Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows Genuine Advantage n'est pas un spyware
La Justice a tranché et met fin aux poursuites contre Microsoft

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

0  0 
Votre avis sur cette plainte ?
Mise à jour du 21/01/10

Windows Genuine Advantage n'est pas un spyware
La Justice a tranché et met fin aux poursuites contre Microsoft

Windows Genuine Advantage (WGA) est le dispositif de Microsoft qui permet de vérifier si la version de Windows installée est un exemplaire légal ou une copie pirate.

Des plaignants (parmi lesquels Engineered Process Controls ou Univex) accusaient WGA de faire plus et de cacher sa vraie nature. Pour eux, WGA collecterait des données personnelles pour les transmettre à Microsoft et serait donc à classer dans la catégorie Spyware.

Si Microsoft a toujours reconnu collecter des données sur le système, il s'est en revanche toujours défendu de les lier à une IP ou d'essayer de voler les données personnelles de ses utilisateurs.

La société avait donc demandé à la Cour Fédérale de Seattle, le 22 Septembre dernier, de débouter la class-action (lire précédemment).

C'est aujourd'hui chose faite.

Le Juge Richard Jones vient de rejeter la majorité de ces accusations, ce qui dans les faits revient à mettre fin aux poursuites contre Redmond.

Une très bonne nouvelle pour Microsoft. Ce procès aurait en effet pu donner lieu à des "dizaines de millions" d'autres (un par possesseur de Windows légal).

Microsoft devrait à présent engager une procédure contre les plaignants pour se faire rembourser les frais de justice.

Et vous ?

Que vous inspire l'épilogue de cette affaire ?
D'après vous, en sait-on vraiment plus sur WGA aujourd'hui ?

MAJ de Gordon Fowler

06/10/09

Affaire Windows Genuine Advantage : Microsoft demande l'annulation de la "class action"

Dans une requête transmise à la Cour Fédérale de Seattle, datée du 22 Septembre, Microsoft demande que la plainte contre son dispositif anti-piratage Windows Genuine Advantage dit WGA (cf. article précédent ci-dessous) ne soit pas constituée sous la forme d'une class-action.

Une class-action est une action de groupe qui permet à toute personne s'estimant lésée de rejoindre la plainte. Dans ce cas précis, la class action permettrait à des millions d'utilisateurs de Windows (en fait tous ceux qui l'ont acheté légalement) sur le sol américain de demander des dommages et intérêts au géant de l'informatique.

Pour lui, l'"univers parallèle" (sic) des plaignants n'a aucun lien avec les faits réels.

Reprenant des termes assez proches de ceux employés dans l'affaire de l'interdiction de vente de Word, l'avocat de Microsoft affirme que "les plaignants inventent un conte outrageusement fictif pour expliquer comment Microsoft a supposément forcé les millions d'utilisateurs de Windows à installer WGA sur leurs machines [...]. Sans aucune preuve" poursuit-il "les plaignants affirment que Microsoft a distribué WGA en menaçant de refuser les mises à jour critiques de sécurité"

Il ajoute, moins lyric et plus pragmatique, que les conditions de constitution d'une class-action dans cette affaires sont irréalisables.

La tache qui consisterait à vérifier les "dizaines de millions" d'ordinateurs des plaignants serait impossible à mener à bien. "Chaque inspection demanderait la mobilisation d'un technicien compétent et couterait des centaines de dollars".

Que pensez-vous de ces arguments ?

MAJ de Gordon Fowler.



Microsoft devant la justice : Windows Genuine Advantage est-il une protection anti-pirate ou un spyware ?

Protection anti-pirate ou spyware ?

La Cour de Seattle tranchera suite à la plainte déposée par une "class action" (groupement de plaignants) à l'encontre de Microsoft.
Au cœur du procès, le fameux Windows Genuine Advantage (WGA) qui permet de savoir si la version de Windows installée est une copie légale.

Cette application essuie sa deuxième plainte en quelques jours.
Une action similaire vient en effet de débuter dans le District de Los Angeles.

Les plaignants (parmi lesquels Engineered Process Controls ou Univex) accusent WGA de cacher sa vraie nature.

Premièrement, pour eux, Windows Update ment à ses utilisateurs en présentant WGA comme une mise à jour "critique" alors que le programme n'augmente en rien la sécurité du système d'exploitation.
Il en vérifie juste la clef commerciale pour vérifier si celle-ci est légale.

Deuxièmement, toujours d'après la Class Action, WGA collecterait des données personnelles puis les transmettrait à Microsoft.
La fréquence des communications seraient passée, sous la pression de l'opinion publique, à une fois toutes les deux semaines (auparavant, la transmission s'effectuaient à chaque démarrage).

Microsoft reconnait collecter des données.
Elle garde en revanche le silence totale sur le fait que WGA effectue, ou pas, des pings avec ses serveurs.

David Lazar, responsable de WGA, réagit dans une conférence de presse à la plainte en signalant qu'il est impossible pour Microsoft d'identifier l'origine des informations collectées :
I would go back to our privacy policy, which says we have no knowledge of the identity of the users, so a user shouldn't be concerned about the use of [WGA to identify their key].
La partie adverse conteste cette version.

Elle affirme pouvoir démontrer que WGA collecte et transmet également des informations privées comme, par exemple, l'adresse IP des utilisateurs.
Ce qui de fait, permettrait d'identifier qui possède quelle version de Windows.

Malgré les plaintes WGA est toujours annoncée dans Windows Update comme une mise à jour critique.

Pour Microsoft, à peine un tiers des copies de Windows dans le monde ont été légalement acquises.
Au regard de cette statistique, on comprends mieux l'intérêt stratégique de WGA pour la firme.

En parallèle à ces procès, Microsoft prétendait jusqu'à récemment, que le programme ne pouvait pas être désinstallé.

Changement d'attitude ou précaution en prévision de futures attaques, nul ne le sait, mais un billet officiel a finalement été posté pour expliquer comment s'affranchir de WGA.
La manipulation reste néanmoins un pas-à-pas que peu de novices se risqueront à faire.

Les plaignants demandent 5 millions de dollars de dommages et intérêts.
Lire aussi :

Tout Windows est sur Developpez (actualité, FAQ, tutos, etc.).

Et vous ? :

Pour vous WGA est-il un spyware qui se cache ?
Que pensez-vous de ce procès ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de amadoulamine1
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 11:08
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
Microsoft devant la justice : Windows Genuine Advantage est-il une protection anti-pirate ou un spyware ?
...
Les plaignants demandent 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

...
Les plaignants??? ils defendent unikment leurs causes ou tous ceux qui sont victime de genuine???

Décidément le systeme americain est fait de tel sorte qu'on puisse s'enrichir sans probléme
0  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 11:34
Citation Envoyé par amadoulamine1 Voir le message
Les plaignants??? ils defendent unikment leurs causes ou tous ceux qui sont victime de genuine???
Bonjour amadoulamine,

Le principe des class-actions c'est de mutualiser les plaintes... et donc les retombées.

La base c'est de dire "si une personne a un problème... c'est pas un problème".
Mais si plusieurs milliers de personnes portent plainte en même temps alors la justice prend en compte un effet de masse (après à elle de l'analyser cet effet de masse).

Donc pour répondre, sur le plan de la théorie juridique, à ta remarque :
  1. la class action défend ses participants
  2. qui aux yeux de la justice représentent symboliquement tous ceux qui ont le (la) même problème/vision/opinion
  3. et qui peuvent, s'ils le veulent, se joindre à la class-action.


En espérant avoir éclairci ce point précis que je n'avais pas approfondi dans l'article

Bien cordialement,

Gordon.
0  0 
Avatar de amadoulamine1
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 11:39
Ah merci alors
En espérant avoir éclairci ce point précis que je n'avais pas approfondi dans l'article
Trés clair en effet je viens de comprendre
0  0 
Avatar de Tofalu
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 11:41
Bonjour

Mais comment estiment-il le montant des dommages et intérêts ?
0  0 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 12:33
Je suis quand même étonné par l'absence de sensibilisation à ces problèmes.
Entre le WGA, l'Iphone qui collecte des informations (y compris l'identité) sur ces utilisateurs, les logiciels gratuits mais qui imposent l'installation d'un mouchard et ne fonctionnent plus si on le retire...

En mettant en évidence ces aspects 'big brother', les mêmes réponses reviennent toujours :
- je m'en fiche
- je n'ai rien à cacher
- tout le monde fait ça (donc c'est normal)
- etc

Il faudrait surement sensibiliser d'avantage sur ces questions liées au respect de la vie privée et à la confiance accordée à l'outil informatique.
0  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 12:52
Quand tu as 99,9999 % des gens sur internet qui stockent leurs mails sur des serveurs de FAIs ou autres organismes (google, laposte, hotmail, etc...) au lieu de les mettre chez eux sur leur PC, qui ne font jamais de sauvegarde, etc ...

La liste des mauvaises pratiques est très longue.

C'est à la base un problème de formation. La majorité des gens sont analphabètes avec un clavier et une souris.
0  0 
Avatar de lex2004
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 12:57
La question qui me vient tout de suite à l'esprit c'est: les plaignants sont-ils vraiment choqués du fait que Microsoft s'immisce dans leur vie privée (et encore, faut voir...) ou bien s'insurgent-ils tout simplement contre le fait qu'on les empêche de jouir tranquillement de leur copie pirate de Windows?
0  0 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 13:37
Citation Envoyé par lex2004 Voir le message
La question qui me vient tout de suite à l'esprit c'est: les plaignants sont-ils vraiment choqués du fait que Microsoft s'immisce dans leur vie privée (et encore, faut voir...) ou bien s'insurgent-ils tout simplement contre le fait qu'on les empêche de jouir tranquillement de leur copie pirate de Windows?
Je ne sais pas si une personne qui ne possède pas (officiellement) Windows peut prétendre à porter plainte, si? Moi même, je n'utilise pas Windows, je ne sais pas comment je pourrais attaquer MS pour atteinte à ma vie privée.

Comment ça se passe juridiquement aux Etats-Unis? Peut-on joindre une class action si on est pas victime personellement du préjudice?
0  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 18:21
Citation Envoyé par Marco46
Quand tu as 99,9999 % des gens sur internet qui stockent leurs mails sur des serveurs de FAIs ou autres organismes (google, laposte, hotmail, etc...) au lieu de les mettre chez eux sur leur PC, qui ne font jamais de sauvegarde, etc ...
En même temps pour un FAI, ce n'est pas bien grave s'il veut accéder aux données de tes mails il peut très bien le faire que tu laisse ton courrier dessus ou non.
Si tu tiens à que tes communications restent secrètes, le seul moyen est de les chiffrer.

Citation Envoyé par LeSmurf Voir le message
Je ne sais pas si une personne qui ne possède pas (officiellement) Windows peut prétendre à porter plainte, si? Moi même, je n'utilise pas Windows, je ne sais pas comment je pourrais attaquer MS pour atteinte à ma vie privée.

Comment ça se passe juridiquement aux Etats-Unis? Peut-on joindre une class action si on est pas victime personellement du préjudice?
Bien évidement pour ce joindre a une class action il faut être victime.
Donc avoir acheté une copie légale de Windows.
0  0 
Avatar de devouring strossus
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/09/2009 à 20:55
Citation Envoyé par amadoulamine1 Voir le message
Les plaignants??? ils defendent unikment leurs causes ou tous ceux qui sont victime de genuine???

Décidément le systeme americain est fait de tel sorte qu'on puisse s'enrichir sans probléme
Si tu tapes pas dans le portefeuille les entreprises comme windows on du mal à comprendre leurs utilisateurs
0  0