Lutte contre le terrorisme : les USA abandonnent l'idée d'interdire les laptops dans les cabines des avions
En provenance de l'Europe

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
Le 17 mai 2017, deux délégations d’officiels en provenance des États-Unis et de l’Union européenne se sont rencontrées à Bruxelles pour parler de transport et de sécurité aérienne. Le sujet central de leur discussion concernait, bien évidemment, la récente décision américaine d’interdire les appareils de type ordinateur portable dans la cabine des avions en provenance d’Europe et à destination des États-Unis.

Il y a quelques jours, le ministère de la sécurité intérieure américain (MSI) entamait une procédure visant à bannir les ordinateurs portables de la cabine de vol des avions en provenance d’Europe et à destination des États-Unis. Cette institution préconisait que les laptops soient plutôt traités comme des bagages destinés à la soute, et non plus comme des bagages à main.


Cette démarche du MSI faisait suite aux informations relevées par les renseignements américains selon lesquelles des actes terroristes pourraient être perpétrés à bord de la cabine d'un avion en se servant de laptops piégés comme d’un engin explosif. Elle avait, dans un premier temps, conduit à l’interdiction de tous les appareils électroniques de type tablettes et laptops qui sont plus gros qu’un smartphone à bord des vols en provenance de huit pays d’Afrique et du Moyen-Orient jugés à risque : Turquie, Maroc, Jordanie, Qatar, Égypte, les Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite et Koweït.

Steve Landells, un expert en sécurité travaillant pour l’association britannique des pilotes de l’air a déclaré à ce propos : « À en juger par le risque d’incendie constitué par ce type d’appareil lorsqu’ils sont endommagés, en court-circuit ou mal conditionnés, un incident qui surviendrait en cabine serait remarqué plus tôt ; ce qui permettrait à l’équipe à bord de réagir rapidement avant que la situation dégénère ou devienne incontrôlable. Si ces appareils sont stockés dans la soute avec le risque qu’un incendie s’y produise loin de tous les regards, les résultats pourraient être désastreux. »


Cette rencontre qui a été sollicitée par la partie européenne, aura duré quatre longues heures pendant lesquelles les négociations se sont poursuivies entre les deux parties. Finalement, ils ont décidé d’annuler la décision initiale prise par le ministère de la Sécurité intérieure américain qui interdisait les ordinateurs portables à bord des avions en provenance de l’Europe et qui se rendent aux États-Unis.

Source : BBC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir Aussi

Le gouvernement américain interdit la possession de Galaxy Note 7 à bord des avions et menace les récalcitrants de poursuites criminelles


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/05/2017 à 20:22
Après discutions ils se sont rendus compte de leur connerie ? Incroyable !
mais je ne suis pas sûr que ça marche avec Macron vus qu'il le sait très bien que ce qu'il fait est une grosse somme de connerie
Avatar de Florian_PB Florian_PB - Membre actif https://www.developpez.com
le 19/05/2017 à 9:22
Ah finalement ils ont changé d'avis ? Bonne nouvelle ça ils ont enfin compris que 1+1=3
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/05/2017 à 12:48
Sur le papier, cela semble complètement débile et disproportionné. Et ça l'est, ne serait-ce que du point de vue économique (voyages d'affaire, ça leur parle ?). Sauf que... Si l'on relie les points avec le nouveau TrumpGate :

https://www.nytimes.com/2017/05/16/w...ce-russia.html
https://www.nytimes.com/2017/05/16/w...ce-russia.html

Vous comprenez mieux pourquoi ils ont imaginé un truc pareil ?
Offres d'emploi IT
Ingénieur statisticien H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte systèmes externes TP400 H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Responsable de projet (calculateur moteur) H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil