GRATUIT

Vos offres d'emploi informatique

Développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens
Postez gratuitement vos offres d'emploi ici visibles par 4 000 000 de visiteurs uniques par mois

emploi.developpez.com

AdSense : Google ne va plus punir un site Web entier pour une seule page qui viole ses politiques
Seules les annonces de la page seront supprimées

Le , par Claude Michel, Rédacteur
AdSense est la régie publicitaire de Google utilisant les sites web ou les vidéos YouTube comme support pour ses annonces. Chaque éditeur de site peut s’inscrire gratuitement sur la plateforme et trouver les publicités qui lui conviennent et qui s’adaptent à son contenu et à ses visiteurs. Google dit avoir payé 11 milliards de dollars à ses partenaires publicitaires l’année dernière. Mais ces éditeurs doivent en contrepartie respecter les politiques d’utilisation d’AdSense.



Avec sa régie publicitaire, Google veut en effet s’assurer qu’un certain nombre de règles soient respectées, notamment pour garantir une bonne expérience pour les internautes. Google explique par exemple que « les éditeurs ne peuvent pas simplement avoir un site plein d'annonces ». Ses politiques existent donc « pour équilibrer les besoins des éditeurs avec ceux des utilisateurs, des annonceurs et de toutes les parties ». Google applique donc des sanctions aux sites Web qui violent ses règles. La sanction s’applique toutefois à tout le site et non seulement à la page spécifique qui est en violation des politiques AdSense ; ce qui a tout de même été un peu sévère pour certains éditeurs.

Google veut donc corriger cela, en prenant désormais des mesures au « niveau page » plutôt qu’au « niveau site ». « Nous lançons une nouvelle technologie pour les violations des politiques qui nous permet d'agir plus rapidement et de manière plus précise lorsque nous devons supprimer les annonces du contenu qui viole nos politiques. Historiquement, pour la plupart des violations des règles, nous supprimons toutes les annonces du site d'un éditeur », explique Google dans un billet de blog. « Comme nous appliquons désormais nos actions de politique au niveau page par défaut pour les violations de contenu, nous pourrons cesser d'afficher des annonces sur des pages sélectionnées, tout en laissant les annonces sur le reste du contenu d'un site. » Google prévient toutefois qu’il continuera à entreprendre des actions au niveau site, mais seulement au besoin. Et d’ajouter : « Et quand il est nécessaire, comme dans le cas de violations flagrantes ou persistantes, nous bannissons toujours les éditeurs. »

Google reçoit des demandes récurrentes des utilisateurs de la plateforme AdSense sur la transparence dans la gestion de règles d’utilisation et de leur application. Pour répondre à leurs préoccupations, le géant de la publicité en ligne lance également un nouveau centre de politique qui permet à tout éditeur de site utilisant AdSense d’avoir des informations sur les actions qui pourraient être prises contre son site ou ses pages Web et sur les raisons d’une éventuelle suppression de ses annonces.

Ces nouvelles mesures viennent pour répondre à pas mal de critiques au moins chez eux qui trouvaient une réduction dans leurs revenus publicitaires à cause de la suppression des annonces sur leur site. Pour Google, cela permet de se rapprocher de son objectif de faciliter aux éditeurs la compréhension du fonctionnement de ses plateformes d’annonces.

Source : Google Blog

Et vous ?

Qu'est-ce que vous pensez de ces nouvelles mises à jour ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Ingénieur conception électrique / électronique H/F
Safran - Ile de France - Villaroche
Ingénieur développement logiciel embarqué temps réel (model based) H/F
Safran - Ile de France - VILLAROCHE

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil