Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

Tectonic, un fork du moteur XeTeX est disponible en bêta
Et devrait, dans sa version finale, supplanter l'existant avec des améliorations

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Les développements autour de TeX, le moteur de composition de documents, sont relativement aisés à suivre. Chronologiquement, on sait qu’il y a eu PdfTeX (1980), XeTeX (2005) et LuaTeX (2007) qui lui ont succédé pour, chacun à sa façon, répondre à des problèmes précis de l’univers de la composition des documents. L’année 2017 marque l’arrivée d’un autre descendant du moteur TeX, le dénommé Tectonic. Actuellement disponible en bêta, son auteur annonce un certain nombre d’améliorations qui devraient le distinguer de ses prédécesseurs lorsqu’il sera dans sa version finale.

Tectonic est, comme son auteur le souligne, un fork du moteur de composition XeTeX. En tant que tel, il prend en charge Unicode et les technologies modernes de polices de caractères telles qu’Open Type. Jusque là, rien de nouveau même si son auteur mentionne ces aspects comme étant des améliorations par rapport aux moteurs de composition existants

Au rang des améliorations notables que Tectonic est censé apporter en comparaison aux moteurs de composition existants, son auteur cite en premier la réduction de la dépendance aux bibliothèques du système d’exploitation pour l’accès aux polices de caractères. Ceci laisse d’autres développeurs songeurs quant à son choix de XeTeX comme base de travail. Ceux-ci estiment en effet que LuaTeX, en contraste à XeTeX, répond mieux à cette préoccupation. L’auteur de Tectonic prévoit également d’améliorer la capacité de son moteur à produire une sortie au format HTML. Il estime que les moteurs actuels sont tous excellents quant à ce qui est de produire une sortie au format PDF, mais pêchent tous quant à ce qui est de la gestion d’une sortie au format HTML.

Enfin, il y a, d’après l’auteur de Tectonic, l’éternel problème de la gestion des erreurs que pose l’ancêtre TeX. L’auteur de Tectonic pense qu’il y a un travail à faire pour améliorer la qualité des messages d’erreur renvoyés par le moteur, ce à quoi d’autres développeurs répondent qu’il ne s’agit pas d’un problème en réalité. D’après ces derniers, TeX, est doté d’un assez bon système de gestion d’erreurs qui en plus serait bien documenté. Ils estiment que les difficultés rencontrées par les utilisateurs sont dues à l’utilisation de collections de macro-commandes qui ne s’alignent pas avec les usages du système de gestion d’erreurs prévu dans TeX.

Quoi qu’il en soit, le développement de Tectonic se poursuit et son auteur vient d’annoncer la disponibilité de la version 0.1.5. Le nouveau moteur de compositions devrait, sur le long terme, être proposé comme une alternative aux moteurs existants au sein des distributions d’usage courant.

Sources : Blog

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ? Notamment du choix de XeTeX comme base de travail au détriment de LuaTex ?

Que pensez-vous des améliorations envisagées par rapport à l’existant ? Y a-t-il déjà des outils qui répondent à ces préoccupations ?

Voir aussi :

Les meilleurs cours et tutoriels TeX/LaTex


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 14:44
En d'autres termes, Tectonic va "juste" améliorer la qualité des messages d'erreur ? C'est déjà un chantier énorme, mais (La)TeX a d'énormes défauts, ne fût-ce qu'une syntaxe à coucher dehors dès qu'on tente de faire un truc un peu évolué (vive StackExchange, d'ailleurs, rempli de solutions qui fonctionnent à moitié dans certains cas et pas du tout dans beaucoup d'autres).
Avatar de Shepard Shepard - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 17:50
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
(...) mais (La)TeX a d'énormes défauts, ne fût-ce qu'une syntaxe à coucher dehors dès qu'on tente de faire un truc un peu évolué (vive StackExchange, d'ailleurs, rempli de solutions qui fonctionnent à moitié dans certains cas et pas du tout dans beaucoup d'autres).
Tu as des exemples ? J'ai toujours trouvé la syntaxe de TeX au contraire plutôt simpliste ... Sauf erreur de ma part, les trois seuls éléments de syntaxe sont les commandes, les groupes et les catcodes; tout est construit là-dessus.

Maintenant bien sûr ça permet de faire tout et n'importe quoi avec, mais on a toujours le choix d'utiliser les packages qu'on veut, qu'ils définissent des commandes simples ou non ^^
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 20:37
La syntaxe de TeX est extrêmement simple, oui, mais vas-y pour rédiger un document complet ! Avec LaTeX, tu commences à faire des choses bien, mais tu utilises très vite des paquets externes… J'ai récemment aidé quelqu'un à faire un float avec sous-figures sur plusieurs pages (tout simplement parce que les images étaient trop grandes et que les quelques figures appartenaient vraiment au même groupe) : apparemment, il y avait la solution à base de \ContinuedFloat, que l'on n'a jamais réussi à faire fonctionner ; in fine, on est parti sur des trucs très dégueulasses (\addtocounter). Merci StackExchange dans les deux cas, mais c'est pire que du chipotage…

Puis, pour publier dans un journal ou une conférence, tu dois utiliser des classes un peu particulières, pas forcément bien codées, qui te forcent aussi à jouer des coudes pour arriver à tes fins (voire à utiliser LA bonne version de pdftex et autres pour que les distances soient bien respectées et que tu restes dans le nombre de pages demandé…). Sans oublier certains systèmes de soumission, qui te forcent à recompiler les fichiers LaTeX sur leur service, avec les paquets disponibles (là, ça devient génial).

Conclusion : autant que possible, je reste avec LyX, qui cache beaucoup d'horreurs de LaTeX. Ma solution préférée serait une édition véritablement libérée des horreurs de mise en page, comme DocBook (avec d'excellents éditeurs à la oXygen ou XMLmind) — qui pourrait utiliser LaTeX derrière pour un joli rendu, mais ne surtout pas montrer ça au grand public.
Avatar de -Nikopol- -Nikopol- - Responsable LaTeX https://www.developpez.com
le 05/06/2017 à 22:12
Je n’étais même pas au courant de la nouvelle, donc merci de l'info.
J'ai récemment aidé quelqu'un à faire un float avec sous-figures sur plusieurs pages (tout simplement parce que les images étaient trop grandes et que les quelques figures appartenaient vraiment au même groupe) : apparemment, il y avait la solution à base de \ContinuedFloat, que l'on n'a jamais réussi à faire fonctionner ; in fine, on est parti sur des trucs très dégueulasses (\addtocounter). Merci StackExchange dans les deux cas, mais c'est pire que du chipotage…
cas classique des gens qui veulent mettre dans un flottant et qui disent "bah non, je veux pas que ca flotte!!!" Si on ne veut pas que ca flotte, on ne met pas dans des \begin{table} ou \begin{figure}.
Conclusion : autant que possible, je reste avec LyX, qui cache beaucoup d'horreurs de LaTeX
Voila le problème il me semble, lyx cache tous les codes et empêche de comprendre ce que l'on fait.
Avec LaTeX, tu commences à faire des choses bien, mais tu utilises très vite des paquets externes…
LaTeX n'est qu'un ensemble de macro qui facilite l'utilisation de TeX. Tu peux parfaitement t'en passer, mais il faudra mettre les mains dedans...TeX est un langage de programmation à part entière ( pas simple pour les calculs il est vrai) crée en 78 et qui est stable depuis de nombreuses années (Knuth promet d'ailleurs un chèque à qui trouvera un bug).
Avatar de dourouc05 dourouc05 - Responsable Qt https://www.developpez.com
le 06/06/2017 à 11:18
Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
cas classique des gens qui veulent mettre dans un flottant et qui disent "bah non, je veux pas que ca flotte!!!" Si on ne veut pas que ca flotte, on ne met pas dans des \begin{table} ou \begin{figure}.
Et quand ça flotte sur deux pages ? Le rendu commence à être plus que très mauvais…

Citation Envoyé par -Nikopol- Voir le message
Voila le problème il me semble, lyx cache tous les codes et empêche de comprendre ce que l'on fait.
Il n'empêche, avec LyX, je suis enfin productif… même si tout retour à du LaTeX me hérisse encore plus le poil. Comment, au XXIe siècle, peut-on tolérer des outils qui travaillent en permanence contre l'utilisateur ? (Sûrement pas dû à LaTeX, mais bien à tout son écosystème.)

Pourquoi devoir mémoriser des tas de commandes barbares pour faire des choses assez simples ? Avoir un éditeur correct limite la casse, mais impose toujours de maîtriser énormément LaTeX pour faire des choses qui, pour un utilisateur de Word, sont extrêmement basiques. La réponse la plus simple serait l'anti-sèche, dans ce cas, merci de me donner raison .

Le discours pro-TeX me paraît identique à celui de ceux qui promeuvent l'assembleur comme langage de programmation pour tout et n'importe quoi : il faut comprendre ce que l'on fait. Tant pis si l'on ne fait pas grand-chose, in fine. (LaTeX et l'écosystème seraient plus proche du C : un assembleur plus lisible, mais rien qui facilite fortement la tâche de l'utilisateur.)

Oui, je sais, je suis assez catégorique sur ce point, mais peu d'outils m'ont autant dégoûté que LaTeX & co. (Les erreurs comme débutant, la syntaxe dès que je suis un peu sorti des sentiers battus…)
Offres d'emploi IT
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Ingénieur moa logiciel H/F
Safran - Ile de France - Villaroche

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil