postmarketOS : une version d'Alpine Linux préconfigurée avec des paquets pour smartphones
Prend déjà en charge un Galaxy et des Nexus

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
La difficulté que les utilisateurs de smartphones Android ont à mettre régulièrement leur système d’exploitation à jour a et continue à faire couler beaucoup d’encre. Le problème est connu, le cycle de vie (cf. image ci-dessous) d’une nouvelle version de l’OS Android est long. Face à ce problème, des développeurs proposent un retour aux sources, c’est-à-dire l’utilisation du système d’exploitation Linux sur les plateformes matérielles visées, ce, au détriment du système d’exploitation Android qui, faudrait-il le rappeler, est un dérivé de Linux.


Oliver Smith propose postmarketOS, une version d’Alpine Linux préconfigurée avec des paquets pour smartphones. Pour rappel, Alpine Linux est une distribution Linux ultralégère orientée sécurité et basée sur l’environnement BusyBox. Les travaux d’Oliver Smith ont jusqu’ici consisté au développement d’un chargeur d’amorce pour postmarketOS, ce qui lui a laissé très peu de temps pour travailler sur les paquets dédiés aux différents smartphones que son système d’exploitation prendra en charge. À date, les Google Nexus 4, 5 et 7 ainsi que le Samsung Galaxy SII sont pris en charge.

La prise en charge dont il est question ici se limiterait pour le moment à l’affichage de l’interface de postmarketOS par le biais du serveur d’affichage Weston, une version allégée de Wayland et à la prise en charge de l’écran tactile. Oliver précise qu’il n’est pour le moment pas possible de passer des appels ou d’utiliser le Wifi. Le retour à Linux préconisé par Oliver impose en effet de développer des pilotes Linux pour chacun des périphériques disponibles sur les smartphones cibles.

Le développement des pilotes de périphériques étant basé sur une excellente connaissance de la plateforme matérielle visée, Oliver précise aux développeurs intéressés qu’ils peuvent, comme lui, faire usage des informations tirées de la base de données du projet LineageOS. De nombreux observateurs, des développeurs pour la plupart, pensent que ce projet est voué à demeurer à son stade d’avancement actuel compte tenu de l’ampleur de la tâche derrière le développement des pilotes de périphériques.

Ces derniers ajoutent même que les développeurs tentés de s’engager dans une telle entreprise risquent d’être submergés de travail au vu du rythme avec lequel de nouvelles plateformes matérielles arrivent tous les jours sur le marché, ce, en comparaison avec le nombre de plateformes matérielles sur lesquelles postmarketOS aura déjà été porté. La seule chance de survie que ce projet a de décoller sur le long terme serait, d’après ces derniers, que les fabricants de puces et d’équipements mettent la main à la pâte pour que les plateformes matérielles visées aient un niveau de standardisation similaire à celui des PC et compatibles, ce qui est loin d’être le cas actuellement.

Source : Blog, GitHub

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Partagez-vous l’avis des observateurs au sujet de ce projet ?

Voir aussi :

la rubrique Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/06/2017 à 16:24
Je pense qu'il faut procéder comme HP pour ses imprimantes, inspiré du système de feu l'OS d'Apple et ses fichiers descripteurs :
donner un "CUPS" à chaque famille de périphérique pour commencer, en déterminant le plus petit dénominateur commun.
Ensuite deux développeurs par constructeur et périphérique pour construire les greffons.
Plus facile à dire qu'à faire mais il y a un Microsoft qui lorgne le marché de la téléphonie et ses milliards de smartphones écoulés dans le monde. Ca lui donne faim.
Surtout que le S8 lance la course au desktop...
Avatar de emutramp emutramp - Membre habitué https://www.developpez.com
le 04/06/2017 à 7:36
Oliver Smith est-il au parfum que la securite de son systeme, reposant pour une grosse parti sur les technologies de Grsecurity, n'a plus, de release gratuite et publique depuis le 26 Avril 2017 ?

Aucun avenir a moins bien sur de pouvoir maintenir et porter les tech de grsec sur les nouvelles branches du kernel, de mettre a jour ces tech (PAX / Code reuse attack, TPE... La liste complete ici https://grsecurity.net/compare.php) ou d'eventuellement de rester sur la branche 4.9 indefiniment et de prier que les features de Grsecurity en version test (ce systeme n'utilise pas la version stable) n'ai pas de bugs.

A moins bien sur qu'il soit un dev kernel d'exception, que Google, Red Hat voir quelques agences privees de certains gouvernements essayent de le recruter, en lui proposant salaire des plus hauts, condition de travail adapte etc etc...

Cette news ressemble a de la pub ou peut-etre que l'auteur n'a aucune connaissance du sujet et a cru bon de la partager. A supprimer imo.
Offres d'emploi IT
Ingénieur produit (Landing gear) H/F
Safran - Ile de France - MASSY Hussenot
Ingénieur statisticien H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil