Les ventes mondiales de serveurs ont connu un déclin de près de 5 % au premier trimestre 2017
D'après Gartner

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
D’après le cabinet d’analyse Gartner, au premier trimestre de 2017, les recettes mondiales issues des ventes de serveurs ont connu une diminution annuelle de 4,5 %, tandis que les ventes ont diminué de 4,2 %. « Le premier trimestre de 2017 a montré des baisses au niveau mondial avec une légère variation de résultats par région », a déclaré Jeffrey Hewitt, vice-président de recherche chez Gartner. Toutefois, il a noté que l'Asie et le Pacifique ont pu éviter cette tendance et ont donc affiché une croissance dans le volume des ventes ainsi que les recettes.

« Bien que les achats dans le segment du centre de données hyperscale aient augmenté, les segments de l'entreprise et des PME sont restreints, car les utilisateurs finals de ces segments répondent à leurs exigences accrues en matière d'applications grâce à la virtualisation et envisagent des solutions de rechange au cloud », a déclaré M. Hewitt.

Les statistiques de Gartner désignent Hewlett Packard Enterprise (HPE) comme leader du marché mondial des serveurs en fonction des revenus. La société a affiché un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards de dollars pour une part totale de 24,1 % au premier trimestre de 2017. Dell EMC a conservé sa place de second avec 19 % de part de marché. Gartner note que Dell EMC était le seul fournisseur parmi les cinq premiers à connaître une croissance au premier trimestre de 2017.


Du côté des volumes de vente, c’est Dell EMC qui s’empare de la première place au premier trimestre avec une part de marché de 17,9. Malgré une baisse de 16,7 %, HPE a obtenu la seconde place en termes de volume de vente avec 16,8 % de part de marché. Inspur Electronics a connu la plus forte croissance de vente avec 27,3 %.

Du côté du cabinet IDC, les analystes notent également un essoufflement général des ventes de serveurs au premier trimestre avec un déclin annuel de 4,6 % pour un marché qui a pesé 11,8 milliards de dollars. IDC explique cette tendance par le fait que la plupart des fournisseurs de service hyperscale attendent jusqu'au second semestre pour le déploiement des nouveaux processeurs Skylake d'Intel.

« Le marché des serveurs continue de lutter pour renouer avec la croissance », a déclaré Kuba Stolarski, directeur de recherche sur les plateformes informatiques chez IDC. « Alors que le marché se prépare à passer au Skylake d’Intel cette année, nous assistons peut-être à un changement dans la façon dont les charges de travail seront déployées à l'avenir, ainsi que sur les choix architecturaux qui seront faits autour de la modularité, des environnements d'exploitation, des logiciels et des services cloud. Selon les résultats de ce trimestre, un grand client serveur semble parier sur une transition majeure vers les services cloud, car, seul, il représentait environ un quart de millions de serveurs déployés au premier trimestre ».

Côté classement, les places attribuées en termes de revenus générés restent sensiblement les mêmes


Hewlett Packard Enterprise (HPE) a conservé la première place sur le marché mondial des serveurs avec une part de marché de 24,2 % au premier trimestre, ses revenus ayant diminué de 15,8 % par rapport à l'année précédente et sont désormais chiffrés à 2,9 milliards de dollars. La part de HPE et le taux de croissance annuel comprennent les revenus de la coentreprise H3C en Chine qui a débuté en mai 2016, en conséquence, le groupe HPE/New H3C combine les revenus sur les serveurs comme étant une seule entité.

Dell Inc a maintenu sa position de numéro 2 sur le marché mondial des serveurs, avec 20,1 % du chiffre d'affaires des fournisseurs durant le trimestre et une croissance annuelle de 4,7 % qui lui permet de peser 2,4 milliards de dollars.

Cisco avait une part de 7,0 %, ses revenus annuels ayant diminué de 3,0 %, et ne pèse plus que 825 millions de dollars. IBM avait une part de 6,3%, ses revenus annuels ayant diminué de 34,7 %, ce qui correspond à 745 millions de dollars. Quant à Lenovo qui présente une part de 6,2 %, ses revenus annuels ont diminué de 16,5 % et ses parts correspondent désormais à 727 millions de dollars.

Source : Gartner, IDC


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti https://www.developpez.com
le 08/06/2017 à 21:30
Il me semble bien que, concernant IBM, ils aient vendu leurs serveurs X86 à Lenovo...
IBM ne vendraient donc plus que des serveurs AIX ( ou Linux) avec leurs propres processeurs Power, d'où, très vraisemblablement des marges plus élevées...

Il fut un temps où IBM était le leader tous types de serveurs confondus ( 20 ans déjà ).

(rectifiez si je dis des inepties )
Offres d'emploi IT
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Ingénieur produit (Landing gear) H/F
Safran - Ile de France - MASSY Hussenot
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil