Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

Vault 7 : WikiLeaks dévoile comment Raytheon a aidé la CIA
à développer des malwares supposément inspirés de ceux des Russes et des Chinois

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
La série Vault 7 consacrée à la publication des activités de la CIA dans le domaine de la surveillance électronique et de la cyberguerre se poursuit avec un nouveau lot de documents. Ce dernier apporte certains détails sur la coopération entre l’agence et Raytheon – une entreprise américaine qui œuvre dans l’aérospatial et la défense – dans le cadre d’un projet dénommé UMBRAGE Component Library (UCL).

« Les documents ont été fournis à l’agence de LangLey entre le 21 novembre 2014 (juste deux semaines après que Raytheon a racheté Blackbird Technologies) et le 11 septembre 2015. Ils contiennent essentiellement des preuves de concept et des évaluations de vecteurs d’attaques en partie basés sur des documents publics émanant de chercheurs en sécurité et d’entreprises œuvrant dans le domaine de la sécurité », peut-on lire dans la dernière alerte de WikiLeaks qui laisse alors penser que la coopération entre Raytheon et la CIA n’aurait duré qu’une année.

Année pendant laquelle Raytheon a agi comme une sorte de chercheur de technologies pour la Direction de développement à distance – RDB – de la CIA, en analysant des données sur les cyberattaques et en donnant des recommandations aux équipes de la CIA pour une étude approfondie et pour le développement de leurs propres projets, d’après ce qui ressort de l’annonce de WikiLeaks.

Il s’agit donc très probablement de technologies dérobées par Raytheon auprès de chercheurs en sécurité ou d’entreprises du domaine de la cybersécurité. Fait intéressant, dans cette nouvelle publication, les groupes auxquels les documents auraient été dérobés sont clairement nommés.

On apprend ainsi que le premier document apporte des informations sur une variante de HTTPBrowser – un outil d’accès à distance conçu pour enregistrer des frappes au clavier dans les systèmes cibles –, dont l’original est issu d’un groupe chinois nommé Emissary Panda.

Les développements du deuxième document portent eux aussi sur un outil dont l’original a supposément été utilisé par un groupe chinois baptisé Samurai Panda. La version de la CIA permet de détecter les identifiants de proxy pour contourner le pare-feu Windows en s’appuyant sur une faille adobe Flash référencée CVE-2015-5122 et des techniques pour contourner le contrôle des comptes utilisateurs.

Après tout, pourquoi se déranger si l’on peut s’appuyer sur l’existant comme base de travail ? Voilà un questionnement simple auquel une publication du magazine The Intercept – datée du 8 avril 2017 – apporte une excellente réponse.

« Avec UMBRAGE et les projets similaires, la CIA peut non seulement augmenter le nombre total de vecteurs d’attaques dont elle dispose, mais faire porter le chapeau aux groupes auxquels les schémas d’attaque ont été dérobés en inscrivant leur empreinte », déclare WikiLeaks.

Sources : WikiLeaks, The Intercept

Et vous ?

Que pensez-vous de ces dernières révélations de WikiLeaks ?

Voir aussi :

Vault 7 : Wikileaks dévoile l'arsenal informatique de la CIA, l'agence est capable de contourner le chiffrement de WhatsApp
WikiLeaks : comment la CIA aurait piraté les smart TV de Samsung pour les transformer en dispositifs d'écoute des conversations privées


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 4:08
Vault 7 : WikiLeaks dévoile Achilles, SeaPea et Aeris
Trois outils supposément utilisés par la CIA contre les MAC et les systèmes Posix

La série Vault 7 de WikiLeaks consacrée à la divulgation des activités de la CIA dans le domaine de la surveillance électronique et de la cyberguerre se poursuit avec la publication de trois nouveaux documents du projet « Imperial ». Achilles et SeaPea sont des implants conçus pour les MAC tandis qu’Aeris a une portée plus large et touche à bon nombre de systèmes Posix.

Achilles est un outil ligne de commande supposément utilisé par la CIA depuis 2011. Il permet à un opérateur de lier des exécutables malicieux aux fichiers d’installation du système d’exploitation OS X. L’outil aurait été testé avec succès sur OS X 10.6. Le lancement de l’installateur corrompu d’OS X installe le système d’exploitation et les fichiers malicieux. Ces derniers sont ensuite retirés de l’installateur, ce qui confère à l’opération un caractère furtif puisque la victime ne peut trouver de traces des exécutables malicieux après la première exécution.

SeaPea est un outil dont on suppose qu’il est utilisé par la CIA depuis 2011. Il s’agit d’un rootkit OS X conçu pour rendre les infections persistantes (seul un formatage du disque dur permet de s’en débarrasser). Il aurait été testé avec succès sur les versions 10.6 et 10.7 d’OS X pour masquer les fichiers et répertoires et lancer des connexions socket ou des processus malicieux sans que la victime ne s’en aperçoive.

Aeris est certainement l’outil le plus effrayant de cette nouvelle série de par son utilité et sa portée. Il s’agit d’un outil d’exfiltration des données – vers des postes d’écoute de la CIA – par le biais de canaux chiffrés en TLS. Il permet de s’attaquer à une importante gamme de systèmes Posix : Debian Linux 7 (i386, amd64 et ARM), Red Hat Entreprise Linux 6 (i386 et amd64), Solaris 11 (i386 et SPARC), FreeBSD 8 (i386 et amd64), CentOS 5.3 et 5.7 (i386).

Sources : Achilles, SeaPea, Aeris

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Vault 7 : Wikileaks dévoile l'arsenal informatique de la CIA, l'agence est capable de contourner le chiffrement de WhatsApp
WikiLeaks : comment la CIA aurait piraté les smart TV de Samsung pour les transformer en dispositifs d'écoute des conversations privées
La CIA s'est servie de VLC et de plusieurs autres logiciels portés par la communauté du libre pour mener ses opérations d'espionnage
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 7:16
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est comment ils installent ces outils sur les installations à surveiller.

En plus, dans le cas d'Achilles, il faut non seulement être sur place, mais en plus être soit-même l'installateur d'OS X ... le tout, sans que l'intéressé ne se doute de rien. Surtout que la plupart du temps (toujours ?), les clients de la Pomme achètent des machines pré-installées par Apple lui-même.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 7:25
@Pierre GIRARD
Rien ne les empêchent de contaminer l'installateur de Mise à niveau soit par le réseau(interception et réécriture fichier) ou soit en te mettant un script automatisé se lançant régulièrement(sur la machine ciblée)
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 11:09
Bonjour,

Je ne trouve pas les fichiers proposés par les sources de WikiLeaks sur mon ordinateur et d'autres par ses documents en date de 2011 . À chaque fois que vous reprenez l'information de WikiLeaks cette information date de très longtemps. J'aimerais bien avoir des informations actuelles les ingénieurs ont bien le temps de corriger les failles ou d'enlever les logiciels espions .

Que pensez-vous ?

Salutations
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 11:48
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
@Pierre GIRARD
Rien ne les empêchent de contaminer l'installateur de Mise à niveau soit par le réseau soit en te mettant un script automatisé se lançant régulièrement
Et Apple se rend compte de rien si quelqu'un s'introduit chez lui pour modifier son installateur ? Et en plus, la mise en place se fait toujours en mode "commande". Donc, le client lamda n'entrera jamais les commandes nécessaires, ne serait-ce parce qu'il ne les connaît pas.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 12:28
@Pierre GIRARD
J'ai mis mon message précédent à jour pour une meilleur compréhension de ceux lisant trop vite
Rien ne les empêchent de contaminer l'installateur de Mise à niveau soit par le réseau(interception et réécriture fichier) ou soit en te mettant un script automatisé se lançant régulièrement(sur la machine ciblée)
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 13:04
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
@Pierre GIRARD
J'ai mis mon message précédent à jour pour une meilleur compréhension de ceux lisant trop vite
Ce qui ne change ABSOLUMENT rien à ma réponse : "Et Apple se rend compte de rien si quelqu'un s'introduit chez lui pour modifier son installateur ? " Que ce soit physiquement ... où a distance. L'ajout d'un "script automatisé" 100% invisible par l'éditeur me semble parfaitement improbable. Et l'article à l'origine de cet échange ne parle nullement de choses automatisées, mais bien de commandes manuelles introduites au moment de l'installation.

De plus, il n'est dit nulle part que "Achilles" concerne les "mises à jour", mais bien les "installations" (ce qui n'est absolument pas la même chose). Que la CIA puisse développer de tels outils en interne pour tester certaines possibilités, je suis prêt à le croire, mais que ces produits soient déployés à grande échelle chez "Mr Tout-le-monde" me laisse vraiment perplexe
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 13:51
@Pierre GIRARD
Mais tu est Franchement bouché ou quoi ? Depuis quand je parle d'une intrusion chez Apple ou de leur serveurs ?
Intercepter ta connexion et en réécrire une partie ou intégralement à la volée est une technique qu'ils maitrisent depuis pas mal d'années et pour le script automatisé je parle d'un script qui te ferait la contamination depuis la machine cible de l'installateur par le biais d'une autre technique bien évidement.

À ce demander si tu sait lire ou si ta vue trouble te fait ajouter des mots invisibles dans ta lecture
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 15:05
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Mais tu est Franchement bouché ou quoi ? Depuis quand je parle d'une intrusion chez Apple ou de leur serveurs ?...
Et toi, est-ce que tu connais les "Checsum" (MD5 par exemple ?) Moi je n'utilise jamais un truc téléchargé et non contrôlé. Je ne fais pas de mise à jour de l'OS, mais des réinstallations sur un DD différent. Comme ça, j'ai toujours l'ancien sous la main en cas de problème. Entre deux versions majeures, je laisse faire les MaJ automatiques.

Par ailleurs, concernant ceux qui ne savent pas lire, je cite :
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
...Achilles est un outil ligne de commande supposément utilisé par la CIA depuis 2011. Il permet à un opérateur de lier des exécutables malicieux aux fichiers d’installation du système d’exploitation OS X...
Alors, je répépète : Une mise à jour N'EST PAS une installation. Achilles est, tel que le décrit WikiLeaks, un outil permettant de lier ... PENDANT L'INSTALLATION etc... Le HIC est que les machines vendues par Apple sont préinstallées par Apple, sans passer par le net ou quoi que ce soit d'autre. Je ne doute pas qu'il soit possible de réinstaller OS-X (ne serait-ce qu'en cas de crash du disque système), mais, c'est pas la majorité des cas (et pas obligatoirement fait en ligne).

En plus, pourquoi tiens-tu absolument à ce que la CIA intercepte mes communications ? Tu crois vraiment qu'ils n'ont rien d'autre à faire de plus utile ? Non, je ne suis pas paranoïaque, et, je l'ai déjà dis souvent, quand bien même ils seraient assez stupides pour me surveiller => Je m'en fous et je m'en contre-fous, car le seul résultat possible pour la CIA, le FBI ou la NSA (et même le KGB ou son successeur) est de perdre son temps et son argent.
Avatar de chrtophe chrtophe - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 18:05
Pour les macs, je vous recommandes la lecture de ceci :
https://www.macg.co/os-x/2015/08/thu...a-faille-90358

Thunderstrike pouvait contaminer n'importe quel mac avec un périphérique Thunderbolt (y compris l'adaptateur Thunderbolt/Ethernet). Ils parlent également d'infections possibles via un site Web.
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 14:06
Il est tout à fait possible d'exécuter du code arbitraire sur osx, le problème est dans le format mac-o. Il suffit de modifier un exécutable ou un installeur en mettant le code malveillant dans les sections _text. Exécuter du code python par exemple ne pose aucun souci. La seule solution serait de faire des comparaisons de checksum, mais pour les installeur / apparemment tiers bon courage...
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 04/08/2017 à 10:36
Vault 7 : WikLeaks dévoile le projet Dumbo, qui permet à la CIA de pirater des webcams
et des microphones

WikiLeaks a publié le dernier numéro de sa série de fuites Vault 7, qui propose au public d’avoir des informations sur certains des outils de piratage de la CIA. Cette fois-ci, WikiLeaks a divulgué des informations sur le projet Dumbo de la CIA. WikiLeaks a assuré que Dumbo est capable de suspendre les processus en utilisant des webcams et de corrompre tout enregistrement vidéo qui pourrait compromettre un déploiement PAG. Le PAG (Physical Access Group) est une branche spéciale dans le CCI (Centre for Cyber ​​Intelligence). Sa tâche est d'acquérir et d'exploiter l'accès physique aux ordinateurs cibles dans les opérations sur le terrain de la CIA.

Dumbo peut identifier, contrôler et manipuler des systèmes de surveillance et de détection sur un ordinateur cible exécutant le système d'exploitation Microsoft Windows. Il identifie les périphériques installés tels que les caméras Web et les microphones, localement ou connectés par des réseaux sans fil (Bluetooth, WiFi) ou câblés. Tous les processus liés aux périphériques détectés (généralement l'enregistrement, la surveillance ou la détection des flux vidéo/audio/réseau) sont également identifiés et peuvent être arrêtés par l'opérateur. En supprimant ou en manipulant des enregistrements, l'opérateur est aidé à créer des preuves réelles ou fausses de l'opération d'intrusion.

Dumbo est géré par l'agent de terrain directement à partir d'une clé USB. Il nécessite des privilèges d'administrateur pour exécuter sa tâche. Il supporte Windows XP 32 bits, Windows Vista et les versions plus récentes du système d'exploitation Windows. Les versions 64 bits Windows XP ou Windows antérieures à XP ne sont pas prises en charge.

Source : WikiLeaks
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/08/2017 à 13:14
Une fois de plus, c'est d'un intérêt TRÈS limité : "Dumbo est géré par l'agent de terrain directement à partir d'une clé USB" et "Il nécessite des privilèges d'administrateur pour exécuter sa tâche" ... sans oublier qu'il faut au minimum une Webcam et Windows à partir de XP.

Bon, je ne dis pas que c'est absolument impossible, mais il faut :
  1. Que la cible visée soit sous Windows (impératif)
  2. Un équipement avec Webcam (pas fréquent en milieux professionnel)
  3. Un agent sur place muni de sa clé USB "Dumbo" (pas facile pour passer inaperçu en milieux professionnel et encore plus difficile chez un particulier)
  4. Le mot de passe administrateur (c'est faisable avec des inconscients, mais il faut résoudre les points 1, 2 et 3 avant)


Bref la CIA ...? Ils ont vraiment du temps à perdre pour mettre au point des produits aussi ... comment dire ?
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 04/08/2017 à 17:59
Et remplacer Linux ou OS-X par Windows, ajouter une Webcam ou un micro etc... sans que le particulier ou l'entreprise ne se rende compte de rien. Bon, d'accord, ce ne sont après tout que des américains, mais quand même

Pour info, aucune intervention technique ne se fait chez moi sans que je sois derrière, que ce soit un électricien, un plombier ou dieu seul sait qui d'autre. Mais bon, si toi tu préfères laisser les clés à des inconnus, c'est ton problème, mais dans ce cas, je ne sais pas exactement qui est le plus "beauf franchouillard de base" des deux.
Avatar de LittleWhite LittleWhite - Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 19:50
Ouep, l'argument du Linux, j'y crois pas trop, presque personne n'utilise ce système. Je veux dire, c'est comme pour le développement de jeux vidéo : pourquoi perdre son temps à investir de l'argent et développer un truc, alors que c'est utiliser par max, dix personnes. Je veux dire (car je ne trolle pas), que en visant Windows, ils sont quand même certains de toucher la majorité des cas qu'ils vont faire face.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 20:08
Comme tu dis "Ouep", n'empêche que le mec qui vient chez moi pour installer ce truc, il tombera quand même sur Linux, et les jeux ... une petite réussite de temps en temps ... et c'est tout.

Mais, quand bien même je serais sous Windows, Un type qui arrive pour refaire les peintures de la salle à manger, pendant que je suis dans ma chambre sur mon ordinateur et qui trouve le moyen de me distraire, de mettre une clé USB, me déconnecte pour se reconnecter en administrateur, fasse son truc, se déconnecte pour se reconnecter sur mon comte, en devinant à chaque fois les mots de passe ??? et le tout sans que je me rende compte de rien (et tout ça en faisant son travail dans la salle à manger). C'est là que je serais vraiment épaté.

Pareil avec un plombier, il ne passe aucun tuyau dans ma chambre etc...
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 20:56
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
...
Tout le monde n'est malheureusement pas averti comme toi ou nous... Il m'est arrivé de voir une baie de brassage dans le placard des toilettes et une administration importante en plus... Si tu veux pirater, c'est le bonheur complet. Tu verrouilles la porte, ça ne paraîtra pas suspect vu que c'est les toilettes et tu fais ta bidouille. Je peux même te dire que les routeurs n'étaient pas sécurisés correctement. Ben oué j'ai eu la tentation de regarder...

Je peux t'en raconter à la pelle des anecdotes comme ça et je suppose que plusieurs d'entre vous en ont vécu aussi. Une dernière : l'accès à la salle serveur climatisée à du personnel non autorisé. Pourquoi ? Pour y faire la sieste l'été dans une pièce au fond de la salle où il y avait 2-3 conneries de matos. Je vous promets que c'est vrai... On a halluciné quand on est arrivé sur le site (il y en avait qui pionçait). Et là aussi une grosse boite...

Il y a encore une certaine inconscience au niveau de la sécurité. Et même dans des grosses structures.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2017 à 5:25
Je ne dis pas le contraire, mais dans le cas que je site (Dumbo), il y a une webcam et/ou un micro Bluetooth ou WiFi. J' ai certes vu des caméras de surveillance en entreprise (jamais des micros), mais le système gérant ces accessoires est généralement dans une salle de gardes/vigiles avec une présence permanente et des écrans de contrôle visuels. De plus, je n'en ai jamais vu de "sans fil". Maintenant, qu'il y ait des imprudences un peu partout, c'est un tout autre problème (j'ai vu ça moi aussi ... et même dans une grande banque).
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 06/08/2017 à 11:36
Oui oui Pierre, j'avais compris ton propos mais je parlais d'une façon générale sur l'espionnage numérique. C'est pour dire qu'il y a des pros qui se laissent aller sur la sécurité physique du réseau. Si tu peux te connecter ou entrer dans la salle serveur comme tu veux, c'est mal parti. Quand tu as travaillé pour des administrations ou des PME de province, tu vois qu'elles sont loin d'avoir pris conscience de ce genre de choses parfois.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2017 à 12:49
C'est à dire que comme c'était mon métier (Administrateur système), j'avais un badge qui permettait d'ouvrir les salles serveurs dans lesquelles j'étais sensé intervenir (pas les autres). Quand ça n'était pas le cas, j'étais accompagné et suivi en permanence par celui qui m'avait ouvert la porte. Bon, je parle de France Télécom/Orange (avec un accès total), à DCNS où j'avais un accès limité et accompagné. A la Société Générale, c'est simple, je n'avais accès à aucun serveur.

Par contre, dans tous mes postes, j'avais (forcément) accès aux comptes "root" des serveurs sur lesquels j'intervenais (mais pas aux autres).

Alors, encore une fois, un petit malin est probablement capable de faire des dégâts, mais vu que je ne suis pas encore en tôle, c'est probablement parce que j'ai juste fait mon métier, et rien d'autre. D'ailleurs, je fais partie de ceux qui sont fichés par la sécurité nationale (autorisations d'accès au CEA, à la DCNS et autres...). Mais, même les services secrets Français ne m'inquiètent pas ... et ils m'inquiètent d'autant moins qu'il ont déjà un dossier sur moi.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2017 à 19:01
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
[...] D'ailleurs, je fais partie de ceux qui sont fichés par la sécurité nationale (autorisations d'accès au CEA, à la DCNS et autres...). Mais, même les services secrets Français ne m'inquiètent pas ... et ils m'inquiètent d'autant moins qu'il ont déjà un dossier sur moi.
Tous ceux faisant(ou qui faisait) partis d'une société stratégique ou d'une société en partenariat avec des services d'état stratégiques sont fichés, pour mon cas c'est avec la catégorie 2
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2017 à 20:19
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Tous ceux faisant(ou qui faisait) partis d'une société stratégique ou d'une société en partenariat avec des services d'état stratégiques sont fichés, pour mon cas c'est avec la catégorie 2
Et oui, et même ceux qui sont fils de ...

En fait je suis doublement fiché, vu que mon père a travaillé sur le premier sous-marin nucléaire Français, du coup toute la famille a été fichée en même temps que lui. Je m'en suis aperçu lors de l’enquête pour le CEA, car mon dossier a été bouclé (et favorable) beaucoup plus vite que pour les autres.
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 11/08/2017 à 16:33
Vault 7 : WikiLeaks dévoile l’outil CouchPotato
Supposément utilisé par la CIA pour capturer furtivement du flux vidéo H.264

WikiLeaks poursuit sa série Vault 7 consacrée à la divulgation des activités de la CIA dans le domaine de la surveillance électronique et de la cyberguerre avec la publication d’un nouveau manuel. Il s’agit de celui de l’outil dénommé CouchPotato, supposément utilisé par la CIA, pour la capture à distance de flux encodé en H.264 via le protocole RTSP.

Cette documentation dévoile une nouvelle fois un implant. Celui-ci est, semble-t-il, assez récent en comparaison de ceux qui l’ont précédé puisque le document descriptif date du 14 février 2014. L’implant est architecturé autour d’une bibliothèque de liaison dynamique (ICE.dll), ce qui signifie qu’il est conçu pour capturer les flux vidéo sur des systèmes tournant sous Windows.

Le déploiement de l’implant sur une machine cible consiste en son injection dans l’espace mémoire d’un processus non critique du système cible à l’aide d’un outil de chargement dédié. La bibliothèque de liaison dynamique (ICE.dll) ne serait qu’un codec qu’il faut complémenter avec un gestionnaire de modules. La documentation souligne que l’injection en mémoire doit être précédée de l’installation du gestionnaire via un script Python conçu à cet effet.

L’implant est capable de convertir le flux vidéo en provenance d’une caméra en AVI ou en JPG. Le gestionnaire serait alors chargé de récupérer ces données et de les écrire dans un fichier sur le disque dur de l’ordinateur cible. La procédure parle d’elle-même. Pour tirer avantage de cet outil, un agent doit avoir un accès (direct ou distant) à l’ordinateur cible pour pouvoir effectuer toutes ces configurations.

L’implant est conçu pour permettre une opération furtive, mais exhibe des défauts qui peuvent dévoiler l’activité d’un attaquant. La documentation fait état de ce que le processus parasité par l’implant consomme 50 à 60 % du temps processeur.

Source : guide utilisateur de l’implant

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Des chercheurs exploitent le clignotement des DEL d'un routeur pour pirater ses données, ce procédé s'avère plus efficace que les techniques usuelles
Le clignotement d'un disque dur peut être utilisé pour dérober des données sensibles, des universitaires israéliens le mettent en évidence
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement DOT NET H/F
COMIS - Ile de France - Paris (75009)
System Engineer Media Asset Management (H/F)
Vizrt France - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Développeur web h/f
IP-FORMATION - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil