Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Malgré l'amende européenne de 2,4 milliards d'euros, Alphabet fait mieux que les prévisions des analystes
Au second trimestre

Le , par Stéphane le calme

62PARTAGES

8  0 
Alphabet, la maison mère de Google, a publié ce lundi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes malgré l'amende infligée le mois dernier par l'Union européenne pour abus de position dominante. Le groupe avait déjà prévenu qu'il allait faire apparaître l'amende européenne dans ses résultats du second trimestre de son année fiscale, et ce même s’il prévoit de faire appel de cette pénalité.

« Avec un chiffre d'affaires de 26 milliards de dollars, en hausse de 21 % par rapport au deuxième trimestre de 2016 et de 23 % à taux de change constant, nous affichons une croissance forte avec un bon élan sous-jacent, tout en continuant à investir de manière ciblée dans de nouveaux flux de revenus », a déclaré Ruth Porat, Directrice financière d’Alphabet.

Une performance d’autant plus impressionnante que l’amende de 2,42 milliards d’euros décrétée par la Commission européenne a été imputée sur cet exercice. En effet, Alphabet rappelle que « Le 27 juin 2017, la Communauté européenne a annoncé sa décision selon laquelle certaines actions prises par Google concernant son affichage et son classement des résultats de recherche et des publicités ont enfreint le droit européen de la concurrence. La décision de la Communauté européenne impose une amende de 2,42 milliards d'euros (environ 2,74 milliards de dollars), que nous avons pris en considération au deuxième trimestre de 2017. L'amende est incluse dans les “charges courues et autres passifs à court terme” de notre bilan consolidé ».

Le PDG de Google, Sundar Pichai, qui a été nommé troisième membre du conseil d'administration d'Alphabet, a souligné la croissance de l'activité cloud de Google ainsi que dans ses produits d'apprentissage par machine.

« L’un des domaines d'activités sur lesquels nous nous sommes concentrés ce trimestre a été de permettre à nos algorithmes d'apprentissage automatique d'apprendre et d'améliorer nos produits beaucoup plus rapidement », a déclaré Pichai durant un appel téléphonique avec les analystes. « Une telle initiative de recherche, ML auto, nous permet de rechercher des approches pour automatiser la conception des audits d'apprentissage par machine. »

« Notre capacité à déployer rapidement le meilleur apprentissage par machine dans tous nos produits nous a permis ce trimestre de lancer toutes sortes de nouvelles fonctionnalités intelligentes pour aider à modérer les commentaires, tels que Smart Repies dans Gmail et des traductions améliorées. Nous avons déployé de nouvelles fonctionnalités d'apprentissage machine dans Google Maps, YouTube, Gmail et Google Photos », a-t-il ajouté.

Pichai a également déclaré que les ventes de produits de matériel de Google, y compris Home et le téléphone Pixel, sont « encourageantes » et ont contribué à la consolidation de ce second trimestre.

YouTube « a désormais 1,5 milliard d'utilisateurs mensuels » et ils le regardent « en moyenne 60 minutes par jour sur leurs téléphones et tablettes », a souligné Pichai. « Notre prochain grand pari, c'est le Google Cloud », a-t-il assuré.

La principale activité d'Alphabet, qui consiste à vendre des publicités sur les divers sites de Google, a généré 22,67 milliards de dollars de chiffre d'affaires au cours des trois derniers mois. Toutefois, 22 % de cette somme a été redistribuée sous forme de « coûts d'acquisition de trafic » à des partenaires comme Apple, Verizon ou Orange qui facilitent la fréquentation des applications de Google, comme YouTube ou Google Maps. Il y a un an, cette proportion n'était que de 21 %. Selon Ruth Porat, cette tendance de coûts va continuer de grimper au cours des prochains trimestres.

Le nombre de clics sur des publicités rémunérées a augmenté de 52 % en un an, même si le CPC (coût moyen par clic) a chuté de 23 %. Aussi, grâce à cette forte croissance, Google a réussi à compenser la baisse du prix unitaire des publicités rémunérées.

La filiale Google, qui apporte l'essentiel des revenus d'Alphabet, a enregistré un bénéfice d'exploitation de 7,8 milliards de dollars, contre près de 7 milliards au deuxième trimestre 2016.

Source : Alphabet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web