Trolldi : quelles sont les idées de startup les plus audacieuses qu'il faut explorer ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Quelles sont les idées de startup les plus audacieuses qu’il faut explorer ?
Créer sa startup, c’est probablement le rêve de beaucoup de professionnels de l’IT pour couronner leur carrière. Mais combien arrivent à accomplir ce rêve et aller jusqu’au bout de cette ambition ?

Une startup est une jeune entreprise innovante à fort potentiel. Elle peut être déjà lancée sur le marché ou en phase de développement d'un produit, de test d'une idée, de validation d'une technologie ou d'un modèle économique. Dans tous les cas, son succès dépendra fortement de l’idée ou du produit qu’elle développe, et cela est très important étant donné que les risques d'échecs sont très élevés. En France par exemple, le taux d'échecs des startups avoisinait les 90 % en 2015, et parmi celles qui avaient réussi à survivre, environ trois quarts affichaient un excédent brut d'exploitation en perte. Mais comment trouver une idée innovante pour mettre toutes les chances de réussir de son côté ?

Si vous vous posez cette question, Paul Graham, investisseur en capital-risque et cofondateur de Y Combinator, vous propose des idées de startup, mais qui sont très audacieuses pour le moins qu’on puisse dire.

1. Un nouveau moteur de recherche ?

Un nouveau moteur de recherche Web signifie que vous voulez rivaliser avec Google. Même si la recherche en ligne est souvent associée à Google, il existe de nombreux autres moteurs de recherche comme Bing, Yahoo, Qwant, DuckDuckGo. L’idéal si vous souhaitez créer un nouveau moteur de recherche, c’est d’en créer un que vous et vos amis allez préférer à Google pour commencer. C’est déjà un bon point de départ et disons que vous serez dès ce moment à 10 % du chemin d'une introduction en bourse, juste comme Facebook l'était (même s'ils ne s'en rendaient pas compte) quand ils ont réussi à enrôler tous les étudiants de Harvard. De manière générale, il va falloir faire la différence en ciblant une catégorie d’utilisateurs bien précis, comme un moteur de recherche de codes, qui intéresserait donc rapidement tous les développeurs.

À titre d’exemple, Yandex est un moteur de recherche qui cible principalement les Russes et c’est le moteur le plus utilisé en Russie. Baidu fait également la loi en Chine. DuckDuckGo par exemple a pour slogan : « Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas ». Sa philosophie est de préserver la vie privée et de ne stocker aucune information personnelle concernant les utilisateurs (adresses IP et traces numériques comme la signature du navigateur). Après les révélations d’Edward Snowden sur le programme d’espionnage PRISM de la NSA (en juin 2013), DuckDuckGo a été en forte progression, en passant, en termes de trafic, de la 1152e place au niveau mondial fin août 2013, à la 508e place en juin 2015, selon le cabinet d'études Alexa. Il y a également le moteur de recherche Qwant qui se veut un « moteur de recherche qui respecte votre vie privée ». Et avec cette philosophie, il semble avoir son petit lot d’utilisateurs.

2. Remplacer le courrier électronique ?

D’après Paul Graham, le courrier électronique n'a pas été conçu pour être utilisé comme nous l'utilisons aujourd’hui. Le courrier électronique n'est pas un protocole de messagerie, mais plutôt une liste de tâches, du moins, en ce qui concerne la boîte de réception. Le courrier électronique est juste la façon d’organiser les tâches, et il n’est pas du tout la façon optimale de le faire.

Il propose donc de remplacer le courrier électronique par un nouveau protocole. Ce nouveau protocole devrait être un protocole de liste de tâches, et non un protocole de messagerie. En tant que protocole de liste de tâches, il devrait donner plus de contrôle au destinataire que le courrier électronique. L’utilisateur devrait pouvoir définir plus de restrictions sur ce que quelqu'un peut mettre sur sa liste de tâches. Et quand une personne peut mettre quelque chose sur sa liste de tâches, cette personne doit pouvoir dire ce qu’elle veut du destinataire, s’il y a quelque chose qu’il doit faire au-delà de la lecture d'un texte. Le nouveau protocole devrait également donner la possibilité de préciser l’importance de la chose à faire, en intégrant bien sûr un mécanisme pour empêcher les gens de dire que tout est important. Le protocole de liste de tâches doit aussi donner la possibilité de préciser quand la tâche doit être faite.

3. Remplacer les universités ?

Le système d’enseignement supérieur dans certains pays est décidément beaucoup trop coûteux pour le résultat final. Certaines formations n'existent que pour pomper le fric de personnes désireuses de se former pour ne pas rester à la traîne sur le marché de l'emploi. Il faudrait donc explorer de nouveaux modèles de formations, qui pourraient permettre d'atteindre de meilleurs résultats en termes de compétences et de reconnaissance, mais pour beaucoup moins d'argent.

C’est sûr que les universités et les grandes écoles ne disparaitront pas, mais elles devraient perdre le monopole qu’elles ont sur certains types d'apprentissages, avec de nombreuses façons d’apprendre différentes choses.

4. Être le prochain Steve Jobs ?

Que ça soit chez les téléphones comme chez les ordinateurs, il n'y a plus de vraies innovations matérielles ces dernières années. Les appareils proposés par les différents constructeurs sont identiques à quelques différences négligeables près, avec une évolution matérielle presque invisible. On aurait donc bien aimé avoir un nouveau Steve Job pour nous proposer quelque chose de totalement différent et réellement innovant. Pour cela, il faut des PDG visionnaires de produits, qu’on n’a peut-être pas aujourd’hui à la tête des entreprises plus susceptibles de le faire.

Le prochain Steve Jobs viendra-t-il donc d’une startup ? Cela ne risque pas d’être aussi compliqué que ça. Il aura l’histoire de Steve Jobs pour s’en inspirer, sans avoir à relever le même défi que lui. Il suffira peut-être de faire un meilleur travail que le groupe de Samsung et HP, et autres ; et cela ne semble pas impossible.

5. Ressusciter la loi de Moore ?

Les dix dernières années nous ont rappelé ce que dit la loi de Moore. Jusqu'en 2002, vous pourriez mal interpréter cela comme prometteur que la fréquence d'horloge doublerait tous les 18 mois. En fait, ce qu'il dit, c'est que les densités de circuits vont doubler tous les 18 mois. Il semblait pédant de le souligner. Plus maintenant. Intel ne peut plus nous fournir des processeurs plus rapides, mais plus d'entre eux.

La loi de Moore (dans son interprétation erronée) stipule que la fréquence d'horloge doublerait tous les 18 mois et a été à peu près vérifiée depuis 1973. Cela aurait dû théoriquement continuer jusqu'en 2015 avant qu'on ne bute sur des effets de bruits parasites (effets quantiques, désintégrations alpha). Depuis 2004, la fréquence des processeurs tend à stagner en raison de difficultés de dissipation thermique, qui empêchent une montée en fréquence en dépit de la taille plus faible des composants. À partir de la loi de Moore, on pouvait déduire que si votre logiciel est lent, tout ce que vous avez à faire est d'attendre, et les progrès inexorables du matériel allaient permettre de résoudre vos problèmes. Maintenant, si votre logiciel est lent, vous devez le réécrire pour faire plus de choses en parallèle, ce qui est beaucoup plus de travail que d'attendre.

Le recours au traitement parallèle est devenu récemment nécessaire pour que la loi de Moore reste valide. Pendant des années, les fondeurs de processeurs étaient en mesure de fournir des augmentations de fréquence d'horloge et des améliorations de parallélisme au niveau des jeux d'instructions, de telle manière que les applications monothread s'exécutaient beaucoup plus vite sur une nouvelle génération de processeurs sans qu'aucune modification soit nécessaire. Désormais, pour gérer au mieux la puissance dissipée (directement liée à la fréquence d'horloge), les fondeurs favorisent les architectures multicœurs. Ceci a un impact extrêmement important sur le logiciel qui doit être écrit et spécialement adapté pour tirer avantage du matériel. Cette loi de Moore n'est pas aussi bonne que l'ancienne. Imaginez donc qu'il y avait un autre fabricant de processeurs qui arrive à nouveau à traduire une densité de circuit accrue en une fréquence d'horloge accrue. Il prendrait probablement la plupart des affaires d'Intel.

6. Diagnostic médical en continu ?

Aujourd’hui, avec les smartwatches, vous pouvez avoir en continu vos données de fitness, mais ce que n’est qu'une dimension mineure de ce qui peut se faire en réalité : des diagnostics médicaux automatiques en continu. L’idée est de détecter des maladies le plus tôt possible, avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Dans les 50 à 100 prochaines années, les gens pourraient en effet trouver absurde qu’à notre époque, on ait attendu d’avoir des symptômes physiques avant d'être diagnostiqués avec des maladies comme les maladies cardiaques ou le cancer. Pour eux, ça devrait apparaître immédiatement sur une sorte d'écran radar.

Il peut toutefois avoir beaucoup d’obstacles au diagnostic médical continu. Il se peut en effet qu’on ait en nous des dizaines de microcancers par exemple qui n’atteindront jamais le stade où ils deviendraient offensifs. Il y a donc le risque de créer un grand nombre de fausses alarmes qui feront paniquer les patients ou qui nécessiteront des tests coûteux et même dangereux. En dehors de cela, on peut également s'attendre à des obstacles bureaucratiques et dus au fait que cela va à l'encontre de centaines, voire milliers, d'années de tradition médicale.

Source : Paul Graham

Et vous ?

Avez-vous déjà envisagé de créer votre startup ? Sur quelle idée ?
Lesquelles des idées de Paul Graham trouvez-vous trop ambitieuses ?
Quelles sont celles qu'il faudrait étudier en vue d'une concrétisation ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Florian_PB Florian_PB - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 11:16
Quand j'étais au lycée j'avais imaginé une messagerie chiffrée qui fonctionnait sur un algorithme maison qui chiffrait le texte différemment en fonction de la "famille" de caractère, mais dans les faits cela s'avérait assez compliqué à mettre en place et moins optimisé qu'un bon vieux RSA des familles (c'était ya 7 ans, c'était une autre époque).
Avatar de wolinn wolinn - Membre actif https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 11:38
La liste proposée est un peu un fourre-tout sans cohérence.
"ressusciter la loi de Moore", ce n'est pas tout à fait du même niveau que "créer un nouveau moteur de recherche".

...
Avez-vous déjà envisagé de créer votre startup ? Sur quelle idée ?
Si j'avais une idée intéressante pour une création de start-up, je ne l'exposerais évidemment pas sur un forum public
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 11:40
5. Ressusciter la loi de Moore ?
Pour ça il y a plusieurs solution mais il n'y a pas encore d'application industrielle par manque de fond pour la recherche
voici la liste du plus réaliste au moins réaliste
  1. Les transistors et pistes en graphène
  2. des hybrides quantique/classique(Von Neumann)
  3. une circuit interpréteur permettant de faire tourner du code X86 sur du quantique
Avatar de John Bournet John Bournet - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 11:57
les idées de start-up les plus audacieuses, sont celles qui changent le monde (en mieux de préférence), les ambitieuses, même si leur succès réside dans leur exécution et non pas dans l'idée en elle même.
Puisque c'est Trolldi ... , pour l'audace, on évitera le N-ième nouveau moteur de recherche plus équitable/libre/démocratique/décentralisé/... que Google, la X-ième brosse à dent connectée pour hamster, le Y-ième facebook pour les collectionneurs de petit pois, la Z-ième façon de transférer de l'argent entre amis, la W-ième messagerie qui va remplacer l'e-mail ou le K-ième site de rencontre pour amateurs de chaussures jaunes.
Avatar de esperanto esperanto - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 13:52
La refonte de l'e-mail, ce serait utile, pour ne pas dire indispensable. Songez quand même qu'il utilise le même protocole depuis les années 80, et que toutes les tentatives d'extension (ne serait-ce que l'authentification pour éviter le spam) ont échoué...
Mais si ça doit être fait, j'espère que ce sera par un groupe de réflexion indépendant et pas par une start up: sinon c'est le coup à se retrouver avec un monopole à la facebook, sans même la possibilité de choisir son fournisseur.
Et comme aujourd'hui, personne ne peut travailler sans e-mail, je ne voudrais pas, demain, être obligé de payer une entreprise pour pouvoir travailler dans une autre.
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 14:15
Le titre devrait plutôt être :
Quelles sont les idées de startup les plus audacieuses qu’il FALLAIT explorer ?
Avec un article source qui date tout de même de mars 2012, on est loin d'être à la pointe de l'actualité.
Avatar de xurei xurei - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 14:23
Je suis en pleine création de startup dont un des buts est de remplacer les universités. Il y a plein de choses à faire !

+1000 pour le post de John Bournet. L'important est de changer le monde pour un mieux.

Un autre champs qui a beaucoup de potentiel est dans l'agriculture. Une idée comme ça : des drones pour automatiser les champs.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 14:31
Pourquoi les universités sont-elles si chères ? Je ne vois pas de raison a priori. L'entretien des locaux ne doit pas être si ruineux que ça.

Sinon, avis aux amateurs, j'ai eu une idée de startup hors numérique l'autre jour (que je ne monterai jamais) : un nouveau système d'apprentissage des langues étrangères : oral uniquement dans un premier temps, sans jamais voir les mots écrits. Je crois que l'écrit freine l'apprentissage parce qu'on a tendance à s'y raccrocher. Avec l'oral uniquement, on est forcé de se plonger dans la langue. Ensuite, on peut introduire l'écrit. La nouvelle méthode à mimile revue et corrigée !
Avatar de Florian_PB Florian_PB - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 14:33
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Pourquoi les universités sont-elles si chères ? Je ne vois pas de raison a priori. L'entretien des locaux ne doit pas être si ruineux que ça.

Sinon, avis aux amateurs, j'ai eu une idée de startup hors numérique l'autre jour (que je ne monterai jamais) : un nouveau système d'apprentissage des langues étrangères : oral uniquement dans un premier temps, sans jamais voir les mots écrits. Je crois que l'écrit freine l'apprentissage parce qu'on a tendance à s'y raccrocher. Avec l'oral uniquement, on est forcé de se plonger dans la langue. Ensuite, on peut introduire l'écrit. La nouvelle méthode à mimile revue et corrigée !
Malheureusement cette méthode ne marche pas avec tout le monde, je le sais d'expérience. Même si l'idée de base est très intelligente.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 02/06/2017 à 14:36
Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
Malheureusement cette méthode ne marche pas avec tout le monde, je le sais d'expérience. Même si l'idée de base est très intelligente.
Haa ! Dommage. Tu as essayé avant moi, c'est ça ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil