Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Verizon va lancer un réseau 4G
Les autres opérateurs vont-ils devoir suivre ?

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

0  0 
Mise à jour du 09.03.2010 par Katleen
Verizon atteint les 50Mbps avec son réseau 4G, en service à la fin de l'année

Verizon vient d'annoncer que son réseau 4G LTE (Long Term Evolution) avait passé une série de tests à Boston et à Seattle (depuis août 2009), afin de définir ses performances. Ainsi, des pics de 5O Mb/s ont été atteints en téléchargement, même si dans le monde réel, les chiffres avoisineront les 5-12 Mbps pour le downlink et les 2-5 Mbps pour l'uplink.

Diverses actions ont ainsi été testées et réalisées avec succès sur le réseau 4G : le streaming video, le transfert et le téléchargement de fichiers, la navigation en ligne, les appels par VoIP, etc.

Le service devrait être accessible d'ici à la fin de l'année. Verizon est actuellement en train d'équiper techniquement certains relais mobiles aux Etats-Unis pour permettre le déploiement du LTE.

Source : Déclarations de Tony Melone, porte-parole de Verizon.

Alors, pénurie de bande passante à venir ou pas ?

Et d'après vous, les autres opérateurs vont-ils être forcés de suivre le mouvement vers la 4G ?

Vers une pénurie de bande passante pour l'internet mobile ?
C'est l'opinion du PDG de RIM, qui incrimine l'iPhone

A en croire le PDG de RIM, qui fabrique le BlackBerry, l'internet mobile va bientôt être confronté à une pénurie de bande passante.

Mike Lazaridis a fait ce constat lors du Mobile World Congress 2010.

Pour lui, l'arrivée des smartphones et la multiplication des APIs a fait exploser la consommation de bande passante. Conséquence : « dans les 5 ans à venir, nous allons devoir affronter une pénurie ».

Elle serait même déjà là aux Etats-Unis où de nombreux appels, SMS ou mails envoyés depuis un téléphone se perdraient chaque jour.

La solution – la seule d'après lui - consisterait à imaginer des terminaux et des applications moins gourmands. Dans un communiqué de presse, Mike Lazaridis enfonce le clou : « les fabricants seraient bien inspirés de commencer à concevoir des appareils plus efficaces et des services plus efficaces encore. Il n'y a pas vraiment de solution pour s'en sortir », et de parler de « préserver la bande passante ».

Bien évidemment, cette déclaration n'est pas neutre.

Elle vise à promouvoir le BlackBerry, qui serait déjà le terminal le plus économe. Trois fois plus économes que la concurrence d'après ses dires : « pour un opérateur cela signifie qu'il peut avoir trois clients BlackBerry qui font des recherches, contre un client pour les autres ».

Les autres, comprendre l'acteur dominant qui consomme le plus de bande passante : l'iPhone – surnommé iHog (iGoinfre) dans la dépêche à la presse.

Curieusement, Mike Lazaridis n'évoque pas une autre solution. Celle d'augmenter la bande passante, notamment grâce aux futurs réseaux 4G.

En attendant, le même diagnostic de pénurie amène des opérateurs comme Vodafone à proposer des abonnements pour des accès privilégiés qui garantissent que la bande passante disponible sera allouée en priorité aux clients « premium ».

Un moyen de retarder le plus possible le déploiement de nouveaux réseaux très couteux ?

Lire aussi :

Pénurie totale d'adresses IPv4 prévue pour 2011 : que faire pour l'avenir du Net ?

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez.com :

Réseaux
Mobiles
Développement Web

Et vous ?

D'après vous, allons-nous vers une pénurie de bande passante pour l'internet mobile ?

L'iPhone est-il responsable de cette situation ou pensez-vous que la faute incombe aux opérateurs ?

Quand pensez-vous que les réseaux 4G seront déployés ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bubulemaster
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 14:00
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message

Un moyen de retarder le plus possible le déploiement de nouveaux réseaux très couteux ?
Oui et de facturer encore plus cher une technologie rentabilisée.
0  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 14:01
En quoi l'internet mobile est-il différent de l'internet pas mobile ?

Lisez/écoutez Benjamin Bayart.
0  0 
Avatar de Floréal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 14:27
Citation Envoyé par bubulemaster Voir le message
Oui et de facturer encore plus cher une technologie rentabilisée.
Déjà qu'en payant pour de l'illimité on en a pas: limitation de bande passante au bout d'une certaine consommation, accès à certains services "exotiques" supprimés, tout ça pour un prix supérieur aux offres triple-play, sans en avoir la constance...
La triade devrait investir dans des dictionnaires pour leurs marketeux.
0  0 
Avatar de Rams7s
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 14:33
L'internet pas mobile est différent de l'internet mobile parce qu'il n'y a pas de fils.

L'internet mobile passe par le réseau téléphonique, et ce réseau a un débit limité. Les opérateurs sont limités à une certaine bande de fréquence et à l'intérieur de cette bande faut qu'ils fassent tenir la voix et la data et tout ce qu'il y a besoin d'autre.
La voix, grâce au numérique et différents algo de compression ne consomme pas beaucoup de ce débit. D'autant plus que si il y a des erreurs dans les données transmises, c'est pas grave. Au pire du pire l'interlocuteur demande de répété ou dit que ça passe mal.

Pour la data, c'est différent. Si tu veux que le site internet que tu visites affiche une image, ben il faut télécharger toute l'image, et sans faire trop de fautes de transmissions.

Du coup, naviguer sur internet revient à baeucoup plus cher pour l'opérateur que quand on téléphone. Alors qu'internet fixe à travers la fibre (au niveau de l'opérateur), ça laisse du débit inexploité

editour la voix ça doit être 64kb/s. On voit vite la différence avec un site internet.
0  0 
Avatar de BakaOnigiri
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 15:45
d'où la bonne idée de faire des applis lourdes pour les terminaux, et donc n'avoir que peut d'info à faire transiter pour le fonctionnement ?

contrairement à une appli web qui obligatoirement doit consommer plus en bande passe pour chaque image et autre.
0  0 
Avatar de deadalnix
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 16:01
Citation Envoyé par Rams7s Voir le message
L'internet pas mobile est différent de l'internet mobile parce qu'il n'y a pas de fils.
Cequi fait qu'il est moins cher a déployer . . .

Citation Envoyé par Rams7s Voir le message
L'internet mobile passe par le réseau téléphonique, et ce réseau a un débit limité. Les opérateurs sont limités à une certaine bande de fréquence et à l'intérieur de cette bande faut qu'ils fassent tenir la voix et la data et tout ce qu'il y a besoin d'autre.
Heureusement ! Ceci dit, les opérateur scandinaves font tenir du 100Mb dans cette bande (Stockholm et Oslo sont déjà opérationnelles, le reste de la suède, de la Norvège, du Danemark et de la Finlande est en train de s'équiper).

C'est un faux problème. D'ailleurs, le problème ne se pose pas beaucoup quand il s'agit de vendre de la TV mobile.

Citation Envoyé par Rams7s Voir le message
La voix, grâce au numérique et différents algo de compression ne consomme pas beaucoup de ce débit. D'autant plus que si il y a des erreurs dans les données transmises, c'est pas grave. Au pire du pire l'interlocuteur demande de répété ou dit que ça passe mal.
Mais la voix demande une jigue faible, des latences faibles. La voie, c'est en fait bien plus contraignant à faire circuler, bien que ça demande moins de BP.

Citation Envoyé par Rams7s Voir le message
Du coup, naviguer sur internet revient à baeucoup plus cher pour l'opérateur que quand on téléphone. Alors qu'internet fixe à travers la fibre (au niveau de l'opérateur), ça laisse du débit inexploité
Ça ne reviens pas plus cher à produire. Ce n'est par contre pas facturé de la même façon, et ça rapporte moins.

Faut pas se faire berner par le discours : ces opérateur veulent vendre des forfaits chers sans investir dans leur infrastructure. Le problème n'est pas technique. Un réseau mobile coute moins cher qu'un réseau cablé, et dans la mesure ou la seule partie sans fils est du mobile à l'antenne, peut apporter des débit pratiquement identiques.
0  0 
Avatar de highleaf
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 16:07
Oui mais déployer des antennes coûte moins cher que tirer des câbles. Ca fait 15 ans que leurs réseaux sont rentabilisés. Depuis c'est que de la marge. 1 euro le sms, ça fait 7 francs les gars...
0  0 
Avatar de jmini
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 17:02
Qui se souvient de l'internet sur ordinateur de bureau par modem analogique... A l'époque c'était lent aussi... (sans compter ta mère qui décroche le téléphone, puis crie à l'autre bout de la maison «*vous êtes encore sur internet*»)

Avec l'ADSL on s'est habitué a un internet non optimisé. Pas la peine de regarder la tailles des images, des scripts des pages qui sont envoyé. Entre 0,31 et 0.48 s l'utilisateur ne fait pas de différence.
AJAX c'est très bien. Des requêtes, on peut en faire des centaines...

Avec l'internet mobile (et on parle bien de «par les réseaux de téléphonie mobile» puisque le WIFI propose une bande passante plus grande), il faut se réhabituer a tous ces paramètres. L'approche d'Opera mini n'est elle pas une réponse dans ce sens ?

Moi j'aime bien le online à la maison, sauvegarde, puis travail/lecture en mobilité offline. Pour le moment cela me suffit. (n'étant pas professionnel, mon budget ne me permet pas d'autre chose)
0  0 
Avatar de Floréal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2010 à 17:10
Citation Envoyé par Rams7s Voir le message
L'internet pas mobile est différent de l'internet mobile parce qu'il n'y a pas de fils.

L'internet mobile passe par le réseau téléphonique, et ce réseau a un débit limité. Les opérateurs sont limités à une certaine bande de fréquence et à l'intérieur de cette bande faut qu'ils fassent tenir la voix et la data et tout ce qu'il y a besoin d'autre.
La voix, grâce au numérique et différents algo de compression ne consomme pas beaucoup de ce débit. D'autant plus que si il y a des erreurs dans les données transmises, c'est pas grave. Au pire du pire l'interlocuteur demande de répété ou dit que ça passe mal.

Pour la data, c'est différent. Si tu veux que le site internet que tu visites affiche une image, ben il faut télécharger toute l'image, et sans faire trop de fautes de transmissions.

Du coup, naviguer sur internet revient à baeucoup plus cher pour l'opérateur que quand on téléphone. Alors qu'internet fixe à travers la fibre (au niveau de l'opérateur), ça laisse du débit inexploité

editour la voix ça doit être 64kb/s. On voit vite la différence avec un site internet.
Mais le service reste le même, je dirais même qu'il est dégradé, a cause des limitations commerciales/techniques.

En admettant que la limitation soit uniquement technique (je ne sais pas de quoi il retourne je ne suis pas spécialisé dans les Télécom), en ce qui concerne la voix cette dernière est aussi transmise par les réseaux mobiles non? Pourquoi mon skype ne passerait-il pas également?
0  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/02/2010 à 11:35
Citation Envoyé par Floréal Voir le message

En admettant que la limitation soit uniquement technique (je ne sais pas de quoi il retourne je ne suis pas spécialisé dans les Télécom), en ce qui concerne la voix cette dernière est aussi transmise par les réseaux mobiles non? Pourquoi mon skype ne passerait-il pas également?
Sur ce point précis - et pour aller dans ton sens - les opérateurs US commencent à rendre le service possible... mais pas toujours.

AT&T a rendu la VoIP sur iPhone possible :
http://www.att.com/gen/press-room?pi...rticleid=27207

Mais pas Google Voice...

Plus récent, Verizon a annoncé cette semaine que l'utilisation de Skype Mobile sur son réseau de téléphonie serait à présent possible : http://about.skype.com/press/2010/02/verizon.html

Certainement en réaction à AT&T.

Le tout en 3G et pas en Wifi (je précise )
0  0