Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis sont déçus des résultats mitigés de leurs cyberattaques contre l'EI
L'étendue de la propagande du groupe est restée intacte

Le , par Coriolan

0PARTAGES

16  0 
Durant les dernières années, le bras armé des États-Unis sur les réseaux électroniques a mené des campagnes à succès comme la guerre informatique qui a ciblé l’Iran ou les missions de sabotage des missiles nord-coréens. Mais les très importantes capacités « cyber » des USA n’ont pas eu un succès similaire avec un autre ennemi de différente nature, l’usage d’Internet par l’État islamique.

Les responsables américains ont constaté que l’arsenal américain de cyberarmes a ses limites et n’a pas pu arrêter l’EI qui exploite le net pour propager sa propagande, attirer de nouvelles recrues et établir des communications chiffrées. Les Américains ont été surtout consternés de voir l’EI vite reconstituer ses structures techniques après une opération menée par les agents américains.

Ça fait plus d’une année que le Pentagone a annoncé qu’il va ouvrir une nouvelle ligne de combat contre l’EI qui sera dirigée par le Cyber Command pour mener les cyberattaques.
Le but de la mission a été clair, perturber les capacités de l’EI à communiquer, à séduire de nouveaux adhérents, payer ses combattants et à faire circuler les ordres de ses commandants.

Mais après les récentes attaques survenues en Grande-Bretagne et en Iran, il est devenu clair que l’EI n’a pas été affecté par les efforts de la cyberforce américaine puisque ses capacités de recrutement et de communication sont vite reconstituées après chaque opération. Cette situation a poussé les responsables américains à repenser leurs techniques de cyberguerre qui ont été conçues à l’origine pour des cibles fixes comme les installations nucléaires. La NSA et les services secrets israéliens ont déjà réussi à infiltrer le programme nucléaire iranien et ont endommagé les centrifugeuses après une attaque informatique complexe. Or l’EI est un ennemi de différente nature et les cibles ne sont pas fixes.

L’agenda de l’EI et ses tactiques font d’elle une cible particulièrement coriace face aux cyberattaques. Les djihadistes utilisent des ordinateurs et les réseaux sociaux non pas pour développer et lancer des systèmes d’armes, mais pour recruter, lever des fonds et coordonner de futures attaques.

Ces activités ne sont pas fixes comme il a été le cas pour les centrifuges d’Iran et les militants du groupe tirent profit des technologies de chiffrement avancées et à bas prix. L’EI a largement exploité Telegram, une plateforme de messagerie chiffrée développée en grande partie en Allemagne.

Selon le New York Times, lors d’une opération baptisée Glowing Symphony, la NSA et le Cyber Command ont obtenu les mots de passe de plusieurs comptes administrateurs de Daech et les ont utilisés pour bloquer certains combattants voulant y accéder et supprimer leurs contenus. Au début, cette opération a été un succès et les contenus de propagande ont disparu sur le net, mais ses résultats ont été temporaires. Très vite, les responsables américains ont découvert que les vidéos ont été soit restaurées soit migrées vers d’autres serveurs.

Les lacunes de cette cyberopération ont illustré le défi auquel fait face le gouvernement américain qui cherche à paralyser le cyberespace de l’EI. Il a été prévu que ces perturbations vont pousser les combattants à utiliser des réseaux moins sécurisés et donc plus vulnérables. Or, puisque les combattants de l’EI sont très mobiles et leur équipement est relativement basique, ils peuvent relancer les communications et mettre les contenus sur de nouveaux serveurs sans difficulté. Ils ont même chiffré et uploadé une partie du contenu dans le cloud pour qu’ils puissent la télécharger dans d’autres endroits.

Les responsables américains ont informé que malgré les pertes qu’a subies l’EI en Syrie et en Irak et l’énorme effort militaire pour perturber ses activités, ses militants continuent de résister.

« L’étendue globale d’ISIS en ce moment est largement intacte, » a dit Nicholas Rasmussen, directeur du National Counterterrorism Center. « Le groupe continue de publier des milliers de pièces de propagande officielle et utilise des applications en ligne pour organiser ses supporters et inspirer des attaques. »

Toutefois malgré ces résultats, des responsables militaires américains ont informé que le nombre et la qualité des outils dans le cyberarsenal des États-Unis mobilisé contre l’EI a augmenté durant l’année dernière. En conséquence, verrouiller les comptes des spécialistes de la propagande du groupe ou utiliser les coordonnées de leurs téléphones ou ordinateurs pour les frapper par drone - sont devenues des procédures standards.

Source : The New York Times

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Francois_C
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 11:35
Comme Pierre Girard, je suis incroyant, mais de plus immunisé contre la maladie religieuse parce que j'ai cru : Je suis né (en 1946) dans une famille catholique, et la religion qu'on m'a enseignée préconisait l'attention aux autres, le partage, l'honnêteté, la fidélité, etc.

Quand la réflexion et les études m'ont fait découvrir que l'hypothèse de l'existence d'un dieu créateur (qui en plus aurait missionné un mec pour nous mettre au courant et raconté toutes les d'histoires à dormir debout et contradictoires de la Bible et du Coran) était une fantaisie qui ne résiste pas à l'analyse rationnelle, je me suis accroché, j'ai lu tous les philosophes et mystiques susceptibles de me confirmer dans la foi, que j'ai conservée jusqu'à plus de vingt ans tant bien que mal.

Ensuite, j'ai décidé de ne conserver de cette foi qui m'avait construit que la morale, et j'ai vécu sans voler, sans tricher, sans accepter de pots-de-vin quand j'avais du pouvoir et en essayant de faire de mon mieux là où j'étais. Ça ne m'a pas rendu riche, mais je ne suis pas plus malheureux qu'un autre, sans doute parce qu'il vaut mieux suivre quelques règles, même arbitraires, que de faire n'importe quoi.

Ce qui me confirme dans ce choix de l'incroyance, c'est l'évolution des religions depuis. Quand j'étais chrétien (années 60) les religions étaient au plus bas, Dieu était mourant, et ceux qui y croyaient vraiment (je ne parle pas d'aller à la messe, à la mosquée ou à la synagogue) étaient quelques idéalistes comme moi. Ces allumés commençaient par réformer leur propre vie et essuyaient de faire le bien autour d'eux.

Maintenant, les religions reviennent, et elles retrouvent leur vraie nature : elles sont un moyen de manipulation des petites gens crédules. Qui est "catho" en France ? des gens comme ceux de la Manif pour tous, qui veulent imposer leurs règles morales aux autres sans se soucier de s'améliorer eux-mêmes ni de partager. Fillon, voleur, menteur, tricheur, est le catho-type parce que ça aurait pu servir son ambition. Trump, par ailleurs milliardaire, menteur et grand consommateur de filles de l'Est, est un bigot à la sauce US. Et, utilisant une autre version de la révélation prétendue divine, l’État Islamique, un autre ramassis de forbans et d'assassins manipulateurs, triomphe par la violence et la bêtise militante.

À mon avis l'incroyance n'est pas une croyance de plus, c'est l'accès à un degré plus élevé de la sagesse.
6  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/06/2017 à 8:38
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
mais ils ont préféré développer d'énormes bombes inutiles plutôt que de développer une technologie de génération IEM à grande échelle
Très utiles pour le bizness !

C'est excellent de tout casser quand la cible est atteinte (car, oui, elle peut aussi tomber aléatoirement à côté, ça aussi c'est excellent pour les fabricants, utiliser donc produire 3 ou 4 engins là où en théorie un seul suffirait), alors que ta combine IEM, une fois tout ce petit monde neutralisé, les fabricants de bombinettes vont se retrouver avec leur stock sur les bras, pas glop pour les affaires...
5  0 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 15:12
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message

Quant à la théorie que l'homme est le résultat d'une évolution, il y a trop d'inconnues pour que cela soit vraie.
Personne n'a trouvé le fameux chainon manquant du passage de l'animal à l'homo-sapiens.
On ne peux pas, non plus, expliquer pourquoi le cerveau de l'homme s'est autant développé.
Ni pourquoi le singe est poilu et l'homme pas, ou pourquoi le pouce de l'homme est différent de celui du singe.
Comparativement, les animaux n'ont pas autant évolués que l'homme ! Eux sont restés identiques à eux-mêmes.
Quelles inconnues ?
On a retrouvé des traces de l'évolution de toutes les espèces depuis l'apparition de la vie sur terre à maintenant.
Il y a certaines évolutions ou il y a effectivement des chainons manquants c'est à dire des étapes dont on a pas encore retrouvé la trace mais on a assez d'indice pour savoir que l'homo sapiens n'est pas arrivé d'un coup.
Et le fait que les animaux n'ont pas autant évolué que l'homme est complètement faux.
Un exemple que j'avais vu dans un reportage est celui qui montrait au fil du temps comment les plantes et les insectes qui les mangeaient évoluaient en fonction l'un de l'autre (les mécanismes de défense de la plante qui apparaissaient, en général épines et toxines, et les évolutions des insectes pour s'y adapter).
C'est une façon de voir très anthropocentrique qui est très développée (et pas que chez les croyants) mais qui n'est pas forcement justifiée.


Votre démonstration est tout à fait correcte ! Mais vous partez d'une hypothèse que je ne partage pas avec vous.
D'une part, vous émettez l'hypothèse d'une mutation, sans expliquer pourquoi elle apparait, et d'autre part, que celle-ci soit favorable à l'espèce. Cela fait beaucoup de "si" !
Elle apparait par hasard et ne devient viable et donc reste que si elle n'est pas défavorable (ce qui est pas la meme chose qu'etre favorable et est bien plus simple)


Il y a des espèces qui n'ont pas subit de changement depuis des millions d'années. Pourquoi cela serait le cas pour l'homme ?
Lesquelles ?
Et pourquoi on n'en sait rien mais on a pu l'observer et on ne l'a pas observé que pour l'homme mais aussi pour (j'aurais dit toute la faune et la flore mais si vraiment il y en a qui n'ont pas évolué depuis des millions d'années comme tu l'affirmes) pour la majorité des espèces vivantes (on l'observe même en permanence sur certains virus et bactéries)


Il y a deux façons de voir cela :
(1) --> soit en partant du final et en remontant à l'origine,
(2) --> soit en partant de l'origine et en allant de l'avant jusqu'à la finalité.

Dans le second cas, la vision sera nécessairement probabiliste, et il y aura beaucoup de branches qui ne mèneront à rien, vu que l'espèce aura disparu.
Dans le premier cas, la vision est différente car il est nécessaire d'avoir beaucoup de cas favorables pour arriver au résultat final.

Ces deux approches ont donné le darwinisme (cas 2) et le créationnisme (cas 1).
Et justement on a trouvé des traces de multiples espèces et races qui ont disparues et qui n'ont mené à rien.


On ne se pose jamais la question, si le résultat de l'évolution de l'homme est normal ?
Normal ? De quelle norme tu parles ? La je comprends même pas ta question donc effectivement je risquais pas de me la poser. Tu demandes pourquoi parmis primates l'homme a évolué tel qu'il est par rapport aux singes ?
Chaque évolution a été différente, les félidés ont évolués en différentes espèces , laquelle est normale ? Comment expliques tu les autres ? Même question pour les canidés ? Un loup est plus normal qu'un renard ? Un tigre moins qu'une panthère ?
4  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/06/2017 à 9:24
Je ne sais pas comment les gens font pour voir cette propagande. Je vis peut-etre dans une bulle mais je n'ai jamais une seule de ces propagandes depuis mon existence.
C'est comme la drogue, je voyais tous les etudiants sortir de leur poche du canabis, de l'ectasie et me raconte qu'il achete cela comme si il allait au supermarche.

Je ne comprends toujours pas comment vous faites pour voir ces trucs bizarres. Il doit forcement avoir une tentative de la personne d'abord avant la propagande.
Et puis les Etats Unis veulent nous faire croire qu'on ne peut pas arreter les cable qui relie ISIS et le ISP d'a cote, come on. Demain, on va me faire croire qu'ils ont des satellites.
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 13:35
Citation Envoyé par Francois_C Voir le message
Comme Pierre Girard, je suis incroyant, mais de plus immunisé contre la maladie religieuse parce que j'ai cru : Je suis né (en 1946) dans une famille catholique, et la religion qu'on m'a enseignée préconisait l'attention aux autres, le partage, l'honnêteté, la fidélité, etc...
Moi aussi, mais la première chose en quoi j'ai arrêté de croire, avant dieu, c'était au père Noël. Je n'ai même pas de souvenir que j'ai pu croire en lui un jour. Ma grand-mère maternelle, croyante jusqu'à sa mort (à 101 ans) était très tolérante à ce sujet. Sa réponse à mon revirement par rapport à la religion a été : "Tu es un raisonneur". Pourtant, elle n'a jamais cherché a me convaincre qu'elle avait raison et moi tort. Du coup, je suis toujours resté en excellents termes avec elle.

En fait, c'est un des avantages de la laïcité : A chacun de se faire sa propre opinion sans avoir à se préoccuper de celle des autres. Et c'est pour ça que je parle avec tout le monde, et même que je suis capable de parler de "croyance" avec tout le monde tout en restant en bon termes. Et aussi d'avoir une bible et de la lire, ou de citer des morceaux de l'évangile etc... A chacun son interprétation.
3  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/06/2017 à 19:30
Citation Envoyé par Francois_C Voir le message
[--snip--] À mon avis l'incroyance n'est pas une croyance de plus, c'est l'accès à un degré plus élevé de la sagesse.
On est bien d'accord !

Et comme on ne le dira jamais assez, j'en remets une 'tite couche (oui, je l'ai déjà cité il n'y a pas longtemps, mais il faut beaucoup taper sur le clou pour qu'il entre à fond dans le bois), je trouve que ça va bien ensemble :
Citation Envoyé par Wolinski
« Ne croire en rien ça laisse du temps pour penser. »
(quand je pense qu'il y avait des curetons pour bénir les bombardiers qui allaient ensuite déverser leurs tonnes de mort sur des villes innocentes, faut pas avoir honte, hein...)
3  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/06/2017 à 19:32
Ben, ça demande sans doute plus d'efforts à ISIS de maintenir son niveau de présence, et dans ce genre de guerre d'usure, tout effort fait ici n'est pas fait là. Donc pourquoi pas. Mais il me paraissait naïf, dès le départ, d'utiliser des méthodes anti-états contre un ennemi si différent d'un état - même si il a la prétention d'en être un.
2  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/06/2017 à 22:59
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Pour revenir à la bible, je la comprend comme un livre de recettes. Il y a absolument tout dedans en ce qui concerne la morale et le savoir vivre (ou pas) ensemble, à commencer par : parricide, fratricide, infanticide, jalousie, orgueil etc... tout y passe.
T'as oublié l'inceste, avec Loth et ses filles...

Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Merci pour le respect mais ce n'est pas ce que je recherche. Je cherche à comprendre !
A comprendre pourquoi vous pensez ce que vous pensez ?
« Ne croire en rien ça laisse du temps pour penser. » Wolinski
2  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/06/2017 à 15:12
Salut à tous.

Citation Envoyé par Coriolan
Les responsables américains ont constaté que l’arsenal américain de cyberarmes a ses limites et n’a pas pu arrêter l’EI qui exploite le net pour propager sa propagande, attirer de nouvelles recrues et établir des communications chiffrées.
N'est-ce pas de l'orgueil de la part des américains de croirent qu'ils sont capables de tout faire ?
Le pire des scénarios est de sous-estimer les adversaires dans une telle guerre.
Peut-être que l'approche des cyberarmes n'est pas adapté à ce genre de guerre de propagandes.

Citation Envoyé par Coriolan
il est devenu clair que l’EI n’a pas été affecté par les efforts de la cyberforce américaine puisque ses capacités de recrutement et de communication sont vite reconstituées après chaque opération.
Se focaliser sur l'internet, c'est aussi oublier tous les autres moyens de communications qui sont à la disposition de ces terroristes.
On peut imaginer du courrier papier, on encore du temps de la guerre froide, un message dans les petites annonces.
Voire même la CB (Citizen-band).

Citation Envoyé par Coriolan
Les djihadistes utilisent des ordinateurs et les réseaux sociaux non pas pour développer et lancer des systèmes d’armes, mais pour recruter, lever des fonds et coordonner de futures attaques.
Si pour les américains, l'internet est une source de recrutement, il en va aussi des mosquées, des communautés islamiques, et de la famille et des amis.
Or les américains se concentrent que sur l'internet en déléguant l'espionnage à d'autres pays basés sur le contre-espionnage.

Encore une fois, les américains se trompent de cibles et de moyens.
Il faut frapper au cœur de la problématique et non à la périphérie !

@+
2  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/06/2017 à 16:49
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
...
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Et ces extra-terrestres se sont auto-créés probablement ? Ou alors, ils ont eux-mêmes été créés par d'autres extra-terrestres encore plus anciens ?...
Pourquoi être négatif sur cette approche ?
Donc vous considérez qu'il est impossible qu'une vie extra-terrestre (et donc de surcroit la notre), puisse évoluer sans intervention extérieur ?
Si cette vie extra-terrestre existe (ce que je crois), je suppose quelle est beaucoup plus ancienne que la notre et a évolué normalement...
Vous me faites dire exactement l'inverse de ce que je dis. C'est vous qui affirmez que l'évolution de l'homme sur terre est forcément due à une intervention extérieure. Ce que je pense moi est que si la vie existe sur terre ... ou ailleurs, c'est lié à des concours de circonstances particuliers. Si une vie intelligente se développe à partir de ces vies primitives, c'est le fruit du hasard et des circonstances.

Même si une vie intelligente existe ailleurs, il n'y a aucune raison de penser qu'elle s'intéresse à nous et encore moins qu'elle intervienne. De plus, si ils sont intervenus il y a 300 000 ans (ou plus), pour modifier quoi que ce soit dans notre évolution, j'attends des preuves scientifiques concernant ces interventions ... et pourquoi ne nous contactent-ils pas maintenant que leur but est atteint ?

Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Si cette vie extra-terrestre existe (ce que je crois), je suppose quelle est beaucoup plus ancienne que la notre et a évolué normalement.
Moi aussi, je crois qu'il existe des vies extraterrestres, et si elles ont évoluées normalement, pourquoi voulez-vous absolument que ce ne soit pas le cas pour les terriens. Ce genre de pensée ressemble au "complotisme" à la mode, mais n'explique rien. La science avance, l'arbre généalogique des hommes remonte de plus en plus loin et à chaque fois que l'on remonte dans le temps preuve scientifique à l'appui, on ne trouve qu'une évolution naturelle continue.

Cette évolution continue encore, et même si certains organismes n'ont quasiment pas évolués depuis des millions d'années, c'est pas une généralité. Par exemple, certains virus évoluent, il y en a même qui mutent tous les ans (ou moins) et c'est bien une chose qui préoccupe la médecine. A moins que la mutation des virus de la grippe (par exemple) soit l’œuvre des extra-terrestres pour tester nos propres progrès ?
2  0