Windows 7 et 8.1 : comment contourner le blocage des mises à jour fonctionnelles
Sur les ordinateurs équipés des derniers processeurs Intel et AMD ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Comme nous le rapportions récemment, les utilisateurs qui continuent à se servir d'ordinateurs tournant sous les systèmes d'exploitation Windows 7 et Windows 8.1 et équipés des derniers processeurs Intel et AMD pourraient bientôt se trouver dans l'obligation de procéder à une mise à jour vers le dernier système d'exploitation de Microsoft à savoir Windows 10. En effet, de nombreux médias et réseaux sociaux ont relayé l'information selon laquelle la firme de Redmond a déjà commencé à bloquer les mises à jour fonctionnelles sur les PC qui intègrent les derniers modèles de processeurs conçus soit par Intel, soit par AMD.

D'après les informations recueillies, les ordinateurs visés par cette mesure sont ceux qui intègrent les processeurs Skylake d'Intel, les processeurs Cannonlake d'Intel et la gamme des processeurs d'Intel dénommés Kaby Lake. En ce qui concerne les ordinateurs qui tournent sous Windows 7 et Windows 8.1 et embarquant des processeurs AMD, seuls ceux qui sont dotés des processeurs de la gamme Ryzen ne recevront plus les mises à jour fonctionnelles.

Un développeur GitHub, qui répond au pseudonyme zeffy, a trouvé un moyen de contourner le blocage de Microsoft. Il a commencé par télécharger la source du problème, notamment le paquet MSU de son système (Windows6.1-kb4012218-x64_590943c04550a47c1ed02d3a040d325456f03663.msu). Puis il a trié les binaires et les a comparés avec ceux déjà sur son système. Après une bonne partie de cette activité, il a pu identifier les coupables qui sont IsDeviceServiceable (void) et IsCPUS supported (void).

Fort de cette information, il a trouvé les solutions suivantes :
  1. Patchez la dll et changez dword_600002EE948 (voir cette ligne) qui est au décalage de fichier 0x26C948, de 0x01 à 0x00. Cela fait que IsDeviceServiceable (void) renvoie la valeur 1 (qui correspond à CPU supporté) immédiatement. C'est la méthode qu’il recommande. Remarque : ces décalages ne sont observés que sur la version Windows 7 x64 ;
  2. Patchez la dll et annulez toutes les instructions mises en évidence ici dans IsDeviceServiceable (void), cela permettra l'utilisation de ForceUnsupportedCPU de type REG_DWORD sous la clé de Registre HKEY_LOCAL_MACHINE \ SOFTWARE \ Microsoft \ Windows \ CurrentVersion \ WindowsUpdate \ Test \ Scan (vous allez probablement devoir créer cette clé de registre). Définissez cette valeur sur 0x00000001 pour forcer les CPU non pris en charge et revenez à 0x00000000 pour modifier le comportement par défaut. Vous devrez probablement redémarrer votre PC ou redémarrer le service wuauserv afin que des modifications s'appliquent. Ce comportement est non documenté et pourrait être supprimé dans les mises à jour futures.

Il serait peut-être préférable de sauvegarder le fichier wuaueng.dll avant de le patcher, au cas où.

Les deux solutions présentent cependant un inconvénient, notamment le fait que vous serez tenus de patcher wuaueng.dll à chaque fois que ce dernier sera mis à jour.

En janvier 2016, Microsoft avait déjà annoncé ses plans relatifs à sa politique de restriction des mises à jour. Il convient également de rappeler que la fin du support pour Windows 7 est prévue pour le 14 janvier 2020 alors que pour Windows 8.1 la fin du support est prévue pour le 10 janvier 2023.

Source : GitHub Zeffy

Voir aussi :

Microsoft étend la fin du support de Windows 7 et 8.1 pour les équipements Skylake en la faisant passer au 17 juillet 2018


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 19/04/2017 à 10:09
Une news sur comment pirater Windows... On prend des libertés sur DVP.
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/04/2017 à 11:21
jour

Une news sur comment pirater Windows
le mot pirater est fort si il s'agissait de profiter d'un logiciel acquerit de facon illégal oui mais la c'est pas le cas la restriction faite pas Ms n'a aucuns sens a part l’appât supposé du gain et il faut se rappeler que le support de win 7 et 8.1 est toujours effectif
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/04/2017 à 12:32
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Une news sur comment pirater Windows... On prend des libertés sur DVP.
Disons plutôt qu'il s'agit de l'histoire du "pirate" et de "l'escroc"!!!

Comment qualifier le comportement d'une entreprise qui limite son support (support qui corrige des défauts de son produit) à des clients qui lui ont fait confiance et qui ont payé pour l'acquisition d'un produit qui nécessite des correctifs à longueur d'année???
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 19/04/2017 à 21:42
Devoir pirater un logiciel acquis légalement parce que le développeur agit de manière illégale...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 7:44
Soit la méthode est effectivement illégale et là il doit être possible de faire interdire la mesure et d'obtenir des dédommagements, soit c'est légal et ce n'est alors qu'un caprice de consommateur qui ne tient pas compte du contrat qu'il a accepté. Ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'à utiliser de l'open source, c'est pour ça que ça existe. Vouloir utiliser un logiciel propriétaire comme un logiciel open source est une erreur.

Qu'on fasse une news sur un détournement de l'usage d'une fonctionnalité, ou sur le fait que quelqu'un ait réussi à pirater la MAJ, je peux le comprendre, mais qu'on décrive comment aller à l'encontre de l'objectif initial de la MAJ, là je trouve que ça va trop loin. C'est du ressort des sites pirates. Le principe du droit est de ne pas se faire justice soit-même. Soit on résout à l'amiable, soit on le résout devant les tribunaux.
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 9:39
Sauf que l'annonce arrive alors que microsoft avait laissé clairement supposé avant que les maj continueraient a se faire jusqu’à une date précise. Et ça c'est clairement malhonnête. D'autre part
Avatar de Mingolito Mingolito - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 11:42
Si c'est illégal dans ce cas c'est pas à Microsoft de faire retirer le hack sur github ?

Supposons que Microsoft fasse cette demande, comment les gens vont le prendre d'après-vous ?

Donc va se poser pour eux la question de savoir gérer la question légale versus la question popularité, c'est à eux de gérer ça...

S'il le font est ce qu'on va pas avoir des articles en long en large sur le dépôt de plainte, les arguments utilisés pour et contres, les procès, les condamnations, les appels, etc, bref que d'info croustillantes qui de toute façon n'iront pas dans le bon sens d'une bonne image de marque de Microsoft, vous ne croyez pas ?

Donc tant que c'est par retiré de github....
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 12:17
Pas sûr que ça amène nécessairement un effet Streisand. D'une part, comme rappelé par l'article, on est prévenu depuis janvier 2016, soit il y a plus d'un an, ce n'est donc pas comme si les gens n'avaient pas eu le temps de s'en plaindre avant que ce ne soit effectif (ce qui aurait pu amener des changements si c'était effectivement bien motivé). D'autre part, nul besoin que Microsoft intente quoi que ce soit envers le dépôt directement : si ce projet contrevient aux conditions d'utilisation de GitHub, une notification à GitHub suffira, et c'est GitHub qui prendra l'initiative de clore le projet. Pour les fainéants, GitHub prohibe notamment les projets qui :
- sont illégaux ou promeuvent des activités illégales
- contiennent ou installent des malwares ou des exploits actifs, ou qui utilisent la plateforme pour délivrer ces exploits, ou qui portent atteinte à des droits de propriété, ce qui inclus les brevets, marques, secrets d'affaires, droits de reproductions, droits de publications, et autres droits.

Toute la question est de savoir si ce sera effectivement interprété dans ce sens. De souvenir, il y a une certaine flexibilité pour la recherche, mais le dépôt ne le présente de toute évidence pas dans ce sens (un travail de recherche aurait notifié la possibilité de hacking à MS pour qu'il puisse prendre des mesures pour l'éviter). N'étant pas juge, je ne sais pas ce qu'il en adviendra, mais ça me semble peu réglo.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 12:40
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Soit la méthode est effectivement illégale et là il doit être possible de faire interdire la mesure et d'obtenir des dédommagements, soit c'est légal et ce n'est alors qu'un caprice de consommateur qui ne tient pas compte du contrat qu'il a accepté. Ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'à utiliser de l'open source, c'est pour ça que ça existe. Vouloir utiliser un logiciel propriétaire comme un logiciel open source est une erreu.
Commentaire typique d'une élite totalement déconnectée du monde réel: Monsieur et Madame Tout-le-Monde ne disposent pas des compétences pour faire le choix entre un "OS" crapuleux qui équipe le 100% des PC vendus en magasin et un un open source!!!

Monsieur et Madame Tout-le-Monde achètent un PC auprès de "OnVendToutPourPasCher" et se retrouvent piégé par un OS!!! C'est pas Mme Michu, coiffeuse de son état, qui va se mettre à installer un linux X ou Y sur un PC portable qu'elle vient d'acheter!!!
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 12:43
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
...D'une part, comme rappelé par l'article, on est prévenu depuis janvier 2016, soit il y a plus d'un an, ce n'est donc pas comme si les gens n'avaient pas eu le temps de s'en plaindre avant que ce ne soit effectif (ce qui aurait pu amener des changements si c'était effectivement bien motivé).
Elle est bien bonne celle-là!!!

Qui a la moindre de chance de voir sa plainte prise en compte auprès d'une multinationale comme "Nanosoft"???
Avatar de Mingolito Mingolito - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 12:50
Mais est ce que tout cela aurait un sens si Windows 10 était mieux que Windows 7 en tout point ?

Windows 10 est il un nouveau Windows Vista ?
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/04/2017 à 12:57
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Commentaire typique d'une élite totalement déconnectée du monde réel: Monsieur et Madame Tout-le-Monde ne disposent pas des compétences pour faire le choix entre un "OS" crapuleux qui équipe le 100% des PC vendus en magasin et un un open source!!!

Monsieur et Madame Tout-le-Monde achètent un PC auprès de "OnVendToutPourPasCher" et se retrouvent piégé par un OS!!! C'est pas Mme Michu, coiffeuse de son état, qui va se mettre à installer un linux X ou Y sur un PC portable qu'elle vient d'acheter!!!
Propos hors sujet : ce n'est pas non plus Mme Michu qui va se procurer un Windows autre que le 10 fournit avec le PC qu'elle a acheté. Ceux qui ont le problème dont on parle, si je ne m'abuse, sont ceux qui ont installé par eux-même leur Windows parce qu'ils ne voulaient pas du 10 dernier cri. Je me trompe ?

Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Elle est bien bonne celle-là!!!

Qui a la moindre de chance de voir sa plainte prise en compte auprès d'une multinationale comme "Nanosoft"???
Une simple plainte de particulier, aucune chance, et encore heureux sinon on n'aurait jamais fini de satisfaire toutes les demandes hyperspécifiques. Mais un ensemble significatif de personnes peut tout à fait faire bouger la donne. On l'a vu par exemple avec le menu démarrer.

C'est pas la peine de t'exciter, ça ne te donnera pas plus raison. On peut ne pas apprécier mais, en cas de désaccord, celui qui tranche c'est le juge.
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/04/2017 à 1:04
Je ne serais pas étonné que Microsoft en vienne à utiliser l'uefi et ces fonctions avancées capables d’intensément pourrir la vie des adeptes du multi-boot pour bannir les anciens Windows des nouvelles machines.
Offres d'emploi IT
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur développement électronique H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil