Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : le chercheur en sécurité britannique qui a mis fin à la propagation de WannaCry arrêté par le FBI
Après la conférence Def Con

Le , par Michael Guilloux

103PARTAGES

7  0 
En mai, WannaCry a commencé à semer la terreur en faisant de nombreuses victimes dans le monde. Des hôpitaux au Royaume-Uni, une société espagnole de télécommunications et d'autres cibles en Russie, en Turquie, en Allemagne, au Vietnam et dans bien d’autres pays encore. Cette nouvelle menace mondiale a tout de suite attiré l’attention des chercheurs en sécurité, qui comme d’habitude cherchaient à savoir comment WannaCry fonctionne, se propage et si possible comment l’arrêter.

Le jeune Britannique Marcus Hutchins, plus connu sous le nom de MalwareTech, faisait partie de ces chercheurs qui se sont lancés dans l’analyse du code de WannaCry. C’est alors qu’il a déclenché par hasard un kill switch (une sorte de bouton d’urgence) qui était dans le code du malware. WannaCry essaie en effet d’établir une connexion avec un domaine non enregistré. Mais tant que ce domaine n’était pas enregistré, le malware n’arrivait pas à établir la connexion et continuait son infection, mais s’il arrivait à se connecter au domaine, il arrêtait alors l’infection. Sans le savoir, Marcus Hutchins a enregistré le domaine avec lequel le malware essayait d’établir une connexion et publié une page sur le domaine. Son intention était de suivre la propagation de WannaCry, mais il découvre que cela a eu pour effet secondaire d’arrêter la propagation de l’infection. C’est ainsi qu’il est devenu un héros.


Marcus Hutchins, plus connu sous le nom de MalwareTech

Passionné du hacking, Marcus Hutchins est le genre de personnes qui ne manquent pas les conférences internationales sur la cybersécurité comme le Black Hat et la Def Con qui se sont tenues l’une après au cours des deux dernières semaines à Las Vegas.

Ce mercredi, quelques jours après la Def Con, le jeune chercheur en sécurité britannique a été arrêté par les autorités américaines, une information confirmée par de nombreux médias américains. Motherboard a également pu vérifier qu'une personne appelée Marcus Hutchins, âgée de 23 ans, était détenue au centre de détention d'Henderson au Nevada tôt le jeudi. Quelques heures après, Hutchins a été déplacé vers une autre endroit, selon un ami proche. Ce dernier a déclaré qu'ils « ont essayé de le visiter dès que le centre de détention a ouvert [aujourd'hui], mais il avait déjà été transféré. »

Pour le moment, nul ne sait les raisons de son arrestation et encore moins s’il y a un lien avec l’affaire WannaCry. « Nous ne savons toujours pas pourquoi Marcus a été arrêté et maintenant, nous n'avons aucune idée de l'endroit où il a été emmené et nous sommes extrêmement préoccupés pour son bien-être », a déclaré la source. Tout ce qu’on sait, c’est que le chercheur a été arrêté par le FBI. Un porte-parole des maréchaux des États-Unis a en effet déclaré que « c'était une arrestation par le FBI ».

Les autorités britanniques semblent également informées de la situation, mais n’en disent pas plus, à part affirmer que c’est une affaire avec les forces de l’ordre des États-Unis. « Nous sommes conscients qu'un ressortissant du Royaume-Uni a été arrêté, mais c'est une affaire des autorités aux États-Unis », a déclaré un porte-parole de l'Agence nationale britannique du crime. Au centre national britannique de la cybersécurité, c’est le même ton : « Nous sommes au courant de la situation. Il s'agit d'une question d'application de la loi et il serait inapproprié d’en dire plus. »

L’affaire suit son cours. Nous vous tiendrons donc informés quand il y aura du nouveau. Pendant ce temps, on apprend que les fonds extorqués aux victimes de la campagne WannaCry ont été retirés, soit l’équivalent de 140 000 dollars encaissés en quelques minutes ce matin.

Source : Vice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 8:44
@koyosama

Mais non !!! il faut alterner entre la Russie la Chine et la corée du nord. Et de temps en temps les terroristes pour se souvenir que sa existe comme sa tu tapes pas toujours sur les mêmes. Effet Garantie !
5  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 13:15
C’est les états unis qui l’accusent. Pas la corée du nord.
6  1 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 13:33
Citation Envoyé par alexetgus Voir le message
Tu as vu qui est président des USA ?
Que je sache Donald Trump n'est pas expert en informatique ni en sécurité. Un président n'est pas représentatif de son état et il est fort probable qu'il ignorais l'existence même de cette personne avant que cela soit révéler officiellement ou non. C'est un peu comme dire la même chose mais 5 ans en arrière quand c'était Barack Obama qui étais bien plus cool en comparaison, les USA ne sont pas uniquement défini par leur président.
4  0 
Avatar de alexetgus
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/12/2017 à 20:56
"Haut niveau de certitude", "suspectés", "confiance raisonnable", "nous ne sommes pas les seuls à le penser", ...

En voilà un dossier solide, que des doutes !
Les USA devraient se calmer avec leurs accusations à la légère. A moins que ça ne serve leurs intérêts comme en Irak.
Comme par hasard, c'est la Corée du Nord qui est désignée. Ca tombe au bon moment ! A quand les frappes sur ce pays ?
3  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 0:45
Ah je me rappelle quand Sony a lancé la mode. Je ferais la même chose, c'est la faute à la Corée du Nord dès que je fais une bourde.
3  0 
Avatar de Pill_S
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 13:02
Y'a 6 mois tout le monde se fendait pas la gueule en se disant qu'un tel pays d'arriérés ne pourrait jamais rien pirater?

Ha oui pardon, maintenant qu'on soupçonne la CdN d'être capable de faire péter une bombe H et en plus de l'embarquer sur un missile, on revoit notre copie c'est ça?

A ce rythme-là dans 6 mois on dira qu'ils sont à la pointe dans tous les domaines high-tech?

Arrêtez de faire des plans sur la comète, la vérité c'est que personne n'en sait rien, et ça ça sent surtout l'argument foireux pour justifier (ou aider à justifier) une future attaque... mais pas informatique cette fois
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/12/2017 à 18:33
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
Ou est-ce que j'ai parle de CdN et de la Russie ? T'avais envie de parler pour rien dire apparement....
Ça n'est pas une envie, c'est juste que c'est précisément le sujet du fil : "WannaCry : les États-Unis incriminent officiellement la Corée du Nord". Et toi tu réponds à ce fil par : "Il y en a vraiment encore qui pensent que les USA de Trump sont credible?". Ma réponse à TA question va donc directement dans le sens du fil concernant les USA et la Corée du Nord. Contrairement à toi, sur cette affaire, j'ai beaucoup plus de raison de croire les USA que les Coréens ... d'où mon intervention précédente.
2  0 
Avatar de Afaure
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/08/2017 à 10:59
ça part en *** vraiment là , je pige pas pourquoi ils ont arrêté le hacker qui à trouvé , en plus ils soupçonnent la Corée maintenant , on va terminer avec les illuminatis et tout ou quoi ?!

Les responsables , ce sont les shadows brokers , ce sont eux qui ont dérobés ces failles à la NSA , et des petits malins en ont profité .
Il ne faut pas aller bien loin , regardez : http://www.lemonde.fr/pixels/article...8_4408996.html

Je vous laisse méditer , Bonne journée .
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/08/2017 à 13:16
Si je comprends bien, les BitCoins deviennent l'arme absolue pour le blanchiment d'argent ?
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/12/2017 à 13:07
Oui, mais bon ... la théorie du complot etc... Depuis Kennedy, tout ce que disent les américains est suspect, même le premier pas d'un homme sur la lune. Ma question serait plutôt : Mais pourquoi certains cherchent absolument à protéger les Russes, les Coréens ou d'autres quand des soupçons pèsent sur eux. A en crore certains, les Coréens et les Russes sont tellement nuls en informatique et donc qu'il est rigoureusement impossible qu'ils puissent faire quoi que ce soit contre les invulnérables Américains.

Moi, je me contente d'attendre d'en savoir plus, mais le moment n'est pas aux conclusions.

Autre chose, pour autant que je sache, les armes chimiques Irakiennes n'étaient pas totalement bidon (même si ça s'est avéré faux ou au moins largement sur-évalué) dans la mesure où les Américains en avaient fournies aux Irakiens dans leur guerre contre l'Iran. Mais bon, la théorie du complot a la vie belle, alors : Faisons une confiance totale à ces merveilleux Coréens du Nord incapables de nous créer quelque soucis que ce soit dans quelque domaine que ce soit.
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web