Un SDK pour le Kindle d'Amazon
Et son futur AppStore sera disponible en nombre limité après inscription

Le , par Arnaud F.

0PARTAGES

1  0 
Le Lecteur d'ebook Kindle DX d'Amazon sera-til un succès ?
Mise à jour du 29/07/10

Tout vient à point à qui sait attendre.

Concurrence oblige (Nook, Cybook Opus), Amazon vient de baisser les prix du Kindle, son lecteur de livres électroniques star.

Cette baisse de prix s'accompagne d'une nette amélioration de l'appareil et de ses performances.

L'écran est toujours de 6 pouces mais le Kindle est désormais plus fin et plus léger (250 grammes). Il utilise une nouvelle technologie, dite de l'encre numérique (e-ink), « pour un contraste 50 % supérieur aux autres lecteurs ». La e-ink permet même, d'après Amazon, de « lire en plein soleil ».

Deux variantes sont commercialisées en pré-commande à partir d'aujourd'hui : la version 3G et Wifi (à 189 $, avec connexions 3G incluses) et la version Wifi seul (à 139 $). Soit des prix européens avant TVA (importation oblige) et hors coûts de livraison d'environ 110 Euros et 150 Euros.

Cerise sur le gateau, le Kindle embarque à présent un navigateur, expérimental certes, mais qui s'appuie sur Webkit (le moteur de Safari et de Chrome). Et surtout « la navigation Web avec le Kindle, en 3G ou en Wifi, est gratuite ».

L'arrivée de l'iPad aurait-elle motivé Amazon ?

Visiblement oui. Et c'est tant mieux.

Le Kindle est en pré-commande sur le site américain d'Amazon, ici pour la version Wifi, et ici pour la version 3G.

Source : Annonce officielle du nouveau Kindle

Et vous ?

Cette baisse des prix, le navigateur et les connexions offertes peuvent-ils vous pousser vers le Kindle ? Ou les e-readers n'ont-ils, d'après, aucun intérêt et aucune chance face aux Tablet PCs ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 05/02/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Le Kindle va-t-il se transformer en Tablet PC ?
Amazon vient de racheter un fabriquant d'écrans tactiles pour son e-reader

Jusqu'ici, il n'était pas question d'inclure un écran tactile au Kindle, le e-reader d'Amazon. L'explication était simple : cette technologie était – parait-il - incompatible avec l'encre numérique du Kindle (la fameuse E-ink).

Les choses viennent pourtant de changer subitement avec le rachat de Touchco par Amazon... [Lire la suite]

Et vous ?

D'après vous, ce rachat, le SDK et l'annonce d'un AppStore indiquent-t-ils qu'Amazon va transformer son Kindle en Tablet PC ?

MAJ de Gordon Fowler

22/01/10

[Les commentaire de cette mise à jour commencent à partir de ce post]

Un SDK pour le Kindle d'Amazon
Et son tout nouvel AppStore, il sera disponible en nombre limité après inscription

Amazon vient de décider de faire comme tout le monde : il ouvre un AppStore.

Le Kindle, son e-reader, permettra donc prochainement d'accéder à un magasin d'applications inspiré par le modèle économique d'Apple.

Si certains remettent en cause l'intérêt et la viabilité d'un tel projet, d'autres y voient un pas de plus dans la bonne direction pour imposer le Kindle comme un terminal mobile à part entière.

Les développeurs intéressés seront ravis d'apprendre qu'Amazon vient également d'annoncer un Software Development Kit (SDK). Il contiendra... [Lire la suite]

Et vous ?

Pensez-vous qu'un AppStore pour le Kindle est une bonne idée ? Ou au contraire est-ce un AppStore de plus (voire de trop) ?
Etes-vous tenté(e) par ce SDK ? Quel type d'API imaginez-vous pour le e-Reader d'Amazon ?

MAJ de Gordon Fowler

28/12/09

Le Kindle d'Amazon s'impose
Les ventes d'e-books s'envolent et dépassent pour la première fois celles des livres papiers

Le site de e-commerce Amazon vient d'annoncer qu'il avait vendu pour la première fois plus de livres numériques (les fameux e-books) que de livres papiers lors de ce Noël 2010.

L'explication de ce pic de ventes : le succès du Kindle (le e-reader maison) véritable must technologique sous les sapins du monde entier.

D'après Jeff Bezos, PDG du site, le Kindle aurait été le cadeau le plus commandé de l'histoire d'Amazon dans la rubrique électronique.

Un cap symbolique donc, mais qui pose encore des questions, notamment économiques.

Car à chaque vente, Amazon perdrait de l'argent. Le prix public moyen d'un e-book est d'environ étant de 5 $, là où le prix auquel les éditeurs fournissent leurs contenus au format numérique est d'environ 15 $. Amazon vendrait donc à perte pour populariser le produit... et faire pression sur les éditeurs.

Il est cependant difficile d'apporter des réponses et d'y voir un peu plus clair. Amazon n'a communiqué aucun chiffre, ni sur les e-books ni sur le Kindle.

Reste que cette déclaration montre que les livres numériques sont en plein essor. Une confirmation puisque ce marché qui attise de plus en plus d'appétits, même si pour leurs parts le Nook (lire news précédentes) ou le Reader de Sony ont, semble-t-il, mordu la poussière.

Ou plutôt la poudreuse en cette saison hivernale.

Source : Communiqué d'Amazon

Et vous ?

Pensez-vous qu'il s'agisse d'un pic de vente ponctuelle ou au contraire que c'est le signe que les e-books et les readers arrivent durablement à maturité ?
Avez-vous commandé un Kindle pour Noël ? Et dans les deux cas, pourquoi ?

MAJ de Gordon Fowler

25/11/09

E-reader : Amazon améliore son Kindle 2
Face à la concurrence du Nook

Bienfaits de la concurrence ?

L'arrivée du Nook, le "Kindle-Killer" de Barnes & Nobles (lire par ailleurs - ci-dessous), a en tout cas poussé Amazon à ajouter des fonctionnalité à son Kindle 2, un des deux lecteurs phares de livres numériques du site marchand avec le Kindle DX.

Viennent donc d'être annoncés le support en natif du format PDF et une meilleure gestion de l'alimentation. Conséquence la durée de vie de la batterie de l'appareil serait elle aussi plus grande.

Ces nouveautés du Kindle 2 arrivent via une mise à jour du firmware.

Auparavant, et pour mémoire, les fichiers PDF devaient être convertis au format propriétaire d'Amazon avant d'être transférés sur le terminal.

Leurs transferts peut se faire à présent soit par cable USB soit par envoie par mail à l'adresse Amazon de l'utilisateur.

Le Kindle DX pour sa part supporte déjà ce format.

Curieusement, l'annonce officielle d'Amazon ne donne pas de date de sortie du nouveau firmware de l'appareil.

Et vous ?

Ces améliorations seront-elles suffisantes, d'après vous, pour contrer la progression du "Kindle-Killer" de Barnes & Nobles ?

Mise à jour du Gordon Fowler

21/10/09

Un nouveau lecteur d'e-books donne un sérieux coup de vieux au Kindle d'Amazon
Le Nook va-t-il imposer de nouvelles normes au marché ?

Le Nook ressemble un peu au Kindle.

Il possède certes une coque en plastique blanc, mais les points communs s'arrêtent presque là.

Tout d'abord, la machine embarque Android, le système d'exploitation libre de Google pour les périphériques mobiles. Ensuite, à la place du styler du Kindle, le Nook possède un écran tactile multi-touche qui au gré des utilisations se transforme en clavier ou permet de feuilleter les livres ou les journaux. Tout comme le Kindle (en tout cas aux Etats-Unis), il équipé du WiFi.

Doté d'une capacité de stockage interne de 2GB, le Nook peut également servie de lecteur MP3 et il supporte les formats ouverts, dont le plus connu pour les livres électroniques est le EPUB. Comme il embarque Android, on peut imaginer qu'à l'avenir des applications viendront s'ajouter à cette liste (jeux, utilitaires, etc.).

Enfin, et on pouvait s'en douter puisqu'il utilise l'OS de Google, l'appareil sera également compatible avec les lives numérisés par la firme de Moutain View au sein du Google Books Project.

Pourtant, l'essentiel n'est peut-être pas dans ces très nombreux et séduisants atouts.

C'est le Wall Street Journal qui a vendu la mèche. Le service de communication du journal aurait été contacté pour passer une publicité dont le slogan est : "Lend eBooks to friends" ("Prêtez vos livres électroniques à vos amis").

Face aux systèmes de verrouillage des contenus présents chez les concurrents, cette nouveauté possède le potentiel pour redéfinir la norme du marché. Car en plus du prêt temporaire (qui rapproche encore un peu plus les livres électroniques du papier), s'ouvre aussi ici le marché de l'occasion de l'e-book.

Un avantage concurrentiel qui possède une cohérence économique et qui pourrait aussi servir de base à une communication virale pour le Nook.



Petit détail qui a son importance : le Nook est vendu exactement au même prix que le Kindle.

Son éditeur - une des plus grandes chaînes de libraires des Etats-Unis (Barnes & Noble) - prend même un malin plaisir à dresser un tableau comparatif des fonctionnalités respectives des deux readers.

S'il y a malheureusement peu de chance de voir le Nook arriver un jour en France, Barnes & Noble n'officiant pas dans nos contrées, on peut cependant espérer qu'il impose de nouvelles normes d'exigence au marché des lecteurs de livres électroniques, exigences un peu mises à mal par les récentes conditions de vente du Kindle à l'international (lire par ailleurs ci-dessous).

D'après vous ?

Un "Nook-like" pourrait-il s'imposer auprès du grand public dans la guerre des tablettes PC qui se profile à l'horizon ?

Source

MAJ de Gordon Fowler.

14/10/09

Le Kindle d'Amazon sera bridé à l'international
Le navigateur sera désactivé en dehors des Etats-Unis

Nous l'annoncions. Il arrive. Mais le Kindle (lecteur d'e-book) d'Amazon a un peu perdu de son éclat en traversant l'Atlantique.

Amazon a décidé de désactiver le navigateur de son terminal, l'accès au Web (y compris en 3G) sera donc impossible.

Une des explications de cette curieuse décision serait que Amazon et AT&T auraient passé un accord pour fournir cette fonctionnalité aux clients du Kindle : "Amazon pays for Kindle’s wireless connectivity so you won’t see a monthly wireless bill", peut-on lire dans les conditions d'utilisation.

Le fait de fournir un Kindle non bridé à l'export obligeait certainement Amazon à payer des royalties à AT&T pour une prestation qui ne serait de toute façon pas fournie puisque AT&T ne couvre pas la France (par exemple).

Amazon pourrait donc prochainement réactiver cette fonction si l'entreprise trouvait un accord avec un partenaire pour chaque zone géographique.

Autre prévision qui, malheureusement, se confirme : les frais d'envoi compensent largement la baisse du prix du Kindle de ces derniers mois. (cf. article précédent).
Un envoi à l'international (sans oublier les taxes d'importation) mettent le terminal aux alentours des 350 dollars (235 Euros).

Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, il vous faudra également acheter un adaptateur de prise électrique.

La prise du chargeur fourni par Amazon répond aux normes américaines.


Prise dite "américaine" - Image Wikipedia

Cette curieuse stratégie peut-elle remettre en cause le succès commercial du Kindle ?

MAJ de Gordon Fowler.

07/10/09

Le Kindle enfin disponible en France
Amazon vient de mettre en vente son lecteur de e-book sur son site

Les lecteurs français vont pouvoir s'offrir le Kindle, le "lecteur sans fil de livres électroniques" d'Amazon (cf. news précédentes ci-dessous).

Amazon a en effet décidé de distribuer sa machine sur le marché Chinois et l'Europe à partir du 19 Octobre prochain. Petit bémol toutefois, c'est le site américain d'Amazon qui se chargera de la commercialisation.

Les acheteurs intéressés devront donc s'acquitter de frais de port, régler en dollars (ce qui vues les parités actuelles avec l'Euro n'est pas forcément un désavantage) et s'armer de patience.

Le prix affiché est de 279 dollars (environ 190 Euros) hors commissions bancaires et frais de change.

Equipé du 3G "ainsi vous n'avez jamais à chercher de bornes Wifi", le Kindle serait "le cadeau le plus offert, le plus désiré et le produit le plus vendu parmi les millions que nous proposons".

Et vous ?

Allez-vous être un "early-adopters" et tester le Kindle dès que possible ? Ou au contraire pensez-vous que ce produit n'a pas d'avenir face aux TabletsPC et autres smartphones de plus en plus ergonomiques ?

Source : Le Kindle en vente sur Amazon et le communiqué sur la page de garde du site français.

MAJ de Gordon Fowler.

Nouveau Jeudi 9 Juillet
Le lecteur d'ebook Kindle DX d'Amazon se popularise
Amazon a baissé le prix du Kindle d'origine à $ 300. Le Kindle - qui a débuté en 2007 - a été mis en vente au prix de 400 $ et réduit par la suite à $ 360 en Mai 2008.

Le Porte-parole d'Amazon : Cinthia Portugal a précisé que la réduction n'était pas une promotion à court terme mais une véritable baisse de prix : «Nous avons été en mesure d'accroître le volume de fabrication et donc de diminuer son coût de fabrication».

Néanmoins, les prix réduit mentionnés ci-dessus ne s'applique pas au nouveau et récemment dévoilé Amazon Kindle DX large qui est toujours au prix de $ 489.

Ce n'est qu'un début, cette technologie est en train de faire clairement un tabac, qu'en pensez-vous ?

Vendredi 12 Juin
Le nouveau Kindle DX d'Amazon (lecteur d'ebook) déjà en rupture de stock !

Kindle DX: Amazon's 9.7" Wireless Reading Device (Latest Generation) par Amazon

La commercialisation du Kindle DX à commencé aux États-Unis sur Amazon.com avant hier mercredi 10 Juin. Ce produit n'est pas encore disponible sur Amazon.fr. Le DX est uniquement vendu directement par le biais du site Web Amazon.com. Le site Amazon.com annonce désormais une rupture de stock et annonce une arrivé en stock à partir du 17 Juin.

Apparemment, les précommandes ont épuisées tous le stocks disponible.

Les ventes des deux appareils Kindle sont estimées entre 500.000 et 750.000 dollars, alors que le montant total disponible marché américain de clients qui pourraient acheter un Kindle est estimé à 12 millions de dollars, soit bien moins en comparaison que le marché de 200 millions de dollars pour les jeux électroniques.

Est ce que la demande est vraiment si élevée ? Ou alors cette rupture de stock est elle artificielle et as-t-elle été organisé volontairement par Amazon pour créer un Buzz et un effet de pénurie pour accélérer la demande sur ce produit ? Qu'en pensez-vous ?


8/05/2009
Depuis peu est disponible sur Amazon un livre d'un tout nouveau genre, le Kindle DX. Ce livre, sans fil, permet de lire et donc d'emporter tous les livres avec soit de manière simple, efficace et avec un encombrement minimal!

Ce livre portable peut embarquer jusqu'à 3500 livres, permet de télécharger des livres à partir de n'importe quel point d'accès WiFi en même pas 60 secondes et ceux, sans passer par un PC !

La batterie de ce petit dernier tiens des heures sans avoir à la recharger, ce qui est donc l'idéal.

Pour l'instant, seul 275 000 livres sont disponibles (à $9.99, soit 7€50 environ), mais le nombre ne cessera d'augmenter si cette technologie comble ses créateurs

A noter que le support PDF est natif pour la version haut de gamme de la bête et donc n'a donc aucune limite quant aux documents que l'on peut lire et emporter avec soit !

Caractéristiques principales :

Taille : 25,4 x 17,8 cm pour seulement 6mm d'épaisseur !
Poids : 510 grammes
Résolution : 1200 x 824 pixel a 150 ppi, 16 niveaux de gris



Pensez-vous que ce type de lecture à de l'avenir?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 13:10
Je ne pense pas que le modele que tu nous montre est un vrai avenir, pas de couleurs.

J'imagine bien plus les actuelles telephone/agenda electronique (qui peuvent faire 15.000 trucs comme des ordinateurs normaux) évoluer encore un peu et proposer des ecrans dépliable ou en matière souple.
On aurait au final une sorte de feuille A4 plus ou moins rigide racordé a un "micro-pc" portable/telephone ou autre.
0  0 
Avatar de ggnore
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 13:18
Le contact physique avec un livre est important. On le manipule, on corne les pages, on se voit avancer dans le livre. Et on le prête aussi.

Acheter un nouveau gadget après le téléphone portable, l'appareil photo numérique, le gps, ... non merci
500$ pour ça ? combien de vrais livres je m'achète avec ça 20? 30? 100? des livres qui ne consomment pas d'électricité.
0  0 
Avatar de Faith's Fall
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 13:20
Non

Perso je prefere avoir un bon livre en main, moins fatiguant a lire et sure pas besoin d'alim ou batterie en tout genre. De plus un livre est moins chere que ce gadget.

Maintenant, c'est mon point de vue, mais bon je pense pas trop que sa marche vu le prix, et surtout, ceux qui veulent lire a partir d'un ecran, prenne un portable ou un netbook, qui est plus avantageux.

Mais rien ne vaut un bon livre avec du papier.
0  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 13:42
J'ai répondu Oui.

Même si bon, il y a quand même des améliorations à faire (surtout vis à vis du prix peut être ?), mais par exemple ça pourrai donner accès à un plus grand nombre de bouquins sans difficultés. Par exemple, là où j'habite (loin) amazon ne livre pas, et acheter le livre direct de internet à ce truc pourrai simplifier la donne.
Après, ce qui pourrai se rapprocher un peu plus d'un bon vieux livre serait peut être de faire un système à deux écrans pour avoir vraiment l'impression de tenir un livre ouvert devant soi
0  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 14:19
Non.

Du moins pas en tant que remplacement du livre papier dans le cadre de mon utilisation (a titre privé):

- j'achète un livre "jetable" genre Pocket/Poche/J'aiLu pour lire en voyage : environ 6/7 euros, faible encombrement, pas fragile => Le e-book est plus cher, plus gros, et beaucoup beaucoup plus fragile

- j'achète un livre "a conserver" genre Bragelonne/Laffont : 20/30 euros, grand format, couleur, fragile => Le e-book ne me permet pas de faire une jolie bibliothèque.

Par contre, je vois bien le e-book comme une solution d'entreprise pour enfin passer au zéro-papier. Dans un contexte professionnel, les documents sous forme "physique" ont une durée de vie assez courte (en gros le temps d'une réunion ou d'une journée de travail). De plus, la source des documents est souvent électronique (email, word, ...) donc ca serait assez facile d'uploader les documents sur le e-book.
0  0 
Avatar de Caro-Line
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 15:17
Non, un non de réac...enfin un peu comme les autres non quoi.
Moi j'y tiens à ma bibliothèque.
Quand je peux je rachète même des bouquins qui m'ont marqué que j'avais lu en emprunt à la bibliothèque municipale quand j'étais jeune.
Un besoin primaire et bassement matérialiste de posséder le livre, de pouvoir le lire et le relire.
En plus je viens d'acheter une nouvelle biblio exprès pour pouvoir la remplir alors vraiment un gros non

En plus je me tue déjà les yeux sur le PC, lire un livre ça me les repose.
Quelque soient les efforts faits je ne pense pas qu'on n'arrivera jamais à ce qu'il soit plus agréable de lire sur un écran que sur du papier.
0  0 
Avatar de millie
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 08/05/2009 à 18:35
Je sais pas si vous avez vu sur la photo, mais la taille de son ongle fait 5 lignes de texte... Ca doit exploser les yeux.

La version actuelle n'a probablement aucun avenir.
Une version plus évoluée pourra en avoir, au moins dans le monde professionel (une sorte de portable évoluée et simplifiée pouvant se connecter aux ECM et GED des entreprises via une connexion sans fil)

J'ai répondu "Non" car la question était : "de ce livre"
0  0 
Avatar de entreprise38
Inactif https://www.developpez.com
Le 09/05/2009 à 2:27
Idem, NON pour des raisons déjà citée :
- pas possible de prêter ce genre de livre
- forcément beaucoup plus fragile que du papier, et pas possible d'écrire dessus (pour surligner des passages par exemple, ou écrire des notes)
- le prix ! Mais qui donc peut s'acheter ça ? Pour la frime peut être ? Ha ben oui sûrement (effet iPhone appliqué aux littétaires )

Enfin, pour les imprudents ne faisant pas de sauvegarde (faut-il encore qu'il soit possible de sauvegarder proprement ces documents...) de leurs 2000 e-books enregistrés sur ce machin, gare au jour où le-dit machin tombe en rade ^^, ça doit faire mal (comme un p'tit jeune qui se fait voler son compte Steam et ses 1500€ de jeux vidéos associés, mouahahéhéhé).

Sinon questions :
- savez-vous s'il gère un système de DRM (et tous les soucis qui vont avec) ? Histoire de bien vérouiller/embêter l'utilisateur, et accessoirement essayer d'interdire les copies des bibliothèques d'un machin A à un machin B.
- la sécurité est-elle au rendez-vous ? C'est juste que l'on parle un peu d'accès sans fil...
- un truc vraiment bête archi-bête : l'écran est-il brillant ? Non parce qu'autant un livre papier ne pose pas problème avec du soleil, un écran brillant devient vite illisible Ils ont intérêt à mettre quelque chose de bien là.
0  0 
Avatar de Jannus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/05/2009 à 15:38
Citation Envoyé par Arnaud F. Voir le message
Pensez-vous que ce type de lecture à de l'avenir?
Quand ils auront amélioré la taille, le rendu (couleurs), le poids, l'autonomie et surtout le prix à la fois du support et des contenus, probablement.
0  0 
Avatar de Aramis
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/05/2009 à 16:24
Bonjour,

j'ai repondu "oui" purement du point de vue professionel. Au moment ou je tape ce message je suis dans mon bureau et il y a des tas et des tas et des tas de paperasses. Tous les articles que j'ai lus ou bien revus pour mon doctorat. Quarante-douze devoirs maisons de mes zillions d'eleves que j'ai a corrige. Bref, en tant qu'academic et etudiant, j'ai honte!

Ces dernieres semaines, j'ai contemple acheter un eBook. Seulement, il me fallait le logiciel PDF (je travaille avec LaTeX) et de quoi prendre des notes directement sur le document sinon un produit comme celui-ci ne sert a rien. Je suis content de lire que Amazon a enfin saute le pas. J'ai hate que les autres constructeurs fassent pareil, histoire que les prix baissent car pour l'instant c'est vraiment prohibitif.

A titre personnel.... je ne sais si ca aura au tant de succes. Pour les titres ephemeres tel que les journaux c'est une bonne idee. Par contre pour les "vrais" livres (je sais pas moi.. comme ma these ) rien ne pourra les remplacer. Surtout, comme on l'a mentione plus haut, on ne peut pas preter les ouvrages.

Pour conclure, on dirait qu'Amazon a cree un bon produit. Maintenant, ils ont vraiment besoin de faire des efforts en ce qui concerne leur service parce qu'entant que possible auteur... il me decoivent: [ lien ].

Cordialement,

Ar@mi$
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web