Google Chrome pourrait ne pas être disponible sur Windows 10 S
La déclinaison de Windows concurrente de Chrome OS

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
La semaine dernière Microsoft a officiellement présenté une déclinaison de son dernier système d'exploitation : Windows 10 S, le concurrent de Chrome OS. Comme l’a annoncé l’entreprise lors de la présentation de son système d’exploitation, seules les applications issues de la boutique en ligne Windows (le Windows Store) pourront fonctionner sous cet OS.

En théorie, un navigateur comme Google Chrome devrait être en mesure de se retrouver sur le Store (et par ricochet sur Windows 10 S) : il suffit qu’il se serve de Desktop Bridge (l’ancien projet Centennial) pour convertir en package qui sera diffusable sur la vitrine de téléchargement.

Cependant, dans la section sécurité de la dernière mise à jour de la politique du Windows Store, qui a été révisée le 29 mars 2017, Microsoft met une restriction aux navigateurs qui peuvent être mis sur sa plateforme.

10.2 Sécurité
Votre application ne doit pas nuire ou porter préjudice à la sécurité des utilisateurs, ou à la sécurité ou aux fonctionnalités des appareils, du système ou de systèmes connexes, et ne doit pas pouvoir nuire aux utilisateurs ou à toute autre personne.
10.2.1
Les applications qui parcourent le Web doivent utiliser les moteurs HTML et JavaScript appropriés fournis par la plateforme Windows.


D’ailleurs, un porte-parole de Microsoft a confirmé cette politique dans une déclaration faite aujourd'hui :

« Les applications Windows Store qui naviguent sur le Web doivent utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows. Tous les contenus de Windows Store sont certifiés par Microsoft pour garantir une expérience de qualité et préserver la sécurité de vos appareils. Avec cette politique, entrée en vigueur au début de cette année, le navigateur choisi par un client dans le magasin assurera les protections et les sauvegardes de notre plateforme Windows. Si les gens souhaitent accéder aux applications d'autres magasins et services, ils peuvent passer à Windows 10 Pro à tout moment ».

Tout comme Apple et Google, Microsoft explique que la raison principale de cette décision est de fournir une meilleure sécurité : « Avec cette politique, qui a été instaurée au début de cette année, le navigateur choisi par un client dans le magasin assurera les protections et les garanties de notre plateforme Windows ».

Pour rappel, Google Chrome s’appuie sur le moteur de rendu Blink. De plus, le navigateur Chrome sur iOS utilise WebKit au lieu du moteur Blink. Il s’appuie sur la même base sous-jacente que le navigateur Safari d'Apple, mais l’utilisateur final ne perçoit pas une grande différence. Si Google veut mettre Chrome sur Windows 10 S, il lui faudra recourir à une solution similaire.

Même jusque là, Chrome serait toujours un citoyen de seconde classe pour Edge (tout comme pour Safari sur les iPhone) : Edge va demeurer le navigateur par défaut. « Oui, Microsoft Edge est le navigateur par défaut sur Windows 10 S. Vous pouvez télécharger un autre navigateur mis à disposition via le Windows Store, mais Microsoft Edge sera lancé par défaut si vous ouvrez un fichier .html par exemple », précisait Microsoft, via la foire aux questions (FAQ) du système d’exploitation.

Source : Microsoft


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/05/2017 à 22:50
l’arroseur arrosé
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 2:27
Juste pour le choix obligatoire de de Edge comme navigateur "par défaut" Microsoft va tout droit vers un nouveau procès en Europe, pour abus de position dominante, qu'il à déjà perdu 2 fois (ou plus) par le passé (~500 millions € en 2007, ~600 millions € en 2013 ).
https://fr.wikipedia.org/wiki/BrowserChoice.eu
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 11:24
ce qui est incompréhensible c'est que ms se prend des proces mais pour google et le navigateur d'android par default il ne se passe rien ?
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 11:31
Citation Envoyé par melka one Voir le message
ce qui est incompréhensible c'est que ms se prend des proces mais pour google et le navigateur d'android par default il ne se passe rien ?
+1 et Apple aussi qui impose safari sur smartphone (chrome utilise le même moteur que safari sur IOS), et globalement impose tous ces softs...
Avatar de dantes94 dantes94 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 12:07
Citation Envoyé par psychadelic Voir le message
Juste pour le choix obligatoire de de Edge comme navigateur "par défaut" Microsoft va tout droit vers un nouveau procès en Europe, pour abus de position dominante, qu'il à déjà perdu 2 fois (ou plus) par le passé (~500 millions € en 2007, ~600 millions € en 2013 ).
https://fr.wikipedia.org/wiki/BrowserChoice.eu
Il y a très peu de chance étant donné que Windows 10 S ne sera pas majoritaire comme l'on été les solution de Microsoft par le passé.
Avatar de Shepard Shepard - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 13:56
Je suis assez surpris, je m'attendais plutôt à Alphabet qui refuse (au moins dans un premier temps) de rendre Chrome disponible sur le store de Microsoft, afin de freiner son déploiement.

Bien sûr, l'excuse serait que ce n'est pas si facile d'adapter Chrome à ce nouvel OS ...

Et une fois que, disons, 5% des utilisateurs seraient sous cette version, qu'Alphabet accepterait comme par magie de rendre son navigateur disponible sur Windows 10 S, et si Microsoft fait de son nez en refusant, Alphabet n'a plus qu'à crier au scandale, et dire que Windows 10 S s'apparente à une tyranie.

En vrai, on saute directement à la dernière étape ^^
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 15:07
Ce qui est dit c'est que Microsoft se prend pour Apple et a interdit la mise à disposition de moteurs de rendu autre que le sien. Donc uniquement le moteur de Edge sous Windows, et uniquement le moteur de Safari sous iOS. Seul Android n'impose pas de moteur de rendu, donc dire qu'il faudrait attaquer Google c'est se tromper complètement de cible.

Ce que m'inspire cette actualité, c'est que Microsoft n'a déjà pas beaucoup de part de marché sur les cibles non-PC et pourtant chercher à imposer des limitations de type Apple sans avoir ni le prestige, ni la popularité d'Apple. C'est un suicide, ni plus, ni moins.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 17:08
en parallèle ils vont apparemment bientôt proposé des smartphones arm capable de faire tourner des apps win32 x86...

Au final je comprend pas ce que sa leur rapporte de crée des systèmes aussi fermé ?
depuis le temps ils devraient se rendre compte que seul l'ouverture peut leur apporter des PDM....

Un Windows phone ouvert qui ne nécessite pas d'un windows store ou mieu donner la possibilité à n'importe qui de crée des dépots windows et le windows store faisant office de logitech comme sous Ubuntu.
Un Windows phone capable de faire tourner les apps win32 et android

et avec sa sa devrait prendre enfin et windows phone pourrait enfin devenir rentable...
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 17:55
Mais qu'est-ce qu'il raconte ?
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
et avec sa sa devrait prendre enfin et windows phone pourrait enfin devenir rentable...
et avec sa moutarde sa mayonnaise devrait prendre enfin [...] ?

C'est quand même invraisemblable de voir des choses pareilles...
Avatar de dantes94 dantes94 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 12/05/2017 à 8:50
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
en parallèle ils vont apparemment bientôt proposé des smartphones arm capable de faire tourner des apps win32 x86...

Au final je comprend pas ce que sa leur rapporte de crée des systèmes aussi fermé ?
depuis le temps ils devraient se rendre compte que seul l'ouverture peut leur apporter des PDM....

Un Windows phone ouvert qui ne nécessite pas d'un windows store ou mieu donner la possibilité à n'importe qui de crée des dépots windows et le windows store faisant office de logitech comme sous Ubuntu.
Un Windows phone capable de faire tourner les apps win32 et android

et avec sa sa devrait prendre enfin et windows phone pourrait enfin devenir rentable...
Je ne pense pas que le but soit uniquement de faire tourner les applis win32 sur smartphone mais aussi de visé les tablettes, convertible et PC portable qui s'équiperait alors de SOC arm au lieux d'Intel.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 14/05/2017 à 4:15
Au lieu d'interdire les navigateurs n'utilisant pas leur moteur de rendus et JS ils devraient plutôt mettre une close réfutant toute responsabilité si il y a utilisation de ces dits programmes et un beau bandeau d'avertissement sur la page de téléchargement. La c'est juste une méthode pour réduire les investissement dans la sécurité
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre habitué https://www.developpez.com
le 16/05/2017 à 11:42
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
en parallèle ils vont apparemment bientôt proposé des smartphones arm capable de faire tourner des apps win32 x86...

Au final je comprend pas ce que sa leur rapporte de crée des systèmes aussi fermé ?
depuis le temps ils devraient se rendre compte que seul l'ouverture peut leur apporter des PDM....

Un Windows phone ouvert qui ne nécessite pas d'un windows store ou mieu donner la possibilité à n'importe qui de crée des dépots windows et le windows store faisant office de logitech comme sous Ubuntu.
Un Windows phone capable de faire tourner les apps win32 et android

et avec sa sa devrait prendre enfin et windows phone pourrait enfin devenir rentable...
Eh le troll, tu ne connais pas le C cédille ? touche 9 de ton clavier ! J'espère pour ton bien que tu fais la différence entre cela (ça) et le possessif sa (son ordinateur, sa bécane)
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre habitué https://www.developpez.com
le 16/05/2017 à 11:44
Citation Envoyé par melka one Voir le message
ce qui est incompréhensible c'est que ms se prend des proces mais pour google et le navigateur d'android par default il ne se passe rien ?
Tu aurais mieux fait de te taire. Rien ne t'interdit sur un androïd d'installer firefox, opera ou autre qui ont leurs propres moteurs de rendu. Tu veux faire un procès contre un truc qui n'est pas interdit ? Viens, j'ai besoin de dommages et intérêts pour procédure injustifiée.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 14:30
Windows 10 S ne pourra pas exécuter les distributions Linux qui arrivent sur le Windows Store
mais voici les raisons

Il y a quelques semaines, Microsoft a levé le voile sur Windows 10 S. Cette nouvelle version de Windows se présente comme une alternative à Chrome OS de Google. D’après Microsoft, « Windows 10 S s'adresse principalement aux utilisateurs non techniques (enseignants et élèves, étudiants non techniques, créateurs de contenu, artistes, etc.), des personnes qui ne veulent généralement pas gaspiller du temps et des efforts avec leur PC, et des gens qui s'attendent à ce que leur ordinateur fonctionne en toute sécurité, rapidement, de manière fiable et efficace. »

Pour cela, Microsoft a conçu son nouvel OS de sorte que les utilisateurs ne puissent installer que des applications à partir du Windows Store. Pour le géant du logiciel, cela lui permet d'assurer « une expérience sûre, prévisible et une utilisation facile en empêchant les applications malveillantes d'accéder aux machines des utilisateurs et d'exposer leurs données et leurs ressources. »

Peu de temps après la sortie de Windows 10 S, à la conférence Build 2017, Microsoft apporte une autre nouvelle à la communauté Linux : après Ubuntu, Fedora et SUSE annoncés sur Windows 10, les distributions Linux seront également disponibles sur Windows Store. Alors une question se pose : les distributions Linux qui arrivent sur le Windows Store pourront-elles être exécutées sur Windows 10 ? Pour certains médias, ce serait alors l’une des raisons les plus pertinentes de choisir une machine tournant sur Windows 10 S et non sur un Chromebook exécutant Chrome OS. La question a été également adressée à Microsoft par de nombreux développeurs, raison pour laquelle la firme a voulu donner plus de précisions sur ce sujet dans un billet de blog.

À la question de savoir si Windows 10 S peut exécuter les distributions Linux qui arrivent sur le Windows Store, Microsoft a répondu par la négative, en expliquant les raisons de cette restriction, étant donné qu’il s’agit également d’applications du Windows Store.

Pourquoi Windows 10 S ne pourra-t-il pas exécuter les distributions Linux qui seront disponibles sur Windows Store ?

Comme le rappelle le géant du logiciel, le Windows Store supporte plusieurs types d’applications, y compris les applications universelles (UWP) et les applications Win32 portées sur la boutique d’applications grâce à Desktop App Converter (Projet Centennial). Par rapport aux autres types d’applications, les applications modernes UWP sont celles dont l’exécution garantit le plus de sécurité. Elles s’exécutent dans un bac à sable sécurisé, avec un accès explicitement contrôlé aux ressources, aux périphériques et aux fonctionnalités du système, comme les périphériques de stockage de fichiers, les caméras, la capacité de s'exécuter en arrière-plan, etc. Les applications issues du projet Centennial ont, quant à elles, un accès beaucoup plus large au système d’exploitation, donc présentent un risque plus élevé.

Pour les distributions Linux, Microsoft explique qu’elles seront installées « en toute sécurité, rapidement et de manière fiable via Windows Store. Mais, une fois installées, les distributions doivent être traitées comme des outils de ligne de commande qui s'exécutent en dehors du bac à sable des applications UWP et de l'infrastructure d'exécution sécurisée. » C’est donc pour cette raison qu’elles ne peuvent pas fonctionner sur Windows 10 S qui est axé sur la sécurité. De manière plus précise, Microsoft explique que « Windows 10 S n'exécute pas les applications de ligne de commande, ni les instances Windows Console, Cmd/PowerShell, ni Linux/Bash/WSL, car les applications de ligne de commande sont exécutées en dehors de l'environnement sécurisé qui protège Windows 10 S des logiciels malveillants ou à comportement dangereux. »

Windows 10 S : un OS pour les développeurs, hackers, administrateurs et professionnels de l'IT ?

Microsoft donne également une précision capitale par rapport à son nouvel OS : « Windows 10 S n'est pas adapté à de nombreux développeurs/hackers, administrateurs et professionnels de l'informatique ». En effet, « les développeurs d'applications doivent souvent utiliser des outils qui ont accès aux fonctionnalités de bas niveau de la machine locale, par exemple, les débogueurs, l'accès au registre, l'accès au système de fichiers, l'accès au matériel, etc. » Pour les administrateurs et les professionnels de l’IT, il y a aussi le « besoin d'écrire et d'exécuter des scripts et des outils qui déploient des applications, configurent les comptes des utilisateurs, modifient les paramètres de sécurité, configurent les pare-feu et les systèmes anti-malwares, etc. » Microsoft explique que ces besoins « ne sont pas bien satisfaits par un système d'exploitation qui a été délibérément contraint à empêcher que ces types d'applications et de tâches soient exécutés ».

Windows 10 S peut toutefois être utilisé « pour écrire un code qui fonctionne ailleurs - sur le Web, sur les périphériques IoT, sur une machine virtuelle distante via ssh, etc. Ces scénarios n'exigent pas l'accès ou la modification d'un système, des paramètres/registre, système de fichiers, etc. », ajoute Microsoft.

Mise à jour gratuite de Windows 10 S vers Windows 10 Pro pour les utilisateurs de technologies d’accessibilité

Microsoft a également annoncé qu’avec ses Surface Laptops, il sera possible de migrer de Windows 10 S vers Windows 10 Pro gratuitement, jusqu’au 31 décembre prochain. Passé cette date, cela coutera 49 $ aux utilisateurs qui veulent migrer de Windows 10 S vers Windows 10 Pro. Pour les utilisateurs de technologie d’accessibilité, cependant, Microsoft explique dans un autre billet de blog que leur migration restera gratuite.

Sources : Les distributions Linux seront-elles exécutées sur Windows 10 S ? (Microsoft Blog), Microsoft Accessibility Blog

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Seriez-vous intéressés par Windows 10 S si vous aviez la possibilité d'exécuter les distributions Linux qui arrivent sur Windows Store ?
Avatar de Gecko Gecko - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 19:58
Sinon le dual boot fonctionne très bien hein...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/05/2017 à 20:34
La question que je me pose : y'a quoi qui pourra tourner sur cette os concrètement ? edge, le lecteur d'image et le lecteur video mais encore ?

Y'a quoi d’intéressant dans le windows store ? rien que déjà sur le playstore y'a déjà pas grand chose d'intéressant...
Offres d'emploi IT
Ingénieur statisticien H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte systèmes externes TP400 H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte / concepteur électronique numérique H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil