Facebook déploie progressivement sa fonctionnalité Safety Check sur son application mobile
Pour la rendre plus accessible en cas de catastrophe

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Lorsqu’un incident, tel qu’un tremblement de terre, un ouragan, une fusillade de masse ou un effondrement de bâtiment, susceptible de représenter un danger pour les gens survient, une agence mondiale de signalement de crise alerte Facebook.

Si un grand nombre de personnes dans la zone touchée publient des informations sur l’incident, le Safety Check se déclenche et les personnes se trouvant dans la zone peuvent recevoir une notification de Facebook leur permettant de se marquer comme étant en sécurité. Les gens peuvent également demander à leurs amis Facebook s’ils sont en sécurité en accédant au Security Check et en cliquant sur Demander si la personne est en sécurité.

Depuis 2014, la fonctionnalité « Safety Check » de Facebook a été déclenchée à de multiples reprises, permettant donc essentiellement aux internautes d’informer leurs proches qu’ils sont en sécurité après un évènement dramatique.

Parfois critiqué pour ses dysfonctionnements (par exemple, une fausse alerte a été déclenchée en Thaïlande à cause d’un article de désinformation), l’outil a toutefois été salué à plusieurs reprises pour son utilité sociale.

Certains ont également reproché à l’option Safety Check d’aller un peu loin : par moment, des gens étaient alertés pour des tragédies qui se sont passées à quelques kilomètres, ou même encore plus loin, de leur emplacement actuel. Cela créait un stress supplémentaire, pour une fonction dont l’objectif initial était de le réduire.

Quoi qu’il en soit, l’accès à cette fonctionnalité n’étant pas forcément des plus évidents, Facebook a décidé ce lundi 21 août 2017 de lui donner plus de visibilité : dans son application mobile, le réseau social y a ajouté cette option dans le menu principal des favoris. « Safety Check aide notre communauté à faire savoir à ses proches qu'ils sont en sécurité pendant des moments de crise, trouver et donner de l'aide, ainsi que d'en apprendre davantage sur une crise. Il y a maintenant un seul endroit pour voir où Safety Check a récemment été activé, obtenir les informations dont vous avez besoin et être en mesure d'aider les zones touchées. Nous allons progressivement déployer cette option dans les semaines à venir en commençant dès aujourd'hui », a annoncé le réseau social hier.


Étant donné que le bouton dédié sera déployé graduellement, vous pourrez ne pas voir cette option tout de suite, mais il faudra patienter encore un peu.

Une annonce qui intervient après des attentats qui ont frappé l’Europe (deux attentats revendiqués par l'organisation État islamique ont fait 15 morts jeudi en Espagne, à Barcelone et à Cambrils) et l’attaque de Charlottesville aux USA.

Le Safety Check a reçu une attention particulière cette année, notamment avec une série de mises à jour qui incluent des ajouts comme une option « Aide communautaire » qui permet aux sections locales d'offrir de l'aide et des fournitures aux personnes touchées suite à une crise ou une catastrophe. En juin, Safety Check a également apporté la possibilité de lancer des collectes de fonds. D’autres améliorations également comme la description des évènements de crise ont été ajoutées,pour aider les gens à mieux comprendre la situation, en plus de nouvelles options de partage qui permettent aux gens de raconter leurs propres versions de l’histoire plutôt que de se contenter de se marquer comme étant «en sécurité ».

Source : Facebook

Et vous ?

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Chef de Projet Web (H/F)
Ionis - Ile de France - Paris
CONSULTANT SHAREPOINT
AS INTERNATIONAL GROUP - Ile de France - Paris (75000)
Chef de Projet SAP FI-CO H/F
Michael Page - Ile de France - Hauts-de-Seine

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil