Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google facilite l'accès à ses données pour les développeurs Web
En ajoutant deux fonctionnalités au Google Data Protocol

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

0  0 
Google active la réponse partielle et l'update partielle dans son Data protocol, pour faciliter la mise à jour de ses APIs

Dans le but de booster la rapidité de ses APIs, Google Data Protocol (qui permet aux développeurs d'écrire des applications liées avec les données contenues dans les produits Google) s'est vu attribué deux nouvelles fonctionnalités cette semaine, au stade expérimental : la réponse partielle, et l'update partielle.

Conjointement, ces deux fonctions "peuvent significativement réduire les ressources consommées par le réseau, la mémoire et le CPU" dont on a besoin pour travailler avec les APIs de Google.

Pour expliquer le rôle de la réponse partielle, l'équipe du Google Data Protocol donne l'exemple d'un programmeur créant un calendrier Android sous forme de widget et désirant y afficher la date et le nom d'évènements récemment modifiés dans Google Calendar.

Avec l'ancienne API Calendar Data, il fallait demander l'event feed qui contenait plus d'informations que nécessaire (les invités, la description, etc...). L'arrivée de la réponse partielle permet de ne sélectionner que les informations pertinentes pour chaque requête (ici, le nom et la date).

De même, l'update partielle permet de ne mettre à jour que les données désirées, par exemple l'heure d'un évènement par le biais d'un widget qui n'éditera que les données reçues par la réponse partielle en utilisant le http patch verb pour renvoyer les modifications au serveur.

Le serveur, qui interprète intelligemment le patch en mettant à jour les champs envoyés.

La réponse partielle et la mise à jour partielle sont pour l'instant supportées par YouTube Data API, Calendar Data API, Picasa Web Albums Data API et Sidewiki Data API. Une prise en charge par la totalité des applications Google est prévue et ne saurais tarder.

Source : Le blog de Google Data Protocol

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !