Microsoft pourrait supprimer des milliers de postes de commerciaux
L'éditeur veut désormais se focaliser sur les ventes du cloud

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Microsoft compte mener une réorganisation de ses forces de vente, une démarche qui devrait pousser l’éditeur à supprimer des milliers de postes pour mieux se concentrer sur les ventes de ses offres cloud, selon les médias américains.

La suppression de postes pourra être la conséquence directe de la fusion programmée entre la division commerciale de Microsoft et une ou plusieurs divisions qui se concentrent sur les PME. Cette réorganisation devrait être l’une des démarches les plus importantes qui concernent les effectifs de vente de l’éditeur depuis des années et devrait affecter les efforts de marketing locaux de la firme dans plusieurs pays.


Les équipes de vente de Microsoft ont été formées pendant des années pour vendre les logiciels de l’éditeur conçus pour les postes de bureau et les serveurs. Seulement, aujourd’hui, la firme de Redmond fait face à une concurrence acharnée dans le marché du cloud et cherche donc à rallier le plus de clients possible pour ses services cloud hébergés dans ses datacenters. C’est ce qui explique en gros cette réorganisation qui cherche surtout à accélérer la transition au cloud pour mieux doper les revenus et rattraper la concurrence.

En juin 2015, Microsoft a annoncé la suppression de 7400 postes prévue pour 2016, principalement dans la division mobile de l’entreprise. De plus, un autre document publié en juillet 2016 a annoncé une suppression additionnelle de 1850 postes pendant le mois de mai 2016 ainsi que 2850 postes supplémentaires au niveau global, cette restructuration devra être complétée à la fin de l’année fiscale 2017.

Microsoft n’est pas la seule entreprise technologique à procéder à des restructurations de ses effectifs. L’année dernière, Intel a annoncé la suppression de 12 000 postes, une conséquence directe du déclin du marché de PC. Ce chiffre constitue 11 % de l’effectif global du fondeur qui a informé vouloir se concentrer désormais sur l’Internet des objets. De même, Twitter a annoncé l’année dernière la suppression de 9 % de ses effectifs dans le monde, une mesure prise par le PDG de l’entreprise Jack Dorsey dans le cadre de restructurations visant à renouer avec la croissance et la rentabilité.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft annonce la fermeture de son service Windows App Studio prévue pour le 1er décembre et propose une alternative à son outil de création d'app


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 07/07/2017 à 17:36
Microsoft va procéder au licenciement de milliers d'employés
L'entreprise veut concentrer plus d'efforts sur le cloud

Microsoft a confirmé qu’elle va procéder à une réorganisation majeure de ses forces de vente, le géant du logiciel devra supprimer des milliers de postes de commerciaux, des sources ont informé que la firme va éliminer 10 % de son effectif global de force de vente. 75 % des licenciements se feront en dehors des États-Unis, a informé l’entreprise.


Les rapports de la semaine dernière ont suggéré que la firme de Redmond prévoit à travers cette réorganisation de concentrer plus d’efforts sur les ventes du cloud, notamment de son service Azure. Ce qui laisse présager que ses suppressions d’emploi ne sont pas destinées à faire des économies, mais plutôt de mieux positionner l’entreprise dans le segment du cloud où la concurrence fait rage.

Les ventes du cloud de Microsoft ont connu une croissance exponentielle durant les derniers trimestres (93 % de croissance durant le dernier trimestre). Si Amazon domine encore le marché, cette réorganisation de Microsoft va l’aider à conquérir plus de parts de marché face à la concurrence.

« Microsoft va introduire des changements pour mieux servir nos clients et partenaires », a dit un porte-parole de Microsoft à CNBC. « Aujourd’hui, nous prenons des mesures pour informer certains employés que leurs emplois sont à l’étude ou que leurs postes seront éliminés. Comme toutes les entreprises, nous évaluons nos activités de façon régulière. Cela peut entraîner des investissements accrus dans certains secteurs et, de temps en temps, des redéploiements dans d’autres. »

Microsoft emploie 121 657 employés dans le monde avec 50 000 dans son département de vente. Ce qui suggère que ces licenciements sont relativement minimes comparé à la taille des effectifs de Microsoft. La firme a informé qu’elle veut désormais s’appuyer sur des employés ayant une connaissance plus pointue et qui assureront la vente de plus grands packages.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft a entrepris une vague de licenciements. En 2014, l’entreprise avait annoncé un vaste plan de restructuration visant à supprimer 18 000 emplois au cours de l’année. En juin 2015, Microsoft a annoncé la suppression de 7400 postes prévue pour 2016, principalement dans la division mobile de l’entreprise. Au total, l’entreprise a supprimé plus de 32 000 postes depuis 2014.

Source : CNBC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft publie ses résultats financiers du troisième trimestre, Azure en forte croissance et un chiffre d'affaires quasiment nul pour le mobile
Contacter le responsable de la rubrique Accueil