Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les ingénieurs d'Internet de l'IETF délocalisent leur meeting de 2018 des États-Unis vers le Canada
à cause de la politique restrictive de Trump

Le , par Christian Olivier

21PARTAGES

3  0 
L’Internet Engineering Task Force (IETF), un groupe de travail rassemblant des ingénieurs d’Internet venus des quatre coins du monde, a décidé de délocaliser sa prochaine réunion annuelle qui doit se tenir en 2018, des États-Unis vers le Canada. L’IETF justifie sa décision par le fait que les décisions récentes émanant de la politique restrictive de l’administration Trump, notamment ses nouvelles dispositions vis-à-vis de l’attribution de visas d’entrée aux États-Unis pour les étrangers, pourraient empêcher plusieurs de ses membres étrangers de participer à de futures rencontres. C’est la raison pour laquelle l'IETF a choisi de déplacer sa réunion prochaine, qui devait avoir lieu en juillet 2018, de San Francisco comme c'était initialement prévu vers Montréal au Québec.

Il faut rappeler que le 29 juin 2017, Trump a signé un nouveau décret surnommé par certains le « ;muslim ban ;» qui complique sérieusement l’octroi d’un visa américain pour les ressortissants de six pays musulmans particuliers. Désormais, les ressortissants étrangers en provenance d’Iran, de Syrie, du Yémen, du Soudan, de Libye et de Somalie ne pourront obtenir un visa pour les États-Unis, que s’ils sont en mesure de prouver qu'ils ont une relation « ;de bonne foi ;» avec ce pays. Encore faudrait-il définir clairement ce qu’est une relation de bonne foi pour le gouvernement de Trump ;!

Même si ce décret sur l’immigration de Trump doit encore être passé au crible d’ici la fin d’année par la Cour suprême des USA, d’autres décisions récentes entérinées par le président américain participent à l’entretien de relations peu harmonieuses entre le gouvernement américain d’un côté et puis les entreprises et les organismes de défense des libertés individuelles de l’autre côté. Parmi les récentes dispositions conflictuelles prises par l’administration américaine, on peut citer le décret signé par le président Trump pour réformer le programme de visa H-1B conditionnant le recrutement de nouveaux talents étrangers aux USA et les mesures prises contre l’entrée en vigueur du visa des startups qui devait favoriser la création d’entreprises technologiques étrangères aux USA.

« ;Il nous est pour l’instant impossible d’évaluer l’étendue des restrictions qui seront imposées aux participants de la réunion IETF 102, ni la façon dont celles-ci pourront évoluer au cours des douze prochains mois ou le niveau d’incertitude qui sera en place. Cela pose la question de la capacité à tenir un congrès satisfaisant sur le sol américain ;», a déclaré le comité directeur de l’IETF dans une annonce. Il faut rappeler que l’IETF développe et promeut les normes technologiques d’Internet, en particulier les standards qui composent l’ensemble des protocoles d’Internet. C'est un organisme de normalisation ouvert, sans obligation officielle d’adhésion.

L’organisation estime que les restrictions introduites par la politique de l’administration Trump vis-à-vis des voyages et des voyageurs étrangers souhaitant se rendre sur le territoire américain pourraient avoir un impact négatif sur ses activités annuelles. D’après les enquêtes de l’IETF, environ 15 % des personnes qui participent régulièrement à ses meetings pourraient être directement affectées par les nouvelles dispositions prises par le gouvernement Trump en vue de la sécurisation accrue des frontières américaines.

Avant la tenue de son dernier rassemblement qui a eu lieu du 26 au 31 mars 2017 à Chicago, le Comité d’organisation des réunions de l’Internet Engineering Task Force a été sollicité afin qu’il évalue la situation et la possibilité de choisir un autre lieu de rassemblement sur le continent nord-américain pour la tenue du prochain regroupement, l’IETF 102. Les responsables de l’IETF ont tenu à préciser de manière officielle que leur décision n’est pas politique, mais qu’elle se fonde sur des arguments purement organisationnels. Une chose semble certaine, c’est que les restrictions sur l’immigration mises en place par l’administration Trump auront des conséquences probablement inattendues.

Source : Mail Archive IETF, RFI

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

L'administration Trump approuve le renforcement des contrôles incluant les comptes de réseaux sociaux pour l'obtention de visa américain
La stratégie du Canada pour attirer les travailleurs étrangers hautement qualifiés dans des milieux professionnels spécialisés comme l'informatique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !