L'éditeur de jeux vidéo français Ubisoft annonce un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 45,2 %
En fin juin 2017

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
Dans un communiqué, l’entreprise française Ubisoft opérant dans l’industrie du jeu vidéo, a révélé ses résultats financiers pour le premier trimestre (d’avril à juin) de son année fiscale qui s’étale de 2017 à 2018. Porté par la dynamique du marché des jeux vidéo et le succès des ventes de ses titres, Ubisoft a fait part de ses résultats financiers satisfaisants qui sont allés bien au-delà des prévisions initiales établies pour cette période. Il faut signaler que cette performance a été réalisée alors qu’aucun titre majeur n’a été lancé par l’éditeur de jeu vidéo durant cette période.

« Lors du dernier salon de l’E3, nos équipes ont présenté un line-up remarquable et je tiens à les remercier pour leur travail extraordinaire reconnu par l’ensemble de l’industrie. Nos jeux ont généré un immense enthousiasme auprès de la communauté des joueurs, confortant ainsi nos anticipations pour l’année », a déclaré Yves Guillemot, son PDG.


Alors que le spectre de Vivendi est toujours présent dans les esprits, Ubisoft a fait le buzz pendant la conférence E3 2017 et a annoncé récemment ses résultats financiers pour la période d’avril à juin 2017, une période qui correspond au premier trimestre de l'année fiscale de l'entreprise. L’éditeur de jeux vidéo français a enregistré un chiffre d’affaires de 202,1 millions d’euros, en hausse de + 45,2 % par rapport aux 139,1 millions d’euros obtenus pendant la même période de l’exercice précédent. Un chiffre qui est largement supérieur à l’objectif initial d’environ 170 millions d’euros que l'entreprise s’était fixé.

D’après les informations fournies par le communiqué, deux raisons principales permettraient de justifier ce succès commercial : l’augmentation des ventes numériques de l’entreprise d’une part (+ 55 % soit 162,4 millions d’euros) et d’autre part, l’augmentation des recettes du back-catalogue (jeux sortis avant l’exercice fiscal en cours) marqué par le succès notable de son jeu Ghost Recon Wildlands qui est arrivé sur le marché le 7 mars 2017. Les recettes du back-catalogue pour ce premier trimestre sont de 190,4 millions d’euros, ce qui représente 94,3 % du chiffre d’affaires total de l’entreprise contre 91,1 % au premier pour la même période de l’année précédente.

D’ailleurs, Ubisoft n’a pas manqué de se féliciter du fait que Ghost Recon Wildlands soit « le plus gros succès de l’industrie depuis le début de l’année ». En ce qui concerne ses ventes sur les plateformes de téléchargement, la société a également confirmé qu’elles représentent désormais 80,4 % de la totalité de volumes écoulés, contre 75,3 % pour la même période de l’année précédente. Il apparait également que les abonnements et les contenus additionnels suscitent de plus en plus l’intérêt des joueurs.

« La capacité grandissante d’Ubisoft à engager les joueurs dans la durée, couplée à cette force créative unique, accroît notre confiance dans nos objectifs 2017-18 et 2018-19 et sera un moteur majeur de création de valeur pour les années à venir », a ajouté Yves Guillemot. Ubisoft en a profité pour confirmer ses prévisions financières pour le deuxième trimestre (190 millions d’euros, + 34 %) et pour l’intégralité de son exercice de cette année (1,7 milliard d’euros).

Le géant français de l’industrie du jeu vidéo compte sur les sorties prochaines de certains titres phares comme Assassin’s Creed Origins ou Mario + Rabbids : Kingdom Battle sur Nintendo Switch pour conforter un peu plus ces très bons résultats financiers. Le communiqué mentionne également un partenariat avec le géant chinois Tencent qui devrait se concrétiser par le développement du jeu mobile Magic Heroes : Era of Chaos.


Source : Ubisoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Dabou Master Dabou Master - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/07/2017 à 12:41
Qu'en pensez-vous ?
Qu'on peut remercier tous les consommateurs qui récompensent les mauvaises actions d'un éditeur peu scrupuleux ...
On peut me trouver haineux je m'en fiche pas mal, Ubisoft est probablement le meilleur exemple du manque de respect le plus total pour ses joueurs. Et comme apparemment on est masochiste, on aime lui baiser les pieds pendant qu'il nous fouette le dos. Je n'ai rien contre les DRM, dès le moment où ça ne devient pas un cauchemar uniquement pour celui qui a déboursé une coquette somme. Si cet éditeur ne soutenait pas une certaine quantité d'emplois, je voudrais juste le voir brûler, il n'apporte plus rien au domaine vidéoludique depuis bien longtemps. Elle est très loin cette belle époque, et elle ne reviendra pas.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/07/2017 à 14:27
Citation Envoyé par Dabou Master Voir le message
Je n'ai rien contre les DRM, dès le moment où ça ne devient pas un cauchemar uniquement pour celui qui a déboursé une coquette somme.
je trouve EA encore pire perso (je boycotte tous leurs jeux) mais c'est vrai que les DRM devienne de plus en plus pénible.
Pour ma part j’achète plus que mes jeux sur gog, sans drm.

Ubi à eu une période il y'a 1-2ans ou leurs jeux sortait en étant injouable/très mal optimisé mais je crois qu'ils ont progressé depuis (j’achète jamais day one et uniquement soldé donc je ne pourrais pas dire)

Pour la série Ghost Recon, j'ai beaucoup joué au 1 & 2, à l'époque c'étais des FPS orienté simulation & stratégie, pas un TPS arcade comme le dernnier. Dommage, pour moi la licence à perdu tous intérêt.
Je ne l'ai donc surement pas acheté et je reste sur Arma3 en attendant d'avoir mieux (arma 4 ?)
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 21/07/2017 à 14:34
Qu'on peut remercier tous les consommateurs qui récompensent les mauvaises actions d'un éditeur peu scrupuleux ...
Les DRM? Elles sont un calvaire pour tous les jeux, pas uniquement chez ubisoft! Mais j'ai des très mauvais souvenir de ceux de EA Games, être obliger de cracker un jeux que j'ai acheter neuf (en boite) comme les sims 2, nfs undercover, sa me met hors de moi...
Alors a part UPlay qui est vraiment pas top. Je ne voit ce que tu leur reproche.

il n'apporte plus rien au domaine vidéoludique depuis bien longtemps.
Ils le savent, c'est pour sa que le énième Assassin's creed passe de jeux d'Action à Action-RPG. Pour justement innover leur licence récurrente. Même For Honor à été apprécier par les joueurs malgré les problèmes.
Nintendo leur fait confiance pour "Mario + Rabbids : Kingdom Battle", et quand on sait comment ils sont pointilleux lorsque que l'on touche à leur mascotte, c'est un gage de qualité.

Je joue que très rarement, c'est peut être pour sa que je comprend pas ton point de vue...
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 21/07/2017 à 19:09
pour ce qui est des DRM ( qui sont sans doute très contraignants ) ne pas perdre de vue que les éditeurs ont pas mal souffert avec le piratage et la copie..
ensuite c'est tout de même une bonne nouvelle et vaut mieux une info positive que l'inverse; au cas où les résultats auraient été mauvais eh bien le risque serait des licenciements
Avatar de MoDDiB MoDDiB - Membre émérite https://www.developpez.com
le 21/07/2017 à 19:13
Citation Envoyé par Dabou Master Voir le message
je voudrais juste le voir brûler, il n'apporte plus rien au domaine vidéoludique depuis bien longtemps.
Je ne suis plus client de la plupart de leur jeux mais il ne faut pas oublier qu'il en faut pour tous les goûts et la qualité est souvent au rendez-vous.
Et puis surtout ils sont quand même responsables de jolies prises de risque comme "For Honor", "Rayman", "Child of light" Beyond good and evil......
Avatar de Dabou Master Dabou Master - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/07/2017 à 23:10
Ah ah je vois que certains acheteurs de chez Ubisoft n'ont pas aimé mon commentaire, ils ont dû se sentir visés ^^.
Vous avez le droit d'apprécier ce que vous voulez les gars, moi je les déteste, c'est mon droit aussi.

@e101mk2 : Je n'ai jamais eu de problème avec EA, ça ne veut pas dire qu'ils n'existent pas, de toute façon je n'ai rien acheté chez eux depuis très très longtemps (en même temps les gros éditeurs pour moi sont souvent douteux).
Par contre avec Ubisoft j'ai perdu une licence irrécupérable parce que j'ai pas mis assez fréquemment leur Uplay à jour (donc oui "mis à part Uplay..." j'ai envie de dire c'est là tout le problème, et il n'est pas petit), je me suis fait kick de mes jeux parce que leurs serveurs ne fonctionnaient pas alors que je jouais seul (ben oui ils ne pouvaient pas vérifier si j'avais pas switché pour une version piratée pendant que leurs serveurs tombaient alors autant me bloquer mon jeu solo), etc.
Ce n'est pas parce que ça peut très bien se passer pour certains que ça ne foire pas totalement pour d'autres, et des témoignages de gars qui ont dû cracker le jeu pour pouvoir y jouer parce que le service d'authentification déconnait sont nombreux.
Je n'ai pas dit que ce n'était un problème que de la part de Ubisoft (d'ailleurs je me suis relu trois fois et ce n'est pas sous-entendu, tu l'as juste suggéré), je dis que les DRM ne me gênent pas (c'est normal de vouloir protéger son travail) tant qu'ils ne m'empêchent pas de disposer quand je le souhaite de mon droit d'utilisation. Et ça ça vaut pour tous les éditeurs, mais mis à part une malheureuse expérience qui date d'il y a très longtemps et que j'ai très mal vécue avec un CD qui voulait pas se lire, je n'ai eu de problème qu'avec Ubisoft par la suite (et là aussi ça s'est souvent mal vécu). Il y a des DRM qui ne m'ont jamais embêté une seule seconde, je ne suis pas convaincu qu'ils aient été plus inefficaces que ceux qui m'ont empoisonné l'existence pour autant.
Et pour finir, que les joueurs "apprécient" leurs jeux n'est en aucun cas un argument de qualité pour ma part. Les licences vache à lait qui se répètent sans arrêt profitent d'un marketing très performant qui finit par contrôler nos goûts et nous convaincre de ce qu'on aime ou pas (et faut pas s'offusquer, ça s'applique à tout plein de domaines, notamment la bouffe).
Après si tu ne joues que très rarement c'est que le Jeu Vidéo te touche très peu, effectivement ça peut faire que tu ne comprends pas ma "haine". Je n'aime pas voir mon univers tomber en morceaux (de ma perspective tout à fait subjective, cela va de soi), et selon moi Ubisoft y participe. Il se passe des horreurs dans le monde, mais moi ça ne m'affecte pas, je peux jouer la carte de la compassion mais si je suis honnête je dis que je suis juste bien content de pas être dans un pays en guerre où ça se passe vraiment pas bien, c'est pas pour autant que les choses qui s'y passent ne sont pas "intolérables" d'un point de vue humain. (Non je ne suis absolument pas en train de dire que c'est la même chose, j'essaie juste de faire une analogie sur ce qui nous affecte ou pas, indépendamment de l'importance morale que l'on peut attribuer aux différents concepts).

@Mat.M : Ah ben oui ils ont souffert du piratage, et ... ben quand t'achètes un jeu tu souffres de la réaction au piratage ... En gros ceux qui agissent comme le voudraient les éditeurs sont punis par ces derniers à la place de ceux qui les gênent réellement (les pirates donc). La question (je la pose pas vraiment parce qu'on a déjà vu comment ça se passe quand on touche à ce sujet pointilleux) c'est : est-ce que ça les a vraiment aidés à faire monter leurs recettes de nous enquiquiner à ce point ? Est-ce que vraiment plus de gens ont payé ou ça en leur a fait perdre beaucoup de joueurs "honnêtes" ?
Parce que moi je ne peux plus les blairer et pour ça je me prive de licences qui m'étaient très chères ! (principalement ce que faisait BlueByte).
Et pour le côté employés ben je l'ai mentionné, je ne souhaite pas le malheur des équipes, je ne suis pas stupide, juste celui de ceux qui dirigent, obsédés par le pognon. Avec tous leurs moyens marketing, ils pourraient bien nous laver le cerveau pour qu'on aime de nouvelles choses ... non ?

@MoDDiB : Il en faut pour tous les goûts c'est très vrai ! Ce que je reproche à toutes ces grosses licences (extrapolons un peu au delà d'ubibi une seconde) c'est qu'elles imposent ce goût, la plupart du temps, les gens ne sont pas des passionnés de jeux, ils jouent à CE jeu parce que les autres y jouent. Dès lors il y a pression sociale (je l'ai subie, et la refuser m'a éloigné de personnes avec qui je m'entendais bien avant, parce que refuser de jouer avec eux à un jeu que tu peux pas blairer, c'est être méchant envers eux). Bref, encore un problème qu'on retrouve partout (la cigarette, facebook, l'alcool, tout un tas de conneries) et ce n'est plus une question de goût mais de conformisme, et ça ça me fait très peur pour la suite, car ces licences montrent l'exemple de ce qui marche, et du coup les autres essaient de ramasser les miettes en faisant pareil, appauvrissant le paysage vidéoludique ce faisant.
Pour For Honor je ne vois pas trop la prise de risque (je ne connais pas trop et je l'ai vu 30s et ça m'intéressait pas le moins du monde), c'est un concept qui avait déjà trouvé son marché avec War of the Roses et Medieval Warfare non ?
Pour Rayman baaaaah, je sais pas non plus, j'en ai vu un (Rayman Origins je crois ?) mais il me semble qu'ils en ont fait plusieurs depuis la reprise, ça ne m'a pas franchement intéressé, c'est joli, c'est délirant (faut dire ce qui est) mais je ne sais pas où est la prise de risque, je ne la vois pas, je manque de connaissances à ce sujet alors je ne vais pas me prononcer.
Pour Child of Light je suis presque sûr de l'avoir vu mais d'avoir décidé de ne pas m'y intéresser (sans savoir que c'était édité par ubisoft, pour le coup) pour une raison que j'ai complètement zappée, je me rappelle de visuels jolis il me semble ... Mais ont-ils vraiment investi beaucoup dans ce projet-là ? Ce n'était pas un petit machin indépendant ? Auquel cas ça n'aurait pas pesé trop lourd sur la balance pour un gros éditeur comme ça.
Et Beyond Good and Evil, je n'en ai jamais entendu que du bien, sans y avoir jamais joué, mais ça a été fait à une époque où je n'avais absolument rien contre Ubisoft, bien au contraire ^^ (tout comme les débuts de Rayman, je n'ai pas toujours détesté ubibi). Et qu'ils fassent maintenant un second opus, je ne sais pas s'il y a prise de risque, je sais que ça avait été abandonné (ou mis en pause) il y a déjà bien longtemps, et qu'il y a une communauté de fans très virulents quant à son achèvement. Après je ne sais pas si cette fanbase est suffisamment conséquente pour constituer un filet de sécurité suffisamment rassurant d'un point de vue investissement.
Mais bon les nouveautés m'ont pas forcément fait vibrer et de toute façon je reconnais ouvertement que je ne peux plus avoir de recul vis-à-vis de cet éditeur, quelles que soient les actions "vertueuses" qu'il pourrait prendre désormais. Ubisoft est devenu à jamais ma bête noire, et le restera très probablement jusqu'à la fin de ... j'en sais rien, du pdg ? Aucune idée si quoi que ce soit pourra changer après ça.
Offres d'emploi IT
Développeur java H/F
BMarkets - Ile de France - Paris (75000)
Responsable d'exploitation php h/f
altima - Nord Pas-de-Calais - Roubaix (59100)
Développeur PHP PrestaShop junior
Europeansourcing - Aquitaine - Bordeaux (33300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil