Cloud hybride : AntemetA propose son offre Arcana Dynamic Cloud entièrement hébergée en France
Entretien avec Samuel Berthollier, CTO de l'entreprise

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
D’après des baromètres comme le cabinet IDC ou même Gartner, les dépenses consacrées aux infrastructures informatiques (serveur, stockage d'entreprise et commutateurs Ethernet) pour le déploiement des environnements cloud vont continuer de croître. Un changement dans les habitudes des entreprises, mais aussi des consommateurs, qui peut s’illustrer par exemple par le fait que, pour la première fois, les abonnements à Office 365 sont plus rentables pour Microsoft que les licences des versions Office traditionnelles.

Nous sommes allés à la rencontre de l’un des acteurs dans le secteur pour en savoir plus sur les différentes offres qui peuvent être proposées aux entreprises désireuses de se lancer dans le cloud. Aussi, nous avons échangé avec Samuel Berthollier, CTO de la société française AntemetA.

Developpez.com : Pouvez-vous nous présenter brièvement AntemetA et du positionnement de l’entreprise sur le marché du cloud ?

Samuel Berthollier : AntemetA est une société française qui existe depuis 1995 et qui aujourd’hui comprend environ 210 collaborateurs. Elle répond de mieux en mieux à l’évolution du marché avec une activité d’intégrateur en mode projet d’achat et revente de matériel et de déploiement. La société mène également une activité orientée MSP (Managed Service Provider) avec de l’hébergement d’infrastructure dans nos centres de données et de prestation de service et d’accompagnement et d’évolution d’architecture autour des infrastructures hébergées. Enfin, l’entreprise dispose d’une activité de fournisseur de cloud où les clients vont avoir toute l’autonomie nécessaire pour pouvoir faire ce qu’ils veulent. La particularité d’AntemetA est que, bien souvent, les clients consomment les produits de nos trois activités.

Developpez.com : Que pouvez-vous nous dire de votre offre Arcana Dynamic Cloud (ADC) ?

Samuel Berthollier : il s’agit d’un projet que l’on a initié il y a environ 24 mois. C’est une solution qui permet à n’importe lequel de nos clients de consommer du IaaS ou du PaaS à la demande avec une facturation à l’heure, tout en bénéficiant de la topologie du cloud que l’on souhaite offrir, à savoir un cloud typé entreprise. Une solution qui apporte donc la robustesse à laquelle nombreux de nos clients se sont habitués au fil des ans puisque certains d’entre eux avaient des architectures assez cossues on-premises. Ils peuvent retrouver la même chose dans notre cloud et peuvent le consommer via des API ou via un portail que nous avons développé nous-mêmes et dont nous avons la totalité de la propriété intellectuelle et qui a une grande facilité d’utilisation par rapport à ce qui est proposé dans le cloud public que nous connaissons.

Les clients vont également pouvoir profiter de notre certification ISO 27001, que nous avons obtenue voici trois ans déjà et qui permet de garantir un niveau de sécurité sur la donnée et sur l’échange avec nos clients.

Nous avons fait ADC, qui est un cloud public, mais nous avons également fait MyADC. Nous avons pris notre cloud, nous l’avons empaqueté dans une taille inférieure qui commence à un serveur et la particularité de ce service MyADC est que nous sommes capables de venir chez un client, de nous servir de son réseau actuel s’il le souhaite, et il va alors disposer de l’équivalent de notre cloud avec toute l’automatisation, toute la partie IaaS et PaaS. Nous pouvons donc délivrer MyADC à partir d’un seul serveur chez le client et ensuite nous sommes capables d’étendre cette infrastructure en fonction des besoins du client jusqu’à atteindre des milliers de serveurs si nécessaires.


Samuel Berthollier

Developpez.com : À qui s’adresse cette offre ? Quelle est la plus-value de cette solution hybride face à la concurrence ?

Samuel Berthollier : Étant donné que l’offre est très flexible, nous avons des clients qui sont très divers. Cela va de la petite entreprise aux entreprises qui font plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires et qui pour des besoins spécifiques vont venir consommer chez nous.

Parmi les facteurs qui peuvent inciter une entreprise à s’adresser à nous, nous avons :
  • les SLA que nous sommes capables de fournir qui sont en accord avec ce que l’on pourrait trouver de meilleur dans le marché, voire au-delà (service-level agreement ou « accord de niveau de service ». Un document qui définit la qualité de service, prestation prescrite entre un fournisseur de service et un client. En clair, il s'agit de clauses basées sur un contrat définissant les objectifs précis attendus et le niveau de service que souhaite obtenir un client de la part du prestataire et fixe les responsabilités) ;
  • le côté français est en train de prendre de l’importance chez nos clients (les données sont hébergées et administrées en France). Lorsqu’on est une société qui a potentiellement des concurrents américains et que l’on met sa GRC (gestion de la relation client) sur le cloud, qui représente toute la base de ses clients, le fait qu’elle soit hébergée en France a un côté rassurant ;
  • la sécurité.

L’une des forces d’AntemetA sur la partie ADC c’est notre capacité à livrer du service et donc d’accompagner nos clients dans l’audit de l’existant, dans la transformation vers le cloud et dans la partie de l’exploitation sur le cloud. Et ça fait une très grande différence parce qu’il y a un seul interlocuteur, qui connaît extrêmement bien son cloud et est capable de mener à bien une intégration, plutôt que de solliciter différentes sociétés/partenaires.

Au niveau des coûts également nous sommes extrêmement compétitifs.

Developpez.com : Vous avez choisi de vous baser sur Open Stack pour déployer votre solution, qu’est-ce qui a pu influencer votre choix ?

Samuel Berthollier : Nous avons observé Open Stack pendant des années et nous lui avons dit non. Puis, au fur et à mesure, nous avons vu certains blocs de cette technologie, qui est extrêmement vaste, arriver à une certaine maturité. Nous avons alors sélectionné les meilleures briques que nous avons intégrées de manière à avoir un cloud qui bénéficie de toute l’agilité de l’IaaS que peut offrir Open Stack et nous l’avons ajusté pour être en accord avec les besoins de SLA et de sécurité que nous avons vis-à-vis de nos clients.

Developpez.com : Pouvez-vous nous présenter quelques statistiques ? Par exemple sur le nombre d’entreprises qui ont souscrit à cette offre en fonction des secteurs.

Samuel Berthollier : Aujourd’hui nous avons environ une trentaine de clients. Cependant, ne faisant pas de B2C, aussi ce ne sont que des entreprises conséquentes (B2C : business to customer, l'ensemble des architectures techniques et logiciels informatiques permettant de mettre en relation des entreprises directement avec les consommateurs). Les secteurs d’activités sont variés. Cela va de la pharmaceutique en passant par l’audit et conseil, sans oublier le juridique, la distribution et l’industriel.

Developpez.com : Pouvez-vous nous parler des mesures de sécurité que vous avez prises pour protéger l’intégrité des données de vos clients ?

Samuel Berthollier : La sécurité constitue une part très importante d’ADC dans la mesure où la moitié du projet lui a été impartie. Elle passe par beaucoup de choses, notamment la sélection des partenaires avec lesquels nous avons travaillé, du stockage entreprise en backend avec des réseaux dédiés, des réseaux d’administration dédiés, des couches d’abstraction pour le réseau, beaucoup de containeurisation au sein de l’infrastructure.

Developpez.com : Qu'en est-il de la tarification de votre plateforme ? Est-il possible pour les entreprises et développeurs de la tester gratuitement ? Si oui, comment ?

Samuel Berthollier : Nous offrons la possibilité à nos clients et nos prospects de tester, nous faisons des PoC d’un mois ou nous leur proposons un accès avec des quotas.

en savoir plus sur Arcana Dynamic Cloud


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :




Offres d'emploi IT
Ingénieur Développement logiciel (Model based) H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur Développement logiciel H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Chef de Projet SSI H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil