Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

L'Etat annonce des forfaits ADSL à "tarif social"
Et la prise en charge d'une partie des travaux du réseau optique national

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
L'Etat annonce des forfaits ADSL à "tarif social", et la prise en charge d'une partie des travaux du réseau optique national

Notre Premier ministre, François Fillon, a présenté hier son plan pour le développement de l'économie numérique lors d'un déplacement dans les Yvelines.

Première mesure annoncée : la création d'une "tarification sociale" pour permettre aux foyers les plus démunis d'avoir un accès Internet à haut débit : "Internet est devenu un outil essentiel au même titre que l'électricité, y accéder à un tarif abordable et à haut débit est un impératif de justice sociale", a-t-il déclaré.

Les fournisseurs d'accès à Internet de l'hexagone accusent plutôt mal la nouvelle. En effet, ce sera à eux de financer la réduction de tarif accordée aux abonnés modestes.

Des forfaits spéciaux destinés aux défavorisés seront donc prochainement mis en place.

L'idée n'est pas nouvelle puisque de telles mesures sont déjà effectives pour les allocataires de minimas sociaux concernant les abonnements téléphoniques, et ce depuis 1997. Ils profitent de tarifs sociaux sur leur abonnement téléphonique France Telecom (leur facture passe de 16 à 6,49 euros/mois).

Aussi l'arrivée d'une "ADSL sociale" semble être une suite logique. Le gouvernement appuie sa décision sur l'observation du constat suivant : la majorité des ménages à bénéficier de la téléphonie illimitée, via leur abonnement ADSL (d'environ 30 à 60 euros par mois), sont les plus riches.

Selon une étude du Crédoc de juin 2009, seuls 22 % des ménages disposant d'un revenu inférieur à 900 euros mensuels téléphonent via leur « box » Internet, contre 62 % des ménages disposant de revenus supérieurs à 3.100 euros par mois. Pourtant, les offre« triple play » (c'est-à-dire Internet, télévision et téléphone), sont bien plus avantageuses financièrement que l'offre classique de téléphonie fixe.

Un rabais de 10 euros sur les forfaits de ce type est ainsi préconisé.

Les FAI n'auront pas leur mot à dire sur la mise en place de cette tarification sociale et devront y contribuer financièrement par le biais d'un "fonds de solidarité".

En contrepartie de cela, François Fillon a annoncé que l'Etat soutiendrait le développement de la fibre optique. Deux milliards d'euros seront débloqués pour ce faire, afin de garantir l'accès au "très haut débit" à 20 % de la population française (région parisienne et grandes villes de province).

Voici qui devrait allèger un peu les dépenses des FAI. De plus, une seconde enveloppe (de 2.5 milliards d'euros) sera allouée au soutien de l'industrie du numérique (opérateurs, développeurs, entreprises du e-commerce, etc.).

Source : Déclarations de François Fillon hier chez Dassault.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 9:57
Je pense qu'il ne faut pas confondre quelqu'un qui profite des aides pour ne rien faire, et quelqu'un qui grâce à différentes aides va s'en sortir et devenir indépendant ensuite. Par exemple les arrêts maladie!

Quelqu'un a donné l'exemple des étudiants, personnellement j'ai fais mes études en région parisienne car n'ayant pas les moyens de me payer un logement j'ai pu rester chez mes parents et profiter des transports à demi tarif (encore un privilège!). Du coup je pouvais difficilement voire pas du tout rester le soir à la fac, pourtant Internet (surtout lors d'étude d'informatique) est indispensable pour faire ses études, donc voila un exemple où une telle mesure peut s'avérer utile.
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:01
Citation Envoyé par JohnPetrucci  Voir le message
Je crois qu'on touche le fond. Je suis contre toute forme de quota, ça semble bien clair pourtant -_-'

En quoi on touche le fonds? j'ai jamais dis que j'étais pour ou contre les quotas. Je suis contre cet Elitisme primaire des grandes écoles. Mais je suis contre la façon qu'a le gouvernement d'imposer sa volonté.
C'est ça, vivre en société, dans ce cas, râle parce que tu payes des impôts qui permettent de construire des routes et des infrastructures. Han, tu as payé pour une route que tu ne prends jamais ! Han, scandale
On a toujours payé pour les autres, c'est pas demain que ça changera parce que c'est le but même d'une société, c'est de faire en sorte que tout le monde vive dans une certaine "cohérence".

Payer des impôts pour l'entretiens des routes, des infrastructures de mon pays je dis pas non. Mais perdre tous les mois, 20% (voir plus) de mon salaire pour un système que je ne cautionne pas, oui ça me fait réagir.

OK. Je ne suis pas sûr que si un jour on te donne 500€ d'aides parce que tu n'as plus rien à bouffer, tu dises "Non monsieur, je suis désolé, mais je suis trop fier pour recevoir des sous alors que j'ai pas travaillé."

Je l'ai déjà fait, (c'était pas 500€). Comme j'ai dis plus haut, j'ai passé 10ans de ma vie à vivre avec 2€ par jour pour manger. Et si il fallait le refaire, je le referais. C'est une question de logique, si je hurles contre un système, je vais pas en profiter derrière, mais tout le monde ne pense pas comme ça.
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:06
Citation Envoyé par Lyche  Voir le message
Payer des impôts pour l'entretiens des routes, des infrastructures de mon pays je dis pas non. Mais perdre tous les mois, 20% (voir plus) de mon salaire pour un système que je ne cautionne pas, oui ça me fait réagir.

La majorité des gens cautionnent le système. En démocratie, si plus de 50% des gens cautionnent le système, alors les autres peuvent juste râler et pleurer. 47% des français ont dû braire en 2007, c'est comme ça, point barre.
Avatar de juvamine juvamine - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:11
Citation Envoyé par JohnPetrucci  Voir le message
La majorité des gens cautionnent le système. En démocratie, si plus de 50% des gens cautionnent le système, alors les autres peuvent juste râler et pleurer. 47% des français ont dû braire en 2007, c'est comme ça, point barre.

C'est moche d'être aussi fataliste à ton age.
Les élections sont une chose, l'exercice du pouvoir en est une autre.
Il y a des élections locale intermédiaire, il y a une opposition (certe innefficace actuellement)
Tout pourrait beaucoup mieux marcher, si chacun se sortait les pouces.
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:15
Citation Envoyé par JohnPetrucci  Voir le message
La majorité des gens cautionnent le système. En démocratie, si plus de 50% des gens cautionnent le système, alors les autres peuvent juste râler et pleurer. 47% des français ont dû braire en 2007, c'est comme ça, point barre.

Et alors? je dois me taire parce que 50% de personnes sont contre moi? Il y a 47% de Français qui sont avec moi, il me suffi de convaincre 3% et hop, on passe majoritaire.
Tu vois, il suffit de pas grand chose pour tourner à une situation d'optimisme.
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:19
Citation Envoyé par Lyche  Voir le message
Et alors? je dois me taire parce que 50% de personnes sont contre moi? Il y a 47% de Français qui sont avec moi, il me suffi de convaincre 3% et hop, on passe majoritaire.
Tu vois, il suffit de pas grand chose pour tourner à une situation d'optimisme.

Ca m'étonnerai que les 47% soit contre cette réforme
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:27
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Ca m'étonnerai que les 47% soit contre cette réforme

C'est pas le chiffre qui importe, c'est la volonté que l'on met à changer les choses qui ne nous plaisent pas. C'est comme ça que ça fonctionne, les plus motivés et les plus "audacieux" arrivent à obtenir ce qu'ils souhaitent. Regardez Sarko, c'était pas forcément le meilleur (enfin entre ségo et lui y'a pas photo quand même) mais c'est lui qui à été le plus convainquant. Qui a su utiliser les mots et qui a fait pencher le débat en sa faveur.
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 10:44
Citation Envoyé par Lyche  Voir le message
C'est pas le chiffre qui importe, c'est la volonté que l'on met à changer les choses qui ne nous plaisent pas. C'est comme ça que ça fonctionne, les plus motivés et les plus "audacieux" arrivent à obtenir ce qu'ils souhaitent. Regardez Sarko, c'était pas forcément le meilleur (enfin entre ségo et lui y'a pas photo quand même) mais c'est lui qui à été le plus convainquant. Qui a su utiliser les mots et qui a fait pencher le débat en sa faveur.

Quand on voit où ça nous mène
Bref, c'est plus tellement le sujet
Avatar de arno31 arno31 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 11:52
Il me semblait que la fondation créée par Free proposait déjà un tarif préférentiel voir même symbolique aux revenus modestes.
L'Etat voudrait-il encore nous faire croire qu'il inove là où des entreprises ont proposé des solutions depuis des années ?
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 11:54
Citation Envoyé par arno31  Voir le message
Il me semblait que la fondation créée par Free proposait déjà un tarif préférentiel voir même symbolique aux revenus modestes.
L'Etat voudrait-il encore nous faire croire qu'il inove là où des entreprises ont proposé des solutions depuis des années ?

C'est de la démagogie de toute manière. Même si je suis d'accord avec le fait qu'on puisse proposer des baisses de tarifs pour les plus démunis, je n'en suis pas moins conscient c'est de la pure démagogie made-in-Sarko
Avatar de juvamine juvamine - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/01/2010 à 11:58
Euh j'ai pas de sources, mais je crois que cela vient d'une question à l'assemblée posée par l'opposition, comme quoi l'état était irresponsable de ne pas avoir fait ça avant.

Après je suis totalement d'accord que l'état ne doit pas gérer de Point-à-temps, et doit réfléchir sur du long terme.
=> Démago surement, mais elle est dans les deux camps pour le coup
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil