Samsung pourrait bientôt annoncer de meilleurs résultats trimestriels qu'Apple
Et supplanter Intel dans la vente des puces

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Porté par d’excellentes réalisations dans les secteurs des écrans OLED et des composants Flash Nand, Samsung a réalisé un premier trimestre en feu d’artifice : 50,55 billions de wons (38,40 milliards d’euros) en vente pour 9,90 billions de wons de profits (7,52 milliards d’euros). Cette fois-ci, le groupe sud-coréen pourrait faire beaucoup mieux. En effet, dans les chiffres provisoires qu’il a rendus publics, Samsung s’attend à des ventes consolidées à hauteur de 60 billions de wons (45 milliards d’euros, soit une croissance annuelle de 17,8 %), pour des profits consolidés de 14 billions de wons (10,64 milliards d’euros, soit une croissance annuelle de 72 %).

Si le groupe venait à confirmer ces résultats en fin de mois lors de la publication officielle de ses comptes trimestriels, il pourrait tout simplement passer pour la première fois devant son rival Apple dont les analystes estiment le chiffre d'affaires trimestriel à 45 milliards de dollars (39,43 milliards d’euros) et les profits à 10,5 milliards de dollars (9,2 milliards d’euros).

À quoi doit-il ces performances ? Samsung figure parmi les grands bénéficiaires de la demande croissante pour les processeurs utilisés dans les serveurs et les smartphones.

Sur le marché des semi-conducteurs, une activité qui correspondrait à 60 % des bénéfices réalisés, Samsung met à profit sa position dominante sur la production de mémoire flash alors que la demande mondiale continue à fortement progresser. Le groupe, troisième capitalisation boursière asiatique, devrait ravir à Intel, pour la première fois depuis 1991, la place de premier fabricant mondial de semi-conducteurs en termes de parts de marché.

« À partir du deuxième trimestre, Samsung sera le numéro un en termes de parts de marché grâce au récent développement des centres de données et à la demande pour les disques SSD (solid-state drives) », a indiqué Peter Lee, analyste chez NH Investments & Securities, dans une note à ses clients. Samsung a également annoncé cette semaine qu'il allait investir plus de 37 milliards de wons coréens (28,3 milliards d'euros) afin d'augmenter la production de puces en Corée du Sud.

Autre source de bénéfices pour Samsung : la nouvelle génération d'écrans à diode électroluminescente organique (OLED). Le groupe sud-coréen domine le marché sur ce type d'écrans souples, qui devraient équiper le futur modèle d'iPhone qu'Apple dévoilera probablement en octobre. Selon des sources du quotidien CNBC, Apple aurait commandé 70 millions exemplaires à Samsung en avril.

Notons également la belle performance de Samsung en termes de vente de dispositifs mobiles. Le Sud-Coréen a su faire oublier l’échec cuisant du Note 7 avec son duo Galaxy S8 / S8+ qui a battu des records de vente. Selon les chiffres officiels dévoilés par Samsung, le Galaxy S8 s’est écoulé à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde en trois semaines à peine.

Source : communiqué de presse Samsung, Reuters


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil