Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'électricité consommée dans le minage de bitcoins pourrait alimenter près de 1,5 million de ménages américains,
D'après Digiconomist

Le , par Michael Guilloux

131PARTAGES

9  0 
La valeur du bitcoin monte en force depuis le début de cette année. Le bitcoin a en effet commencé la nouvelle année en franchissant la barre des 1000 dollars US, mais aujourd’hui, la cryptomonnaie vaut plus de 4000 dollars américains. La hausse du cours du bitcoin s’accompagne toutefois d’une activité intense au niveau des mineurs, notamment avec du matériel plus puissant.

Rappelons que le minage est une activité essentielle pour de nombreuses cryptomonnaies, y compris le bitcoin. Elle consiste pour des utilisateurs à mettre à contribution les puissances de calcul de leurs machines afin de vérifier, d'enregistrer et de sécuriser les transactions dans la chaîne de blocs. En contrepartie, les mineurs sont rémunérés, pour chaque nouveau bloc validé, par des bitcoins nouvellement créés et par les frais des transactions traitées. C’est toutefois une activité qui consomme beaucoup d’électricité. Il est donc important de faire une pause et s’interroger sur la quantité d’électricité que consomme cette activité chaque année ; une réponse que nous donne le site Digiconomist.

Digiconomist a en effet créé un indice de consommation d'énergie du Bitcoin pour donner un aperçu de la quantité d'énergie consommée par le réseau Bitcoin. D'après le graphique qui suit, à la date du 21 août 2017, la consommation en électricité du réseau Bitcoin cette année est estimée à 16,1 TWh.


Digiconomsit note que l'ensemble du réseau Bitcoin consomme plus d'énergie qu'un certain nombre de pays, en se basant également sur un rapport publié par l'Agence internationale de l'énergie. Si Bitcoin était un pays, il se classerait à peu près au même niveau que la Tunisie en termes de consommation en électricité. Le graphique ci-dessous donne un aperçu des pays ayant une consommation plus ou moins égale à celle du réseau de Bitcoin.


Entre autres chiffres clés de la consommation en électricité du réseau Bitcoin, on peut retenir les informations suivantes :

  • électricité consommée par transaction (kWh) : 162,00 ;
  • nombre de ménages américains qui pourraient être alimentés par l'énergie consommée par le Bitcoin : 1 490 836 ;
  • nombre de ménages américains alimentés pendant un jour par l'électricité consommée pour une seule transaction : 5,48 ;
  • consommation en électricité du Bitcoin en pourcentage de la consommation mondiale d'électricité : 0,08 %.

L'indice repose sur le principe selon lequel les revenus et les coûts des mineurs sont liés. Étant donné que les coûts de l'électricité sont une composante majeure des coûts de l'activité de minage, il s'ensuit que la consommation totale d'électricité du réseau Bitcoin doit également être liée aux revenus des mineurs. Digiconomist définit sept étapes pour déterminer la consommation d'énergie du Bitcoin :

#1. Calculer le revenu total des mineurs (USD) ;
#2. Estimer quelle partie du revenu est consacrée à l'électricité ;
#3. Déterminer combien les mineurs paient par kWh ;
#4. Déduire la consommation en électricité à partir du coût de l'électricité.

L'indice de consommation en énergie suppose aussi que les mineurs utilisent en moyenne 60 % de leurs revenus pour faire face aux charges opérationnelles (électricité et autres), et que pour 5 cents (0,05 USD) consacrés aux dépenses opérationnelles, c'est 1 kWh qui a été consommé.

Ces hypothèses ont été choisies « de telle sorte qu'elles puissent être considérées à la fois comme intuitives et conservatrices, en fonction des informations réelles sur les opérations de minage », explique Digiconomist. « En fin de compte, l'objectif de l'indice n'est pas de produire une estimation parfaite, mais de produire une estimation quotidienne économiquement crédible qui soit plus précise et plus robuste qu'une estimation basée sur l'efficacité d'une sélection de machines de minage de bitcoin. »

Source : Digiconomist

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/08/2017 à 10:17
Enfin à 4000 dollars US le bitcoin, y'a un peu de rab pour les impôts
6  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/08/2017 à 20:16
Une monnaie extrêmement cher à fabriquer et avec laquelle on ne peut même pas payer ses impôts ou sa maison
6  2 
Avatar de Golfy
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 9:55
C'est sûr qu'imprimer des pièces de monnaies ou miner du diamant ou de l'or a une empreinte carb... oh mais l'étude ne dit rien à propos de cela ?
Voyons, essayons d'évaluer la fabrication de pièces de monnaies européennes :
  • Une presse hydraulique
  • du métal blanc
  • du métal jaune
  • un moule (qui s'use)
  • de l'énergie pour la machine
  • des camions pour transporter les pièces
  • ...


Bon, je suis sarcastique mais sincèrement, il faudrait pouvoir comparer pour faire un choix écologique, non ?
3  0 
Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 11:33
Citation Envoyé par Freem Voir le message
Je doute que l'étude ait inclus l'impact de la production des serveurs, lignes électriques et téléphoniques, pertes des dites lignes, etc etc hein... parce que sinon, il faut inclure le minage d'une bonne quantité de métal rouge, entres autres.
De ce que j'ai compris, l'étude ne calcule pas le coût de production d'un bitcoin, mais le coût des transactions, qui doivent être vérifiées, ceux qui vérifient étant ensuite remboursés en bitcoins.

Pour un euro, quand je vais acheter un pain, le coût carbone de la transaction est de 0. Pour le bitcoin, l'énergie pour cette transaction peut alimenter pendant une journée plus de 5 ménages américains (qui est une unité qui vaut ce qu'elle vaut hein).
Euh € à aussi une partie virtuel la majorité des transactions se fait via les cartes de banque
1  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/10/2017 à 16:26
oulah, je suis loin d'être le mieux placé pour expliquer tout ce complexe mécanisme.... Mais oui, ça coûte pour faire inscrire ta transaction dans un bloc pour éviter que des gens flood le réseau juste pour généré du trafic et surtout pour récompenser les mineurs. Mineurs qui, pour l'instant, touche une récompense par bloc créer (12.5BTC) mais cette récompense est amené à disparaître à terme, elle est divisé par 2 tous les X nombres de bitoin créés et de toute manière le nombre de bitcoin total est limité en volume. Donc lorsque tous les bitcoin auront été récupérer (par minage), les frais de transaction vont augmenté pour que les mineurs continuent à être rentable (ou au moins ne pas perdre d'argent).

Dans un bloc tu as, en gros, hash du précédent bloc + liste transaction + nonce. Et le hash de tout ça représente le hash de ton bloc et il doit être validé selon une "difficulté" qui s'ajuste automatiquement pour qu'il y est un bloc trouvé toutes les 6 secondes il me semble. Donc ta marge de manœuvre est sur le nonce qui est un chiffre à faire varier de façon random (pour faire simple) pour que le hash passe la difficulté. Une difficulté est le nombre de zéro au début de hash, par exemple, il faut que le hash de ton bloc (donc hash du hash du bloc précédent + liste transaction + nonce) commence par 5 zéro et tant que le hash ne possèdent pas au moins 5 zéro au début, il n'est pas valide et il faut donc faire varier le nonce pour changer le hash calculé.

Pour finir, plus un nouveau bloc possèdent de transaction, plus le mineur reçoit de l'argent de transaction si le bloc est validé. Donc tu vas souvent faire varier le nonce + rajouter des transactions.

Et depuis tout à l'heure, je parle de bloc validé, c'est juste que lorsque qu'un mineur trouve un nonce, il envoie les données aux autres mineurs qui vont calculé à leur tour et accepter que le hash global passe la difficulté.

Voilà, y'a sans doute des choses fausses et/ou pas assez précise mais c'est ce que j'ai retenu du bitcoin.
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/08/2018 à 14:48
Citation Envoyé par Eric80 Voir le message
Une crypto monnaie durable (substainable) se doit donc de rester simple, peu énergivore, et non techniquement limitée pour limiter la spéculation.
Si elle n'est pas limitée en quantité, une monaie n'a aucune valeur. C'est ce qui cause l'inflation exponentielle que connais les USA depuis la désindéxation du dollar sur l'Or. Leur dollar vaut de moins en moins (en particulier face à l'or) car il y en a toujours toujours plus.
1  0 
Avatar de CS FS
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/08/2017 à 16:34
J’aimerais bien qu’il y ait un moyen efficace de comparer l’empreinte énergétique du bitcoin et du dollar (ou de l’euro). Pour voir quel rapport il y a entre les deux (est-ce que le bitcoin est deux fois plus énergivore, dix fois plus, 2 fois moins...).
0  0 
Avatar de arthur57
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 10:18
Ca me semble pas justifié de comparer une monnaie physique et une monnaie virtuelle.
Et tout dépends du nombre transactions.. Les monnaies physiques ont aussi un coût de transactions aussi bien ne l'oublions pas, sans compter le coût de production..
0  0 
Avatar de Freem
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 11:21
Citation Envoyé par Golfy Voir le message
C'est sûr qu'imprimer des pièces de monnaies ou miner du diamant ou de l'or a une empreinte carb... oh mais l'étude ne dit rien à propos de cela ?
Voyons, essayons d'évaluer la fabrication de pièces de monnaies européennes :
  • Une presse hydraulique
  • du métal blanc
  • du métal jaune
  • un moule (qui s'use)
  • de l'énergie pour la machine
  • des camions pour transporter les pièces
  • ...


Bon, je suis sarcastique mais sincèrement, il faudrait pouvoir comparer pour faire un choix écologique, non ?
Je doute que l'étude ait inclus l'impact de la production des serveurs, lignes électriques et téléphoniques, pertes des dites lignes, etc etc hein... parce que sinon, il faut inclure le minage d'une bonne quantité de métal rouge, entres autres.
De ce que j'ai compris, l'étude ne calcule pas le coût de production d'un bitcoin, mais le coût des transactions, qui doivent être vérifiées, ceux qui vérifient étant ensuite remboursés en bitcoins.

Pour un euro, quand je vais acheter un pain, le coût carbone de la transaction est de 0. Pour le bitcoin, l'énergie pour cette transaction peut alimenter pendant une journée plus de 5 ménages américains (qui est une unité qui vaut ce qu'elle vaut hein).
1  1 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 14:23
Citation Envoyé par Golfy Voir le message
C'est sûr qu'imprimer des pièces de monnaies ou miner du diamant ou de l'or a une empreinte carb... oh mais l'étude ne dit rien à propos de cela ?
Voyons, essayons d'évaluer la fabrication de pièces de monnaies européennes :
  • Une presse hydraulique
  • du métal blanc
  • du métal jaune
  • un moule (qui s'use)
  • de l'énergie pour la machine
  • des camions pour transporter les pièces
  • ...


Bon, je suis sarcastique mais sincèrement, il faudrait pouvoir comparer pour faire un choix écologique, non ?
Déjà les monnaies fiduciaires ne sont plus plus garantie par un dépôt d'or correspondant à un pourcentage du montant de monnaie en circulation. Ensuite il n'y a pas de lien entre empreinte carbone et écologie.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web