Hadopi : d'ici sa fin en 2022, l'autorité aura coûté plus de 100 millions d'euros au contribuable,
Du gaspillage de ressources ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le 4 février 2022 va sonner la mort de la Hadopi. Mais combien la Hadopi aura-t-elle coûté à l’État jusqu’à son éventuel démantèlement ? Pour en avoir une idée, intéressons-nous aux différentes subventions versées à l’Hadopi par le gouvernement depuis sa mise en route il y a sept ans.
  • En 2010, l’État a versé 10 millions d’euros.
  • En 2011, l’État en a versé 11,4.
  • En 2012, l’État a versé 11 millions d’euros.
  • En 2013, l’État a versé 8,4 millions d’euros.
  • En 2014, l’État a versé 5,6 millions d’euros.
  • En 2015, l’État a versé 5,52 millions d’euros.
  • En 2016, l’État a versé 7,8 millions d’euros.
  • En 2017, l’État a versé 9 millions d’euros.

En 7 ans, la Hadopi est déjà à 68,72 millions avec une moyenne de 9,8 millions d’euros par an. Avec une projection sur les cinq années à venir, nous dépassons la barre des 100 millions d’euros.

Dans le cadre de sa mission qui est d’identifier les internautes qui téléchargent illégalement des œuvres sur Internet, notamment par l’entremise des FAI, et de les sanctionner en plusieurs étapes, la Hadopi s’appuie sur la réponse graduée. Elle est définie comme suit.

Les premières recommandations envoyées par la Commission indiquent aux titulaires d’abonnement que leur connexion Internet a été utilisée à des fins de mise à disposition d’œuvres protégées sur les réseaux pair-à-pair. Elles les invitent à prendre toutes mesures utiles pour que leur connexion ne soit plus utilisée à de telles fins. Elles les orientent également vers l’offre culturelle légale, répertoriée sur le site Internet de la Hadopi. Ces recommandations sont adressées par voie électronique.

Si la Commission est saisie de nouveaux faits de mise à disposition dans les six mois suivant l’envoi de la première recommandation, une deuxième recommandation peut être adressée au titulaire de l’abonnement concerné. Elle est envoyée à la fois par voie électronique et par lettre remise contre signature.

Lorsqu’une réitération est constatée dans l’année suivant la présentation d’une deuxième recommandation, ce fait étant susceptible de constituer la contravention de négligence caractérisée, la Commission sélectionne les dossiers qui pourront ensuite faire l’objet d’une transmission au procureur de la République.

Au 31 janvier 2017 Hadopi avait envoyé un peu plus de 8,12 millions de mails, 700 000 recommandations et près de 6000 constats. Mais derrière ces chiffres ce ne sont que 1500 dossiers transmis à la justice. Seuls 330 d’entre eux ont abouti à des jugements pour lesquels 264 personnes ont été condamnées et 72 cas classés sans suite. Hadopi ne communique que peu de choses sur les sanctions, mais à priori elles se limitent à des amendes de cinquième catégorie, probablement « entre 50 et 1000 euros ».

Parmi l’une des condamnations figure le cas d‘une internaute de 23 ans résidant à Saint-Saëns, en Normandie, qui a été condamnée à 200 € d’amende (soit 40 euros par film téléchargé) avec sursis par le tribunal correctionnel de Dieppe en vertu de l’article L335-4 du code de la propriété intellectuelle pour « reproduction ou diffusion non autorisée de programmes, vidéogrammes ou phonogrammes  », un délit dont les plafonds atteignent trois ans de prison et 300 000 euros d’amende. Elle a été également sommée de payer 800 euros de dommages et intérêts et de frais de justice aux parties civiles et 127 euros de procédure.

Concrètement, dans cette affaire, il lui était reproché d’avoir téléchargé cinq films « récents » entre le 5 juin 2014 et le 17 juillet 2015 « pour les regarder en famille ».

Jusqu’à maintenant, cette procédure était quasi entièrement à la charge des fournisseurs d’accès à Internet. L’un d’entre eux, Bouygues Télécom, avait obtenu en décembre 2015 une victoire devant le Conseil d’État, qui avait condamné l’État à lui verser 900 000 euros d’indemnités (37,5 centimes par demande d’identification des internautes). La juridiction avait également enjoint l’État à publier un décret dans les six mois.

C’est dans ce contexte que, à la demande de la Hadopi, le gouvernement a publié à la mi-mars un décret relatif aux modalités de compensation des surcoûts identifiables et spécifiques des prestations assurées par les opérateurs de communications électroniques.

Cependant, pour être applicable, le gouvernement doit encore « fixer le seuil, le versement forfaitaire et les tarifs » de cette compensation financière. Les opérateurs vont donc encore devoir patienter avant de pouvoir bénéficier d’un remboursement pour leur participation à cette lutte, bien que la publication de ce décret reste une victoire pour les FAI.

Source : budget Hadopi 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Au vu des statistiques de la Hadopi, pensez-vous qu'elle obtient des résultats, même s'ils sont maigres, ou estimez-vous qu'elle doit clairement changer de méthode et s'adapter aux nouveaux usages ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Mrsky Mrsky - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 3:49
Je serais vraiment curieux de comment a été utilisé l'argent, entre 4,5 et 5 millions par an en personnel et entre 3 et 4 millions en "fonctionnement autre que les charges de personnel". Suivre l'argent dans ce cas serait probablement intéressant.

Plus sérieusement, qui sommes nous pour mettre un prix sur le savoir et la connaissance ? 100 millions pour apprendre que Open Office est un part feu ça semble raisonnable
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 7:38
Citation Envoyé par Francois_C Voir le message
L'État est comme d'habitude au service de l'argent.

Comme Pierre Girard, je n'ai aucun DVD rayé, mais j'en ai quelques-uns qui sont devenus illisibles à la suite de dégradations invisibles. Le système Macrovision, destiné à protéger le vendeur au détriment de l'acheteur légitime, rend parfois aussi le disque illisible sur des systèmes entièrement numériques parce qu'ils provoque des sautes périodiques et excessives du flux vidéo (c'était pour empêcher la copie sur VHS, alors qu'on savait déjà ripper !). Moi aussi, je commence par ripper.

Mais c'est avec les CD que j'ai le plus de problèmes de vieillissement : certains sont devenus illisibles et même impossibles à ripper avec Exact Audio Copy (ou n'importe quel autre logiciel, en essayant avec cinq lecteurs DVD ou blu-ray sur trois PC différents). Ce sont rarement des CD bon marché (j'en ai un qui est totalement illisible sans altération visible de la surface ni de la couche réfléchissante), mais le plus souvent des disques chers comme Deutsche Grammophon / Archiv Produktion (je n'écoute que du classique) : dans cette marque (CD des années 90), la couche réfléchissante jaunit sur les bords et les "protections" en mousse de plastique se délitent et viennent fondre sur le disque. Je parviens à en ripper certains de justesse.

Il faudrait quand même que les éditeurs soient corrects avec nous pour que nous respections leur sacro-sainte propriété.
La détérioration inévitable du support matériel n'excuse pas la piratage. Et la loi n'interdit pas de faire des copies à usage personnel, ou de prêter l'original à des tiers ou ses copies, bien au contraire.
Du moment qu'ils n'en font pas des copies eux-même.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 8:28
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ? Au vu des statistiques de la Hadopi, pensez-vous qu'elle obtient des résultats, même s'ils sont maigres, ou estimez-vous qu'elle doit clairement changer de méthode et s'adapter aux nouveaux usages ?
Je pense que c'est de la folie, c'est une énorme dépense pour rien.
Ça n'a aucun intérêt...
Je ne comprends même pas pourquoi l'état s'occupe de ça...
Le gouvernement parle toujours de se serrer la ceinture, qu'il commence par supprimer Hadopi ça fera toujours 9 000 000 000€ d'économisé par an...

Il n'y a pas de résultat.
De toute façon vous n'empêcherez jamais les gens de copier des œuvres...

L'industrie de la musique, des séries et du cinéma doivent trouver de nouveaux système de distribution qui correspondent mieux aux consommateurs d'aujourd'hui.
Parce que là c'est n'importe quoi...
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 9:14
Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
Je serais vraiment curieux de comment a été utilisé l'argent, entre 4,5 et 5 millions par an en personnel et entre 3 et 4 millions en "fonctionnement autre que les charges de personnel". Suivre l'argent dans ce cas serait probablement intéressant.
Frais de bouche ? Voiture de fonction avec chauffeur ? Logement de fonction dans le VIIème ou le XVIème ? Les oints du seigneur ne se refusent jamais rien.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 9:18
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Frais de bouche ? Voiture de fonction avec chauffeur ? Logement de fonction dans le VIIème ou le XVIème ?
Franchement ça me choquerait moins que l'argent d'Hadopi soit utilisé à ces fins, plutôt qu'à surveiller le partage de films appartenant à de super grosses compagnies...

À mon avis les films surveillés sur les réseaux c'est pas des petits trucs indé...
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre du Club https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 19:01
Le raisonnement : les artistes produisent des oeuvres par un intermédiaire de production (maison de disque, etc.), qui sont propagés par des diffuseurs (Virgin, Gaumont, etc.), le tout surveillé par des organismes de régulations (la SACEM, etc.). Une fois le produit acheté, chaque partie est rétribué en fonction de son contrat... ne pas payer une oeuvre entraine donc la ruine de toute la chaine, les plus durement touchés se situant au début, les moins durement, à la fin.

A cette idée, qui semble tenir la route, on distingue plusieurs particularités, ainsi que des incohérences et des dérives :
- particularité n°1
un artiste à grand succès est bien moins fortement touché par les impactes du piratage d'UNE de ses oeuvres que les artistes peu connu >> plus grande diversité d'article à vendre, prix plus gros...
- particularité n°2
Les artistes (ou boîte de prod', etc.) qui réussissent le mieux (qui encaissent le plus) sont les mieux payé (ratio par prestation, contrat, etc.) et les plus petits qui ont le plus de difficultés sont les moins bien rétribués. Il n'y a pas de mutualisation partielle de la rémunération des plus aisé pour soutenir les plus handicapés (budgétairement parlé).
- incohérence n°1
la vente de CD est basé sur le principe du marché de la rareté >> une oeuvre intelectuelle est transposé dans le monde physique, puis est dupliqué en un nombre "fini" d'exemplaire, pour être proposé à un nombre fini d'individu. Plus le rapport du nombre d'exemplaire sur le nombre d'individu est grand, plus le prix devrait être faible.
Dans un format numérique, le nombre d'exemplaire est infini, le cout de la duplication n'est que le coût de l'électricité du transfert de données... en fraction, " infini " sur quoi que ce soit de " fini " = 0 (gratuit donc)
Or à l'achat d'un CD, le morceau de musique revient entre 0,80€ et 2,00€... en numérique il n'est guère différent... pour les manuels scolaire il est même 3x supérieur à sa version papier (lobbying des éditeurs scolaires)... il y a donc ici une incohérence (voulue ?) entre les modèles économiques qui adopté pour facturer et le fonctionnement réel.
- dérives n°1
tout les artistes ne sont pas rattachés à la SACEM, dans une soirée, vous rétribuez tout les artistes via la SACEM, mais certains (vous en avez rarement connaissance) sont indépendant de la SACEM, l'argent de ses artistes que détient la SACEM... elle le garde tout simplement ! =,='
C'est la même dérive que les assurances vie qui ne sont réclamé par personne et dont les assurances n'ont "pas réussi" à retrouver la famille.
- dérive n°2
la SACEM reconnait comme "artiste" toutes personne aillant produit (et diffusé ?) 5 oeuvres... mais sa définition de oeuvre est purement arbitraire. Ainsi la SACEM choisi qui peux ou ne peux pas faire parti de son système.

Ce constat je le vois un peu partout... après tout ça, Hadopi a-t-elle vraiment un sens ? (autre que pompe à fric)
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 20:24
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
la SACEM reconnait comme "artiste" toute personne aillant produit (et diffusé ?) 5 oeuvres...
aillant du verbe ailler ? Tiens, je ne le connais pas, celui-ci...

À moins que ce ne soit le verbe avoir, toute personne ayant produit ? Mouais, ça doit surement être ça...
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 20:59
Ah ! c'est beau les puristes Tu as au moins le mérite de lire jusqu'au bout. Bon, là, ça me va quand même, mais avec certains, même avec le correcteur d'orthographe ??? il est difficile d'interpréter, et parfois même de comprendre.

Bon, cela étant, pour les artistes, il y a les droits d'auteur, la SACEM ... Pour moi, HADOPI n'a pas grand chose a voir avec les artistes, ni avec les auteurs ... malheureusement. Si au moins 50% des recettes allaient vers eux, je considérerais que HADOPI n'est pas totalement inutile.
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/06/2017 à 23:06
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Ah ! c'est beau les puristes
Il est des horreurs qu'il n'est pas possible d'ignorer : je pense toujours au lecteur perdu à l'autre bout du monde et qui aime le français. Peut-être apprécie-t-il dvlp car il est un peu technicien aussi, et le forum lui permet d'approfondir sa culture, si tant est que les posts tiennent la route, bon sang !

Et c'est vrai que certains auteurs me font hurler et bondir : aucun respect du lecteur, aucune notion de l'autre, quel drôle de monde...
Avatar de survivals survivals - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/06/2017 à 1:04
Et si on peut prouver que les artistes et les boites de production utilisent des logiciels crackés, on dit qu'on est quit et on économise 9 millions, histoire qu'il n'y ait pas 500 morts SDF en 2017 :/

En plus, cela leur suffit pas les taxes sur les "hautes technologies" et le 1% culturel pour toutes les constructions publique ?
Avatar de Skury Skury - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/06/2017 à 16:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le gouvernement parle toujours de se serrer la ceinture, qu'il commence par supprimer Hadopi ça fera toujours 9 000 000 000€ d'économisé par an...
"Juste" 9 millions, pas 9 milliards, c'est déjà beaucoup
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/06/2017 à 18:11
Le problème du piratage, ce sont surtout les pirates
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 9:12
Le piratage n'est pas un problème.
Ça n'empêche pas les gens d'aller au cinéma, à un concert, ou d'acheter un coffret DVD.

Ça permet juste d'avoir accès à plus d’œuvres...
C'est vraiment 9 millions jeté par la fenêtre.

Le pire c'est qu'ils s'en prennent uniquement aux utilisateurs de réseaux P2P.
Alors que les utilisateurs de streaming et de téléchargement direct ne sont pas des cibles.

Alors que c'est la même chose quelque part, ils vont voir le même film gratuitement, y'en a juste un qui serait tranquille avec le fichier en bonne qualité sur son disque dur et un qui va se faire chier avec du streaming tout pourri.

Bon après le problème c'est le partage, parce que sur les réseaux P2P tu dois partager les fichiers que tu télécharges et c'est ça qui est illégal.
Avatar de RedGuff RedGuff - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 11:51
À ce prix, il aurait mieux valu créer et diffuser des films gratuits !
Avatar de Szpecht Szpecht - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 15:07
@Jipété, l'utilisation du verbe ailler se justifie par le fait que l'Hadopi lutte contre les vampires du net
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 19:31
Citation Envoyé par Szpecht Voir le message
@Jipété, l'utilisation du verbe ailler se justifie par le fait que l'Hadopi lutte contre les vampires du net
Quand j'ai vu @Jipété, l'utilisation du verbe ailler... je m'attendais à tout et à n'importe quoi, mais pas à ça !



Merci pour ce bon moment de franche rigolade,
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 21:38
Moi aussi, ça m'a procuré un vrai moment de rigolade.
Avatar de Lolo78 Lolo78 - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 0:17
Hadopi ne sert vraiment à rien, à peu près tout le monde le savait depuis le début, ça s'est confirmé avec le temps. Et si ça protège un peu quelqu'un, c'est en aucun cas les auteurs et les interprètes, mais seulement les majors de la musique, du cinéma, des séries et du jeu vidéo. La calamité, c'est qu'il y a des gens qui ont jugé utile de reconduire le dispositif pour 5 ans juste avant les élections. Ça aurait vraiment valu la peine de laisser le nouveau gouvernement décider.

En tant qu'auteur d'un livre d'informatique qui vient de paraître (voir https://perl.developpez.com/livres/i...-6#L1491980559), j'ai négocié avec mon éditeur une licence Open Source (Creative Commons) me permettant de mettre le PDF gratuitement à disposition du lecteur (et même de l'autoriser à en faire une adaptation ou une traduction, sous réserve de respecter les restrictions de la licence CC en question). Pour moi, c'était essentiel de mettre la connaissance à disposition du public gratuitement (voir http://greenteapress.com/wp/think-perl-6/). Cela n'a pas posé de problème à mon éditeur: si le livre est bon, il y a de bonnes chances que la disponibilité gratuite du PDF amène plus de gens à lire mon livre au format électronique et à l'acheter ensuite au format papier. Et c'est aussi ce que je fais: il y a dans ma bibliothèque des dizaines de livres que j'ai d'abord lus au format électronique, PDF ou autre, avant d'acheter les versions au format papier.

Bref, le monde a changé. Il est numérique, que ça plaise ou non. Pascal Nègre est (ou était) l'exemple même du passéiste qui ne veut pas s'adapter au monde moderne. Pas grave, ses positions réactionnaires vont aussi disparaître, que cela plaise ou non.

Goodbye, Pascal.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 10:23
Chercher un crack pour un logiciel : il faut faire comprendre aux jeunes qu'en utilisant Sublime Text cracké, ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.
Moi j'aurais juste aimé qu'on investisse tout cet argent sur le même principe : rendre les gens responsables.
Faire de la pub qui fait comprendre aux gens que regarder un film gratos c'est mal. Là j'aurais été content et je n'aurais rien dit. Mais policer les gens comme des gamins, c'est inadmissible.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 10:34
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
il faut faire comprendre aux jeunes qu'en utilisant Sublime Text cracké, ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.
Pas tant que ça...
Si ils sont jeunes, ils se forment, il ne sont pas en train de gagner de l'argent avec l'utilisation de ce logiciel.

Ils s'habituent aux logiciel d'IntelliJ et quand ils auront le budget ils achèteront les licences (ou si ils créer leur entreprise).

C'est comme les graphistes, monteurs, qui crackent Photo Shop, Premiere Pro, Sony Vegas, etc...
Ils se forment, ils achèteront les licences plus tard.

D'ailleurs c'est une chance aujourd'hui pour les producteurs et les compositeurs sans budget de pouvoir craquer des logiciels de DAO, des VST, de récupérer des samples et de commencer à composer de la musique sur son ordinateur.

Cela dit les sécurités progressent, il existe des logiciels incraquable.
Un bon plan serait de créer 3 version du logiciels : une version minimale, une version complète et une version avec encore plus de fonctionnalités.
La version minimale est facile à craquer, les 2 autres impossibles.
Comme ça l'utilisateur qui va utiliser la version minimale voudra acheter une meilleure version si le logiciel lui plait.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 10:45
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pas tant que ça...
Si ils sont jeunes, ils se forment, il ne sont pas en train de gagner de l'argent avec l'utilisation de ce logiciel.
Dans ce cadre il faut qu'ils utilisent des logiciels qui ont des entreprises "intelligentes", comme Jetbrains : si ton mail se termine par "@univ-amu.fr", par exemple, ils te donnent une licence pro valable un an pour que tu puisse tester le logiciel. Mieux : ils ont une personne dédiée à ce support (j'ai discuté avec elle), qui, si tu reste étudiant sur plusieurs années, est d'accord pour te reprolonger ta license. Impressionnant.
Après tu as un peu raison : $70 pour Sublime Text... autant utiliser l'artillerie lourde comme WebStorm, PhpStorm ou PyCharm, parce que quand tu deviens pro c'est un nettement meilleur rapport qualité prix que Sublime Text. J'ai pris un mauvais exemple, on est d'accord.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 11:07
Sublime Text ?
à part être jolis il est moins intéressant niveau fonctionnalités que le vieux et bon Notepad++
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 11:20
Citation Envoyé par SurferIX Voir le message
J'ai pris un mauvais exemple, on est d'accord.
Ce n'est pas ça que je voulais dire.

Moi je pense que ce n'est pas grave de craquer pour essayer.
Imagine tu veux te mettre au montage vidéo ou à la production de musique, t'investies 500€ pour tester et au final c'est pas ton truc.
Autant craquer et acheter une fois qu'on est sérieux.
Avatar de orygynz orygynz - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 13:42
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Sublime Text ?
à part être jolis il est moins intéressant niveau fonctionnalités que le vieux et bon Notepad++
Netbeans ?
Avatar de Skury Skury - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 16:21
Citation Envoyé par orygynz Voir le message
Netbeans ?
Netbeans est un IDE entier, SublimeText et NotePad++ ne sont "que" des éditeurs de texte.
Avatar de survivals survivals - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/06/2017 à 14:43
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Sublime Text ?
à part être jolis il est moins intéressant niveau fonctionnalités que le vieux et bon Notepad++
Sauf que Notepad++ a pris un tournant à un moment donné, et qu'il a été troyanisé, je crois même que j'ai lu cette news ici aussi, me semble qu'il s'agissait encore des services secret Américains.

J'ai retrouvé ça ailleurs :

"Notepad++ corrige un problème équivalent

Notepad++ fait partie de la liste des applications dont la CIA peut se servir pour infecter une machine, si tant est qu’un agent puisse obtenir un accès physique. La technique retenue est la même que pour VLC, avec une DLL remplacée par une version modifiée, ici scilexer.dll.

Sur son site, l’éditeur explique que la nouvelle version 7.3.3, déjà disponible, renforce le contrôle du certificat de la bibliothèque. Si aucun problème n’est détecté, le logiciel se lance. Si le certificat est douteux, il ne se lance pas. Par contre, il précise que si la machine est déjà infectée, installer cette version ne servira sans doute à rien, la CIA ayant déjà la maîtrise de l’ordinateur."

source
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/06/2017 à 18:07
Le fait que la CIA puisse infecter le PC d'un truand ou d'un terroriste grâce à Notepad++ ne me dérange pas le moins du monde. J'aurais même tendance à dire que ça me réjouis. A l'inverse, ça ne m'inquiète pas le moins du monde, et ne suis pas prêt à réutiliser le Notepad de µSoft à la place de Notepad++. D'ailleurs, si la CIA pouvait diffuser ce type d'informations à ses homologues Européens, ça me réjouirais encore plus.

Pour moi, ces "armes" (tout comme les écoutes téléphoniques ou les perquisitions) sont utiles pour traquer les malfaisants de toutes sortes. La seule condition restrictive est que ces techniques doivent être (comme - en principe - pour les écoutes téléphoniques ou les perquisitions) encadrées par un juge et contrôlées par lui.
Avatar de raphchar raphchar - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/06/2017 à 16:32
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Le fait que la CIA puisse infecter le PC d'un truand ou d'un terroriste grâce à Notepad++ ne me dérange pas le moins du monde. J'aurais même tendance à dire que ça me réjouis. A l'inverse, ça ne m'inquiète pas le moins du monde, et ne suis pas prêt à réutiliser le Notepad de µSoft à la place de Notepad++. D'ailleurs, si la CIA pouvait diffuser ce type d'informations à ses homologues Européens, ça me réjouirais encore plus.

Pour moi, ces "armes" (tout comme les écoutes téléphoniques ou les perquisitions) sont utiles pour traquer les malfaisants de toutes sortes. La seule condition restrictive est que ces techniques doivent être (comme - en principe - pour les écoutes téléphoniques ou les perquisitions) encadrées par un juge et contrôlées par lui.
Bon alors de un, notepad++ n'était pas infecté s'il était téléchargé du site officiel (mais bon, ça on s'en fout)
Alors, je ne sais pas ce que tu as compris, mais la démarche c'est : on infecte tout ceux qu'on peut. Ce n'est pas ciblé. Il n'y a pas de juge pour dire d'accord.
On ne peut pas cacher du matos espion chez tout le monde et dire après : « bon on l'utilise que si un juge l'autorise ».
C'est comme si on perquisitionnait tout le monde et qu'on annonçait qu'on utiliserai le résultat de la perquisition que si un juge l'autorise.
Donc non, ce n'est pas une bonne chose.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/06/2017 à 18:34
Nous sommes donc d'accord sur le fond, si et seulement SI de tels procédés sont contrôlés par la justice, ça pourrait être intéressant de pouvoir espionner des terroristes, trafiquants de drogue ou d'armes, au même titre que peut être intéressant une perquisition ou une écoute téléphonique. Je n'ai jamais prétendu qu'il fallait laisser n'importe qui faire n'importe quoi.

Ce qui est certain, c'est que si on pouvait glisser quelques "outils" d'espionnage de ce type sur les ordinateurs de DAESH, ça ne me mettrais pas en colère (c'est d'ailleurs peut-être déjà envisagé par les services concernés). Dans tous les cas, ça serait bien plus efficace que de simplement bloquer des sites ici ou là.

Le système consistant à introduire des taupes chez l'ennemi est aussi vieux que l'espionnage.
Avatar de jacques_jean jacques_jean - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 25/06/2017 à 19:18
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
aillant du verbe ailler ? Tiens, je ne le connais pas, celui-ci...

À moins que ce ne soit le verbe avoir, toute personne ayant produit ? Mouais, ça doit surement être ça...
Si, le verbe ailler existe (et le participe présent aillant aussi), mais dans ce cas il a oublié "un" devant produit (et puis il s'est trompé de sujet) ?
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 25/06/2017 à 19:39
Citation Envoyé par jacques_jean Voir le message
Si, le verbe ailler existe (et le participe présent aillant aussi), mais dans ce cas il a oublié "un" devant produit (et puis il s'est trompé de sujet) ?
Même pas eu l'idée d'aller voir, dis donc !, alors merci à toi ! Et oui, il s'est grave gourré de sujet,

Sinon, je sais pas comment tu t'es débrouillé dans ta vie ici (sur dvlp), mais presque 14 000 points pour seulement presque 400 messages, ça fait tout rond 35 points par message !
C'est pas banal, c'est pas courant moi j'dis
Avatar de Paul_Le_Heros Paul_Le_Heros - Membre habitué https://www.developpez.com
le 26/06/2017 à 8:23
L’idée de base de Hadopi, c’est la même que celle des flasheurs sur le bord des routes. Sauf que ce sont les FAIs qui font le boulot. Mais pour des revenus de l’état, vous devrez passer à la caisse. Et sans discuter, s’il vous plaît.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 26/06/2017 à 8:40
Citation Envoyé par Paul_Le_Heros Voir le message
L’idée de base de Hadopi, c’est la même que celle des flasheurs sur le bord des routes.
Ouais mais à la limite ils essaient de justifier la présence des radars en disant qu'ils sont là dans le but de diminuer le nombre de mort sur la route à cause de la vitesse.
Même si en réalité c'est principalement pour récolter de l'argent.

Alors qu'Hadopi tu ne peux pas le justifier.
La France dépense des millions pour faire peur aux gens qui partagent des films et des séries...
On s'en fout que des gens vont copier le nouveau block buster hollywoodien ou une sitcom de merde.

Ça ne ralentira jamais le piratage.
De toute façon il existe des VPN et des seedbox pour les torrents et des sites de streaming et de download.

Le P2P est secondaire aujourd'hui.
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 26/06/2017 à 10:25
Citation Envoyé par Lolo78 Voir le message
La calamité, c'est qu'il y a des gens qui ont jugé utile de reconduire le dispositif pour 5 ans juste avant les élections. Ça aurait vraiment valu la peine de laisser le nouveau gouvernement décider.

Pas vraiment, En fait, hadopi est une "haute autorité", et par ce statut, elle est sensé résister à tous les vents et marrées des changements politiques. Pour ne pouvoir subir aucune pression, les membres de l'autorité sont en place pour des très longues durées. On a décidé il y a quelques années que l'Hadopi s'arrêtera (avec genre 10 personnes dans l'assemblées) dans 10 ans, parce qu'il est légalement impossible de l'arrêter plus tôt.
Avatar de jacques_jean jacques_jean - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 26/06/2017 à 10:37
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Même pas eu l'idée d'aller voir, dis donc !, alors merci à toi ! Et oui, il s'est grave gourré de sujet,

Sinon, je sais pas comment tu t'es débrouillé dans ta vie ici (sur dvlp), mais presque 14 000 points pour seulement presque 400 messages, ça fait tout rond 35 points par message !
C'est pas banal, c'est pas courant moi j'dis
Eh bien, merci pour la réponse, cela me fait vraiment plaisir (il est très rare que je réponde sur un autre forum que "La relecture orthographique").
En ce qui concerne le nombre de points, je vais vous donner l'explication : je suis inscrit depuis 2006 et j'ai commencé par répondre sur le sous-forum Excel à partir de janvier 2007. Ensuite il m'a été proposé de devenir modérateur, puis j'ai eu l'occasion de lire un tutoriel dans lequel il y avait pas mal de fautes et j'ai envoyé les corrections. On aurait pu "m'envoyer promener", mais non les corrections ont été acceptées, alors j'ai continué.
Un peu plus tard le forum "Relecture…" a été créé. Pourquoi mon inscription est "Janvier 2016", c'est parce que j'ai très peu participé en 2011 et 2012 (graves ennuis de santé) et en 2015, pensant que je ne pouvais plus continuer, j'ai demandé l'arrêt de mon compte. Une amélioration… et j'ai tenté (mon compte apparaissant toujours) la reprise des corrections, et la date d'inscription a été modifiée ainsi que le nombre de messages, mais pas les points. Depuis, il y a des périodes "avec" et des périodes "sans" !
Voilà toute l'explication.
Encore merci et bonne continuation.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 26/06/2017 à 12:40
Citation Envoyé par raphchar Voir le message
Alors, je ne sais pas ce que tu as compris, mais la démarche c'est : on infecte tout ceux qu'on peut. Ce n'est pas ciblé. Il n'y a pas de juge pour dire d'accord.
On ne peut pas cacher du matos espion chez tout le monde et dire après : « bon on l'utilise que si un juge l'autorise ».
C'est comme si on perquisitionnait tout le monde et qu'on annonçait qu'on utiliserai le résultat de la perquisition que si un juge l'autorise.
Donc non, ce n'est pas une bonne chose.
Oui enfin, faut pas exagérer quand même, c'est écrit dans le message de survivals, juste 2 ou 3 messages au dessus du tien :

Citation Envoyé par survivals Voir le message
Sauf que Notepad++ a pris un tournant à un moment donné, et qu'il a été troyanisé, je crois même que j'ai lu cette news ici aussi, me semble qu'il s'agissait encore des services secret Américains.

J'ai retrouvé ça ailleurs :

"Notepad++ corrige un problème équivalent

Notepad++ fait partie de la liste des applications dont la CIA peut se servir pour infecter une machine, si tant est qu’un agent puisse obtenir un accès physique. La technique retenue est la même que pour VLC, avec une DLL remplacée par une version modifiée, ici scilexer.dll.
Tu crois que la CIA va envoyer un gus dans chaque foyer du monde entier pour changer une dll ?

Que cela ne soit pas systématiquement validé par un juge, bon, ne connaissant pas les méandres des profondeurs des prises de décisions et des contrôles du boulot de la CIA, je ne me prononcerais pas, même si cela me parait plus que probable.

Maintenant, si cela oblige un agent à venir physiquement sur la machine pour changer une DLL, ça doit quand même être relativement "ciblé" non ?

Et d'ailleurs c'est pourquoi cela ne servira jamais dans la lutte contre le terrorisme, j'imagine mal un agent de la CIA pouvant se rendre au milieu d'un camp de djihadistes puis passer sur chaque pc pour changer la DLL de Notepad++ (si tant est que les terroristes soient passés sur Notepad++)...

A la limite pour des "fichés A" (ou équivalent puisque l'on parle de la CIA) que tu soupçonne très fortement ça pourrait être jouable.

Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Pas vraiment, En fait, hadopi est une "haute autorité", et par ce statut, elle est sensé résister à tous les vents et marrées des changements politiques. Pour ne pouvoir subir aucune pression, les membres de l'autorité sont en place pour des très longues durées. On a décidé il y a quelques années que l'Hadopi s'arrêtera (avec genre 10 personnes dans l'assemblées) dans 10 ans, parce qu'il est légalement impossible de l'arrêter plus tôt.
Euh, y'a pourtant eu un vote l'année dernière, à l'Assemblé ou je ne sais plus où, pour décider d'arrêter Hadopi, cela avait été validé, et puis finalement c'est le Sénat qui a dit non il me semble. Donc si tout le monde avait voté "oui", on l'aurait bien arrêté plus tôt "légalement".

Le gouvernement ne peut pas seul (genre le président ou le 1er ministre), mettre fin à Hadopi, et là oui, cela me semble normal, mais encore heureux qu'il est possible de l'arrêter d'une façon ou une autre, sans attendre X années.

On ne sait jamais, si on s'apercevait que c'est un gouffre financier, on pourrait y mettre fin avant de ne perdre encore plus d'argent par exemple.
Offres d'emploi IT
Responsable de projet logiciel H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable de lot vérification et qualification (IVVQ) H/F
Safran - Alsace - MASSY Hussenot
Architecte / concepteur électronique analogique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil