Norton Antivirus : Symantec en justice pour vente forcée
Après la reconduction automatique d'un abonnement, l'entreprise risque très gros

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

0  0 
Norton Antivirus a rarement bonne presse. C'est le moins que l'on puisse dire.

Les accusations de « renouvellement automatique de licence d'utilisation » risquent de ne pas améliorer l'image de Symantec, l'éditeur de Norton.

L'affaire se déroule à New-York. Symantec facture 76 $ à l'un de ses utilisateurs pour renouveler son abonnement à Norton. Mais sans l'en avertir. Une pratique strictement interdite aux Etats-Unis.

Un jugement, l'année dernière, avait déjà condamné Symantec à verser une amende de 375.000 $ pour les mêmes faits. Le dit-jugement stipulait par ailleurs que tout renouvellement de la licence de Norton devait avoir l'assentiment de l'utilisateur. Autrement dit, que celui-ci devait impérativement être informé en cas de reconduction « tacite » avant d'être débité.

Les fournisseurs d'anti-virus (dont MacAfee) se défendaient en affirmant que ces renouvellements automatiques ( ...et donc la facturation automatique) étaient le seul moyen de protéger efficacement les ordinateurs des utilisateurs en évitant les périodes de transitions. Périodes où les PC sont très exposés puisque les mises à jour ne sont plus délivrées.

Un argument qualifié de mauvaise foi par un juge de Washington en Janvier 2009.

Visiblement Symantec n'en a cure.

Le retour de bâton risque cependant d'être violent.

Le procureur New-Yorkais saisi de cette deuxième plainte demande en effet que Symantec soit condamné à la même amende de 375.000 $, au motif que "si le plaignant avait été informé qu'il n'était pas obligé de renouveler son abonnement, il ne l'aurait pas fait".

Et cette fois-ci le juge ne s'arrête pas là.

Récidive oblige, il demande – en plus - que tous les utilisateurs qui se manifesteront et qui auront subi un renouvellement automatique puissent être dédommagés de la même manière.

Une « class-action » se profile donc contre l'éditeur de Norton.

Les mauvaises langues diront que si Symantec est aussi efficace dans la défense contre les virus que dans la défense juridique, les plaignants de cette class-action peuvent s'attendre à gagner beaucoup d'argent.

Les autres souligneront que l'argument de Symantec n'est pas dénué de fondement, tant la majorité des utilisateurs considèrent la sécurité comme secondaire. Avec comme résultat une explosion des cyber-attaques et autres désagréments de ce type.

Reste à savoir ce qu'en pensera la justice américaine.

Source

Lire aussi :

Sécurité : AVG Free 9.0 est arrivé, le meilleur anti-virus gratuit ?

La rubrique Symantec met en garde les utilisateurs contre les freewares, et en particulier contre Microsoft Security Essentials, est-ce bien objectif ?

La rubrique Sécurité

Et vous ?

D'après vous, Symantec pratique-t-il la vente liée et forcée, ou la méconnaissance du grand public en matière de sécurité justifie-t-elle cette pratique de renouvellement automatique ?

Norton est-il un si mauvais anti-virus ou vous semble-t-il être victime d'un faux procès (en plus du vrai) ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de trenton
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 12:14
Les autres souligneront que l'argument de Symantec n'est pas dénué de fondement, tant la majorité des utilisateurs considèrent la sécurité comme secondaire. Avec comme résultat une explosion des cyber-attaques et autres désagréments de ce type.
Gné ?
0  0 
Avatar de gannher
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 12:40
Est ce pareil en France? Les renouvellements automatiques sont ils interdis ?
0  0 
Avatar de salve34
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 13:22
Salut à tous,
Enfin une bonne nouvelle!!!
Y'en a marre de ces distributeurs de logiciels qui livrent leurs produits pré-installés en version limité et qui profitent de l'ignorance de la plupart des consommateurs (qui ne savaient pas où ne se sont pas aperçu que la version n'étaient que limité dans le temps).
A qd pour MS
0  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 13:49
Citation Envoyé par trenton Voir le message
Gné ?
Argument des éditeurs dans le premier procès :

1 - Les "gens" ne s'occupent pas de la sécurité, même si on leur demande ils font rien ou lentement => fin de l'abonnement => failles => attaques

Donc 2 - à la fin de l'abonnement => reconduction tacite => pas de faille => pas d'attaque

" C'est mieux pour les consommateurs "lambda" (la fameuse famille Lambda ) ...qui représentent la majorité du marché"

NB : je ne fais que rapporter l'argumentation de Symantec et McAfee du procès de Janvier 09
0  0 
Avatar de dams78
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 13:54
Sérieux ils sont relous avec leur vente forcé. Expérience récente, maintenant quand vous achetez un pc vous avez Office, Norton (je crois que c'est celui là) d'installé. Sauf qu'ils le sont que pour une courte période. Alors si vous voulez passer par autre chose c'est super galère.
0  0 
Avatar de goomazio
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 14:23
C'est à la télé française je crois que j'ai vu un "scandale" où une famille vivait sans électricité parce qu'elle avait oublié de payer une petite facture.

Est-ce qu'on peut considérer la bonne santé d'un ordinateur aussi vitale que l'électricité ? Non. Tout est à l'envers
0  0 
Avatar de dams78
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 14:29
Citation Envoyé par goomazio Voir le message
C'est à la télé française je crois que j'ai vu un "scandale" où une famille vivait sans électricité parce qu'elle avait oublié de payer une petite facture.

Est-ce qu'on peut considérer la bonne santé d'un ordinateur aussi vitale que l'électricité ? Non. Tout est à l'envers
Je croyais qu'on pouvait pas te couper l'électricité mais plutôt te "brider" le débit? Enfin bref c'est un autre débat.
Après dire on a fait ça pour le bien de l'utilisateur alors qu'on sait très bien que c'est juste pour lui soutirer de l'argent c'est une sacrée hypocrisie.
0  0 
Avatar de ijk-ref
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 15:19
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
(...) l'argument de Symantec n'est pas dénué de fondement, tant la majorité des utilisateurs considèrent la sécurité comme secondaire. Avec comme résultat une explosion des cyber-attaques et autres désagréments de ce type.
Evidement le comble est que la construction et l'expansion des virus est une branche interne des constructeurs d'anti-virus !

Des petits jeunes hackers en stage non-rémunéré. Les meilleurs ayant fait le plus de dégâts auront un avenir radieux dans ces entreprises.

Alors rien d'étonnant qu'une entreprise de mafieux se comporte comme des mafieux !
0  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 15:41
Il est plutôt difficile de se débarrasser de Norton Antivirus sur une nouvelle machine et effectivement celui-ci fait tout son possible pour alarmer l'utilisateur au maximum lorsqu'il n'est pas payé, à se demander si celui-ci ne va pas se chopper la grippe A s'il ne souscrit pas l'antivirus.

Si Symantec pratiquait le renouvellement automatique pour éviter la période de transition sans protection comme il l'affirme, il laisserait 1 mois ou 2 de MAJ gratuites le temps que l'utilisateur se décide et fasse son paiement en connaissance de cause. C'est clairement difficile à avaler que c'est pour la protection de ce dernier qu'on procède à un renouvellement silencieux.

Si c'était un contrat d'assurance, ok, mais là...
0  0 
Avatar de Louis Griffont
Inactif https://www.developpez.com
Le 08/02/2010 à 16:04
Je crois qu'en France c'est un peu différent. Il suffit de regarder les contrats qui disent clairement qu'à la fin de la période le contrat est renouvelé sauf si la personne l'a annulé avant un délai légal d'un mois. Si tu ne fais rien, ça signifie que tu reconduis le contrat.
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web