Quelle solution utilisez-vous pour diffuser du flux RSS ?
Partagez votre expérience

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Quelle solution utilisez-vous pour diffuser du flux RSS ?
Cela fait déjà plus d’une décennie que le RSS, une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web, est présent en ligne. Le principal avantage de cette technologie est de permettre de suivre facilement un flux d'informations (par exemple les nouveaux articles d'un site Web d'actualités) sans avoir la nécessité de s'y rendre manuellement à l'aide d'un navigateur web. Ainsi on s'épargne le temps de lancement du logiciel navigateur web, et le temps nécessaire au téléchargement et à l'affichage des images de la page Web d'origine.

Il existe différents types d'agrégateurs (tresseurs) : les lecteurs en ligne (au moyen d'un site web), les logiciels spécifiques locaux, certains clients de messagerie et certains navigateurs web. Pour une liste de noms, voir la page agrégateur et la Catégorie:Agrégateur. La plupart des fils d'actualités RSS sont accessibles librement, mais certains peuvent être soumis à un abonnement qui doit être souscrit sur le site du flux en question. Néanmoins, cette technologie a-t-elle réellement réussi à séduire les internautes ? Ou alors seulement une catégorie ?

Des poids lourds dans l’industrie de la technologie ont décidé d’abandonner leurs agrégateurs de flux RSS. En juillet 2005, Google annonçait qu’il abandonnait Google Reader : « Nous avons lancé Google Reader en 2005 dans le but de rendre plus facile aux gens de découvrir et de garder un œil sur leurs sites favoris. Bien que le produit ait des utilisateurs fidèles, son utilisation s’est amenuisée au fil des années. Aussi, le 1er juillet 2013, nous allons retirer Google Reader. Les utilisateurs et les développeurs intéressés par des alternatives RSS peuvent exporter leurs données, y compris leurs abonnements, avec Google Takeout au cours des quatre prochains mois ».

Malgré les critiques sur les réseaux sociaux et de nombreuses pétitions, Google n’a pas plié et a fermé son agrégateur de flux après huit ans de bons et loyaux services. Officiellement, Google a justifié son action par une baisse de l’audience.

Bien entendu, par la même occasion, des alternatives ont été proposées comme le français Leed (très léger, il est accessible depuis n’importe quelle plateforme puisqu’un navigateur web suffit à afficher l’application), Feedly (l’alternative qui figurait parmi les plus populaires, notamment grâce à son intégration à Google Reader), FeedReader (ce lecteur de flux RSS open source est proposé en différentes versions dont standard (gratuite) et serveur (payante)), Flipboard, NewsBlur (cette solution se distingue par la possibilité d'organiser ses flux d'informations en dossiers et sous-dossiers) ou encore The Old Reader pour ne citer que celles-ci.

Le désistement de Google a profité à plusieurs opportunistes qui n’ont pas tardé à remplir le vide créé comme Digg et son Digg Reader pour ne citer que celui-là. Facebook lui-même ne semble pas indifférent. Le réseau social a d’ailleurs commencé à ratisser le terrain pour que ses utilisateurs envisagent également le réseau comme une plateforme de contenus.

D’un autre côté, des sites comme Facebook et Twitter proposent des fils RSS pour permettre aux internautes de suivre des publications. Le Club Developpez s’en sert également sur son portail Accueil ainsi que sur les rubriques.

De plus, même si Google a abandonné sa solution SaaS Google Reader, la filiale d’Alphabet propose aux utilisateurs de Chrome une extension pour lire et marquer ses flux RSS.

Rappelons que les flux RSS ne sont pas réservés aux sites d’information : ils sont utiles aux sites fréquemment mis à jour, quels qu'ils soient.

Source : Google

Et vous ?

Utilisez-vous une solution pour lire des flux RSS ? Laquelle ? Pour quelles raisons ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Mickael Baron Mickael Baron - Responsable Java https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 16:35
Salut,

Depuis l'abandon de Google Reader, j'utilise la version gratuite de Feedly sur mon fixe et sur mon smartphone. J'en suis très satisfait et surtout via l'option Save 4 Later.

Mickael
Avatar de ttf77 ttf77 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 16:53
https://www.inoreader.com/
Mode Web et App sur Android.
Fiable. en français. Pas de prise de tête.Très proche des fonctionnalités que j'utilisais avec le feu 'GoogleReader'. Payant par contre, mais pas onéreux.
Cdlt
Avatar de mcc39 mcc39 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 17:03
J'utilise Netvibes. Lorsque j'ai eu besoin d’agréger des flux RSS via un site web, c'est le seul nom qui m'est venu en tête. Il n'est peut-être pas le meilleur mais il me convient pour le moment.
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 17:29
J'utilise KrissFeed depuis la fermeture de Google reader.
C'est auto hebergé , pas besoin de bdd , juste un fichier à uploader , très simple à utiliser, différents thèmes.
Exactement ce qu'il me fallait.
Avatar de pirmax pirmax - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 18:19
Moi j'utilise RSSFlare comme agrégateur de flux RSS, je peux ainsi publier automatiquement les articles des flux RSS que je lis sur les réseaux sociaux, comme le faisait TwitterFeed !
Avatar de devplanete devplanete - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 20:42
Hello, de mon coté, depuis l'arrêt de igoogle, j'utilise http://www.interestuff.com/fr/ et c'est plutot pas mal.
On ajoute les flux RSS que l'on veut et il y a quelques widgets pratiques : gmail, google map, météo...
Avatar de cueffic cueffic - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 03/05/2017 à 20:44
Egalement auto hébergé en utilisant TinyRSS
Avatar de Beanux Beanux - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 04/05/2017 à 11:25
Comme cueffic, TinyRSS auto-hébergé.
Il sert aussi a deux connaissances qui ont leur propres utilisateurs dessus pour suivre leurs propres flux.
Avatar de charlyecho charlyecho - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/05/2017 à 14:21
j'utilise Fresh RSS : https://freshrss.org/.

autohébergeable, mise à jour JS / cron, gestion de flux principal (nsfw).
La Rolls Royce selon moi.

J'utilise massivement les flux rss (200 flux), quand il n'y en a pas (pas bien !) j'utilise Bridge RSS (https://github.com/RSS-Bridge/rss-bridge) ou je les code moi même !
Avatar de Bill Fassinou Bill Fassinou - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 23/05/2018 à 17:35
Stream annonce la sortie de Winds 2.0, son lecteur RSS open source
pour relancer l'utilisation des flux RSS

RSS est un sigle anglais qui signifie « Rich Site Summary » ou « Really Simple Syndication ». Comme son nom l'indique, c'est une famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web. Il est très utilisé pour le suivi des flux d'information sans avoir besoin de lancer manuellement une requête (les mises à jour sur un site Web, par exemple un site d'actualité). Son fonctionnement nécessite différents types d'agrégateurs dont Digg Reader, JSON Feed, Netvibes, etc. Son utilisation a connu de grands succès dans les années 2000, mais depuis l'avènement des réseaux sociaux comme Facebook et Tweeter, le trafic des flux RSS a diminué. Cela a considérablement menacé l'existence des agrégateurs.

On se rappelle de Google Reader qui a été lancé en 2005 par Google, et qui a été retiré pour la même raison quelques années plus tard. À l'époque, Google avait déclaré en ces termes : « nous avons lancé Google Reader en 2005 dans le but de permettre aux utilisateurs d'accéder plus facilement à l'information en gardant. Bien que le produit ait des utilisateurs fidèles, son utilisation s’est amenuisée au fil des années. Aussi, le 1er juillet 2013, nous allons retirer Google Reader. Les utilisateurs et les développeurs intéressés par des alternatives RSS peuvent exporter leurs données, y compris leurs abonnements, avec Google Takeout au cours des quatre prochains mois ». Leur agrégateur de flux a donc été fermé.


Cependant, tout espoir n'est pas perdu. Stream, dont l'activité principale est la création de flux d'actualités et de flux d'activités évolutifs, vient d'annoncer la disponibilité de Winds 2.0, son lecteur de flux RSS open source. Ce dernier, toujours en amélioration, est une application développée avec React, Redux et Node. Winds 2.0 est compatible avec les plateformes OSx, Linux et Windows. L'objectif visé par Stream à travers ce projet est d'amener toute la communauté des utilisateurs de flux RSS (les développeurs, les concepteurs, les journalistes, etc.) à collaborer ensemble pour relancer l'utilisation de RSS. Ce sera alors un travail de groupe pour créer une nouvelle expérience de flux RSS assez stable, sans bogue et bien connu de tous.

Le code source de l'application est hébergé sur GitHub.

Téléchargez Stream.

Source : Streams

Et vous ?

Winds 2.0 va-t-il vraiment relancer l'utilisation du RSS  ?
Le RSS devrait-il être relancé ou complètement éliminé ?
Allez-vous continuer à utiliser les flux RSS pour suivre vos actualités, etc. ?
Les flux RSS parviendront-ils à tenir encore face à la montée en puissance des réseaux sociaux ?

Voir aussi

Quelles solutions utilisez-vous pour diffuser du flux RSS ? Partagez votre expérience
JSON Feed : le nouveau format de syndication pour diffuser les flux d'informations est disponible en version 1.0, pourra-t-il détrôner RSS et Atom ?
Google Reader est mort, les utilisateurs ont jusqu'au 15 juillet pour déplacer les données
Facebook projette-t-il de dévoiler une alternative à Google Reader ce 20 juin ? Un programmeur a trouvé des références au flux RSS dans son code
Contacter le responsable de la rubrique Accueil