  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 10:50
Citation Envoyé par Ptigrouick Voir le message
A tel point que l'expression "patron voyou" en devient un pléonasme ou une lapalissade !
Je dirais "grand patron voyou" parce qu'il ne faut pas non plus tous les mettre dans le même panier !

C'est marrant, plus ils ont de fric, plus ils sont corrompus Le fric rend fou mes amis, le fric rend fou.
0  0 
Avatar de barriton1
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 11:00
Je dirais "grand patron voyous" parce qu'il ne faut pas non plus tous les mettre dans le même panier !

C'est marrant, plus ils ont de fric, plus ils sont corrompu Le fric rend fou mes amis, le fric rend fou.
+1

Moi, ce qui me sidére, c'est qu'arrivé à la position où il était, il ait encore eu besoin ou la tentation d'arrondir ses fins de mois, parce que je ne crois pas qu'un vice président d'IBM connaisse des fins de mois douloureuses.
+1
0  0 
Avatar de nicorama
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 11:14
Disons surtout qu'il y en a un qui s'est fait prendre... Noël Forgeard s'en est sorti avec 0 mois tout rond.
0  0 
Avatar de dams78
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 12:48
Citation Envoyé par Lyche Voir le message
Le fric rend fou mes amis, le fric rend fou.
De ce côté là on est tranquille alors .
0  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/03/2010 à 14:16
Citation Envoyé par dams78 Voir le message
De ce côté là on est tranquille alors .
ouai on est bien loin des 100K€. Et rien que dans ma famille je le vois, ma soeur, du jour au lendemain a gagné plus de 100k€ et elle ne voit plus le monde de la même façon. Elle ne regarde plus les choses sur leur qualité, elle ne voit plus que "boah, de toute façon je peux me le payer et si ça casse je le remplace".. Ce genre de comportement, me laisse pantois..
0  0 
Avatar de worm83
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/04/2010 à 11:25
Pour avoir été aussi stupide il mérite de bonnes vacances a l'ombre et de sortir ruiné.
J'avoue ça parait moche ce que je dis mais quand tu vois que les gens les plus riches sont ceux qui cherchent, toujours à gagner quelques milliers de plus alors qu'ils possèdent des millions.

G.Abidbol
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web