Microsoft préparerait une version de Windows 10 Pro optimisée pour les stations de travail
Et supportant jusqu'à 4 CPU et 6To de mémoire

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Des builds de Windows 10 accidentellement déployées la semaine dernière ont permis de révéler que Microsoft travaille sur de nouvelles éditions de Windows 10. On en dénombre déjà une dizaine d’éditions de la dernière version de Windows, y compris Home, Mobile, Pro, Team, Education, Enterprise, IoT Core, et le tout dernier Windows 10 S. Le géant du logiciel préparerait toutefois deux nouvelles éditions baptisées Windows 10 Pro for Advanced PCs et Windows 10 Pro N for Advanced PCs. La fuite révèle également une autre édition de Windows Server baptisée Windows Server 2016 ServerRdsh.


D’après des tweets sur ces fuites, Windows 10 Pro for Advanced PCs serait une édition de Windows 10 Pro optimisée pour les stations de travail, et par ailleurs appelée Windows 10 Pro for Workstations. Cette version intègre donc des optimisations pour les puissants PC multicœurs avec une grande RAM et des pétaoctets de disques durs.

Si elles ressemblent aux PC ordinaires du point de vue de l’apparence, les stations de travail ou workstations se démarquent clairement au niveau du prix, et cela se justifie aisément. Les stations de travail ont des objectifs, un public et des usages bien différents des PC ordinaires. Elles se démarquent sur différents points, y compris la fiabilité. Les stations de travail sont conçues pour des usages professionnels avancés, et utilisent donc des composants plus performants, plus fiables et de meilleure qualité. Elles embarquent un maximum de puissance et sont plus appropriées pour les applications de simulation, de modélisation et de rendu 3D, de calculs statistiques et financiers, ou autres applications qui nécessitent beaucoup de mémoire et une grande puissance de calcul. Elles ont également des capacités graphiques hors pair pour ne citer que ces points qui les différencient des PC ordinaires.


D’après les fuites, Microsoft a décidé de proposer cette version en se basant sur les retours des Insiders utilisant Windows 10 Pro sur une machine haut de gamme. En tenant compte de leurs retours, Microsoft va livrer Windows 10 Pro for Workstations avec un large éventail de fonctionnalités, dont les principales sont les suivantes :

  • mode Workstation (station de travail) : Microsoft a identifié des charges de travail typiques basées sur les calculs et les graphiques. Son système d’exploitation a donc été optimisé afin de fournir des performances et une fiabilité élevées dans de tels cas d'utilisation lorsque le mode station de travail est activé par les utilisateurs ;

  • Resilient File System (ReFS) : ReFS est le successeur de NTFS, qui a été un pilier de Windows depuis plusieurs années. « Nous étions en retard pour une innovation de système de fichiers, et nos Windows Insiders étaient également d'accord », explique Microsoft dans une slide qui a fuité. ReFS est conçu pour la tolérance aux pannes : il s’agit d’une méthode de conception permettant à un système de continuer à fonctionner, éventuellement de manière réduite (ou en « mode dégradé »), au lieu de tomber complètement en panne, lorsque l'un de ses composants ne fonctionne plus correctement. ReFS est également optimisé pour la gestion de gros volumes de données, et beaucoup plus, et est en même temps compatible avec NTFS ;

  • partage de fichiers plus rapide : souvent, les stations de travail haut de gamme sont utilisées pour traiter de gros volumes de données, accéder à tout le réseau ou même héberger des fichiers sur la machine de travail elle-même. Microsoft inclut le partage de fichiers basé sur le protocole SMBDirect dans Windows 10 Pro pour les stations de travail, ce qui permet un débit élevé, une faible latence et une faible utilisation de l’unité centrale, lors de l'accès aux partages réseau ;

  • prise en charge matérielle étendue : pour permettre aux utilisateurs de stations de travail d’exploiter la puissance brute de leurs machines, Microsoft développe le support matériel dans Windows 10 Pro pour les stations de travail. Les utilisateurs pourront maintenant exécuter Windows 10 Pro for Workstation sur des machines avec jusqu'à 4 CPU (la limite aujourd’hui étant de 2 CPU) et ajouter jusqu'à 6 To de mémoire.

Les capacités citées ici ne seraient qu’un point de départ pour cette version initiale d’après la slide qui a fuité. « Nous sommes engagés avec nos utilisateurs avancés et continuerons d'apporter de l'innovation à ce segment haut de gamme du marché », indique Microsoft.

En ce qui concerne les deux autres versions, Windows 10 Pro N for Advanced PCs serait une édition N de Windows 10 Pro for Workstation. Comme les éditions N de Windows, il s’agirait alors d’une version de Windows 10 Pro for Workstation qui permet aux utilisateurs de choisir leur lecteur multimédia et les logiciels nécessaires à la gestion et à la lecture de leurs CD, DVD et fichiers multimédias. Les éditions N de Windows s’adressent aux pays de l'Union européenne.

Windows Server 2016 ServerRdsh, quant à elle, ciblerait les serveurs utilisés comme Remote Desktop Session Host (serveur hôte de session de bureau à distance : RDSH). Un serveur RDHS est le serveur qui héberge des programmes Windows ou le bureau Windows complet pour les clients Remote Desktop Services, un protocole qui permet à un utilisateur de se connecter sur un ordinateur faisant tourner Microsoft Terminal Services.

Sources : @Andits Tito, @GrandMofongo

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle édition de Windows 10 pour les stations de travail ?
Cette version pourrait-elle vous intéresser ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RedGuff RedGuff - Membre du Club https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 18:53
Il faudrait comparer avec GNU/Linux, mais il me semble que GNU/Linux n'a pas ces limitations.
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 20:53
C'est le principe de la segmentation du marché : par exemple, un abonnement de bus pour étudiant est moins cher que pour un adulte (sinon, les parents conduiraient l'étudiant ou quelque chose du genre, ce qui augmente le nombre de clients). Ici, pour exploiter des machines plus puissantes, tu prends une autre version du système d'exploitation, qui s'en distingue par d'autres éléments (services supplémentaires par rapport aux autres éditions qui n'y sont pas utiles). C'est une autre manière de concevoir la relation au client…

Pour rester dans le cadre de systèmes d'exploitation avec un support technique classique, Red Hat faisait la même chose il y a quelques années (https://www.redhat.com/archives/redh.../msg00091.html). Bien évidemment, sans distribution, si tu fais tout toi-même, en recompilant ton noyau, tu n'as aucun support et aucune limitation plus commerciale que technique .
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 06/06/2017 à 10:30
Et la version qui arrête d'espionner l'utilisateur, c'est pour quand?
Offres d'emploi IT
Ingénieur moa logiciel H/F
Safran - Ile de France - Villaroche
Ingénieur développement logiciel embarqué temps réel (model based) H/F
Safran - Ile de France - VILLAROCHE
Responsable de projet logiciel H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil