La build 16257 de Windows Server met en avant le sous-système Linux pour Windows (WSL)
Et le support de quelques distributions Linux

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Le sous-système Linux pour Windows (WSL) est disponible dans la nouvelle build 16257 du programme Windows Insider de Windows Server. L’ajout de cette fonctionnalité sur ce système d’exploitation devrait permettre aux développeurs, aux administrateurs IT ainsi qu’à toutes les autres personnes qui souhaitent utiliser des outils propres à Linux de le faire directement sur Windows Server aux côtés de programmes comme Cmd et PowerShell. Mais ce n’est pas tout puisque cette build inclut également la suite d’outils Remote Server Administration Tools (RSAT) qui permet l’administration à distance.


Le sous-système Linux pour Windows est disponible depuis la build 16237 du programme Windows Insider de Windows Server. Pour être en mesure de télécharger et de tester la nouvelle build de Windows Server 2016, l’utilisateur doit être membre du programme Windows Insider ou Windows Insider for Business. Pour l’instant, trois systèmes d’exploitation sont disponibles en téléchargement. Il s’agit d’Ubuntu, OpenSUSE et SUSE Linux Enterprise Server (SLES).

L’exécution de Linux sur WSL a ses avantages comparés à certaines méthodes alternatives comme les machines virtuelles et les utilitaires tels que Cygwin qui permettent eux aussi d’utiliser des outils Linux sur un ordinateur tournant sous Windows. Parmi ses avantages, on peut mentionner le fait que WSL autorise l’exécution de binaires Linux non modifiés (ELF64) de façon native et permet l’installation et l’exécution de presque n’importe quel outil de ligne de commande Linux intégré dans Windows.

Vers la fin du mois de juillet dernier, Microsoft annonçait que le sous-système Linux de Windows 10 (WSL) ne serait bientôt plus considéré comme une fonctionnalité bêta. Au contraire, elle sera entièrement prise en charge au sein de Windows 10. Cette mesure devrait être effective et se généraliser avec la sortie de la mise à jour de Windows 10 baptisée Fall Creators Update qui doit arriver plus tard cette année.

Il semblerait que Microsoft projette d’étendre le support de sa fonctionnalité WSL à la fois sur Windows 10 et Windows Server. Cette solution développée par Microsoft devrait permettre aux professionnels IT concernés d’exécuter des scripts ou de faire fonctionner des outils qui sont le plus souvent liés aux systèmes d’exploitation basés sur Linux : node.js, Ruby, Perl, Bash... Il est également possible d’exécuter des services comme MySQL, PostgreSQL, sshd ou autres par le biais d’un Shell interactif, mais jusqu’à présent, WSL ne gère pas les processus Linux persistants tels que les tâches planifiées.

Source : Blog Windows

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft annonce que Windows Server va rejoindre le programme Windows Insider cet été et va disposer à son tour du sous-système Windows pour Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil