Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

WannaCry : infection de 55 caméras de trafic routier en Australie
Pendant des opérations de maintenance

Le , par Patrick Ruiz

35PARTAGES

10  0 
La radio australienne 3AW s’est fait le relais d’une information très fraîche en ce qui concerne le célèbre ransomware WannaCry. Un porte-parole du Département de la justice de l’État de Victoria en Australie a indiqué que 55 caméras de trafic routier ont été infectées par ce dernier depuis la semaine dernière.

Les infections se seraient produites suite à l’introduction d’une clé USB infectée par le ransomware sur lesdites caméras – qui, apparemment, tournaient sous une version de Windows non mentionnée – pendant des opérations de maintenance. Seulement, les caméras n’étant connectées ni à Internet ni entre elles, l’infection s’est limitée à chacune d’elles.

L’infection des caméras a, aux dires du porte-parole du Département de la justice, eu pour seul effet de les faire redémarrer de temps en temps, le reste de leurs fonctionnalités étant demeurées intactes. Il a donc indiqué que les infractions enregistrées par ces dernières pendant cette période seraient bel et bien prises en compte.

Le mode de propagation évoqué par le porte-parole laisse cependant songeur. On sait jusqu’ici que le ransomware WannaCry se réplique d’ordinateur en ordinateur via Internet en exploitant des failles dans le protocole SMB utilisé sous Windows. Le cas de ces caméras de trafic routier suppose que l’on aurait affaire à une version de WannaCry capable de résider sur un support amovible en attendant son insertion dans un ordinateur qu’il prend alors en otage, ce qui, semble-t-il, serait une première.

Les techniciens ont sûrement eu confirmation de la nature de l’infection via un moniteur de contrôle qui leur a affiché le traditionnel message de demande de la rançon. Quoi qu’il en soit, le porte-parole a déclaré que des dispositions sont prises pour un retour à la normale dans les jours qui suivent.

Le ransomware WannaCry, qui a commencé à sévir en mai dernier, reste donc bien présent. On en a la preuve avec le cas de ces caméras, mais celui encore plus récent du constructeur automobile japonais Honda qui a dû arrêter sa production lundi dernier pour cause d’infection. Les responsables IT sont donc plus que jamais appelés à prendre les précautions nécessaires pour prémunir les systèmes de leurs entreprises respectives contre ces attaques.

Sources : 3AW, The Guardian, Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous particulièrement du mode de propagation évoqué par le porte-parole du Département de la justice ?

Voir aussi :

Ransomware WannaCrypt : Microsoft publie en urgence des MàJ de sécurité pour ses OS, XP reçoit ainsi son premier patch en trois ans
WannaCrypt : Microsoft rappelle aux utilisateurs l'importance de mettre à jour leurs systèmes et aux gouvernements leurs responsabilités
La Corée du Nord serait-elle derrière le ransomware WCry ? Des indices dans le code le suggèrent

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 8:44
@koyosama

Mais non !!! il faut alterner entre la Russie la Chine et la corée du nord. Et de temps en temps les terroristes pour se souvenir que sa existe comme sa tu tapes pas toujours sur les mêmes. Effet Garantie !
5  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 13:15
C’est les états unis qui l’accusent. Pas la corée du nord.
6  1 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/09/2018 à 13:33
Citation Envoyé par alexetgus Voir le message
Tu as vu qui est président des USA ?
Que je sache Donald Trump n'est pas expert en informatique ni en sécurité. Un président n'est pas représentatif de son état et il est fort probable qu'il ignorais l'existence même de cette personne avant que cela soit révéler officiellement ou non. C'est un peu comme dire la même chose mais 5 ans en arrière quand c'était Barack Obama qui étais bien plus cool en comparaison, les USA ne sont pas uniquement défini par leur président.
4  0 
Avatar de alexetgus
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/12/2017 à 20:56
"Haut niveau de certitude", "suspectés", "confiance raisonnable", "nous ne sommes pas les seuls à le penser", ...

En voilà un dossier solide, que des doutes !
Les USA devraient se calmer avec leurs accusations à la légère. A moins que ça ne serve leurs intérêts comme en Irak.
Comme par hasard, c'est la Corée du Nord qui est désignée. Ca tombe au bon moment ! A quand les frappes sur ce pays ?
3  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 0:45
Ah je me rappelle quand Sony a lancé la mode. Je ferais la même chose, c'est la faute à la Corée du Nord dès que je fais une bourde.
3  0 
Avatar de Pill_S
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/12/2017 à 13:02
Y'a 6 mois tout le monde se fendait pas la gueule en se disant qu'un tel pays d'arriérés ne pourrait jamais rien pirater?

Ha oui pardon, maintenant qu'on soupçonne la CdN d'être capable de faire péter une bombe H et en plus de l'embarquer sur un missile, on revoit notre copie c'est ça?

A ce rythme-là dans 6 mois on dira qu'ils sont à la pointe dans tous les domaines high-tech?

Arrêtez de faire des plans sur la comète, la vérité c'est que personne n'en sait rien, et ça ça sent surtout l'argument foireux pour justifier (ou aider à justifier) une future attaque... mais pas informatique cette fois
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/12/2017 à 18:33
Citation Envoyé par Aeson Voir le message
Ou est-ce que j'ai parle de CdN et de la Russie ? T'avais envie de parler pour rien dire apparement....
Ça n'est pas une envie, c'est juste que c'est précisément le sujet du fil : "WannaCry : les États-Unis incriminent officiellement la Corée du Nord". Et toi tu réponds à ce fil par : "Il y en a vraiment encore qui pensent que les USA de Trump sont credible?". Ma réponse à TA question va donc directement dans le sens du fil concernant les USA et la Corée du Nord. Contrairement à toi, sur cette affaire, j'ai beaucoup plus de raison de croire les USA que les Coréens ... d'où mon intervention précédente.
2  0 
Avatar de Afaure
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/08/2017 à 10:59
ça part en *** vraiment là , je pige pas pourquoi ils ont arrêté le hacker qui à trouvé , en plus ils soupçonnent la Corée maintenant , on va terminer avec les illuminatis et tout ou quoi ?!

Les responsables , ce sont les shadows brokers , ce sont eux qui ont dérobés ces failles à la NSA , et des petits malins en ont profité .
Il ne faut pas aller bien loin , regardez : http://www.lemonde.fr/pixels/article...8_4408996.html

Je vous laisse méditer , Bonne journée .
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/08/2017 à 13:16
Si je comprends bien, les BitCoins deviennent l'arme absolue pour le blanchiment d'argent ?
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/12/2017 à 13:07
Oui, mais bon ... la théorie du complot etc... Depuis Kennedy, tout ce que disent les américains est suspect, même le premier pas d'un homme sur la lune. Ma question serait plutôt : Mais pourquoi certains cherchent absolument à protéger les Russes, les Coréens ou d'autres quand des soupçons pèsent sur eux. A en crore certains, les Coréens et les Russes sont tellement nuls en informatique et donc qu'il est rigoureusement impossible qu'ils puissent faire quoi que ce soit contre les invulnérables Américains.

Moi, je me contente d'attendre d'en savoir plus, mais le moment n'est pas aux conclusions.

Autre chose, pour autant que je sache, les armes chimiques Irakiennes n'étaient pas totalement bidon (même si ça s'est avéré faux ou au moins largement sur-évalué) dans la mesure où les Américains en avaient fournies aux Irakiens dans leur guerre contre l'Iran. Mais bon, la théorie du complot a la vie belle, alors : Faisons une confiance totale à ces merveilleux Coréens du Nord incapables de nous créer quelque soucis que ce soit dans quelque domaine que ce soit.
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web