France : les fournisseurs d'accès Internet toujours à la traine dans la transition vers IPv6
D'après le deuxième rapport de l'Arcep

Le , par Patrick Ruiz, Rédacteur
Le processus de transition vers le protocole IPv6 se poursuit à petits pas en France. Après la première version de l’Observatoire de la transition vers IPv6 publiée en décembre 2016, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) fait une mise à jour sur son site Web.

Rappelons-le, les maillons de la chaîne technique sur lesquels porte l'analyse sont les équipementiers, les fournisseurs d’accès Internet fixe, les fournisseurs d’accès Internet mobile, les fournisseurs de contenu, les infrastructures DNS et les intermédiaires techniques. Par rapport à la version de décembre 2016 de l’Observatoire de la transition vers IPv6, on notera des changements uniquement chez les fournisseurs d'accès Internet fixe et les fournisseurs de contenu. Le taux d'utilisation d'IPv6 chez les fournisseurs d’accès Internet fixe augmente de 2 %, alors que celui des fournisseurs de contenus baisse de 6 %.


Statistiques de l'Observatoire de la transition vers IPv6 (données de décembre 2016)


Statistiques de l'Observatoire de la transition vers IPv6 (données de mars 2017)

Pour ce qui est des principaux réseaux fixes par contre, c’est Free qui enregistre le plus fort taux de progression dans l’utilisation d’IPv6 avec 4,5 % de plus qu’en décembre 2016. Orange vient en seconde position, avec une progression de 0,5 % par rapport à décembre 2016. Pas de progression cependant pour Bouygues Telecom et SFR.



Par rapport aux autres pays d’Europe, rien n’a changé depuis la première version de l’Observatoire de la transition vers IPv6. La France, avec 15 % de taux d’utilisation d’IPv6, reste beaucoup moins avancée dans la transition vers l’IPv6 que la Belgique (47 %), mais aussi que l’Allemagne (27 %), la Suisse (27 %), le Portugal (17 %) ou encore le Royaume-Uni (16 %). La France fait toutefois beaucoup mieux que l’Italie (1,03 %) et l’Espagne (0,12 %). Comme le montre le graphique suivant, les couleurs les plus foncées indiquent une plus forte utilisation de l’IPv6.


Source : Arcep

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Qu'est-ce qui à votre avis freine l'adoption d'IPv6 par la majorité des fournisseurs d'accès Internet ?

Voir aussi :

IPv6 : après deux décennies, le déploiement du protocole Internet est à 10 %, qu'est-ce qui freine son adoption ?

L'IAB indique que le pool d'adresses IPv4 non attribuées a été épuisé, l'organisme entend désormais accélérer la transition vers l'IPv6


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil