Crash d'EgyptAir : la justice française recrute des experts de batteries Lithium
Un iPhone à bord aurait-il pu être la cause du drame ?

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Il y a un an, le crash du vol MS804 d'Egyptair Paris-Le Caire a eu lieu causant la mort de ses 66 passagers dont 15 Français. Après ce drame, l’enquête continue toujours pour déterminer les raisons de la chute de l’avion. Les enquêteurs mettent en cause la présence d’un iPhone 6S et d’un iPad appartenant au copilote dans le cockpit de l’avion. Afin de savoir si ces appareils ont été à l’origine de l’incendie, une expertise a été ordonnée et trois experts judiciaires ont été nommés.

Selon Le Parisien, les trois juges d’instruction en charge de l’enquête judiciaire française ont nommé trois experts hors de la liste des agréés judiciaires. Compte tenu du « caractère exceptionnel », mais aussi de la « complexité et de la technicité de la mission », ils ont retenu un ingénieur chercheur au CNRS, un docteur en physique des solides du ministère des Armées et une ingénieure spécialiste des piles et des batteries, qui dépend aussi du ministère des Armées. Ces spécialistes très pointus des piles au lithium devront savoir si ces appareils et notamment leur batterie ont été la cause de l’accident. Leur mission consiste à acquérir puis tester rigoureusement trois iPad Mini Wifi 3G de modèle A 1455 et trois iPhone 6S, à la fois neufs et d'occasion.


Les experts devront appliquer des tests rigoureux aux appareils en question pour déterminer s’ils peuvent prendre feu, ensuite ils devront « provoquer un emballement thermique », c’est-à-dire provoquer cet incendie pour prélever des données sur le rayonnement de chaleur produit et analyser les suies et les gaz produits, ces éléments aideront peut-être à déterminer s’il y a eu une asphyxie des pilotes. Ils cherchent à savoir aussi si la tablette et le smartphone peuvent prendre feu spontanément, si oui dans quelles conditions ? Autant de questions auxquelles devront répondre les experts. Cette expertise sera filmée et enregistrée, puis rapprochée du timing du Fly Data Recorder, ce dispositif récupéré en bon état enregistre les informations de vol d’un avion.

C’est une enquête très minutieuse de la Gendarmerie des transports aériens (GTA) de Roissy-CDG qui a révélé la présence des deux appareils à bord du cockpit de l’avion. Ils avaient été identifiés grâce aux images d'une caméra de surveillance prises depuis le satellite du terminal 1 de Roissy-CDG où stationnait l'Airbus. Les deux appareils d’Apple étaient posés sur la planche de bord de l'A320, à côté de flacons de parfum achetés en zone hors taxes. La présence des deux appareils a été confirmée également lors du passage au contrôle de sécurité des équipages, qui a scanné leurs affaires personnelles. « L'équation de cette tragédie est peut-être à trouver dans le branchement de ces appareils entre le courant délivré par les prises situées derrière le copilote et la réception de ce courant par des appareils à batterie au lithium », indique une source proche du dossier.

Le rapport de l’expertise doit être remis au juge avant le 30 septembre. Apple pour sa part a envoyé cette réponse : « Nous n'avons pas été contactés par la GTA ou toute autre autorité enquêtant sur ce tragique événement. Nous n'avons eu accès à aucun rapport, mais la compréhension que nous en avons est qu'il n'y a pas de preuve qui lie cet événement aux produits Apple. Nous sommes entièrement à la disposition des enquêteurs pour répondre à toute question. Nous testons rigoureusement nos produits afin de nous assurer qu'ils sont conformes aux standards internationaux de sécurité, voire qu'ils les dépassent. »

Les autorités égyptiennes, elles avancent la thèse d’un attentat par explosif et pointent du doigt les contrôles de l’aéroport qui ne seraient pas efficaces. Or, des analyses sur les corps des victimes françaises n’ont révélé aucune trace d’explosifs, affaire à suivre donc !

Source : Le Point

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Michel Michel - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 8:29
Un appareil électronique peut toujours avoir un problème mais déposer des solvants inflammables et des aérosols au-dessus du tableau de bord d'un avion et juste à côté du dit appareil .... qu'en pensez-vous ?
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 17:19
Citation Envoyé par Michel Voir le message
mais déposer des solvants inflammables et des aérosols au-dessus du tableau de bord d'un avion et juste à côté du dit appareil .... qu'en pensez-vous ?
Que c'est un geste que tout le monde et tout un chacun, y compris les plus avertis, y compris toi ou moi, peut être amener à faire (et fait très probablement au quotidien) en toute innocence et sans même en avoir conscience.

Quel est le problème de poser un flacon de parfum, ou même un aérosol, à coté d'un smartphone ? Aucun, il n'y a aucun risque. Un flacon de parfum, qui plus est fermé, ne représente aucun risque en l'absence de flamme ou de chaleur. De même pour un aérosol tant que la chaleur environnante reste en dessous des 50°C.

Oui, mais le smartphone peut prendre feu ! NON et NON, un smartphone n'est pas censé prendre feu.

Il ne faut pas se tromper sur le risque et la cause. Dans une configuration d'un aérosol de parfum à coté d'un smartphone qui va prendre feu, le problème n'est pas la présence de l'aérosol, mais bien le fait que le smartphone peut prendre feu. Un smartphone ne doit pas prendre feu.

L'aérosol ne sert ici que s’accélérant et d’amplificateur du problème, accélérant qui aurait très bien pu être, dans une autre configuration, un simple calepin en papier, voire, simplement la tablette elle-même certainement en matière plastique.

De toute façon, ceux qui ont déjà vécu un incendie de batterie au Lithium, savent, qu'il n'y a pas besoin d'amplificateur, la batterie elle-seule est suffisante pour créer d’énormes dégâts, et un volume phénoménal de gaz toxiques en un temps extrêmement court, tellement court qu'il doit être extrêmement difficile de réagir si ça arrive dans un espace clos tel qu'un cockpit (ou accessoirement l'intérieur d'une voiture).
Avatar de Vulcania Vulcania - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 19:32
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Quel est le problème de poser un flacon de parfum, ou même un aérosol, à coté d'un smartphone ?
Je m'avancerai pas à dire qu'il y a AUCUN risques, des experts sont justement en train de travailler sur cette question (et vu les gars, à côté d'eux je dois passer pour un macaque ).
Et également j'ai déjà eu des smartphones qui étaient brûlant après des jeux bien lourds en 3D, dépassant sans doutes les 50°C. De manière générale, j'évite de laisser des produits inflammables à coté d'appareils électroniques.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 20:56
Tant que les appareil n'étaient pas en charge ou restant à tourner à fond (le tout sous le soleil) il y a aucun risque que cela s'enflamme SAUF si les appareils subissent une dépressurisation violente tout en étant bien chauffé par le soleil
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 22:23
Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
Je m'avancerai pas à dire qu'il y a AUCUN risques,
Ben fait le test. Sur la table de la salle-à-manger, chez toi, pose un flacon de parfum, et pose ton smartphone à coté. T'y vois un risque ? Non !
Et tu l'as certainement déjà fait, peut-être pas avec un flacon de parfum, mais tout autre produit du quotidien de même acabi.

Je maintiens, le problème n'est pas le flacon à coté du smartphone, mais le problème est bien qu'un smartphone peut prendre feu, où qu'il soit, à coté de quelque objet qu'il soit. Et ça c'est pas normal, ni acceptable.

Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
des experts sont justement en train de travailler sur cette question (et vu les gars, à côté d'eux je dois passer pour un macaque ).
Non, les experts travaillent sur la recherche de la cause des fumées qui ont, à priori été présentes dans le cockpit. Et la présence d'un Iphone et d'un Ipad, leur batterie plus exactement fait partie des pistes.

Je ne suis pas moi-même un expert, mais j'ai quand même envie de dire que la présence du parfum n'est pas en soit la cause. Çà a pu, par contre, contribuer à accentuer le problème, mais je pense pas le causer. Du parfum qui brule, c'est principalement à base d’alcool, ça va faire de très grandes flammes, ça va bruler très rapidement, mais au final faire peu de fumée.

Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
Et également j'ai déjà eu des smartphones qui étaient brûlant après des jeux bien lourds en 3D, dépassant sans doutes les 50°C.
Aucun rapport. Ton smartphone est peut-être à 50°C, l'intérieur, éventuellement la coque, quoique, à 50°C tu ne le tiens pas en main, mais ça ne signifie pas que l’environnement, l'air ambiant est à 50°C.

Pour qu'un aérosol commence à se déformer, voire exploser, il faut qu'il soit plonger dans un environnement, l'air qu'il a autour de lui, qui soit à plus de 50°C.
Ici aussi, il est peu probable que l’aérosol soit la cause. Pour que l'aérosol explose, par exemple, il aurait fallu que quelque chose d'autre chauffe l'air de la cabine à une température bien supérieure à 50°C, donc, à priori, un incendie déjà déclaré ?
Ou alors, tout était posé derrière le parebrise de l'avion. Si ça y est resté plusieurs dizaines de minutes, en plein soleil, éventuellement. Ceci dit, les parebrise des avions ont des traitements athermiques qui limite l'échauffement même en plein soleil.
Chose qui n'existe pas, tout au moins dans cette capacité là, pour un parebrise de voiture, par exemple.
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 22:24
C'est quoi ce cirque ?
Un ingénieur chercheur au CNRS, un docteur en physique des solides du ministère des Armées et une ingénieure spécialiste des piles et des batteries.... pour regarder une vidéo ???
Ça me fait penser à 3 médecins légistes devant la photo d'un cadavre et l'enquêteur leurs dit "Alors ? Il est mort de quoi ?"

On assiste à la patate chaude que tout le monde veut balancer chez l'autre.... C'est comme ça que ça c'est passé ouais !

Egyptair à la presse : "C'est pas nous, hein ! Nous on veut pas payer ! Le carnet d'entretien est à jour mais peut être que c'est un défaut de fabrication du Airbus A320 ? Non ?".
Egypte à la presse : "Hop, hop, hop, faudrait pas que Egyptair passe pour une mauvaise compagnie ça pourrait être un coup fatal au tourisme.... allez on dit que c'est les terroristes et on en parle plus"
France à l'Égypte : "Comment ça on vous a vendu un avion foireux ? Façon nous non plus on veut pas payer ! Si c'est comme ça on va nommé des experts Français qui diront si c'est la faute de l'avion Français ou pas... et vous verrez que ce ne sera pas le cas !"
Égypte à la France : "On ne voulait pas dire ça, excusez nous.... et on a merdé, on aurait pas du dire que c'était les terroristes."
France à l'Égypte : "Si jamais la thèse de l'attentat terroriste est avéré c'est nous, la France, qui allons payer ! Si ça arrive ça va chierrrrrr, je vous préviens "
Égypte à la France : "On est désolé, vous pouvez pas trouver une bonne excuse ? A charge de revanche ?
France à Airbus : "C'est pas toi au moins ?"
Airbus à la France : "J'en sais foutre rien ! Un fil qui se barre, un défaut dans l'électronique, une pièce mécanique qui chauffe et qui fou le feu, comment veux tu que je le sache, tu vois pas le nombre de pièces détachés qu'il y a là dedans?"
France à Airbus : "Juste au cas où, tu voudrais pas payer ?"
Airbus à la France : "Non ! Démerde toi."
France à Airbuss : "Bon ok mais qu'est ce qu'on dit ? On peut pas dire que c'est les terroristes sinon c'est nous qui payons, ni que c'est Egyptair qui ne faisait pas l'entretien sinon l'Égypte ne s'en remettra jamais. Déjà qu'il y a plus personne qui y va".
Airbus à la France : "pfff, j'en sais rien moi, tu n'as qu'a dire que c'est la faute des ricains, Trump, Apple, Facebook, Microsoft, la NSA, FakeNews, Macron ? Ou un truc comme ça."

Et ça donne : Crash d'EgyptAir : la justice française recrute des experts de batteries Lithium
Un iPhone à bord aurait-il pu être la cause du drame ?
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 22:33
Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
C'est quoi ce cirque ?
Un ingénieur chercheur au CNRS, un docteur en physique des solides du ministère des Armées et une ingénieure spécialiste des piles et des batteries.... pour regarder une vidéo ???
Ça me fait penser à 3 médecins légistes devant la photo d'un cadavre et l'enquêteur leurs dit "Alors ? Il est mort de quoi ?"
TROLL, ou alors tu n'as pas lu l'article. Ils ne sont pas là pour regarder une vidéo, mais pour s'amuser à faire cramer de l'iMachinChose
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/05/2017 à 23:01
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
TROLL, ou alors tu n'as pas lu l'article. Ils ne sont pas là pour regarder une vidéo, mais pour s'amuser à faire cramer de l'iMachinChose

Woula....Faut que j'aille dormir moi
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/05/2017 à 10:19
Il y a quelques années, un incendie s'est déclaré dans un pavillon, en Normandie. Le papa, la maman et les 2 enfants y sont restés. La cause de l'incendie ? Une batterie Apple qui a pris feu au rez-de-chaussée, le portable étant resté en charge. Le papa était un cousin éloigné. Apple, très peu pour moi !
Offres d'emploi IT
Conducteur de travaux télécom (H/F)
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Ingénieur études et développement j2ee h/f
Atos - Bretagne - Rennes (35000)
Développeur web php 5
DreamCentury Entertainment - Ile de France - Paris (75008)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil