Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Sortie de la version 2.6.33 du noyau Linux
Qui marque l'entrée de « Nouveau », le pilote pour les cartes graphiques NVIDIA

Le , par Djug

0PARTAGES

7  0 
La version stable 2.6.38 du noyau Linux vient d'être rendue disponible et annoncée officiellement par Linus Torvalds. Cette version apporte des améliorations importantes au niveau des performances.

Le Kernel intègre désormais le support transparent des « huge pages » (TPH) qui permet d'obtenir de meilleures performances sur des charges de travail qui nécessitent beaucoup de mémoire (on pense aux serveurs JVM et serveurs de base de données). TPH utilise des pages mémoires de grandes tailles (2 Mb) par opposition aux pages traditionnels de 4 Ko.

Une autre nouveauté est l'intégration du « pathname lookup » qui optimise la fonction de résolution de la couche VSF. Pour Linus Torvalds, l'intégration de ce patch est la plus importante des nouveautés de ce noyau.

L'ordonnancement des processus a également été amélioré avec l'introduction de « group scheduling », qui permet un regroupement automatique des processus et de ce fait, devrait encore améliorer les performances et l'évolution des systèmes Linux.

On notera aussi l'amélioration de l'infrastructure de traçage du noyau, de la sécurisation et l'intégration d'une nouvelle interface pour la couche qui prend en charge la gestion des volumes logiques.

Côté statistiques, c'est au total 9432 patchs écrits par 1 201 développeurs qui ont été intégrés. Le plus gros contributeur reste Red Hat.

La version 2.6.38 du Kernel Linux est téléchargeable sur cette page

Source : Annonce de Linus Torvalds

Sortie du nouveau noyau Linux 2.6.37, pour plus de performances des systèmes de fichiers
Mise à jour du 05.01.2011 par Katleen


Une nouvelle version du noyau de Linux est disponible depuis quelques heures, comme l'annonce Linus Torvalds. Bien que qualifiée d'évolution mineure par ce dernier, elle apporte néanmoins son lot de nouveautés, parmi lesquelles :

- Élimination du verrou géant pendant la compilation, sans aucune répercussion négative sur le bon fonctionnement du système

- Gestion de la mise en veille améliorée : le fichier permettant de mettre le système en hibernation sera plus compact (grâce à l'algorithme LZO) et plus rapide, pour des économies de mémoire.

- Systèmes de fichiers remodelés : Ext4 avec une meilleure montée en charge ; XFS plus à même de gérer des grosses requêtes ; Btrfs plus performant pour la mise en cache des données (instantanés pouvant être crées de façon asynchrone)

Source : Annonce de Linus Torvalds

Mise à jour du 21.10.2010 par Katleen
Le nouveau noyau de Linux, le 2.6.36, sort en version stable : il apporte de nombreuses nouveautés et améliorations

Linus Torvals vient d'annoncer l'arrivée de la nouvelle mouture du noyau de Linux. Le système d'exploitation libre pourra désormais se doter de la version stable 2.6.36, qui est dès à présent téléchargeable ici.

Ce kernel est plus rapide et réactif. Plus sécurisé. Et il gère (encore mieux) le multi-coeur.

Plus rapide avec une meilleure gestion des processus qui consomme le plus de mémoire vive.

Plus sûr avec l'intégration de AppArmor (au nom évocateur) à la place de SELinux. Une nouvelle qui ravit Canonical et Novell. Red Hat de son coté, a indiqué qu'il garderait le modèle SELinux.

Plus multicore avec un meilleur support des puces Core i3 et i5 de Intel.

Des améliorations toujours bienvenues au Kernel donc. Mais un kernel qui reste pour beaucoup dans la communauté (dont Ubuntu) un noyau de transition.

Source : L'annonce de Linus Torvalds

Mise à jour du 18/05/10

Le kernel 2.6.34 disponible en version stable
Il introduit deux nouveaux systèmes de fichiers pour remplacer le ext4 et gérer la mémoire Flash

Le kernel 2.6.34 est à présent disponible en version stable.

Trois mois après la précédente version majeure du noyau (cf ci-avant), ce nouveau kernel propose deux nouveaux systèmes de gestion de fichiers.

Le premier est issu du projet Ceph et sépare les données des méta-données. Ce système de fichier distribué peut faire penser à Lustre d'Oracle (utilisé par exemple dans les supercalculateurs). Même si Ceph, toujours assez expérimental, n'est pas aussi performant, il n'en reste pas moins qu'il permet une gestion simplifiée et plus efficace de très grosses quantités de données, notamment grâce à ses nœuds de stockage locaux et l'utilisation du nouveau système système btrfs (système qui devrait à terme remplacer l'actuel ext4).

Le deuxième concerne la gestion des mémoires Flash. Pour faire simple, LogFS par du principe que les périphériques Flash ne nécessite pas de procédures pour éviter la fragmentation comme c'est le cas sur les disque durs à disque. Il en ressort que LogFS repose sur une écriture dite séquentielle.

Destiné à remplacer JFFS2, la principale amélioration tient à une vitesse de montage des volumes plus rapide.

Le nouveau noyau de Linux est disponible sur le site du Linux Kernel Archives.

Et vous ?

Satisfait ou pas par les évolutions du Kernel ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 07.04.2010 par Katleen
Le futur noyau Linux améliore la gestion du multicoeur, parmis d'autres innovations

On s'active dans le monde de l'open source. Plusieurs contributeurs travaillent sur le futur noyau Linux 2.6.34, qui pourrait permettre de grands pas en avant dans certains domaines.

Déjà, pour les processeurs multicoeurs. Arnd Bergmann est en effet en train de faire sauter le verrou géant du kernel. Il n'est pour l'instant pas possible d'effectuer certaines opérations simultanément, ce qui réduit considérablement les performances des machines dotées de processeurs multicoeurs. Son correctif, supprimant les tâches bloquant l'ordinateur, serait prêt à être intégré au noyau Linux.

Du côté de la mémoire, on innove aussi. Mel Gorman a retravaillé son outil de compactage de la mémoire. Cette nouvelle version, qui joue sur la fragmentation de la mémoire vive, serait elle aussi prête à intégrer le noyau.

Pour terminer, Patrick McHardy a annoncé la première version test de nftables. Déjà disponible, cet outil est prévu pour remplacer le système de filtrage des paquets réseau iptables intégré au noyau Linux. Son code est plus propre et plus facile à maintenir que celui de la version précédente.

Sortie de la version 2.6.33 du noyau Linux, qui marque l’entrée de «Nouveau » le driver pour les cartes graphiques NVIDIA

Linus Torvalds vient d’annoncer la disponibilité de la version stable du nouveau noyau linux 2.6.33.



Cette nouvelle version apporte plusieurs nouveautés comme le système de stockage distribué DRBD (Distributed Replicated Block Device) l’équivalent de RAID 1 (Redundant array of independant/inexpensive disks ) et qui permettra la construction des serveurs répartis de haute disponibilité à base de systèmes de fichiers distribués.

Un nouveau driver pour les carte graphique NVIDIA fait son entré, il s’agit de « Nouveau » qui permettra l’amélioration de la gestion de la 2D et la prise en charge de la 3D.

mais les drivers Android ont été retirés du cette nouvelle version.

La version 2.6.33 du noyau linux est disponible pour le téléchargement d’ici

Source : la Release Announcement

qu'en pensez-vous ?

lire aussi:

Linux : le kernel est devenu «énorme et boursouflé» pour le créateur de l'OS
Linux : Une faille dans le nouveau noyau 2.6.31

voir aussi:

la rubrique Linux
la rubrique systèmes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de clavier12AZQSWX
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/10/2010 à 10:05
petite erreur dans le texte (ou la translation) :

ur un simple Core 2 Duo à quatre coeurs les performances
un core 2 duo a deux coeur et non quatre !
1  0 
Avatar de manudwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/02/2010 à 10:41
Le DRBD me fait penser à un FS de Microsoft pour la réplication qui semble viser les mêmes objectifs (j'ai perdu son nom). C'est pareil/mieux/différent/moins bien ?
0  0 
Avatar de kaymak
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/02/2010 à 14:20
Super ! Vivement les packages pour mettre à jour mes machines desktop !!!
Go linus
0  0 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/02/2010 à 14:35
Une trés bonne chose pour Nouveau qui a l'air de bouger depuis son integration avec Gallium3D.

J'espere sincerement que Nouveau et Radeon pourront un jour remplacer leurs cousins proprios sans pertes de fonctionnalités / performances ( c'est déja bien parti pour avec Radeon ).
Même s'ils sont nettement mieux supportés, les drivers graphiques proprios reste une des sources de problèmes les plus courantes sous Nux : Xorg trop récent, pas de compatibilité randr, memory leak, lourdeur au démarrage, KMS non pris en charge, décodage video incompatible, etc.......
0  0 
Avatar de JackDaniels93
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/02/2010 à 9:41
Citation Envoyé par Firwen Voir le message
J'espere sincerement que Nouveau et Radeon pourront un jour remplacer leurs cousins proprios sans pertes de fonctionnalités / performances ( c'est déja bien parti pour avec Radeon ).
Même s'ils sont nettement mieux supportés, les drivers graphiques proprios reste une des sources de problèmes les plus courantes sous Nux : Xorg trop récent, pas de compatibilité randr, memory leak, lourdeur au démarrage, KMS non pris en charge, décodage video incompatible, etc.......
+10
Ça nous enlèverais une grosse épine du pied !
0  0 
Avatar de TheDrev
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/02/2010 à 12:38
NVIDIA c'est très bien, mais quant est il du support audio HDMI pour ATI Radeon ? Il était bien prevu pour la 2.6.33 est il implémenté et fonctionel ?

En tout les cas, on peut constater que les dernieres version du noyau ont chacunes apportées de grosses modifications (notament le support des cartes réseau atheros pour la 2.6.27r3) qui tendent a faire fonctionner les divers configuration 'out of the box' même si bien sur on en est encore loin.

Source http://www.phoronix.com/scan.php?pag...&px=NzgxMA
0  0 
Avatar de olivier69
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/03/2010 à 9:31
Et qu'en est il de la gestion des ventilateurs de carte graphique avec les pilote Open source pour les cartes Nvidia ?

J'utilise un KVM USB / DVI pour partager écran/clavier/souris entre deux PC => 1 sous Ubuntu Karmic et l'autre sous WIN 7

Résultat, la carte NVIDIA propriétaire gère le ventilateur mais ne détecte pas la résolution de l'écran, le pilote Open source détecte bien l'écran, mais ne gère pas le ventilo qui fait un bruit d'enfer.

J'ai tout tenté, Xorg, les soft de gestion de fan... Rien à faire.

Résultat, achat d'un nouvel écran et partage uniquement de clavier/souris, et trois jours complets perdus à fouiner pour des conneries.

y a quand même quelques incohérences dans tout ça non ? surtout chez Nvidia qui ne fait pas d'effort sur ses drivers linux et fait le minimum syndical.
0  0 
Avatar de syruslevirus
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/03/2010 à 15:02
Bonjour
Merçi Linus Benedict Torvalds de toujours gérer avec talent ce kernel libre, indémodable. Le coeur de votre système informatique est libre, et c'est pour cela que les drivers Nvidia sont refait par les roi du retro engineering.
Mais ne crachons pas trop sur Nvidia qui à toujours apporté son appui en fournissant des driver linux fonctionnel. Ce qui n'a jamais été le cas de ati je crois!
Le problème réside dans le fait que Nvidia ne veut pas distribuer ses codes, ce qui est contraire à l'étique linux. La raison est clair, protéger leur avancé industriel(qui sont des avancés hardware: jeux d'instruction...) On peut les comprendre. Si les drivers libres sont souvent médiocre c'est surement car ce ne doit pas être si facile à faire un driver de carte 3d! Mais bon en amateur de défi linux arrivera peut être à proposer une alternative libre au driver Nvidia
Longue vie au roi, longue vie à linux
Bises à tout les GNU du troupeaux .
0  0 
Avatar de unknow0
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/03/2010 à 10:52
Mais ne crachons pas trop sur Nvidia qui à toujours apporté son appui en fournissant des driver linux fonctionnel. Ce qui n'a jamais été le cas de ati je crois!
heuu ati fournie des driver Linux qui marche plutôt bien depuis un certain temps. (meme si le driver nvidia est plus pratique a metre a jour).
0  0 
Avatar de Katleen Erna
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/04/2010 à 13:18
Mise à jour du 07.04.2010 par Katleen
Le futur noyau Linux améliore la prise en charge du multicoeur, parmis d'autres innovations

On s'active dans le monde de l'open source. Plusieurs contributeurs travaillent sur le futur noyau Linux 2.6.34, qui pourrait permettre de grands pas en avant dans certains domaines.

Déjà, pour les processeurs multicoeurs. Arnd Bergmann est en effet en train de faire sauter le verrou géant du kernel. Il n'est pour l'instant pas possible d'effectuer certaines opérations simultanément, ce qui réduit considérablement les performances des machines dotées de processeurs multicoeurs. Son correctif, supprimant les tâches bloquant l'ordinateur, serait prêt à être intégré au noyau Linux.

Du côté de la mémoire, on innove aussi. Mel Gorman a retravaillé son outil de compactage de la mémoire. Cette nouvelle version, qui joue sur la fragmentation de la mémoire vive, serait elle aussi prête à intégrer le noyau.

Pour terminer, Patrick McHardy a annoncé la première version test de nftables. Déjà disponible, cet outil est prévu pour remplacer le système de filtrage des paquets réseau iptables intégré au noyau Linux. Son code est plus propre et plus facile à maintenir que celui de la version précédente.
0  0