Piratage série Netflix : Larson Studios revient sur les faits et recommande de ne pas payer de rançons en cas de piratage
Partagez-vous cet avis ?

Le , par Olivier Famien

227PARTAGES

10  1 
Pour traiter numériquement les films et séries télévisées, plusieurs studios de postproduction proposent leurs services aux grands groupes d’édition de films à Hollywood. Parmi les entreprises de postproduction, nous avons Larson Studios qui a fait parler d’elle à la fin du mois d'avril dernier avec une dizaine d’épisodes de la série « ;Orange is the New Black ;» dont elle était en possession et qui a été diffusée par un groupe de pirates baptisé the Dark Overlord environ un mois avant sa diffusion officielle sur Netflix. Presque deux mois après l’occurrence de l’évènement, les dirigeants de Larson Studios reviennent sur les détails de l’affaire qui a fait grand bruit dans la sphère hollywoodienne.

L’histoire a commencé à la veille des fêtes de Noël de l’année dernière lorsque Rick Larson le président de Larson Studios et son épouse Jill Larson, qui est également son associée, ont reçu deux messages deux jours avant la fête de Noël. Ignorant la portée des messages, les dirigeants de Larson Studios les ont simplement mis de côté.

À nouveau, les auteurs ont envoyé un autre message du même numéro que les messages précédents en ajoutant ceci : « ;Pourquoi vous m’ignorez, vérifiez votre boîte électronique pour un message qui changera votre vie ;». Un jour plus tard, les deux associés reçoivent un courrier électronique qui va effectivement bouleverser leur entreprise. Dans ce courrier, le groupe de pirates the Dark OverLord leur explique qu’il s’est infiltré sur leur serveur, a récupéré leurs données et menace de nuire à leur entreprise en divulguant ces données.

Bien évidemment, cela porterait un préjudice grave à l’entreprise des Larson, dans la mesure où la confidentialité est l’une des premières exigences lorsque l’on traite les séries et films pas encore parus au grand public. Face à ces menaces, les dirigeants de l’entreprise accompagnés du directeur des systèmes numériques et de l’ingénieur en chef se sont immédiatement rendus au studio pour vérifier les faits. « ;Lorsque j’ai jeté un coup d’œil sur notre serveur, mes mains ont commencé à trembler et j’ai failli vomir ;», a noté le directeur des systèmes numériques.

Les pirates avaient effectivement volé toutes les données du studio de postproduction et les avaient toutes supprimées du serveur. Et pour rétrocéder les données de Larson Studios, les pirates exigeaient le paiement d’une rançon de 50 bitcoins (ce qui équivalait à 71 ;500 euros au moment des faits). En outre, pour ajouter encore plus de pression, les pirates menaçaient de publier les épisodes de la série en leur possession avant la nouvelle année.

Les responsables de Larson Studios ont immédiatement contacté le FBI le matin de la fête de Noël, mais les agents des forces de l’ordre leur ont simplement demandé de remplir un formulaire. Estimant que les choses ne bougeaient pas dans le bon sens, le studio a engagé des experts privés en sécurité de données afin de savoir ce qui s’était passé et ce qu’il fallait faire ensuite. Ce sont les investigations qui ont permis de faire la lumière sur le mode opératoire utilisé par the Dark Overlord pour subtiliser les données de l’entreprise.

Avant d’infiltrer le serveur de Larson Studios, les pirates ont scanné internet à la recherche de PC fonctionnant avec une ancienne version de Windows. Leur cible n’était donc pas Larson Studios, mais toute machine présentant des failles exploitables. Et malheureusement, le studio avait un PC connecté à internet et qui fonctionnait avec Windows 7. C’est à partir de ce PC que les pirates ont pu accéder aux données sur le serveur interne de l’entreprise et pirater les données.

Mais une chose est de savoir comment le piratage a été possible et une autre est de gérer au mieux le problème en cours. Le studio Larson devait emmener les pirates à faire le moins de bruit possible sur cette affaire jusqu’à son dénouement. Et pour cela, ils ont décidé de se montrer coopératifs jusqu’à ce que le groupe Dark Overlord montre à la fin du mois de janvier, les preuves de ce qu’ils avaient dérobé incluant des douzaines de titres appartenant à des studios comme Netflix, ABC, CBS, Disney, etc. Afin de protéger les œuvres de ses clients, Larson a déposé un rapport à la police et a décidé de payer la rançon demandée. Il faut souligner que des rapports antérieurs suggéraient que ceux qui avaient payé ont eu gain de cause. Et après paiement, les pirates leur ont rendu leurs matériels, ont détruit les copies de leur côté et le chapitre était terminé.

Bien que le FBI leur ait recommandé de ne pas payer la somme demandée, les Larson ont effectué en février dix-neuf virements successifs pour solder le montant total exigé par les pirates. Croyant avoir traversé la tempête, le FBI contacte le studio Larson à la fin du mois de février pour leur signaler que des pirates ont commencé à utiliser les données volées en décembre pour faire chanter certains studios d’Hollywood. Dans le lot des studios que les pirates ont contactés figurait également Netflix. La suite, on la connaît. Dix épisodes de la série « ;Orange is the New Black ;» ont été diffusés sur un site de torrent et sur des plateformes de téléchargement en direct.

Un peu plus tard, les pirates ont recontacté les Larson en leur expliquant qu’ils leur devaient des explications pour avoir diffusé ces données. Ils ont soutenu que s’ils l’ont fait, c’est parce qu’ils ont estimé que le studio Larson avait violé les termes de leur entente en parlant au FBI. Ils ont donc agi ainsi afin de les punir.

En guise de conclusion dans cette affaire, les dirigeants de Larson encouragent les personnes dans la même situation à ne pas faire confiance aux pirates informatiques. Toutefois, d’autres entités ont préféré le faire et ont eu leurs données restaurées. En 2013, dans la région de Swansea (Massachusetts), un département de Police victime du ransomware CryptoLocker a dû payer 750 dollars en bitcoins pour recouvrer ses données. Et dans un rapport de Trend Micro deux entreprises en Angleterre sur trois ont payé la rançon demandée, mais certaines n’ont pas récupéré leurs données.

Pour éviter à nouveau un tel scénario, les données audio et vidéo traitées par Larson Studios ont été séparées et les appareils connectés à internet et ceux en local ont été également séparés. De même, les données émises à partir de leur domicile sont chiffrées par défaut. En somme, de grands moyens ont été dégagés pour renforcer la sécurité de leurs données.

Source : Variety

Et vous ?

Que pensez-vous de la recommandation de Larson Studios de ne pas payer de rançons ?

Êtes-vous pour ou contre ?

Voir aussi

Angleterre : deux entreprises sur trois ont payé la rançon suite à une attaque de ransomware, mais certaines n'ont pas récupéré leurs données
USA : la moitié des petites et moyennes organisations victimes de ransomware payent la rançon, d'après un rapport de Carbonite
CryptoLocker : un département de police contraint de payer la rançon, 750 dollars en bitcoins pour regagner l'accès à leurs fichiers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de abbe2017
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 8:57
pour résoudre le problème et tuer définitivement le piratage, il suffit de baisser de 50% le prix de netflix ou de vendre les épisodes au compte goutte (à l'unité) si on en croit ce topic fort intéressant à lire là-bas :

http://www.lesnumeriques.com/legrand..._1.htm#t246623

toutefois, je pense qu'aucune major ne voudra vendre des épisodes à l'unité car c'est moins rentable pour elle qu'un abonnement "illimité" dont l'utilisateur ne profite jamais (il n'a jamais le temps de voir cette illimité et pourtant il paie son abo..)

Comme bcp, netflix c'est pas encore pour moi.

c'est comme l'abo spotify/deezer, c'est hors de prix : les gens abonnés repaient chaque mois le droit de récouter les mêmes chansons alors que si ils achetaient définitivement le CD, ça couterait moins cher. Et l'illlimité, elle n'est jamais profitée (ni réelle).

Le piratage et le système de rançon a encore une longue vie devant lui tant que le business n'aura pas baissé ses marges pour rendre le piratage plus cher.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 9:14
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
pour résoudre le problème et tuer définitivement le piratage, il suffit de baisser de 50% le prix de netflix ou de vendre les épisodes au compte goutte (à l'unité)
Non mais là c'est pas le sujet, ce sont des pirates qui ont volé copiés puis supprimés plein d'épisodes non diffusés en menaçant de les mettre sur les réseaux P2P et les sites de téléchargement en cas de non paiement de rançon.

Il y aura toujours des gens pour télécharger ces vidéos. (surtout pour voir la série en avance sur la programmation normale)
Il me semble que c'est arrivé pour Game Of Throne, une fois 2 épisodes ont fuité, beaucoup de monde ont voulu les télécharger, parce qu'ils n'étaient pas encore disponible sur Netflix.

Netflix ce n'est pas la solution absolue, en plus ça écrase toutes les autres concurrence.
Il ne faut pas un truc énorme qui prenne le monopole.
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 10:39
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pour éviter à nouveau un tel scénario, les données audio et vidéo traitées par Larson Studios ont été séparées et les appareils connectés à internet et ceux en local ont été également séparés. De même, les données émises à partir de leur domicile sont chiffrées par défaut. En somme, de grands moyens ont été dégagés pour renforcer la sécurité de leurs données.
La sécurité informatique, c'est toujours la dernière roue du carosse.
.
Déjà que l'informatique elle même, quand bien même toute l'activité d'une entreprise repose souvent dessus, c'est vu comme un cout qu'il faut minimiser au maximum.
.
Le jour ou les cadres dirigeants des entreprises prendront conscience que l'informatique peut être un outil de rentabilité si il est bien utilisé et que la sécurité informatique est un enjeu majeur de leur business, les choses changeront.

C'est ce genre d'incidents qui va faire changer petit à petit les mentalités. Mais il reste un long chemin à parcourir!
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 10:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Non mais là c'est pas le sujet, ce sont des pirates qui ont volé plein d'épisodes non diffusés en menaçant de les mettre sur les réseaux P2P et les sites de téléchargement en cas de non paiement de rançon.
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Des pirates volent et publient des épisodes d'une série télévisée de Netflix avant sa diffusion officielle,
et menacent d'autres acteurs de l'industrie.
ont volé, volent, du verbe voler, really ? Donc les épisodes en question ont disparu de là où ils étaient entreposés, c'est bien ça ?
Car moi, quand on me vole ma voiture (touchons du bois que ça n'arrive pas irl), elle n'est plus là où je l'avais garée.

Ou bien les épisodes ont juste été dupliqués ? Ce qui n'est pas pareil : ma bagnole, ils peuvent la dupliquer un million de fois si ça leur chante, tant que je peux continuer à utiliser la mienne, ça ne me perturbe pas plus que ça.
Avatar de Julien Bodin
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 11:14
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
ont volé, volent, du verbe voler, really ? Donc les épisodes en question ont disparu de là où ils étaient entreposés, c'est bien ça ?
Car moi, quand on me vole ma voiture (touchons du bois que ça n'arrive pas irl), elle n'est plus là où je l'avais garée.

Ou bien les épisodes ont juste été dupliqués ? Ce qui n'est pas pareil : ma bagnole, il peuvent la dupliquer un million de fois si ça leur chante, tant que je peux continuer à utiliser la mienne, ça ne me perturbe pas plus que ça.
La réponse est dans l'article.
Avatar de yoyo3d
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 11:36
ont volé, volent, du verbe voler, really ? Donc les épisodes en question ont disparu de là où ils étaient entreposés, c'est bien ça ?
c'est bien le cas non?

Les pirates avaient effectivement volé toutes les données du studio de postproduction et les avaient toutes supprimées du serveur.
je ne vois pas ou est l'incompréhension.... et puis, d'une manière générale, s'approprier quelque chose qui ne t'appartient pas sachant pertinemment que ça va te manquer (ou que cela va te mettre dans la merde dans ce cas précis...) c'est du vol...

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/voler/82450
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 11:40
Ça me rappelle cette célèbre campagne de lutte contre le piratage "Piracy it's a crime" :
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 12:27
Citation Envoyé par yoyo3d Voir le message
c'est bien le cas non?

je ne vois pas ou est l'incompréhension.... et puis, d'une manière générale, s'approprier quelque chose qui ne t'appartient pas sachant pertinemment que ça va te manquer (ou que cela va te mettre dans la merde dans ce cas précis...) c'est du vol...

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/voler/82450
Citation Envoyé par Julien Bodin Voir le message
La réponse est dans l'article.
Autant pour moi !

Lire ces (toujours trop) longs articles, à force ça me gonfle, d'autant plus que la plupart du temps les données sont juste recopiées ailleurs. Illégalement, ok, mais elles ne disparaissent pas.

Et il suffit que je décide de rebondir sur cet article pour que, dans ce cas précis, les données aient bien été volées.
Et pan dans ma g...le

Je reconnais humblement et sincèrement mon erreur. Je laisse le post sinon les autres n'auraient plus de sens.
Merci à vous,
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 14:24
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
pour résoudre le problème et tuer définitivement le piratage, il suffit de baisser de 50% le prix de netflix ou de vendre les épisodes au compte goutte (à l'unité) si on en croit ce topic fort intéressant à lire là-bas :
On trouvera toujours des arguments pour dire que tout est trop cher. A la fin des années 90, quand on copiait les CD de musique, on se plaignait - à juste titre - que les CD sont trop chers. Il me semble que les français étaient favorables à un CD à 50 FF.

A l'argument "oui mais les pirates consomment plus", je sais pas, je dirai bien que quand je regarde mon entourage, je suis le seul à avoir payé pour des CD ou des DVD (ou j'aurai payé pour avoir du numérique). Mon entourage n'est pas le meilleur des échantillons, mais j'avoue beaucoup douter de cette phrase...

Mais si jamais, houhou, les grands distributeurs de loisirs avaient plié à ce méchant chantage, n'auraient-ils pas réclamé de descendre plus bas ?

J'ai lu le premier post de ce thread, et j'ai juste envie de me marrer. Comment on peut comparer le prix de matières premières, d'un contenant, d'un contenu ?

Je conseillerai à l'auteur du post de lire la nouvelle 1 dollar 98 d'Arthur Porges avant de débiter des âneries pareilles.

[SPOILER]Dans cette histoire, le héros, un peu loser, sauve une sorte de génie, mais qui a un pouvoir si faible que ce que le souhait qu'il peut accorder est limité à 1 dollar 98. Le héros essaie d'impressionner une femme, il pense à acheter une voiture, à 1 dollard 98 ? ou faire un séisme, mais à 1 dollar 98 de dégât. Au final, le génie réussit à lui offrir... la femme qu'il convoite, sous prétexte que le prix des éléments chimiques qui la composent, fait exactement ce montant[/SPOILER]

De surcroît, le mec parle de rentabilité à 4 épisodes par jour ; j'en regarde moins - pour être précis, quand je suis chez moi, il m'arrive de regarde 4 épisodes d'une série de 50 minutes, mais je ne suis pas tous les jours chez moi - mais l'usage peut être différent, il y en a même qui regarde les séries à vitesse 120% pour en voir 6 dans le laps de temps de 5, voire lancent deux fenêtres différentes et regardent deux séries en même temps...

Ouin ouin, je vais faire mon pleurnichard producteur, mais on va pas payer Kevin Spacey, Emilia Clarke ou Kit Harrington en se basant sur le prix de 1 Go que pèserait sur un disque dur...

toutefois, je pense qu'aucune major ne voudra vendre des épisodes à l'unité car c'est moins rentable pour elle qu'un abonnement "illimité" dont l'utilisateur ne profite jamais (il n'a jamais le temps de voir cette illimité et pourtant il paie son abo..)

Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
c'est comme l'abo spotify/deezer, c'est hors de prix : les gens abonnés repaient chaque mois le droit de récouter les mêmes chansons alors que si ils achetaient définitivement le CD, ça couterait moins cher. Et l'illlimité, elle n'est jamais profitée (ni réelle).
Je n'ai pas l'abonnement spotify, c'est combien ? Allez, mettons 20 euros... soit le prix de trois, deux ou même un CD... effectivement, si veux un abonnement "chanson à la demande" pour écouter qu'un seul album, c'est dommage.

Désolé le dire, spotify ou deezer est rentable pour la poche du consommateur (enfin, je ne connais pas toutes les dispositions), mais évidemment, ça ne sera jamais plus rentable que le téléchargement illégal.

Citation Envoyé par Ryu2000
Il me semble que c'est arrivé pour Game Of Throne, une fois 2 épisodes ont fuité, beaucoup de monde ont voulu les télécharger, parce qu'ils n'étaient pas encore disponible sur Netflix.
Pour être très précis, quatre épisodes de Game of Thrones ont fuité effectivement en 2015. Et GoT n'est pas diffusé sur Netflix, mais HBO, qui est une chaîne à abonnement, comme Canal+, et assez cher (de mémoire, $80, mais je ne confirme pas). Du coup, c'est étonnant mais beaucoup d'Américains piratent aussi GoT, au même titre que les français piratent les séries de C+.
Certains pilotes de série fuitent, mais je me demande si c'est pas un coup d'essai pour que les producteurs savent s'ils vont déjà se limiter à une saison ou pas...

Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Ou bien les épisodes ont juste été dupliqués ? Ce qui n'est pas pareil : ma bagnole, il peuvent la dupliquer un million de fois si ça leur chante, tant que je peux continuer à utiliser la mienne, ça ne me perturbe pas plus que ça.
S'ils la dupliquent avec la plaque d'immatriculation, qu'une copie de ta voiture se fait flasher à 180 sur l'autoroute et que tu ne peux pas justifier que ce ne pouvait être toi, tu serais content ?
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2017 à 15:15
pourquoi ils disent que win 7 est un systeme avec des failles exploitable ? jamais entendu parler de ca . s'il il est pas a jour oui, mais c'est pas ce que j'ai lu
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web